Le pot à crayon

Avec un crayon, on peut écrire dessiner, faire de la musique en tapant partout avec. On peut créer avec un crayon.Alors imaginez ce qu'on peut faire avec un pot à crayon!
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Meilleurs posteurs
L.Hubs (2051)
 
Louis (1316)
 
Jaleniel (1164)
 
Pomme (687)
 
Margogotte (267)
 
Juliayte (145)
 
Apocax (99)
 
Gaï Mulkairn (89)
 
Nanasen (67)
 
Danck (64)
 
Derniers sujets
» Gallerie d'image des personnages déjà apparus ou non
par L.Hubs Mer 15 Mar - 18:18

» Topic 2 - Rêve Grand
par L.Hubs Mar 15 Nov - 18:52

» Mon top 20 des personnages du Pot [Pavé]
par L.Hubs Jeu 3 Nov - 2:52

» Focus: Igole Vrag
par Louis Lun 24 Oct - 9:22

» PNJ d'à travers le monde
par L.Hubs Mer 5 Oct - 17:14

» Nouveaux lieux
par L.Hubs Mer 5 Oct - 17:06

» Aron Ralston et son équipage - Cléome Apanine, Peter Crowe
par L.Hubs Mer 28 Sep - 21:09

» Topic 1 - Les pirates de North Blue
par Louis Mer 28 Sep - 16:50

» Les inspirations musicales de L.Hubs - Rp One Piece
par L.Hubs Mar 27 Sep - 12:53


Partagez | 
 

 Wuhm

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1164
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 22
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Wuhm   Sam 19 Nov - 22:43

// Merde, j'suis torché @.@ //

- Il se bât à l'aide d'une épée de bonne épaisseur, elle à un pommeau avec un symbole bizarre dessus. Elle à l'air usée et émoussée, mais elle est quand même très efficace, surtout entre ses mains. Lorsqu'il ne veux pas tuer son adversaire, il ne fait que se protéger avec son épée, frappant avec son autre main... Je sais pas s'il possède un quelconque pouvoir, mais la dernière fois, il à disparût d'un seul coup ... Peut-être qu'il peut se téléporter, j'en sais pas plus.

Oloren essuya une larme naissante avant de croiser les bras. Elle regardait vers le sol. Erlyn les surveillaient toujours, Ilyanna endormie sur son épaule. Pas une seconde il n'aurait put croire que quelque chose où quelqu'un viendrait interrompre ce somptueux calme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/jaleniel
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Wuhm   Sam 19 Nov - 23:13

Iyoh observa Edwig un petit moment. Son arme, une impressionnante hache de guerre, était tout l'inverse de celles qui caractérisaient habituellement les Ombres, et elle s'était pourtant révélée efficace à bien des reprises. La voir se faire aiguiser de la sorte avait quelque chose de jouissif. Sans aucun doute étais-ce le brillant de son tranchant, le chuintement de l'acier travaillé, ou tout simplement la perspective du sang qui coulerait. Peu importe. Il aimait cela.

-Nous payons Elevir pour qu'il nous apporte nos cibles sur un plateau, rien de plus. Nous ne sommes en aucun cas garants de sa sécurité. Pour Belwur, nous l'aurons d'un seul coup. Tu sifflera, et je tuerais.

Dans tous les cas, il était presque sur que ce petit brigand d'Elevir ne serrait déjà plus là lorsqu'ils auraient commencé le carnage. S'il avait bien un don, c'était celui de ne jamais se placer dans des situations dangereuses, ou alors de s'en sortir de façon miraculeuse. Cela lui faisait mal de l'avouer, mais il était doué. Iyoh leva son bras, et observa ses doigts avec un regard vide après les avoir placés près de son visage, imaginant déjà le massacre que cela allait être. Une vraie partie de plaisir. Un rictus malsain se dessinait peu à peu sur ses lèvres, alors qu'une aura électrique commençait à entourer la quasi-totalité de sa main, tout en produisant un petit bruissement typique des trancheurs.

-Je suis impatient...

Zia ne put se retenir d'éclater de rire à son tour. Après tout, si ses âneries pouvaient mettre son amie de bonne humeur, cela lui convenait aussi, au moins elle ne serrait pas seule à pouffer. Si Jin était sympathique, il était vrai que Laly et Llednar l'étaient nettement moins. Même si c'était dans un style très différents, ils étaient aussi froids l'un que l'autre, et pour cela ils s'associaient parfaitement. Roche, quant à lui, était quelqu'un de très intrigant, dont la mélodie était apaisante. Les musiciens se faisaient très rares à Hovo: cette forme d'art était réservée à Luuwr ou l'Oran.

-Dis, Caillou, l'interpella-t-elle avec un grand sourire tu m'apprendrais à jouer de la flûte?

Elle ne pensais pas vraiment avoir le moindre talent pour ce genre de choses, mais cela ferrait un divertissement assez prenant. Irwan restait dans le chariot. Il aurait bien aimé savoir ce dont Melody et Oloren parlaient, mais si elles s'étaient isolées, c'était qu'elles jugeaient que ça ne regardait qu'elles. C'était bien dommage.

_________________
Time to tip the scales!


Dernière édition par Little Hubs le Sam 19 Nov - 23:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Wuhm   Sam 19 Nov - 23:34

Une larme coulait sur le triste visage d'Oloren. Melody posa une main sur son épaule. "Je te remercie. Tu m'en as déjà dis beaucoup! On en reparlera quand tu iras mieux Oloren. J'espère pouvoir te soulager de ton fardeau un jour... Tu viens avec moi? On va bientot partir!"
La jeune femme était vraiment peinée de voir la fille aux cheveux roses dans cet état. Elle se demandait ce qu'avait bien pu faire ce salaud d'Erlyn, pour faire couler des larmes à cette si fragile créature...

Au fond de son long manteau se trouvait une deuxième flûte de pan, plus commode, et esthétiquement bien plus belle, mais dont Roche trouvait les nuances bien moins profondes et subtiles Il la tendit à Zia avec un sourire, et lui montra de quelle manière il fallait tenir l'instrument afin de produire le meilleur son possible. La flûte de pan était finalement un instrument assez simple à prendre en main, mais lorsqu'il s'agissait de transcrire des émotions sur les dix notes qui composaient cet instrument, l'exercice devenait bien plus difficile...

Incapable de supporter l'attente, Elevir tournait en rond... Au fond de sa tête, il se disait que dans quelques heures, tout serait fini, qu'il n'aurait plus ce soucis en tête. En attendant, une peur monstrueuse lui déchirait l'estomac. Il n'en laissait rien paraître, mais l'attente était sans aucun doute un pire maux que l'action...


Dernière édition par Louis le Dim 20 Nov - 0:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1164
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 22
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Wuhm   Sam 19 Nov - 23:56

Oloren resta auprès de Melody, elle aurait voulu lui en parler plus, mais elle ne savait que cela sur lui ...

Erlyn, lui, plissa un peu les yeux. Il remarquait la vermine qui les accompagnait. Malgré ses efforts pour cacher son empressement, l'homme au regard de frayeur remarqua, après un petit moment de réflexion, son impatience. Il remis sa capuche et réveilla Ilyanna doucement, craignant un sale coup.

- C'est l'heure de vous échauffer ... Il va y avoir du sport.

Ilyanna acquiesça. Elle qui s'était faite presque tendrement réveillée par son maître, alla réveiller ses compères à coup de pied au cul. Ils devaient se préparer. Erlyn n'avait jamais craint quoi que ce soit. Hors mis pour autrui. A cet instant présent, il craignait pour le petit groupe d'expédition. Il sauta d'arbre en arbre pour se rapprocher un peu, sans se faire repérer par les agiles yeux d'Irwan, Melody ou Snori. Il s'arrêta sur le haut d'un arbre, où il observait les feuillages et les hautes herbes entourant le groupe d'expédition, tandis que son équipe se réveillait petit à petit, commençant des exercices pour se chauffer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/jaleniel
Pomme
Griffon
avatar

Messages : 687
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Wuhm   Dim 20 Nov - 0:07

Irvine se redressa, réajustant son long manteau noir. En tapotant, le crâne de son cheval, il réfléchissait à la mission qui l'attendait. Même si Elevir n'était qu'une crapule très utile pour l'avancée du groupe, le sentiment de trahison était quelque chose qu'il ne connaissait pas, et surtout, qu'il ne comprenait pas. Ce type allait avoir la mort de plusieurs personnes sur la conscience pour une pierre précieuse ... Enfin, tout cela était bénéfique pour les Ombres, et il n'allait se plaindre. Le jeune homme se tourna vers ses alliés.

- Partons de suite dans ce cas, ne perdons pas d'avantage de temps.

Laly perdait ses yeux dans les flammes crépitantes, dans cette fusion de jaune et d'orange et cette chaleur envoûtante. Elle voulait approcher ses doigts du foyer ardent, de cet élément qui pouvait être à la fois destructeur et, au contraire, réchauffer les corps et apaiser les âmes, autour duquel certains aimaient partager leurs secrets ou apprendre à jouer de la musique. D'une oreille distraite, elle écoutait les leçons de Roche enseignées à Zia, mais elle ne pouvait s'empêcher de penser au futur, un futur ponctués d'incertitudes dérangeantes.

Alix commençait à s'ennuyer autour du feu. Zia et le Caillou faisaient de la musique, et les autres n'avaient pas l'air motivés pour discuter avec l'adolescente. Puis, en tournant la tête, elle vit Elevir tourner en rond. Il était sûrement un peu triste ... La jeune tapissière se leva donc, et s'approcha de lui. Elle lui attrapa le bras, et posa sa tête sur son épaule. Cet homme était un peu étrange, mais elle était persuadée qu'il n'était pas méchant. Un peu comme un grand frère.

- Pourquoi personne t'aime ? Parce que tu as volé la carte de Laly ? Tu sais, je crois pas qu'elle t'en veuille ... Puis t'es avec nous maintenant ! On te fait tous confiance, et puis moi, je t'aime bien. Mon cheval nain aussi, et c'est un sacré compliment venant de sa part ... Je suis sûre que jamais tu ne nous feras de mal. Les gens ont le droit de faire des erreurs, mais je pardonne toujours. Après tout, chacun d'en nous peut changer et a le droit à une seconde chance. Tu ne penses pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Wuhm   Dim 20 Nov - 14:42

Elevir regarda la jeune fille, si naïve et si pleine de vie... Il n'aimait absolument pas jouer ce petit jeu avec eux. Lorsqu'Alix vint lui parler, la culpabilité quant à ce qu'il allait faire lui tordit le ventre. Comment pouvait il la regarder en face après ça? Pourtant, jouant à la perfection son rôle d'acteur, il dit : "Tu sais, ils ne me connaissent pas, c'est pour ça qu'ils se méfient. Si ils apprenaient à me connaitre, ils sauraient que je ne leur veut pas de mal! Enfin...".
Le voleur tira une grimace horrible, et s'éloigna de la jeune fille... Trop innocente décidément...

La dague qui se trouvait dans son manteau lui entaillait la main tellement il la serrait fort. Pourtant, il faisait en sorte que personne ne remarque son malaise. Elevir était en tête de la petite troupe qui rentrait dans Wuhm. Son cheval renâclait, tant il le dirigeait de manière nerveuse et brusque. La ville n'était pas immense, mais largement assez grande pour qu'il puisse aller se cacher en cas de problème. Mais maintenant qu'ils étaient dans l'enceinte de la ville, il n'y avait plus de retour en arrière possible. Plus depuis qu'ils avaient franchi le seuil de l'énorme porte d'entrée de la ville. Plus depuis qu'il avait vu un homme d'une taille phénoménale s'éloigner à leur arrivée. Il frissonna. Il était décidément trop vieux pour ces conneries. Avec l'émeraude, Elevir pourrait recommencer un nouveau départ, en vivant aisément, entourée de vin et de femmes. Peut être même se marierait-il!
Un frisson traversa l'échine de Roche. Il avait un mauvais pressentiment. Ce Geralt qui les guidait se comporter étrangement depuis quelques heures... Peut être n'allait il pas bien... Le soldat se décida de l'interroger : "Mon vieux, ça n'a pas l'air d'aller. Qu'est ce qui vous arrive?"

Elevir grimaça avant de répondre : "Je pense que quelque chose n'est pas bien passé, au petit déjeuner de ce matin... C'est ça de manger dans des tavernes malfamées... Enfin, ce n'est qu'un maux de ventre, cela va vite passer"
Malgré son mal prétendu, le voleur continua à les mener dans un chemin que seul lui semblait connaitre, et se dirigeait vers une ruelle sombre, dans un recoin isolé de la ville... Il affirma : "Venez par là, c'est un raccourci pour atteindre le tailleur de la ville!

Edwig déboucha sur un toit de la ville. Il avait bel et bien vu le groupe arriver dans la ville, avec le traitre à leur tête. Tout se déroulait selon le plan! Lorsqu'ils passeraient dans la voie située en dessous d'eux, il n'aurait qu'à sauter au milieu d'eux et hurler jusqu'à ce que ses alliés les achèvent... A vrai dire, ils n'avaient aucune chance! L'ombre fit un signe à son supérieur! C'était pour bientôt!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Wuhm   Dim 20 Nov - 14:42

Désormais, Iyoh était totalement silencieux. Ses yeux, à moitié exorbités comme toujours, ne bougeaient plus d’un millimètre. À vrai dire, il ne fixait pas un point en particulier, mais était passé dans un état de concentration extrême. Le prédateur attendait sa proie. Dès que celle-ci ferait le moindre mouvement, il resserrerait ses griffes acérées sur la pauvre créature sans défense. Et, inexorablement, elle périrait. Les trois autres savaient ce qu’ils avaient à faire. Toute discussion, n’importe quel mot prononcé aurait été de trop à cet instant. Le calme avant la tempête. Sa main droite était dors et déjà refermée sur le manche de l’épée qui pendait à son flanc, la caressant de temps en temps pour revenir sur le pommeau, sentir du bout des doigts ses imperfections familières et se souvenir du sang qu’elle avait déjà fait couler. Avant chaque bataille, c’était un véritable rituel silencieux auquel il se livrait. La ruelle était sombre. D’en bas, ils étaient totalement invisibles, même pour un rôdeur avisé. Une seconde s’écoula. Le jeune homme avait le ventre noué, la gorge sèche. Toute cette pression exploserais en un amas de plaisir, de saveurs meurtrières lorsqu’il trancherait le cou de la porteuse de Belwur et de ses compagnons. Il avait hâte.

Le petit groupe continuait son chemin à travers Wuhm. Absolument personne ne se doutait du coup fourré d’Elevir. Malgré le trouble visible sur son visage, il était tout simplement insoupçonnable. Mais, malgré cela, un détail titillait Zia. Elle qui était déjà venue ici à plusieurs occurrences du fait de la proximité de la grande ferme des Fambriel, elle ne reconnaissait pas cet endroit. Le tailleur dont il était question, elle était sûre de savoir où il se trouvait, et c’était en plein centre ville. Alors pourquoi passer par ces obscures ruelles, pourquoi prendre un raccourci alors que cette cité n’était pas plus grande que le plus petit quartier de Nora ? L’adolescente plaça son cheval à la hauteur de celui qui avait dérobé leur carte une semaine auparavant, et lui murmura, à la fois intriguée et plaisantine :

-Elevir, pourquoi passe-t-on par ici ? Il me semble que cela nous fait faire un détour. Si vous voulez, on pourrais rejoindre l’avenue centrale en passant par la droite.

Éléonore, tout près de ses camarades, ne disait mot. Elle ne pensais pas une seule seconde a en vouloir à Iyoh ou à remettre ses règles en cause. S’ils devaient tuer, il y avait sans aucun doute une bonne raison, quelque chose qui justifiait ce massacre par des répercussions positives pour les Ombres et pour Nailika. Encore une fois, Irvine lui paraissait fébrile. À ses yeux, comme pour beaucoup, il n’avait pas sa place ici. Mais c’était peut-être pour cela que Gladys Engels l’avait placé sous les ordres de Tzumihi. Pour qu’il apprenne ce que signifiait vraiment être une Ombre. La jeune femme plaça une flèche sur la corde de son arc. Ils allaient être rapides. Les bouchons de cire qu’ils avaient placés dans leurs oreilles la gênaient un peu, mais elle fit avec. C’était soit ça, soit tomber sous le cri du hurleur.

-Je vous rejoins plus tard.

Le temps que Snori se retourne, Llednar n’était déjà plus là. Il avait des informations à vérifier, et pour cela, il allait surement devoir aller se fourrer dans des endroits bien peu recommandables.

-Ce type est vraiment étrange remarqua Snori, toujours aussi enjoué.

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Wuhm   Dim 20 Nov - 14:43

La pire crainte qu'il avait venait de se réaliser. Zia, la seule personne qui connaissait aussi bien que lui voire mieux, la ville de Wuhm le remettait en question. Il n'avait pas un instant à perdre... Le plus discrètement possible, Elevir plaça un couteau sous la gorge de la jeune rousse, et lui murmura quelques mots à l'oreille... Ils s'engagèrent ainsi dans la sombre ruelle, en tête de file, Zia menacée par un couteau... Une goutte de transpiration coulait sur le visage d'Elevir. Si il voulait rester en vie, il savait ce qu'il avait à faire...
Edwig observait minutieusement la ruelle... Il vit un groupe entamer sa progression, et s'apprêta à sauter... Il était au maximum de sa forme, sa hache avait soif de sang. Aujourd'hui, il savait que rien ne pourrait l'arrêter. A vrai dire, rien n'avait jamais pu l'arrêter. Il était resté invaincu, autant dans les duels à mort, que sur le champ de bataille. On disait souvent qu'il compensait ce qu'il n'avait pas dans la tête par ce qu'il avait dans les bras... Rien n'était plus faux, et cette apparence jouait en la faveur de l'implacable brute. En le prenant pour un abruti, les gens pensaient que des stratégies simplistes pourraient le terrasser . Et c'est généralement à ce moment là qu'Edwig les décapitaient sauvagement. Le groupe était presque au milieu de la ruelle, lorsque le hurleur s'aperçu qu'il ne s'agissait en réalité pas de leurs "clients", mais de simples paysans... Edwig regarda l'orientation du soleil... Mais que faisaient ils donc? Ils étaient en retard...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Wuhm   Dim 20 Nov - 14:45

[HRP:Il y a eu quatre post, remontez un peu.]


Zia ne disait rien, mais cela ne lui plaisait guère. De toute façon, avait-elle le choix ? Si elle tentait quoi que ce soit à l’encontre de Geralt maintenant, cela se retournerait immuablement contre elle. Le voleur accélérait le rythme, forçant tout le monde à faire de même. Visiblement, il ne tenait pas à s’attarder à Wuhm. L’adolescente tenta de ralentir le pas afin d’aller dire à Snori ce qu’elle venait d’entendre, mais elle se rendit bien compte de l’évidence : elle ne pouvait rien faire sans que Geralt s’en aperçoive. Impuissante, elle se mordit la lèvre pour s’empêcher de pousser un énième juron. Ils allaient bientôt pénétrer dans une grande ruelle, aux murs très hauts. Une ruelle si sombre qu’il était impossible de distinguer ce qu’il se passait sur les toits.

Ils arrivaient. L’acier chuinta en sortant de son fourreau, puis se mit à scintiller lorsque l’aura électrique de l’escrimeur entoura la lame acérée. Une petite lumière bleuâtre se répandait autour de l’arme en question, en même temps qu’un bruissement cauchemardesque. Le trancheur des Ombres allait passer à l’action. Il prit appui, se préparant à bondir, resserrant sa poigne sur le manche de son alliée, et se ravisa au dernier moment. Ces types en bas…n’avaient rien à voir avec Belwur. En l’espace d’une seconde, la colère monta en lui. Ils avaient été bernés.

-Bordel de merde !

C’avait été un cri. Les paysans, en dessous, levèrent les yeux, mais il était trop tard. Par le fruit d’une vengeance irrationnelle et infantile, ils allaient mourir. La ruelle sombre fut, pendant quelques secondes, éclairée par une lame indigo et des effusions de sang pourpres. Éléonore n’avait pas eu le temps de réagir. Elle ne comprenait pas trop ce qui venait de se passer, mais elle avait encore quelque chose en réserve. Cela allait sans aucun doute fonctionner. Les ordres avaient été simples. Le petit groupe venait enfin d’arriver sur la place marchande. Finalement, il ne leur était rien arrivé durant ce trajet. Zia ne savait définitivement pas comment réagir. Au final, Geralt les avait peut être sauvés sur ce coup-ci, et elle comprenait de mieux en mieux son empressement. D’un ton enjoué, elle dit :

-Bon, allez, on prend ces provisions et on y va ! Ooooh, regardez, des ramourgues !

Deux de ces grands félins bipèdes se tenaient assis sur un banc, visiblement préoccupés. Dès que Zia parla d’eux, ils tournèrent les yeux vers le petit groupe, et l’ordre leur revint en mémoire comme un coup de tonnerre. S’ils voyaient cet homme, ils devaient hurler. En entendant le cri de ses créatures, Éléonore sourit. Rien n’était perdu, loin de là ! Iyoh retrouva son rictus cruel.

-On y va…

À peine quelques secondes plus tard, les quatre Ombres se tenaient face à l’expédition. Snori avait compris dès l’instant où les créatures avaient hurlées qu’ils avaient été pris au piège. Il avait, par un réflexe avisé, emmené Laly avec lui dans l’échoppe d’un marchand. S’ils étaient pris en chasse, il n’y avait aucun doute sur le fait que la cible était la révulseuse du groupe. Il fallait qu’elle se cache, et qu’elle ne ressorte sous aucun prétexte. Sans elle, tout était perdu, absolument tout. Dehors, Iyoh rompit le rand en s’avançant de quelques pas et en replaçant, comme d’habitude, son foulard blanc. Un à un, il jaugea ses adversaires du regard. Une seule personne était dangereuse. Les autres ne seraient qu’une formalité, et des moindres. Le silence était à son apogée. Dans les yeux des habitants de ce village ou des compagnons de Belwur, l’incompréhension et la peur se mêlaient. Il s’en délectait. Après s’être raclé la gorge bruyamment, il s’adressa à l’ensemble des spectateurs.

-Mes amis, mes amies, je me présente : Iyoh Tzumihi. Bretteur, et occasionnellement…l’un des chefs des Ombres de Nailika…

À l’entente de ce titre, certains fuirent en courant tout en poussant de grands cris de panique. Après ce qu’ils avaient fait à Neims, les Ombres étaient redoutées absolument partout. Du haut d’un toit, Llednar avait aperçu le parchemin qui dépassait de la poche de la jeune femme accompagnant cet énergumène. S’ils étaient des Ombres, alors cela était sans doute une information importante. Peut-être même celle qu’il recherchait. De toute façon, il n’avait pas le choix. Le jeune homme descendit de son perchoir en toute discrétion, et fonça tout droit vers Éléonore, la faisant tomber à la renverse lors de l’impact surprise, lui dérobant dans sa chute le fruit de ses désirs. C’était fait. Maintenant, il fallait repartir, et vite. Il prit son élan…et le pied de la jeune femme le percuta en plein estomac. Elle s’était déjà relevée. Pour le coup, il avait peut être un peu sous-estimé sa cible. Iyoh lançait un regard dédaigneux vers ce type à la cape qui gisait au sol.

-Tue ce type. Qu’il serve d’exemple ! Vous, jeune femme. Donnez nous votre gant, et partez avec vos amis. Ou mourrez…

De tout cœur, il espérait qu’elle choisirait la deuxième option. Cela faisais bien trop longtemps que le sang n’avait pas teinté l’aube. Un cri entre le miaulement et le rugissement retentit derrière Iyoh, qui se retourna. L’un des ramourgues lui indiquait l’échoppe dans laquelle Snori s’était réfugié avec Laly. Droit comme un i, la main droite sur le pommeau de son épée, il se dirigea vers le petit magasin, au moment ou Snori en sortit, les mains dans les poches, un grand sourire sur les lèvres.

-Oh…Snori Pendragon. Partout, on dit que tu es le meilleur manieur de sabre de tout Valato. Un adversaire à ma mesure !

Sa dernière phrase avait été dictée avec un enthousiasme guerrier qui surprenant. C’était lui, l’ennemi qu’il attendait depuis tout ce temps. Il allait prouver au monde entier que le seul vrai maître des lames était Iyoh Tzumihi !

-Vous tous ! Détruisez la porteuse de Belwur, et laissez moi Snori Pendragon !

Éléonore acquiesça d’un hochement de tête, et banda son arc près de Llednar. Elle eut un temps d’hésitation en croisant les yeux du jeune homme. Il semblait presque la supplier. Mais quelles que soient ses motivations, il s’était mis en travers du chemin des Ombres. La mort était désormais sa seule issue. Sauf qu’il y avait un « mais ». Lev n’allait pas laisser périr son maître aussi bêtement. Le petit aigle fonçait sur l’archère, donnant des coups de serres ravageurs, créant suffisamment d’espace à Llednar pour s’échapper, ce qu’il fit sans hésiter. Une fois qu’il fut en sécurité, Lev s’envola avant de disparaître dans les dédales de Wuhm. Désormais, ce duo-ci était hors du combat. Quant aux autres…

-Ramourgues, à l’attaque ! cria Éléonore.

Ses quatre félins commencèrent leur course effrénée vers Melody Jennsen. Ses adversaires l’avaient bien entendu reconnue. Ils savaient tous qu’elle n’était pas n’importe qui. Mais même la plus puissante des guerrières de Luuwr, face à trois Ombres, ne pouvait rien faire. La première flèche d’Éléonore fusa, droit vers la porteuse de l’artéfact.

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Wuhm   Dim 20 Nov - 14:51

Il y a eu beaucoup de posts d'affilées! Faites attention de ne pas en louper!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1164
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 22
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Wuhm   Dim 20 Nov - 15:22

La flèche de l'archère fut percutée et déviée par un fort vent gelé, sortant de nul part, tandis que les ramourgues avaient été attaqués de flanc et faisaient maintenant face à d'énormes loups aux crocs aiguisés, et accompli au combat sauvage. Un affreux rire stupide se fit entendre. Nigmaëll offrit un somptueux sourire à l'archère, tandis qu'Arawn guidait ses loups au combat, une épée à garde ronde à la main. Üdek sorti deux dagues de bois, faites pour l'entraînement, et ria une énième fois. Ilyanna se plaça aux cotés de Melody.

- Le coeur n'y est pas, compris ? Je fais ça parce que Maître Erlyn me l'a demandé.

Erlyn arriva en marchant, tranquillement.

- Iyoh Tzumihi ... En quelques semaines, tu as réussi a te faire une réputation presque aussi connue que la mienne. Pauvre enfant, tu es encore tellement jeune. Si seulement tu pouvait ne pas être aussi sûr de toi, et aussi sanguinaire... J'aimerais que tu laisse le petit prince en vie, j'en ai besoin pour une certaine personne.

Il esquissa un sourire doux et presque agréable. Oloren, elle alla lentement rejoindre Alix, à nouveau terrorisée. Que voulaient-ils ? Pourquoi se rencontraient-ils à nouveau ?

Ilyanna dégaina son épée rapidement, et observa chaque recoins du lieu où allait se dérouler ce combat. Erlyn s'appliqua à la même tâche, mais retira sa lame lentement, laissant l'insupportable suintement de sa lame usée traverser les tympans des personnes présentes. Les imprévus étaient nombreux, et problématiques pour les ombres. Erlyn finit enfin de dégainer son épée.

- Alors ! Qu'attendons-nous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/jaleniel
Pomme
Griffon
avatar

Messages : 687
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Wuhm   Dim 20 Nov - 17:19

Laly n'avait pas compris grand chose à ce qu'il venait de se passer. En l'espace de quelques secondes, Snori l'avait emportée dans cette échoppe et lui avait demandé de se cacher. Recroquevillée, l'esprit dans le vague, elle tentait de capter quelques bribes de la conversation au dehors. Tout d'un coup, elle se sentait très inutile et la frustration de ne pas participer à ce qu'il semblait être un combat lui donna mal au cœur. S'il arrivait quelque chose aux plus petites, comme Zia ou Alix, jamais elle ne se le pardonnerait ... Perdue dans ses pensées, elle fut ramenée à la réalité lorsqu'elle entendit le nom d'Iyoh Tzumihi. Le choc. Il était un grand nom des Ombres, et en tant que nailikainne, elle n'avait pas pu passer à côté de sa réputation sanglante et de sa cruauté les plus extrêmes.

- Les Ombres ... On est fichus.

Irvine, lui, commençait à jouir du pouvoir des Ombres. Voir la crainte et la peur dans les yeux des spectateurs était particulièrement glorifiant. Rien ne faisait peur aux Ombres, ils étaient puissants. D'ailleurs, le fils du dictateur suivait les ordres de Iyoh convenablement et avait déjà jeté son dévolu sur Melody. Toujours du son destrier, il s'arma de son épée et s'approcha de la militaire, la lame dirigée vers son visage.

Alix tremblait comme une feuille. Elle avait une vague idée de qui étaient les Ombres, mais elle ne les imaginait pas de la sorte, aussi pervers, aussi destructeurs. Le caractère jovial et pétillant de la jeune fille s'était totalement évanoui, laissant place à une loque prise de panique. Oloren était à ses côtés, et, comme un réflexe et pour une sensation de protection, elle prit la main de la jeune fille aux cheveux roses et la serra de toutes ses forces.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Wuhm   Dim 20 Nov - 17:58

https://www.youtube.com/watch?v=MhKe-Z-NhBs
Un ricanement gras et dérangeant résonna tandis que les deux groupes s'observaient. Ils étaient désormais trois contre tous. Sans compter les ramourgues de l'autre crétine. Leurs ennemis n'avaient aucune chance. Et ce prétentieux d'Erlyn se permettait de se mettre entre leur chemin. Et quel jeu de rôle en plus! L'homme avait retiré tout doucement son arme du fourreau, créant un bruit extrêmement désagréable pour ses compagnons... Uniquement pour ses compagnons, car les oreilles des ombres étaient remplis de cire, afin de ne pas être paralysées par les cris gutturaux du Hurleur.

- Pour Nailika, et pour la victoire! dit le géant avant de se lancer dans le combat. Aussitot avait il dégainé qu'il commença à pousser le cri des siffleurs. Un cri tellement atroce que ses ennemis furent obligés de porter leurs mains à leurs oreilles. Ce combat allait être facile. Il fit deux pas et se retrouva juste en face de la détentrice de Belwur. Bientôt, elle ferait parti du passé!

Melody fit un signe à Roche, et lui désigna Alix, juste à coté d'Oloren. Cette dernière savait se battre, il n'avait pas à s’inquiéter pour cela... Mais la paysanne risquait de se faire occire d'ici peu, si ils ne faisaient rien. Roche avait confiance en les capacités de Melody. Elle pourrait se débrouiller sans lui. Il attrapa Alix dans une course efreinée, disparaissant très vite de la vue du groupe, pour aller percuter Elevir, qui avait déjà filé en douce depuis bien longtemps.

- Qu'est ce que vous fouttez là Geralt? Vous saviez tout, je me trompe?!
Le soldat se rappela qu'il avait encore Alix sur les épaules, et la pausa doucement sur le sol... Ils devaient la mettre à l'abri, mais il devait savoir ce qu'il en était du voleur...

- Ecoute mon gars, j'ai pas le temps de t'expliquer! Il y a des souterrains qui mènent jusqu'à en dehors de la ville quelque part! Aide moi à les retrouver, et ensuite tu pourras revenir à ta chère Melody! Je prendrai soin de là gamine jusqu'à ce que vous les ayez torchés!

A ce moment là résonna le cri du siffleur. Ils avaient beau être loin du lieu du combat, il leur perça tout de même les tympans. Les trois fuyards reprirent leur course... Mais Roche se jura de revenir au plus vite... Ils allaient avoir besoin de lui.

Dans une déflagration virtuelle, Belwur apparut aux cotés de Melody, prêt à lui donner tout le pouvoir nécessaire pour vaincre ses ennemis... Et elle allait en avoir besoin!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Wuhm   Dim 20 Nov - 19:20

Ceci est le post de Little Hubs :


Grâce à leurs petits bouchons, ils n'avaient pas pu entendre ce que leurs ennemis avaient dit, et c'était très bien ainsi. Iyoh était du genre à parler sans écouter ce que les autres avaient à dire, et qui était de toute façon inintéressant. Cet homme qui venait d'arriver et dont tous les mouvements dégageaient une arrogance sans borne, il en avait déjà entendu parler. Fondamentalement, il n'avait absolument rien contre lui, alors il ne se battrait que s'il se mettait en travers de son chemin. Snori, étonnement sérieux, avait dégainé son long katana, d'un mouvement sec radicalement différent de celui du nouvel arrivant. Si le prince avait apprit quelque chose au cours de ses combats, toujours amicaux, c'était qu'il ne fallait jamais sous-estimer son adversaire, et toujours resté concentré lors des duels. Toujours.

-Erlyn aux cinq titres, récita Iyoh d'une voix presque mielleuse. Ta réputation te précède, luuwrien. Ne te mêle pas de ce combat. Snori Pendragon est à moi!

-Au lieu de parler, viens dont nous montrer ce que tu sais vraiment faire, Ombre...

Leur regard venait de se croiser. Deux des meilleurs escrimeurs de Valato se rencontraient pour la première fois, et étaient comparables à deux chats sauvages se jaugeant et s'intimidant avant de se sauter dessus toutes griffes dehors. Snori se plaçait lentement en Ohi-Kinoï, tandis qu'Iyoh mettait un pied en avant et tenait sa lame à une main. Le temps semblait figé. Pour les deux hommes, Erlyn n'existait plus en cet instant. Ils n'étaient que deux, dans le monde entier, et leur de ce duel dépendrait le destin de toute l'humanité. Ils le pensaient tout autant l'un que l'autre, et partageaient une seconde chose: l'amour du combat. Le sifflement d'Edwig les ramena à la réalité. Snori fut déstabilisé, comme tous, et cela suffit à son adversaire pour passer à l'attaque.

Un pas en avant, puis un coup d'estoc basique, simple mais efficace, qu'un soldat standard n'avait aucune chance d'éviter après avoir subi le pouvoir du hurleur. Hors, il savait très bien que le prince n'était pas un soldat standard. Par un réflexe qu'il ne put s'expliquer, il esquiva la lame, et se glissa le long de cette dernière, avant d'affliger un coup de paume magistral sous le menton de l'Ombre, qui recula de quelques mètres en titubant. Snori n'enchaînait pas. À cause d'Edwig, il n'en avait pas la force. Ce handicap, il ne pouvait qu'espérer qu'il soit temporaire, sans quoi il ne parviendrais à rien. Iyoh avait regagné son sourire carnassier. Bien...il n'avait pas volé sa réputation. Ce combat allait être des plus distrayants. Le prédateur allait jouer avec sa cible avant de l'abattre. Le seul problème, c'est que la cible reprenait peu à peu ses esprits, et se plaçait dans sa fameuse garde fétiche, qui avait défait beaucoup de néophytes lors de ces tournois de Nora, qui n'étaient aux yeux d'Iyoh que de simples blagues.

Le prince passa à l'attaque. Son katana fusa vers le flanc de son adversaire, qui para le coup sans aucune difficulté. Plutôt que de laisser ce contre le déstabiliser, il utilisa le contrepoids pour tenter un coup de pied. D'un revers de la main, il le chassa. Loin d'être découragé, Snori se lança dans un enchaînement impressionant, prévisible mais combinant vitesse, précision et puissance. Mais l'Ombre, inlassable, parait toutes les attaques de sa lame qu'il tenait d'une seule main, sans que ses appuis ne bougent d'un millimètre. Il poussa un soupir agacé.

-Ça suffit comme ça. Meurs!

Il porta un simple coup, que le prince stoppa sans peine. Ce ne fut qu'après qu'il se rendit compte à quoi il s'exposait. Malgré son corps plutôt frêle, Iyoh disposait d'une force insoupçonnable; et, plus que tout, il était trancheur. La lame bleuâtre commençait, lentement mais inexorablement, à s'enfoncer dans le katana de la salle d'arme de Nora. À ce rythme là, la chute était prévisible: l'arme se brisa en deux. Snori, grâce à un roulé boulé sur le côté, ne subit pas le même sort que son épée. Il se redressa très rapidement, et se plaça en garde, à mains nues. Il n'avait pas vraiment le choix de toute façon. Si. Il avait une autre solution. Iyoh tenta un second coup. L'oranien frappa trois fois. Du tranchant de la main sur le poignet, du poing dans le plexus solaire, et du genoux au niveau du coude. L'Ombre n'eut d'autre alternative que de lâcher son arme et de reculer. L'aura électrique avait disparue, mais désormais, c'était Snori qui avait une arme, à l'inverse de celui qui lui faisait face.

-Ne me sous-estimez pas, Iyoh Tzumihi.

Il voyait bien qu'on le provoquait. Le prince allait attaquer. À une telle vitesse, il ne pouvait pas esquiver, alors il allait se servir de son don de trancheur une fois de plus. Il contra l'arme du tranchant de la main, qui était désormais elle aussi bleu et crépitante. Les visages des deux hommes étaient presque collés l'un à l'autre, quand Iyoh cracha ces mots:

-Ne me sous-estime pas, Snori Pendragon.

Iyoh n'avait pourtant pas entendu la dernière phrase de son adversaire. Juste derrière, les ramourgues se battaient contre les loups, visiblement d'une espèce locale. Le combat, en pleine nature, aurait été assez déséquilibré, mais il s'avérait que les félins tenaient tous une arme, et étaient entraînés à se battre. Ils ne pouvaient vaincre les canidés rapidement, mais ils pouvaient aisément les contenir. Les animaux ne semblaient pas affectés par le cri d'Edwig. Deux ramourgues restèrent avec les loups, tandis que les deux autres allèrent rejoindre leur maîtresse afin de se battre à ses côtés. Cette dernière lançait un regard haineux vers Nigmaëll. Elle avait trouvé son adversaire aujourd'hui. Irwan, le plus discrètement du monde, s'était glissé près de Laly, qu'il fixait avec un regard dur.

-Il nous faut rejoindre Geralt et les autres! Suivez moi, mademoiselle Cabrera, et restez sur vos gardes.

Il avait vu par où ils étaient partis. Avec un peu de chance, ils passeraient inaperçus. Zia, elle, était totalement déboussolée. Que devait-elle faire? Si elle tentait d'aider Snori, elle ne ferait sans doute que le gêner. Melody, armée de Belwur, était dangereuse, même pour ses alliés. Quant à Erlyn et sa troupe, elle ne les connaissait pas du tout et ne leur faisait aucune confiance. Alors que faire? Fuir aurait été raisonnable, mais elle ne pouvait se résoudre à abandonner ses amis. Et Llednar, où était-il passé? Rien ne se passait comme prévu. Allez. Elle allait se rendre utile. Le jeune homme n'était sans doute pas loin, et il ne pourrait pas se défendre seul. Elle comptait bien le retrouver. La dernière fois, il courait vers les ruelles. Peut-être qu'il se cachait derrière ce bâtiment-ci. Ça valait le coup d'aller voir. Elle pris un rapide appui, et exécuta un bond impressionant, passant au dessus de l'édifice de roche et de bois, dans un saut haut et lent. Trop lent.

Éléonore avait perçu la faille. D'un geste professionnel, elle se plaça derrière ses félins, visa la rouquine, et décocha un trait mortel. La cible en question ne s'en aperçu que trop tard. La flèche fusait vers elle, et allait la traverser de part en part. Elle ferma les yeux le plus fort possible. Elle ne voulait pas mourir ici. Pas comme ça, pas d'une façon aussi idiote en s'étant rendue inutile à souhait. C'était trop bête. Lorsque l'on sait que l'on va mourir, les centièmes de secondes paraissent une éternité. Tout semble se dérouler au ralenti. La sensation de chute aussi fut longue, et pourtant, elle n'avait été tirée que de quelques centimètres. Llednar, perché sur le toit du bâtiment, avait attrapé Zia en plein vol par le col et l'avait plaqué au sol, lui sauvant très probablement la vie.

-Llednar! Je...tu...

Il posa un doigt sur ses lèvres pour lui intimer le silence. Elle vit que les yeux du jeune homme étaient rougis. Pour une raison qui lui était inconnue, il avait pleuré. De son côté, les larmes commençaient à couler aussi. Elle avait eu incroyablement peur. Désormais, elle comprenait la réaction d'Oloren lorsque les serpents de la nuit avaient attaqués le palais. En tentant de retrouver son calme, elle se glissa tout naturellement dans les bras de Llednar. Ici, ils étaient en sécurité, pour un moment en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1164
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 22
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Wuhm   Dim 20 Nov - 20:03

- Je te laisse ton combat, Iyoh, mais je ne te laisserais pas le tuer.

Erlyn planta son épée sur le sol, au milieu du champs de bataille, gardant une main sur le pommeau, devant Oloren, qui était tombée à genoux à cause du bruit. Ilyanna, elle, ne laissa pas une chance a ce Vrag.

- Passe le maljour à ton bâtard de père !

La lame d'Irvine fut déviée vers le cou de sa monture. Ilyanna sourit, si elle arrivait en plus de déjouer cette attaque à décapiter la monture, elle prendrait le dessus, au moins sur ce combat, malgré le trouble sonore. Arawn commença à se lier au combat avec ses loups. Ces derniers avaient rabattus leurs oreille pour ne pas capter les sons du siffleur. Les oreilles du maître-loup étaient cachés derrière ses cheveux, et était en fait atrophiées. Les ramourgues se retrouvèrent en posture désagréable.

Nigmaëll souriait. Elle avait fait une barrière d'air gelé autours d'elle pour contrer les vibrations du barbare siffleur. Elle sourit avec les yeux écarquillés. La folie qui l'habitait faisait surface, lui donnant un air louche et intimidant. Elle sortit de son sac plusieurs sortes de tubes, en bois. Elle donna un coup dans le vide, laissant sortir l'eau que le tube contenait. L'eau se gela net, créant une lame de givre solide qui se dirigeait droit vers son adversaire.

Üdek se posta face au siffleur et lui enfonça ses dagues de bois sur l'abdomen, repoussant vulgairement sa charge. Son rire reflétait sur lui aussi la folie qui le faisait ignorer le hurlement du guerrier. Profitant de la vitesse pris par cet énorme énergumène, il plaça ses pieds sur ses chevilles pour le faire chûter, quitte à se retrouver en dessous...

Des fous et des bourrins. Erlyn s'était entouré de gens bien étranges ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/jaleniel
Juliayte
Crayon
avatar

Messages : 145
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Wuhm   Dim 20 Nov - 20:15

Jin se retrouva au milieu de ces trois clans. Elle n'avait pas encore eu la possibilité de mettre à profit les longues heures d'entrainement au combat et elle avait envie de voir ce qu'elle valait. C'était surement stupide et complètement irréfléchi mais la jeune femme se dit qu'il fallait qu'elle fasse quelque chose pour aider ses amis. Elle sortit donc l'épée de son fourreau, très lentement quand un sifflement extrêmement désagréable et douloureux se fit entendre. Elle lâcha son arme au sol pour pouvoir se protéger les oreilles.

Quand celui ci fut passé, elle eut la joie de retrouver sa lame à quelques mètres d'elle. Le combat était déjà engagé depuis quelques minutes quand ses yeux se posèrent sur le combat entre Melody et un membre des Ombres. Cette dernière avait beau avoir Belwuur à ses côté, Jin se faisait terriblement de soucis. Certes, elle pouvait se débrouiller seule, mais rester là et ne rien faire était au dessus des forces de la jeune blonde. Pris d'un élan de courage, elle saisit son épée, vint se poster aux cotés de la militaire et se mit en position de défense. Elle venait de se lancer un pari fou : survivre. Sa tête se tourna vers Melody qu'elle regarda avec détermination. Étrangement, elle ne s'était jamais senti aussi bien, elle se sentait plus que jamais vivante...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pomme
Griffon
avatar

Messages : 687
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Wuhm   Dim 20 Nov - 20:57

Le sifflement émis par Edwig avait provoqué chez Laly une mutilation incontrôlée : elle s'était mordue la lèvre supérieure jusqu'au sang. Après cet épisode douloureux, elle avait suivi Irwan sans mot dire, toujours frustrée de ne pas aider ses amis à combattre. Une de ses qualités principales était la discrétion. Rasant les murs et faisant un bruit quasi imperceptible, elle était aux côtés d'Irwan. La sagesse et le calme dont le quinquagénaire faisait preuve étaient admirables, et la révulseuse ne pouvait que s'incliner devant un tel comportement ... Mais pas maintenant.

Alix, elle, en entendant ce bruit insupportable, n'avait pu s'empêcher de fondre en larmes. Ne pas savoir ce qu'il advenait de ses amis, du Prince, de Zia, d'Oloren, de Jin, et même de Laly, devenait insoutenable. Devant tant de barbarie, de violence gratuite et de combats tranchants, elle se réfugia dans les bras du soldat Roche. Elle se blottit contre son ventre, en sanglotant quelques mots presque incompréhensibles.

- Je ... Je ... veux pas qu'ils meurent ...Je les ... les ... aime moi ....

Irvine fut d'abord surpris que son adversaire sache qu'il est était le fils de Vrag. Peut-être y avait-il un air de famille sur leurs visages ? Qu'importe. Elle avait réussi à dévier sa lame tranchante, presque jusqu'à décapiter son cheval, mais le jeune homme avait la capacité à ne jamais se laisser submerger. Il avait à la fois le contrôle de son arme et de son animal, et ce n'était pas une fille comme celle là qui allait venir à bout de lui. A plusieurs tentatives, elle tenta de percuter la fille avec le bout de son épée, ce qui fut vain. Elle combattait plutôt bien. Ce fut un coup de sabot bien placé qui vint percuter le visage de la combattante, la faisant basculer à terre. Cependant, Irvine n'eut pas la force de l'achever immédiatement, préférant d'abord savourer sa petite victoire, elle qui se croyait si maligne ...

- Mon "bâtard" de père te renvoie le bonjour, au fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1164
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 22
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Wuhm   Dim 20 Nov - 21:16

Erlyn se tourna vers Ilyanna. Elle avait été mise à terre. Elle leva la tête vers la progéniture d'Igol.
- Vous avez le même regard. Vous vous sentez tellement puissant que vous en oubliez les conséquences de vos actes ! Et vous sous-estimez même vos adversaires ... Malgré ton regard, tu ne vois rien !

Ilyanna se troubla, puis disparût sais laisser traces de ses pas sur le sol. Un mirage. Ou plutôt une illusion, la capitaine était déjà derrière la monture, coupant les chevilles arrière du destrier d'Irvine...

Erlyn sourit, rassuré, Il rangea son épée et pris Oloren, dans ses bras, rejoignant vite le groupe qui s'enfuyait.


Dernière édition par Jaleniel le Dim 20 Nov - 21:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/jaleniel
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Wuhm   Dim 20 Nov - 21:29

//Jolan, t'as fait une fail! Alix est déjà loin avec Roche!//

https://www.youtube.com/watch?v=dTaD9cd8hvw&feature=related
Une longue chute attendait Edwig. Mais le choc fut très facile à encaisser pour quelqu'un de cette stature... Le géant fit une roulade arrière et se releva en un instant. Il allait montrer à ces crétins qu'il ne fallait pas s'interposer entre les ombres et leurs cibles. Il reprit son impressionnante hache à deux mains, et fonça comme un goliath sur cet abruti de Üdek, qu'il envoya valser à quelques mètres plus loin! Il hurla ensuite, déstabilisant encore ses adversaires, qui déstabilisés donnaient un nouvel avantage aux ombres. Néanmoins, il vit bien qu'une de ses ennemis ne réagissait pas à ses cris. La fille qui s'était fait une barrière avec le gel... En trois sauts, il se retrouva en face de la givreuse. D'un coup de hache, il brisa la fine enveloppe qui protégeait la fille, et lui asséna un coup avec le manche de son arme. Il enchaîna avec un coup circulaire. D'ici peu de temps, Nigmaëll allait être coupée en deux...

Melody remercia Jin d'une main sur l'épaule et déclara : "Tu n'es pas obligée d'intervenir Jin! J'attend que l'équipe de ce crétin d'Erlyn se fasse exploser!" Elle lança un regard vers le leader, qui prenait la fuite avec Oloren... Il avait déjà fait assez de mal à cette pauvre fille. D'un coup de bolas, Melody fit tomber le tueur par terre. Il se dirigea vers Oloren et dit à Jin : "Emmène là loin de lui! Rejoins Roche! Je crois qu'il est en train de mettre à l'abri Alix! Je compte sur toi Jin! Tu n'es pas encore prête pour te battre, alors sauve la!"
Elle se tourna ensuite vers Erlyn encore à terre... "Il est temps d'en finir, crétin!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Danck
Graine de champion


Messages : 64
Date d'inscription : 30/09/2011
Age : 23
Localisation : PC ou LG :)

MessageSujet: Re: Wuhm   Dim 20 Nov - 21:29

Fushy n'avait pas bougé depuis le début, arrivant à canaliser la douleur dû au son horrible. Durant ce petit moment, il mit au point une petite stratégie avec sa coliore.

(...) On peut essayer.

Il se plaça de façon à avoir dans sa ligne de mire seulement l'archère et ces deux ramourgues. Il se mit droit, fit tournoyer son bâton et frappa le sol. Son pouvoir d'expulseur fit le reste et projeta Eleonore et ces deux félins contre un mur situé à plusieurs mètres derrière eux. Cette attaque ne montra qu'une partie du pouvoir d'expulseur de Fushy, mais son but n'était pas de tuer ses ombres, pour l'instant.

-Quelle lâcheté, osez attaquer une jeune fille sans défense...

Fushy resta droit comme un i, attendant une quelconque riposte de l'archère.

(...) Tu es en position ? Ne bouges pas pour le moment.

Lors de l'expulsion, la Coliore du Maître fut projeté sur Eleonore. La coliore eu le temps de se cacher sur l'archère, attendant juste le feu vert pour y planter ses crocs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1164
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 22
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Wuhm   Dim 20 Nov - 22:02

Erlyn se tourna vers Melody.

- La situation est instable, jeune femme, je veux qu'Oloren soit d'abord en sécurité. Et puis ne compte pas trop sur la défaite de mes gardiens, tu les vexeraient.

Üdek avait atterrit lourdement sur le sol, brisant son rire par des "ouille" de temps à autres. Son oreille interne le déconcentrait sans que celui-ci s'en rende compte, et ça lui nuisait. Nigmaëll, elle, était sonnée au sol, prête à se faire trancher vite fait bien fait. S'était sans compter sur Arawn, qui enfonçait son épée dans l’omoplate du gros bourrin. Il remercierait le vieux plus tard. La folle se ressaisissait petit à petit, mais lentement quand même ... Erlyn posa Oloren au sol, qui trouva assez de courage pour fuir en direction de Roche, puis il se retourna vers la leadeuse de l'expédition.

- Melody Jennsen, savez-vous que vous n'êtes pas encore prête pour m'arrêter, que mes hommes défendent votre misérable petit groupe et que certains d'entre eux sont encore en train de se battre ?

La voix d'Erlyn se tinta de mépris, la colère le gagnant, il haussa le ton sur la femme devant lui.

- ET MALGRÉ ÇA, VOUS PERSISTEZ A VOULOIR M'ARRÊTER ?! ÊTES VOUS COMPLÈTEMENT IRRESPONSABLE ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/jaleniel
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Wuhm   Dim 20 Nov - 22:18

Iyoh était toujours aux prises avec Snori. La lame d'acier et la main étincelante s'entrechoquaient à moult reprises, dans des combinaisons plus ou moins habiles. De l'extérieur, l'égalité entre les deux adversaires semblait parfaite; mais pourtant, l'issue du combat ne laissait aucun doute. Le prince attaquait sans relâche, tandis que l'Ombre restait presque immobile. L'un tentait, l'autre maîtrisait. Plus les minutes s'écoulaient, plus les chances de l'emporter de l'oranien s'amenuisaient. Son adversaire prenait même le luxe de regarder ailleurs de temps à autres, et de continuer de donner des directives.

-Edwig! Occupe toi de Belwur, le reste n'a aucune importance! Éléonore, utilise ton don! Irvine, brûle moi cette ville, ils ne doivent pas s'échapper!

Un autre sifflement retentit. Cette fois-ci, Snori fut bien plus déstabilisé que les autres fois. L'homme aux longs cheveux blonds avait une mine fatiguée qu'on ne lui connaissait pas, mais il y avais toujours une lueur d'espoir dans ses yeux. Il n'allait pas se laisser faire. Il ne fallait pas faire n'importe quoi, restructurer le combat, se remettre en garde. L'Ohi-Kinoï allait fonctionner cette fois-ci. Il plaça sa jambe gauche tendue en avant, et Iyoh la frappa d'un coup de pied.

-Appuis instables.

De son bras droit, tendu vers l'arrière, il tenta un coup droit ravageur. Iyoh le poussa simplement au moment de l'amorce de l'attaque, ce qui le fit tituber.

-Mauvais équilibre.

Tant pis. L'Ohi Kozaru fonctionnerait. Il allait utiliser cette même botte secrète qui avait semblé faire mouche face à Melody sur le navire quelques jours auparavant. Ça, c'était impossible à esquiver, et ça avais le mérite de former, en plus, une défense quasi-parfaite. L'épée commença à tourner autour du prince, à une vitesse grandissante. Autour de lui, l'acier formait comme des hélices, aiguisées et impénétrables. Iyoh donna un coup du bout des doigts. Il percuta Snori au niveau du thorax, le faisant chuter en arrière dans un éclat de sang tandis que l'Ombre rattrapa l'arme qui était sienne en plein vol.

-Trop fébrile! Tes attaques sont enfantines, Snori Pendragon!

Indignés, outré, furieux. Lui qui s'attendait à un vrai adversaire, il se retrouvait encore une fois face à un homme ordinaire se disant bretteur, qu'il avait pu vaincre avec une trop grande facilité. Il aurait du le tuer à cet instant, mais il décelait en lui quelque chose que les autres n'avaient pas. Il pouvait être fort. Il ne le savais pas encore, mais il en était capable. C'est dans cette optique qu'il devienne un jour un adversaire digne de ce nom qu'Iyoh épargna le prince de l'Oran, qui gisait à terre, incapable de se relever. Irwan longeait les murs avec Laly. Au loin, ils apercevaient Roche, Alix et Geralt, rejoins par Oloren qui avait sans aucun doute été bien plus rapide qu'eux.

-Vous allez bien? s’inquiéta-t-il. C'est pas joyeux, là-bas, mais je pense qu'ils s'en sortirons. Mais, je...je crois que Zia est morte...

Sa voix montrait une certaine tristesse mêlée à l'incertitude. Personne n'avait vraiment vu ce qu'il s'était passé, mais à la vitesse de la flèche, elle n'aurait normalement pas eu le temps d'esquiver. Éléonore se releva tant bien que mal. L'un des ramourgues s'était pris un vilain coup, et ceux qui étaient encore face aux loups n'en avaient plus pour bien longtemps. Elle commençait à perdre espoir...sauf qu'Iyoh en avait terminé. Désormais, il revenait vers eux. La jeune femme prit l’initiative d'utiliser son don de guérisseuse pour Edwig. Cela se matérialisait par une sorte de filin doré qui reliait les deux êtres. En utilisant sa volonté, elle faisait se refermer les blessures du titan. Le chef des Ombres était enfin face à la Melody et Erlyn, et s'adressa à eux avec une certaine élégance. Après tout, il avait gardé ses manières de noble.

-Je me vois dans l'obligation de réitérer ma demande. Donnez moi Belwur, ou je vous abat un à un comme le prince Pendragon et cette gamine volante.

De l'autre côté des palissades de Wuhm, entrée Nord, vers les Monts Pourpres. Une femme d'une trentaine d'année à la corpulence imposante emmène une fillette aux cheveux d'un blond éclatant et au regard envoûtant à travers les collines.

-Dites, madame Ilawen, ils se battent en bas?

La dénommée Ilawen lui lance un regard grave, puis sourit à pleine dents.

-Ça ma petite, ce ne sont pas nos affaires: on est en vacances!

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pomme
Griffon
avatar

Messages : 687
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Wuhm   Dim 20 Nov - 22:48

Le cheval d'Irvine émanait de son être ce qui pouvait s'apparenter à des hurlements de douleur, et fit tomber son cavalier à terre. Les chevilles arrières totalement sciées, l'animal tomba sur le flanc droit, se tordant, gesticulant et tentant en vain de se relever. La flaque de sang dans lequel il était baigné rendait une vision bien plus atroce encore de ce spectacle. Le fidèle destrier agonisait dans d'abominables douleurs.

- En venir au point de torturer un animal pour arriver à ses fins ... Dis moi, je te fais peur ? Tu es lâche à ce point ? Tu préfères utiliser ruses et autres façon déloyales pour me tuer ? Je reconnais bien là les gens de ton espèce.

Le fils du dictateur était tout de même bien embêté de ne plus avoir sa monture à sa disposition. De loin, il avait entendu Iyoh lui ordonner d'utiliser son don de cracheur. Aussitôt dit, aussitôt fait. De sa bouche émanait à présent un jet de flammes impressionnant, venant faire s'embraser les alentours, et provoquant les cris des habitants. Le vent, bien trop faible, ne permettait pas un retour du feu, et, pour l'instant, cet énorme brasier était parfaitement contrôlé. La vie des Ombres n'était pas en danger, et c'est tout ce qu'il comptait. Loin de se laisser distraire par si peu, Irvine dégaina une nouvelle fois son épée : ce coup-ci, il allait l'abattre.

Alix était hébétée.

- Zia ... Morte ?

Les yeux déjà rougis par les pleurs, ce n'était pas les larmes qui coulaient en cet instant, mais bien le choc de la nouvelle. Il y a à peine quelques heures, elles étaient liées ensemble, riaient, ressemblaient à de vraies amies ... Tout cela partait à présent en fumée, comme Wuhm. Laly n'était pas plus fière, repassant indéniablement le film dans sa tête ....

- Et Llednar ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Wuhm   Dim 20 Nov - 23:14

Un langue de flamme sembla surgir au loin. Roche était réellement attristé de la mort de Zia, à qui il venait d'apprendre à jouer de la flute. Mais son instinct de survie lui rappela une chose! Il fallait fuir!

- Les amis, il faut fuir maintenant! Zia ne voudrait pas que nous périssions ainsi! Nous devons continuer notre quête, malgré les sacrifices de ceux qui nous sont proches!

Un long discours qu'il avait fait... C'est à ce moment là qu'Elevir retrouva le souterrain. Il les exhorta à le suivre... Néanmoins, à lui aussi, la rouquine lui manquerait... Elle était la seule personne à qui il avait avoué son véritable nom, ainsi que ses motivations... Certes, il avait du la menacer avec un poignard, mais ce n'était finalement que très secondaire... Ils avancèrent très vite, et se retrouvèrent en dehors des enceintes de la ville, indemne! Aussitot, Roche repartit dans le sens inverse. Il devait aider Melody!

Edwig était exultant! Encore une fois, les ombres remportaient une victoire. Certes, une épée venait de transpercer son omoplate, mais la douleur était vite passée, et il avait aussitôt assommé son agresseur d'un uppercut monumental. Irvine faisait régner un carnage, en se décidant enfin à utiliser son pouvoir. Et Iyoh avait triomphé de Pendragon! Il ne restait plus qu'à cueillir Belwur, finalement! Il se plaça aux cotés de son maître lorsque celui ci réitéra son ultimatum.

Melody regarda le dénommé Erlyn pendant un moment, et dit : "Si j'agit comme cela, c'est parce que vous êtes Erlyn le démon. Et que le démon répand le feu et le sang partout. Vous avez massacré des centaines de personnes. Vous méritez la mort!"

Belwur intervint, indigné : "Hey attend un peu Melody! C'est pour ça que je suis là, non? Tuer, massacrer, tout ça... Alors pourquoi tu t'y met pas tout de suite, hein?!"
L'artéfact avait vraiment pris mal le paragraphe sur le démon qui répand le feu et le sang partout. Après tout, il était en partie humain, non? Tout au moins dans sa personnalité!

Melody s'apprêtait à calciner vivant Erlyn, lorsque Iyoh l'interpella. Aussitôt, elle remarqua le prince, qui était décidément en très mauvaise posture. De là où elle était, elle se demandait même si il n'était pas mort... De plus, Le cracheur des ombres était en train de répandre du feu partout... Il fallait mettre fin à ce combat, et vite. La militaire lâcha toutes les bondes du pouvoir que lui donnait Belwur, chose qu'elle ne se serait jamais permis autrement que dans une situation aussi critique. Abandonnant l'idée de tuer Erlyn, Melody dirigea sa main en direction d'Iyoh et Edwig, et une énorme colonne de flamme en sortit pour aller propulser ses deux adversaires au loin... Elle couru ensuite vers le prince, à une vitesse qui, grâce à Belwur, dépassait l'entendement. En un instant, elle était à ses cotés.
Prenant son pouls, la militaire s'assura que le prince allait bien. Il semblait en mauvais état, mais ses jours n'étaient pas en danger... Le soulevant, Melody passa un de ses bras autour de son épaule, et ils avancèrent au plus vite en direction de l'endroit où étaient parti Roche et les autres. Ralentie par le prince, Melody lançait tout de même des boules de feu grâce à sa main libre, afin de repousser ses ennemis... Il fallait qu'ils s'en sortent!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1164
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 22
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Wuhm   Dim 20 Nov - 23:29

Oloren s'offusqua ...

- Non ! Non non non non non noooon ! Elle peut pas mourir, elle, elle est trop maline elle s'en est sorti, tu mens, tu mens ...


Elle rompa ses plaintes par des pleurs ... Melody les avaient pourtant prévenus, ils risquaient tous de mourir durant cette mission. Oloren s'écroula par terre. Elle ne s'était pas rendu compte que cela aurait put être aussi vrai. Elle était loin de se douter que la rouquine était entre les mains de Llednar...

Erlyn, lui, se plaça derrière Melody, pour éviter qu'elle se fasse suivre.

- Mademoiselle Jennsen, permettez-moi de vous prêter main forte, je pense que vous en aurez besoin.


Erlyn dégaina son épée. La position qu'il prit était celle d'un maitre de l'épée oublié depuis de nombreuses générations, si longtemps même que son nom fut oublié, et rebaptisé par Erlyn. La posture qu'il arborait était le Gardien Noir. Elle était extrêmement complexe, mais d'une efficacité effroyable, de quoi intimider le plus aguerri des combattants. Un sourire se dessina sur le visage du maître.

Ilyanna sourit à Irvine, tendant son épée vers lui. Maintenant qu'il était au sol, il n'avait aucune chance, l'entrainement d'un capitaine d'Igol Vrag était bien supérieur à celui de nombreuses classes de l'armée nailikane, mais elle ne sous-estima pas son adversaire pour autant. Ce fichu petit-chouchou était le fils du tyran, et avait probablement reçu un entraînement supérieur...

- Ce pauvre animal se remettra, dans quelques jours, s'il obtient des soins adaptés à ses blessures. Oui, tu me fais ressentir la peur ... La peur que tu sois trop faible pour mériter un combat contre moi, Ilyanna l'exilée ! Quant à mon espèce, elle est bien supérieur à la tienne, puisqu'elle à une chose en particulier qu'il vous manque ... Et vous rend faible.

Tout cela n'était que provocation, hors mis sa dernière phrase. Elle n'allait pas se faire déconcentrer par un jeune comme lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/jaleniel
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Wuhm   

Revenir en haut Aller en bas
 
Wuhm
Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pot à crayon :: À l'aventure!-
Sauter vers: