Le pot à crayon

Avec un crayon, on peut écrire dessiner, faire de la musique en tapant partout avec. On peut créer avec un crayon.Alors imaginez ce qu'on peut faire avec un pot à crayon!
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Meilleurs posteurs
L.Hubs (2051)
 
Louis (1316)
 
Jaleniel (1164)
 
Pomme (687)
 
Margogotte (267)
 
Juliayte (145)
 
Apocax (99)
 
Gaï Mulkairn (89)
 
Nanasen (67)
 
Danck (64)
 
Derniers sujets
» Gallerie d'image des personnages déjà apparus ou non
par L.Hubs Mer 15 Mar - 18:18

» Topic 2 - Rêve Grand
par L.Hubs Mar 15 Nov - 18:52

» Mon top 20 des personnages du Pot [Pavé]
par L.Hubs Jeu 3 Nov - 2:52

» Focus: Igole Vrag
par Louis Lun 24 Oct - 9:22

» PNJ d'à travers le monde
par L.Hubs Mer 5 Oct - 17:14

» Nouveaux lieux
par L.Hubs Mer 5 Oct - 17:06

» Aron Ralston et son équipage - Cléome Apanine, Peter Crowe
par L.Hubs Mer 28 Sep - 21:09

» Topic 1 - Les pirates de North Blue
par Louis Mer 28 Sep - 16:50

» Les inspirations musicales de L.Hubs - Rp One Piece
par L.Hubs Mar 27 Sep - 12:53


Partagez | 
 

 22 octobre 1989

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 26

MessageSujet: 22 octobre 1989   Jeu 20 Oct - 19:28

Les premiers rayons du soleil apparaissaient désormais sur la ville côtière de Nora. Le reflet du soleil sur l'eau, le contraste entre l'ombre et la lumière sur la ville, ainsi que l'illumination passagère du palais faisait du lever de soleil de Nora un spectacle d'une grande beauté. Pour qui flânait sur les quais... Melody n'était pas dans ce cas là. Depuis qu'elle était parti du palais royal, elle avait usé de tous les moyens possible : chantage, violence, et même séduction (qui se terminait généralement assez mal pour les séduits) pour parvenir à son but : trouver l'endroit d'où leurs agresseurs avaient planifié l'attaque. La mission était un échec retentissant. Elle était tombé sur des contrebandiers et des voleurs, mais n'avait eu aucune information sur ces "serpents de la nuit". Elle devait maintenant repartir pour le palais, retrouver Llednar et Laly pour tester leurs compétences... Elle comptait faire embarquer l'équipe au complet l'après midi même. Il n'était pas question de perdre du temps. Une fois fixée sur les capacités des deux membres de Snori, ils partiraient sur le champs. Ses soldats recrutés avaient pour ordre d'être au palais à midi... Melody n'avait pas dormi de la nuit, mais grâce à son entrainement intensif, elle pouvait bien rester en forme jusqu'au départ des bateaux d'embarcation. A ce moment là, elle prendrai un repos bien mérité!

Le palais était totalement silencieux à cette heure là. Les quelques domestiques qui travaillaient dans le palais se déplaçaient en silence. La jeune femme se rendit dans la salle d'entrainement du palais... Qui sait, peut être que Llednar et Laly s'y trouvaient déjà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: 22 octobre 1989   Sam 22 Oct - 18:15

Il n'était pas bien plus de sept heures du matin. Une grande partie de la ville et du palais était encore endormie, mais Llednar était levé depuis déjà un bon bout de temps. Après avoir dormi, comme presque tous les jours, à la belle étoile, il avait fait un tour rapide de la capitale de l'Oran, en sachant qu'il ne la reverrait peut-être pas avant un bon moment. Cela n'avait pas réellement d'importance à ses yeux, car les grandes cités telles que celles-ci ne l'attiraient pas outre mesure, mais il désirait tout de même tenter de profiter un maximum de ce luxe qui s'offrait à lui, et qu'il n'aurait surement plus à sa disposition par la suite. Il était déjà près du bâtiment royal quant Melody y entre. Il la suivi de près, et pénétra dans la salle d'armes quelques secondes après elle, la fixant en ôtant sa capuche.

-Que dois-je faire?

Il n'avait en définitive aucune idée de ce que Melody voulait observer. Si elle croyait avoir en face d'elle un exceptionnel combatants, elle allait être relativement déçue, ça c'était un fait. En tout cas, il était déterminé à en faire le maximum possible dès maintenant: il fallait absolument qu'il fasse partie de cette expédition.

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: 22 octobre 1989   Dim 23 Oct - 17:53

L'homme au capuchon arriva presque au même instant qu'elle. Ou plutôt, il devait l'attendre, devina Melody. Pendant ses pérégrinations, elle avait réfléchi à la manière dont elle allait procéder. Ils n'étaient pas militaires, ils ne pouvaient être jugés sur les critères de ses compagnons d'arme. Et là, il s'agissait d'une mission d'infiltration en territoire ennemi. Ils devaient tous se montrer intelligent. Elle allait commencer par leur poser des questions, et elle adapterait ses tests en fonction de ce que lui répondraient les prétendants à la mission.

- Llednar, c'est ça? Bon, donne moi tes points forts et tes points faibles Llednar. Dis moi ce que tu fais le mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: 22 octobre 1989   Dim 23 Oct - 18:08

Le petit rapace avait décollé de l'épaule de son maître avant de sortir par le même balcon sur lequel se trouvait Oloren la veille. Lui qui était avide de liberté et de grands espaces, il avait préféré partir en comprenant que le jeune homme en aurait surement pour un petit moment avec Melody. Sans le moindre bruit si ce n'est celui produit par le battement de ses ailes, il quitta la pièce dans une courbe majestueuse. Llednar secoua rapidement sa tête afin de chasser les quelques cheveux qui retombaient devant ses yeux noirs et inexpressifs, puis répondit à son interlocutrice. Il s'était, au fil des années, fixé plusieurs règles de vie. L'une d'elles, parmi les plus importantes, était la suivante: ne jamais mentir.

-Je cours vite, je grimpe, je me faufile. Je suis rôdeur. Je ne me bats pas bien. J'ai un aigle bien dressé. Je suis franc.

Irwan était lui aussi éveillé, mais était toujours à l'endroit exact où il s'était endormi: dans la bibliothèque. Une expédition comme celle-ci se préparait, et il fallait bien qu'il s'en charge...

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: 22 octobre 1989   Dim 23 Oct - 18:17

Le jeune homme était bref et précis. Il semblait compétent, et aller droit au but. Il serait sans doute un bon élément pour le groupe. Elle voyait déjà comment le tester. Ils allaient commencer par un combat, un simple test pour évaluer le niveau réel du rôdeur. Elle prévoyait déjà d'autres choses pour la suite.

- Choisis ton arme de prédilection, et viens te battre! dit Melody, en dégainant son sabre, et en se plaçant en position de combat. Tu peux user de toutes les techniques "loyales" ou pas que tu jugeras nécessaires pour me vaincre. Mais évite de faire couler du sang, cela pourrait nuire à ta sélection dans l'équipe! ajouta elle ironiquement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: 22 octobre 1989   Dim 23 Oct - 18:28

Le rôdeur jaugea Melody du regard quelques instants, observant la manière dont elle dégainait et dont elle tenait son sabre. Visiblement, elle était expérimentée et talentueuse, ce qui était rare chez les gens de son âge, encore plus chez les femmes. Il ne fallait pas la prendre à la légère et rester réaliste: il savait très bien qu'il n'avait aucune chance face à elle, d'autant plus que Lev était parti et ne reviendrait que quand cela lui semblerait convenable, ou alors quand il y aurais un réel danger, ce qui n'était pas le cas était donné qu'il n'était ici question que d'un simple test.

Le bras droit de Llednar, toujours dissimulé son sa grande cape gris foncé, repoussa cette dernière, tandis qu'il agrippa de sa main gauche la dague qui était accrochée dans la doublure. Il se donna dès lors à pleine mesure. Ce fut un véritable feu follet sombre qui tournait autour de Melody. Courir était ce qu'il faisait de mieux, et il le démontrait alors que le combat n'avait pas encore vraiment commencer. Ceci avait pour but de voir si son adversaire pouvait suivre ses mouvements, et il se rendit tout de suite compte que c'était le cas. Autant tenter une attaque. Tel un éclair blanc tombant du ciel, la lame du jeune homme fusa vers la détentrice de Belwur.


_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: 22 octobre 1989   Dim 23 Oct - 18:58

Melody laissa tomber son arme sur le champs. Face à un tel adversaire, une arme aussi longue ne lui serait d'aucune utilité. Elle se battrait juste avec ses poing. Llednar allait trop vite pour qu'elle puisse se permettre de sortir un de ses couteaux. Lorsque l'homme s’apprêta à lui assener un coup de dague, elle se décala d'un pas, le tranchant de sa main alla frapper l'avant bras du rôdeur, et sur le même coup, Melody lui fit une balayette. Il allait vite. La militaire se demanda combien de temps il pourrait tenir ainsi. Dans son esprit, tout était clair. Elle savait quel test elle ferait subir par la suite au jeune homme encapuchonné. Elle se mit en position défensive. Elle allait l'épuiser!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pomme
Griffon
avatar

Messages : 687
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: 22 octobre 1989   Dim 23 Oct - 19:06

Le jour commençait péniblement à éclairer la chambre voluptueuse dans laquelle Laly avait passé la nuit. Cependant, elle n'avait pas beaucoup dormi, juste l'espace d'une heure ou deux. Dormir dans un tel endroit, dans un silence si pesant, sans les bruits de la nature et de quelques brises d'air, ne rassurait pas beaucoup la jeune femme. Quelque part, elle avait comme l'impression d'être sous l'emprise du palais de Kunz Pendragon, et était envahie par une sensation désagréable d'emprisonnement. En quelques secondes, elle s'était habillée de sa tunique rouge, avait passé un jet d'eau glacé sur son visage et peigné ses cheveux noirs et rêches avec ses doigts. Elle aurait pu avoir l'air négligée, souillon, sale, mais elle dégageait une beauté bien particulière, une beauté qui ne se reflétait pas par des superficialités, par des coiffures extravagantes ou par des tenues impeccables.

Après avoir quitté la pièce, et pour une raison que Laly ignorait, elle passa par la bibliothèque. Elle se souvenait pertinemment qu'elle avait "rendez-vous" avec Melody, mais elle attendra. Sans elle, la quête était impossible, et elle comptait bien en jouer, du moins, dans un premier temps. Irwan était là, à moitié comateux. La jeune femme n'avait pas spécialement d'avis sur lui. Il avait l'air un peu gonflant, mais c'était indiscutablement quelqu'un d'intelligent et de sensé. Rien que pour son métier d'historien, Laly le respectait. Elle s'adossa au mur, les bras croisés et les yeux tournés vers l'homme.

- Hum ... Tout va bien ? Vous avez travaillé jusqu'à maintenant ? Les gens passionnés par leur boulot, bien qu'incompréhensibles pour quelqu'un comme moi, sont un mélange de folie, de courage et de détermination. Ça force l'admiration en tout cas. Enfin, voyez là une simple constatation, je suis pas vraiment le style à faire des compliments.


Dernière édition par Pomme le Jeu 27 Oct - 7:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: 22 octobre 1989   Dim 23 Oct - 19:07

Llednar s'était relevé après avoir exécuté une roulade en prenant l'élan de sa chute comme avantage. Il avait pu se relever plus vite et se placer à bonne distance, s'assurant ainsi qu'il ne prendrait pas d'autre coup pour le moment. De front, son adversaire dominerait toujours. Étant donné qu'il ne pourrait pas tenir bien longtemps si ses attaques ne portaient pas, il fallait ruser et ce sans Lev, ce qui devenait bien plus dur. Quand il devait se battre ou fuir, son petit rapace pouvait être un appui considérable. Un combat mené sans lui, c'était presque inédit pour le jeune homme, qui n'ouvrait pas la bouche et restait impassible. C'était là une autre de ses règles: ne jamais laisser deviner ses pensées.

Il recula de trois bon mètres en faisant quelques pas chassés minutieux, puis fonça tête baissée vers Melody. Quelque chose d'aussi vulgaire était bien entendu dors et déjà corrompu, mais il avait prévu quelque chose. Il se jeta au sol en roulant sur le côté, pour se retrouver juste derrière son adversaire, assez près pour donner un coup au genou ou à la cuisse, assez loin pour se relever rapidement et à bonne distance. Sa lame courte fusa une fois de plus alors qu'il était en train de se relever dans un mouvement fluide, et avait comme but d'entailler le tibia de la jeune femme.

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: 22 octobre 1989   Dim 23 Oct - 19:22

Llednar avait un style de combat unique. Il était surement autodidacte. Jamais Melody n'avait vu quelqu'un faire de tels enchainements. Évidement, face à un militaire expérimenté, et dans un combat en environnement restreint, le rôdeur avait peu de chance de gagner. Et ce combat le montrait bien. Le dernier coup qu'avait tenté de porter Llednar avait à nouveau échoué. Il fut suivi par beaucoup d'autres. Llednar faisait preuve d'une certaine inventivité, mais aucun de ses coups ne portaient. Après un autre assaut échoué Melody fit un signe de main, mettant cours au hostilités.
Elle dit, légèrement essoufflée : Parfait! Tu te débrouilles relativement bien au combat. Mais si tu n'assures pas pour la prochaine épreuve, il est clair que tes capacités martiales ne te permettrons pas à elles seules d'intégrer l'équipe. Puisque Lali n'est pas arrivée, je te propose un second et dernier test. Arrive avant moi aux quais, et j'accepterais sans conditions de te prendre dans l'équipe. Arrive après moi, et j'y réfléchirais un peu plus...

A l'instant où elle finit de prendre la parole, Melody couru vers une des fenêtres de la salle, grimpa dessus, et fit un saut, avant d’atterrir dans une meule de foin dont elle avait déjà remarqué la présence. Elle repartit sitôt après, courant en direction du port. Elle était tellement bien partie qu'elle se dit que Llednar n'avait aucune chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: 22 octobre 1989   Dim 23 Oct - 19:41

Melody courait vite et était habile, c'était indéniable. Elle avait misé sur le fait que Llednar soit épuisé, mais le jeune homme voyait tout de suite qu'elle n'était pas habituée à se déplacer dans les villes, à courir comme si sa vie en dépendait. Le choix de passer par les rues était tout sauf judicieux. Le jeune homme sauta dans la même meule de foin que son adversaire, mais remonta immédiatement sur un toit en prenant appui sur le rebord d'une fenêtre, puis sur un petit balcon. Il prit le temps de reprendre son souffle. Afin de se déplacer le plus rapidement possible, il était primordial de bien connaitre son chemin, et de le faire dans son intégralité sans ralentir une seule seconde, quitte à prendre du retard au départ.

Le port se situait sur sa droite. Les toits étaient plutôt dégagés et rapprochés les uns des autres s'il passait par dessus les ruelles plutôt que de couper les grands boulevards: c'était parfait. Il prit son élan, et commença sa course frénétique. Au sol, quelques badauds lui lançaient des injures qu'il n'entendait même pas. C'était aussi pour cela qu'il dissimulait son visage: pour ne pas se faire lyncher si les gens le reconnaissaient par la suite. Même si cela ne causait aucun tort, personne n'aimait voir un malfrat se déplacer par dessus leur têtes. Quelques minutes et des dizaines de sauts plus tard, il se retrouvait en plein milieu des quais, où il ne voyait pas Melody.

Irwan, quant à lui, répondit à Laly sans quitter ses écrits.

-De folie? Je ne sais pas vraiment si je dois te remercier.

Bien entendu, il plaisantait, mais il n'avait pas l'habitude de rire. Il posa enfin son crayon et s'étira longuement les bras tout en poussant un énorme bâillement. Il aurait tout le temps de dormir sur le bateau l'après-midi même. Il observait désormais la jeune femme de ses yeux gris, sans se demander comment elle avait bien pu se retrouver là. Snori avait juste eu de la chance de tomber sur elle.

-Alors c'est toi, la révulseuse, la future porteuse de Nigfol? Cela implique de grandes responsabilités, tu sais? Tu deviendra sans aucun doute la personne la plus puissante de Valato...cela ne t'effraie pas?

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pomme
Griffon
avatar

Messages : 687
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: 22 octobre 1989   Dim 23 Oct - 20:16

Laly eût un petit sourire. Bien sûr qu'elle était effrayée, même morte de trouille à l'idée d'avoir de tels pouvoirs, mais c'était typiquement le genre de choses qu'elle n'avouerait jamais. Elle se craqua le cou. Une fois, puis deux. Si, par le passé, elle avait dû imaginer le comportement et la dégaine d'un historien, elle aurait décrit ceux d'Irwan. Il était le cliché type de ce métier : décalé, intelligent, presque arrogant, passionné. Mais Laly avait toujours du mal à l'imaginer dans la quête, au quotidien. La place de cet homme se trouvait plus derrière un bureau, mais elle était curieuse de le voir à l'œuvre dans les jours qui allaient suivre.

- Vous êtes déjà allé à Nailika ? C'est vraiment magnifique, je viens de là-bas. En fait, je suis née à Neims, et j'ai vécu proche de cette ville jusqu'à mes douze ans à peu près. Puis, vous voyez comment je suis, et avec ce qu'il s'est passé ... Je me suis enfuie. Il était hors de question d'Igole Vrag détruise ma vie, car, croyez-moi, avec ce type au pouvoir, Nailika court à la catastrophe. Personne ne semble le comprendre, mais j'en suis persuadée.

Laly marqua une pause, d'abord parce qu'elle ne savait plus quoi dire, puis parce qu'elle voulait voir la réaction d'Irwan à ce sujet. Ce dernier était impassible. Elle poursuivit.

- Je vous passe les détails de ma fugue, mais le moins qu'on puisse dire, c'est que ce n'était pas évident. Puis, il y a eu un avis de recherche, et les forces de l'Ordre doivent probablement encore tenter de me retrouver. En fait, d'abord, je pensais que Nigfol m'aiderait peut être à me battre contre la dictature qui s'est mise en place, mais est-ce que je vaudrais vraiment plus qu'eux après ça ? Vous êtes historien, vous savez pertinemment que c'est par le courage, par l'envie et par la conviction qu'on arrive à faire bouger les choses et à mener de vraies révolutions. Mais je ne peux décemment par me battre seule ...

Elle se mordilla la lèvre. Elle réfléchissait à une manière de sortir de ce cercle vicieux, mais ce n'était pas possible : elle allait arriver au bout. Puis, elle ne comprenait pas pourquoi elle avait ressenti ce besoin de se livrer à Irwan de cette manière. C'était un proche du roi, et à n'importe quel moment, s'il disait le moindre mot, elle serait renvoyée à Neims, emprisonnée, exécutée, peut être même torturée. Elle n'avait pas spécialement confiance en lui, mais elle savait que c'était un homme juste. Et mentir, bien que toujours essentiel, allait devenir de plus en plus pesant ...


Dernière édition par Pomme le Jeu 27 Oct - 7:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: 22 octobre 1989   Dim 23 Oct - 20:22

Melody avait couru pendant une minute, puis avait aperçu Llednar sur les toits. Elle n'avais jamais considéré le fait de passer par les toits. C'était sans doute une énorme erreur. Le rôdeur avait déjà une énorme avance. Elle escalada un mur, puis le suivit. Elle voulait savoir comment il s'y prenait. Le jeune homme sautait habilement de toits en toits, avec une rapidité déconcertante. Même en le suivant ainsi, elle n'arriverait jamais à le rattraper. Ils arrivèrent à environ deux minutes d'écarts sur les quais. Elle mit sa main sur son épaule et dit simplement : "je te prend. Va falloir que tu subisses un entrainement régulier dans les armes blanches, mais il semble évident que tu nous seras plus qu'utile dans cette mission."
Puis la jeune femme se retourna et parti vers la salle d'entrainement. Elle n'avait pas dit à Llednar qu'il avait gagné la course. Peut être par orgueil, ou par soucis d'autorité, elle n'en savais rien. Mais cette défaite avait été très instructive. Peut être que Laly était maintenant au rendez vous. Elle n'avais pas intérêt à la faire attendre!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: 22 octobre 1989   Dim 23 Oct - 20:30

Irwan ferma les yeux un instant, puis se leva en grattant sa barbe naissante. Cela ne se voyait pas tant il passait de temps assis, mais l'historien était vraiment grand. Il avait noté tout ce qu'avait dit Laly, au mot près, en écrivant à une vitesse inconcevable tout en faisant en sorte que cela soit lisible, mais c'était au delà de ce simple qualificatif. Son écriture était tout simplement magnifique, d'une grâce et d'une précision quasi-parfaite. Il s'approcha de quelques pas vers la jeune femme, s'arrêta devant elle puis se pencha afin d'être à son niveau, afin de la regarder droit dans les yeux.

-N'agissez pas aussi inconsciemment, Laly. Donner de tels détails pourrait vous être fatidique par la suite. Si un jour je décide de m'en prendre un vous, alors j'aurais un avantage. Tendre son arme au premier venu n'es pas de bonne augure. Permettez, je voudrais rester seul désormais, j'ai à faire, et nous aurons le temps de parler plus tard si c'est là ce que vous voulez.

Llednar observait Melody partir. Il avait gagné, cela s'était vu dans les yeux de son adversaire. Désormais, entre l'appui de Snori et l'accord de la jeune femme, il était sur de faire partie de l'expédition. Un instant, son estomac se serra quand il pensa aux raisons qu'il avait. Il se demandait franchement s'il y avait encore de l'espoir, mais c'était la seule chose à laquelle il pouvait se rattacher. Il ne fallait pas se poser de questions. Rester impassible pour rester doué, pour n'avoir que son objectif en tête. Llednar retourna au palais, en marchant lentement.

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pomme
Griffon
avatar

Messages : 687
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: 22 octobre 1989   Dim 23 Oct - 20:42

Irwan avait raison, et Laly avait conscience d'avoir commis une erreur, mais il fallait qu'elle le dise à quelqu'un. Après tout, le quadragénaire ne pouvait pas être quelqu'un de mauvais, il ne l'aurait jamais prévenu des risques encourus, et il aurait fait l'hypocrite ... Mais, au fond, qu'est ce qu'elle en savait ? Laly doutait, mais une chose était sûre : ce moment lui servirait de leçon. Puis, elle se souvînt qu'elle avait rendez-vous avec Melody. D'ailleurs, cette dernière n'avait pas l'air très commode, ni même compatissante à un retard quelconque. Mais s'il y avait bien une chose que Laly détestait, c'était de se presser.

Au bout de quelques minutes, elle arriva au point de rencontre, à la salle d'armes, sans flèche et sans archer. Melody était déjà là, l'air excédé. Laly ne pût s'empêcher de penser ...
Deux femmes de caractères, deux fortes têtes. Tout cela allait faire des étincelles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: 22 octobre 1989   Dim 23 Oct - 21:00

Melody attendait depuis une bonne dizaine de minutes. Mais que pouvait donc faire cette Laly?! Là, elle était en colère. Pour se passer les nerfs, elle avait commencé à afuter son sabre, qui était resté dans la salle d'entrainement depuis le combat avec Llednar. Quand la brune arriva, l'air de rien, Melody commença un sermon dont elle allait se souvenir longtemps!

- Ecoute moi bien, Laly Cabrera. A partir du moment ou tu seras sous mes ordres, je ne tolérerais plus le moindre retard de ta part! Tu es bien trop importante pour te permettre des libertés vis à vis de nous tous! Si tu meurs, si tu abandonnes, ou si tu n'es pas à ton poste pendant le voyage, c'est nous tous qui mourront! L'ensemble de la quête est basée sur TES pouvoirs, et je ne crois pas que nous retomberont de ci-tôt une révulseuse de ton niveau. Tu auras la responsabilité de Nigfol, tu seras la plus puissante d'entre nous, en théorie, si tu arrives à maîtriser ton artéfact. Ce qui, entre parenthèse, n'est pas du tout sur! Alors maintenant, tu vas te tenir à carreau, et ne pas jouer les fortes têtes sinon...

Pendant dix bonnes minutes, Melody exposa en long en larges les tortures qu'elle ferait subir à Laly si elle n'était pas assidue. Puis, fatiguée d'avoir autant parlé, elle conclua par : "Bon, maintenant, faisons ce pour quoi nous nous sommes réunis!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pomme
Griffon
avatar

Messages : 687
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: 22 octobre 1989   Dim 23 Oct - 21:17

Laly avait l'impression d'entendre sa mère : et patati et patata ... En fait, Melody retombait dans son estime. Elle la savait autoritaire, ce qui était normal pour une militaire, mais la pensait plus intelligente.

- Tu as fini ton discours débile ? Parce que je te signale qu'on perd toutes les deux encore plus de temps à t'écouter qu'à passer à l'entraînement. Et sincèrement, plus on me force à rentrer dans le moule, et moins je fais d'efforts. Sois déjà contente que je sois venue à ton truc foireux. Bon, par quoi on commence ?


Laly n'avait jamais été très insolente. Au contraire, elle filait toujours droit, mais à ce moment là, elle avait l'envie irrésistible de pousser Melody à bout. Puis, de plus, la jeune militaire ne lui faisait absolument pas peur. Certes, elle avait le charisme, mais elle était à peine plus vieille que Laly. Elle devait avoir l'habitude d'être considérée comme la huitième merveille du monde, mais la jeune Neimoise ne partageait pas cette opinion. Melody avait certainement beaucoup à lui apprendre, mais la réciproque était vraie. Et ça, elle en était intimement convaincue.


Dernière édition par Pomme le Jeu 27 Oct - 7:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: 22 octobre 1989   Dim 23 Oct - 21:29

-Je préfère perdre 10 minutes maintenant à t'engueuler, que perdre la vie dans deux mois, à ne pas t'avoir expliqué mon point de vue!

Il était clair que ce genre de prises de têtes allaient se multiplier pendant le voyage, si Laly était prise... C'est donc en toute connaissance de cause que Melody l'accepterai, ou non, dans l'équipe. Elle brandit son sabre, la deuxième fois de la journée, et déclara : "je te laisse le choix de l'arme!" Melody avait l'impression de revivre le même instant que plus tôt dans la matinée... Drôle de sentiment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pomme
Griffon
avatar

Messages : 687
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: 22 octobre 1989   Dim 23 Oct - 21:44

Laly soupira.

- C'est vrai que ça aurait été dommage de se priver d'un tel point de vue.... Bref, voyons voir... Avec quelle arme pourrais-je clouer ton maudit clapet ? Je pourrais la jouer classique, prévisible et d'un ennui mortel, c'est à dire avec un sabre, oh ! Exactement comme toi ! Ou alors, je pourrais utiliser l'arc et les flèches, mais là, tu serais en totale défaveur, et j'ai besoin d'un petit peu de défi... Je vais donc combattre avec la dague.

Elle sortit donc de sa chaussure une dague, la même qu'elle avait utiliser la première fois qu'elle avait rencontré Llednar. Au moment où le combat allait commencer, elle s'arrêta.

- Ah, chère Melody ... Tu es peut-être d'une nature extrêmement agaçante, mais j'espère au moins que tu la joueras fair-play en n'utilisant pas ton espèce de monstre affreux. Ce serait de la tricherie, n'est ce pas ? Et puis, tu briserais le peu de respect que j'ai pour toi. Ce serait dommage, non ?


Dernière édition par Pomme le Jeu 27 Oct - 7:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: 22 octobre 1989   Dim 23 Oct - 21:52

Des pas résonnèrent dans le couloir, brisant le silence qui s'était installé entre les deux femmes. Snori venait de se lever, et n'avait prit le temps que de s'habiller et de se coiffer. Il avait aujourd'hui tout un tas de choses à faire, mais il devait tout d'abord s'assurer que Zia et Oloren ferraient bel et bien partie de l'expédition. Le contraire aurait tout simplement été terrible. Ce fut avec une nonchalance affichée et un grand sourire que le prince pénétra dans la salle d'arme.

-Salutations, mesdemoiselles.

Il leur lança un signe de la main, puis se dirigea vers Melody en marchant en arrière, car il fixait Laly, qu'il trouvait particulièrement négligée ce matin. Malgré tout, cela lui donnait un certain style, une sorte de charme sauvage qui opérait plus ou moins sans devenir flagrant ou vulgaire.

-Si je puis me permettre, vous êtes mal équilibrée, mademoiselle Cabrera. Répartissez mieux votre poids sur vos appuis, et tenez votre dague un peu plus bas. Enfin, faites comme bon vous semble. Oh! Melody, je voulais vous parler. N'avez vous pas changé d'avis quant à Zia et Oloren?

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: 22 octobre 1989   Dim 23 Oct - 21:58

Ce prince avait le don d'interrompre les gens au mauvais moment! Ou plutôt au bon, finalement! Parce que Melody était prête à faire de la charpie de cette crétine! Doucereuse, elle répondit : "Non, je n'ai pas changé d'avis, Prince! Emmener des enfants n'ayant aucune capacité martiale, et ne pouvant nous donner rien de plus que ce que nous avons déjà serait d'une grande stupidité... Pourrais je savoir pourquoi vous tenez absolument à les emmener avec nous?!"
Melody avait remise son arme à sa ceinture... Elle sentait qu'ils allaient devoir épiloguer pendant des heures...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1164
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 22
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: 22 octobre 1989   Dim 23 Oct - 22:05

Des petites cernes étaient visible sous les yeux d'Oloren. Elle avait passé quelques heures de la nuit à observer les étoiles, cependant, le vert de ses yeux - en contraste complet avec ses cheveux - affirmait une détermination à toute épreuve.

- J'en suis toujours !


Depuis le début, elle était là, sur le balcon, mais personne ne l'avait encore remarqué ... Hors mis Snori.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/jaleniel
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: 22 octobre 1989   Dim 23 Oct - 22:07

Snori écoutait ce que sa collègue avait à dire avec attention, et il pouvait constater qu'elle n'avait même pas pris la peine de s'intéresser à celles qu'elle qualifiant d'enfants, alors qu'Oloren avait bien plus de vécu que bien des adultes, et savait se débrouiller. Quant à la marcheuse, le prince en faisait son affaire, et maintenant qu'il avait vu ce dont elle était capable, la laisser ici ou à Hovo était tout simplement inconcevable.

-Il me semble bien que la jeune Ehlkaÿd sait se défendre. De plus, c'est une fonceuse, du moins il me semble. Zia, quant à elle, a un niveau de maniement de l'épée tout simplement incroyable pour quelqu'un n'ayant eut aucun maître pour lui apprendre. Attendez au moins de voir de quoi elles sont capables toutes les deux, et revoyez votre jugement à la hausse chère amie. Et surtout, n'oubliez pas qu'elles sont ici de leur propre chef.

Il espérait que cela marcherait, pour ne pas avoir à en arriver au dernier recours. Il ne prit pas la peine de saluer Oloren, se concentrant sur la cause qu'il devait défendre.

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pomme
Griffon
avatar

Messages : 687
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: 22 octobre 1989   Dim 23 Oct - 22:23

Laly jouait avec sa dague, la lançant, la faisant tourner autour de sa main. Elle avait été un peu vexée que Snori puisse critiquer sa manière de combattre : de quoi se mêlait-il ? Il fallait tout de même bien reconnaître qu'il était nettement plus sympathique que Melody. La jeune Oloren arrivait, encore les yeux plein de sommeil, dans la salle d'armes. Il y avait quatre spécimens dans cette pièce, tous différents et uniques.

- Franchement, je ne comprends pas ton délire Melody. Tu as deux filles talentueuses et motivées prêtes à participer et à nous épauler, et tu les rejettes ? Elles ne sont pas trop jeunes, elles sont assez matures pour être nos alliées. Il n'y a pas d'âge pour agir dans une noble cause. Ce n'est quand même pas de la jalousie ?

Elle fît un petit sourire. A chaque fois qu'elle allait pouvoir contredire la militaire, Laly le ferait. C'était terriblement jouissif.


Dernière édition par Pomme le Jeu 27 Oct - 7:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: 22 octobre 1989   Lun 24 Oct - 8:11

Melody fronça les sourcils, en pleine réflexion... Il est vrai qu'Oloren n'était qu'une gamine, mais elle avait tout de même réussi à s'infiltrer dans le palais royal, et avec une arme, elle aurait presque pu tuer le prince. Mais à la fois, ce n'était qu'une gamine, et elle n'avait aucune idée de ce qui l'attendait. De même pour Zia. Tout de même, Melody se dit qu'elle avait jugé un peu vite les deux gamines. Lorsque Laly intervint, elle commença par l'ignorer, puis elle déclara : "Arrête de t'amuser avec cette dague! J'ai connu des plus intelligent se coupant la main à la simple apparition de Belwur, alors si tu tiens à tes doigts arrête ça!"
La jeune femme retourna à ses réflexions. Elle, enfant, aurait été totalement traumatisé par la vision de la mort, si elle n'avait pas subie un entrainement intensif auparavant. Si elle emmenait ces deux filles il est certain qu'elles en sortiraient changées... Et pas forcément en bien. Mais Melody savait que Snori ne la lâcherait pas tant qu'elle ne leur feraient pas subir des tests.
- Je veux bien les tester. Mais elles ont intérêt à assurer... Et après ce test, quoi que vous fassiez, ma décision sera incontestable. C'est bien compris?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 22 octobre 1989   

Revenir en haut Aller en bas
 
22 octobre 1989
Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ldoll Festival à Lyon le 9 et 10 octobre 2010
» Sortie au Festival photo nature de Namur le 16 octobre 2010
» EXPO WIEZE 2 & 3 OCTOBRE 2010 PHOTOS
» DNA Italia 1-3 octobre 2010 Turin
» 9 novembre 1989

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pot à crayon :: À l'aventure!-
Sauter vers: