Le pot à crayon

Avec un crayon, on peut écrire dessiner, faire de la musique en tapant partout avec. On peut créer avec un crayon.Alors imaginez ce qu'on peut faire avec un pot à crayon!
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Meilleurs posteurs
L.Hubs (2051)
 
Louis (1316)
 
Jaleniel (1165)
 
Pomme (687)
 
Margogotte (267)
 
Juliayte (145)
 
Apocax (99)
 
Gaï Mulkairn (89)
 
Nanasen (67)
 
Danck (64)
 
Derniers sujets
» Vestiges.
par Jaleniel Mer 18 Juil - 5:35

» Gallerie d'image des personnages déjà apparus ou non
par L.Hubs Mer 15 Mar - 18:18

» Topic 2 - Rêve Grand
par L.Hubs Mar 15 Nov - 18:52

» Mon top 20 des personnages du Pot [Pavé]
par L.Hubs Jeu 3 Nov - 2:52

» Focus: Igole Vrag
par Louis Lun 24 Oct - 9:22

» PNJ d'à travers le monde
par L.Hubs Mer 5 Oct - 17:14

» Nouveaux lieux
par L.Hubs Mer 5 Oct - 17:06

» Aron Ralston et son équipage - Cléome Apanine, Peter Crowe
par L.Hubs Mer 28 Sep - 21:09

» Topic 1 - Les pirates de North Blue
par Louis Mer 28 Sep - 16:50

Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 Le grand sommet de Nora

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Pomme
Griffon
avatar

Messages : 687
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Le grand sommet de Nora   Dim 16 Oct - 14:49

Le chemin en compagnie des trois autres jeunes gens rencontrés plus tôt dans la journée n'était pas si désagréable, pour la simple et bonne raison que le silence était de mise depuis une bonne vingtaine de minutes. C'est donc avec un étonnement compréhensible que Laly répondit au plus charismatique des trois, le seul qui lui adressa la parole, avec un petit sourire.

- Gente demoiselle ? Tu t'es pris pour un membre de la famille royale ? Il n'y a que dans ce genre de milieux où l'on utilise de telles expressions ... Désolée, je dis n'importe quoi, il est évident qu'un type comme toi ne peut pas faire parti de ce genre de rapace sans cœur. Laly, très enchantée.

Il était évident que la jeune femme ne savait pas le moins du monde à qui elle avait affaire, ni même qu'elle parlait sans vergogne au neveu du roi Pendragon. Après tout, qu'elle l'eût su ou pas, elle n'était pas le genre de femme à faire des courbettes devant la noblesse, bien au contraire. Mais, elle venait d'évoquer sa connaissance des milieux nobles, et ce n'était pas la meilleure chose à faire. Si son interlocuteur remarquait ce léger dérapage, elle devrait inventer un mensonge au plus vite, ce qui était nettement dans ses cordes.

Ils étaient presque arrivés au port lorsque que des cris se firent entendre. Laly n'eût pas le temps de se poser la moindre question qu'une jeune fille aux cheveux roux tomba juste devant elle. Elle n'avait pas non plus le temps de s'étonner : trois marins à la mine patibulaire s'avancèrent à grands pas. De quel droit pouvaient-ils affirmer qu'ils étaient ses alliés ? C'était dingue que dans une ville de cette envergure, il n'y ait même plus le moindre respect ! Il fallait tout de suite se battre sans même chercher à comprendre et discuter. Ce genre de comportement agaçait terriblement Laly, et prit la décision de leur donner une leçon.

La petite fille n'avait d'arme, ou du moins, elle n'était pas visible. La jeune femme se mit à courir en direction de ses adversaires, s'arma de son arc et ses flèches en tentant de viser le tonneau suspendu en équilibre sur le bateau, ce qu'elle réussît avec brio. La chute de l'objet entraîna un bruit assourdissant, qui déconcentra les trois marins d'eau douce. Profitant de ce moment d'absence, elle s'empara de l'épée du seul homme armé, et retourna leurs menaces contre eux.

- Parler et agir sans réfléchir prouvent aisément votre manque d'intelligence et de discernement, très chers. S'en prendre à une petite fille est d'une lâcheté sans égal, et affirmer que nous sommes ses alliés sans rien connaître de la vérité l'est encore plus. Disparaissez.


Sur ces mots, elle jeta l'épée à l'eau, provoquant une flopée d'injures et de propos misogynes. Les trois marins, les yeux haineux, retournèrent à leurs travaux, tandis que Laly s'avança vers la jeune fille aux tresses.

- Une bonne chose de réglée. Quant à toi, qu'est ce que tu faisais là ?


Dernière édition par Pomme le Jeu 27 Oct - 7:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Le grand sommet de Nora   Dim 16 Oct - 15:14

Zia, toujours assise par terre, frottait ses fesses douloureuses. Cette chute n'avait pas été des plus agréables. Elle se releva, et Llednar leva un sourcil en constatant qu'elle flottait de quelques centimètres. Les marcheurs ne courraient pourtant pas les rues, mais l'on voyait tant de choses étranges à Nora que cela ne l'étonnait même pas. En revanche, sa coiffure n'avait vraiment rien de conventionnel. Déjà, ses cheveux étaient d'un roux inimaginable, presque oranges; mais en plus, ceux ci tombaient jusqu'à ses mollets, et étaient ornés de deux nattes...situés au sommet de sa chevelure? Qui plus est, elle était vêtue d'une simple robe blanche et courte en plein milieu du moins d'octobre. C'était là un drôle d'oiseau qui leur était tombé dessus.

-Waaaaaa, merci, merci, merci, merci, merci!! Ah!! Où est mon épée? Oh, non!!!

L'adolescente s'était mise à courir partout, scrutant sa vieille lame, celle qu'elle avait trouvé au fin fond d'une grange, celle avec laquelle elle s'entraînait en secret depuis tout ce temps. La perdre maintenant, au moment où elle avait enfin l'occasion d'approcher Snori Pendragon, c'était trop bête. Elle constata avec désappointement qu'elle était surement tombée à l'eau, et revint vers ses sauveurs, déçue. Snori, quant à lui, jubilait. Il avait failli éclater de rire suite aux gaffes de Laly, et n'avait pu se retenir plus longtemps en observant les démarches comiques de cette hurluberlu, qui était désormais bouche bée et qui le pointait du doigt.

-Mais...mais...vous êtes...vous êtes Snori Pendragon?

-Euh...effectivement oui. Et qui êtes vous, jeune fille?

Zia en avait les larmes aux yeux. Finalement, elle avait une chance incroyable. Non, c'était au delà de la chance. Tomber sur lui de la sorte, ça ne pouvait être qu'une chose: le destin! Elle le fixait avec un sourire de petite fille innocente, et tira une maladroite révérence.

-Je suis votre plus grande fan! Et occasionnellement, la meilleure épéiste d'Hovo, Zia Fambriel! Je connais toutes vos techniques! Je veux être votre élève! S'il vous plait, s'il vous plait, s'il vous plaiiiiiiit!

Snori était heureux lui aussi. Il avait bien fait de venir vers le port: il avait senti qu'il y rencontrerait des gens exceptionnels. Il avait déjà autour de lui quatre membres potentiels pour l'expédition, mais seul Llednar était une valeur sure. Il fallait vérifier les capacités des autres.

-Toi, dit-il à l'adresse de Zia, tu vas d'abord me montrer ce que tu vaux! Suis moi, nous allons au palais, grande épéiste d'Hovo! Quant à vous, ne connaîtriez-vous pas un révulseur par le plus grand des hasard? Il parait qu'il en faut un afin de trouver Nigfol.

Il prit un air offusqué, et lâcha un "oups" pas crédible pour un sou. Il espérait de la sorte attiser la curiosité de Laly et de l'autre adolescente.

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pomme
Griffon
avatar

Messages : 687
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Le grand sommet de Nora   Dim 16 Oct - 15:29

Laly était tombée des nues lorsque la dénommée Zia avait appelé son compagnon "Snori Pendragon". Il n'avait pas l'allure d'un membre de la royauté, et se sentait, de manière incompréhensible, gênée de ce qu'elle avait dit auparavant. A ce moment, il était sans doute plus préférable d'en rire.

Elle s'avança vers lui, et fît une révérence ironique avec un léger sourire.

- Oh, diable, voilà ce grand Snori Pendragon ! Comment dois-je t'appeler maintenant ? "Votre Majesté" ? Ô sa Seigneurie, ayez pitié d'une pauvre âme en déroute comme la mienne !

Le ton caricatural qu'elle employait l'amusait elle-même, mais cette chère Zia devait très certainement ne pas voir les choses de la même manière. Elle avait l'air d'être fascinée par cet homme qui, au fond, n'avait rien d'exceptionnel. Elle ôta quelques secondes son capuchon rouge, laissant apparaître sa chevelure brune et sa pâle frimousse. D'un geste léger de la main, elle enleva le peu de poussière sur ses épaules.

- Tu as une révulseuse devant toi.


Dernière édition par Pomme le Jeu 27 Oct - 7:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Le grand sommet de Nora   Dim 16 Oct - 15:43

Zia lançait un regard noir à la brune en rouge. De quel droit agissait-elle de la sorte, cette salope? Néanmoins, vu le sourire de Snori, elle préféra ne rien dire et se contenta d'une moue indéchiffrable.

-Haha! C'est énorme, tu es révulseuse! s’exclama Snori.

Tomber sur une révulseuse à peine une heure après la réunion était tout simplement un miracle. Il allait pouvoir se vanter de sa réussite auprès de Melody, qui serrait forcée d'accepter Laly dans le groupe. Et il avait donc avec lui un argument de poids. Il pourrait très bien dire à sa collègue que si elle refusait l'entrée dans le groupe de Zia, Llednar, et la fille aux cheveux roses, alors il poserait lui même son veto contre Laly. Il avait toutes les cartes en main, et cela était vraiment plaisant.

Llednar, lui, ne disait plus rien, attendant que les évènements se déroulent. Tout se passait pour le mieux à l'heure actuelle, et il se surprit même à sourire. Cette petite troupe lui plaisait bien, tout simplement car il trouvait Zia très attachante et que la compagnie de Laly ne lui déplaisait pas. Mais il était impossible de voir cela sur son visage. Il rabattit sa capuche sur son crâne, et réajusta le col de sa cape afin qu'il cache sa bouche et son nez. C'est sur, le jeune homme n'avait pas l'air très abordable, mais il était pourtant sans doute aucun le membre le plus motivé du groupe provisoire.

-Bon, écoutez moi bien, ce que je vais vous dire est top secret.

Il commença à former un cercle avez Zia, qui suivait de bon coeur les initiatives enfantines de celui qui allait peut-être devenir son mentor. Le prince lança un regard à Oloren, en lui accordant un franc sourire.

-Au fait, je n'aime pas trop les tomates. Bon! Le roi et Omer Gueldre m'ont chargé, avec Melody Jennsen, de retrouver l'artéfact Nigfol, commençait-il à murmurer. Si cela vous intéresse, sachez dans tous les cas que l'on se réunira vers vingt et une heure ce soir au palais! Pour ma part, je me rends déjà là-bas, suivez moi si cela vous chante, et dans tous les cas soyez-y ce soir! Et ceci est un secret, n'oubliez pas...allez!

Il se releva d'un coup, et se mit à marcher à vive allure, suivi par Zia qui sautillait, joyeuse. Llednar quant à lui resta sur place. Il voulait se faire le plus discret possible. Il dévisageait Laly et l'autre gamine, attendant de voir ce qu'elles allaient faire.


_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1165
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Le grand sommet de Nora   Dim 16 Oct - 15:59

Et non, ce n'était pas une hallucination. Oloren posa sa main sur son visage. C'était une proposition plutôt balèze. D'un coté, elle avait la possibilité de participer à un des grands évènements de l'histoire : retrouver un artéfact, et de l'autre, la possibilité de faire chier un maximum le prince ... Pourtant, malgré tout les avantages qu'elle pouvait trouver, elle restait hallucinée en observant le prince partir, suivit d'un genre de petite "poupée" aux cheveux carotte. N'y avait-il que Llednar de normal, dans cette petite compagnie ? Elle se sentait bien mieux à ses côtés qu'auprès des quatre autres... En revanche, son petit oiseau la dévisageait comme si elle était le diable ... Et ça, ça la stressait.

- Bon ... Et bah moi, personnellement, l'idée de squatter la chambre du dragueur de merde, ça m'éclate ! A plus tard !


Elle disparût littéralement, laissant une traînée de poussière sur son passage. De tout ce qu'elle possédait, son pouvoir était ce qui l'aidait le mieux à fuir. Mais là, elle l'utilisait pour rejoindre le palais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/jaleniel
Pomme
Griffon
avatar

Messages : 687
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Le grand sommet de Nora   Dim 16 Oct - 16:12

Laly enleva sa tunique rouge : elle était à présent vêtue d'un simple débardeur et d'un short, mais elle n'avait pas spécialement froid. Elle s'assît en tailleur, les yeux rivés vers Snori.

- Je vais rester là, moi. J'ai assez crapahuté pour la journée, et j'aimerai être en forme pour ce soir.


Puis, elle songea à ce que venait de dire le neveu du Roi. Déjà, elle ne se remettait pas de la découverte à son propos : membre de la famille royale ... C'était incroyable. Puis, en ce qui concernait la mission secrète confiée par ... Par qui déjà ? Bref, ce n'était pas si important. Partir à la quête de Nigfol ne pouvait être que bénéfique. Grâce à cet artéfact, elle pourrait arriver à ses fins nettement plus facilement. Ce qui la gênait néanmoins, c'était qu'elle était dans l'équipe que parce qu'ils avaient besoin d'elle, parce que les révulseurs, ça ne courait pas les rues. Qu'en était-il de ses qualités humaines ? Bien sûr, elle voulait à tout prix arriver à son but, et trahir, mentir et se jouer des autres ne la dérangeaient pas plus que ça, mais elle sentait que ces gens n'étaient peut-être pas les vauriens qu'elle pensait ... Ou peut-être que si. Tout cela était encore beaucoup trop confus.


Dernière édition par Pomme le Jeu 27 Oct - 7:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Le grand sommet de Nora   Dim 16 Oct - 16:39

Snori partit d'un petit rire en constatant que la fille aux cheveux roses les suivait aussi. Laly et Llednar étaient donc restés en arrière. Après tous, tous deux se connaissaient déjà, et ce qu'il se passait entre eux ne le regardait absolument pas. Le palais était situé en plein centre de la ville: ainsi, où qu'on soit dans Nora, on en était forcément proche. Ils arrivèrent assez vite devant les marches gigantesques de l'édifice de pierre blanche, et Zia resta admirative devant toute cette luxure. Elle qui avait l'habitude des grands espaces, se retrouver dans une ville si dense lui était incommode, mais elle devait tout de même admettre que ce bâtiment était somptueux.

-Bienvenue chez moi! Si vous voulez bien me suivre, je me ferrais un honneur de vous faire passer par l'entrée réservée aux invités de marque.

Il laissa passer les deux adolescentes, en se demandant quelle âge pouvait bien avoir celle des tomates. Il lui en donnait maximum dix-huit, contre quinze tout au plus pour la petite Zia, dont le ventre gargouillait depuis quelques minutes. Il n'avait pas été facile de voler de quoi manger sur le bateau et elle s'était mise en danger plusieurs fois. Cela faisais maintenant deux jours qu'elle ne s'était pas nourrie, autant dire que la faim commençait à se faire sentir. Les gardes à l'entrée s'effacèrent pour laisser passer le prince et ses deux amies, mais ne purent s’empêcher de lancer un regard soupçonneux à celui-ci. La rousse était un peu jeune, tout de même. Enfin, c'était lui le prince.

-Venez, on va aller s'installer dans la cuisine, car il me semble que notre grande épéiste a un petit creux, me trompe-je?

Zia, gênée, répondit avec une timidité qui n'était pas la sienne.

-Oh, je ne sais pas si je peux me permettre...

-Tu es ici chez toi, chère élève!

Le fait qu'il l'appelle dors et déjà de la sorte rassurait grandement Zia. Elle n'avait pas fait ce voyage pour rien: Snori était encore plus génial qu'elle ne l'avait imaginé. Tout sa grâce, sa beauté, sa générosité...il était tout simplement parfait. Ils s’installèrent à table, et Snori ordonna à un larbin qui passait par là de remplir la panse de ses invités.

Llednar observait Laly depuis quelques minutes, sans dire un mot, sans se poser la moindre question sur le secret qu'elle semblait garder et qu'elle peinait visiblement à dissimuler. Au bout d'un certain temps, il se retourna sans dire un mot, et quitta le champ de vision de la révulseuse très rapidement. Dans la foule, des hommes et des femmes dissimulées dans de grandes capes totalement différentes de celle du jeune homme semblaient se placer à des points stratégiques. Leur présence n'échappa pas aux yeux de Llednar.

-Lev.

Le petit aigle pris son envol, puis disparut. Llednar n'était plus visible non plus.

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1165
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Le grand sommet de Nora   Dim 16 Oct - 17:49

Le palais était vraiment somptueux. A la fois moderne et dans le respect des tradition, ce bâtiment avait probablement été construit par les plus grands architectes ... Elle n'avait jamais évalué le palais sous cet angle, d'habitude, il s'agissait de "la piaule de l'autre tâche". Assise à table, elle mangeai aussi bien qu'une noble, tandis qu'elle regardait la petite rouquine s'enfiler plus de nourriture que son corps en avait d'ordinaire besoin ... Elle finit de manger ce petit plat dont elle ignorait le nom, mais trouvait très bon, et son regard se posa sur une étrange substance verte ... Elle pris une cuillère au hasard et appuya un peu sur le plat ... De la gelée ! Énorme !

- T'aimes pas trop les tomates ? Attends !


Elle rentra immédiatement la cuillère et frappa de l'autre bout dans le but d'envoyer un morceau conséquent du dessert en pleine face de Snori. elle se mordit la lèvre inférieure, avec un peu de chance, il allait la recevoir sur les cheveux ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/jaleniel
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Le grand sommet de Nora   Dim 16 Oct - 18:35

Snori fut finalement ravi que l'autre fille se comporte de la sorte. Elle aurait pu être désagréable à souhait, mais elle se révélait finalement plutôt sympathique. Quand il vit le petit morceau de gelée foncer droit vers lui, une idée évidente lui apparut. Il s'agissait désormais de calculer son coup, et de le régler au millimètre près. La scène sembla alors se dérouler au ralenti. Le jeune homme écarta d'un coup de pied un tabouret qui traînait par là, pris appui sur celui sur lequel il était assis, et entama un saut spectaculaire à l'horizontale, les bras en avant, en poussant un cri de guerre effrayant. La volonté pouvait se lire sur son visage: il n'avait pas le droit à l'échec. S'il ne réussis pas ce qu'il avait entrepris, il savait qu'il s'en voudrait toute sa vie. Il se releva après un roulé-boulé improvisé, et déglutit, avant d'accorder un sourire resplendissant à Oloren.

-Mission accomplie!!

Il était parvenu à avaler la gelée en plein vol, et en tirait une fierté totalement inappropriée. Tout ceci aurait pu paraître totalement ridicule, mais Zia était admirative. Personne d'autre n'aurait pu réussir un tel exploit.

-Bon, grande épéiste, il est temps que tu me montres ce dont tu es capable! Suivez moi, ô mes puissantes subordonnées!

Il repartit d'une démarche tranquille en repoussant ses cheveux. La petit rousse la suivit, une main sur le ventre. De là où elle venait, la nourriture était quelque chose d'essentiel, et pourtant elle n'avait jamais, de mémoire, aussi bien mangé. Elle se sentait incroyablement bien auprès de Snori. Tous ses rêves prenaient consistance aujourd'hui, et cela l'emplissait de joie. À peine arrivée, ils avaient déjà une mission à accomplir, mais avant tout, il fallait qu'elle prouve à Snori que tout cela n'était pas que du baratin. Elle se savait forte, elle savait qu'elle ne s'était pas entraînée, qu'elle n'avait pas mis tant d'assiduité à calquer ses techniques pour du vent. Ils avançaient dans des couloirs décorés de multiples tapisseries et de tableaux. Le petit groupe put même passer devant la salle du trône, qui était encore vide. Ainsi, la réunion était encore en cours. Enfin, ils arrivèrent dans une impressionnante salle d'arme, tapissée de tatamis d'épaisseur variable, et dont les murs et les angles étaient garnis d'armes en tout genre. Snori s'approcha d'un katana dont la garde était ornée d'un majestueux griffons aux couleurs or et argent. D'un geste d'une classe somptueuse, il tira l'épée de son fourreau noir, révélant une lame dont le tranchant exceptionnel était visible à l'oeil nu. Après avoir fait quelques moulinets avec dans le vide, il se tourna vers Zia.

-Je ne pense pas que tu caches d'armes dans ta robe, grande épéiste, alors sers toi! Prends ce dont tu as besoin, et viens te battre!

Se battre contre Snori Pendragon, équipé d'une lame du palais, après y avoir mangé. Tout cela avait l'air d'un songe, un magnifique songe dont il ne fallait surtout pas s'éveiller. Elle choisit avec soin une lame légèrement recourbée, plus ou moins semblable à celle de son mentor, sur lequel elle tenait absolument à prendre exemple. Elle sentit immédiatement la différence par rapport à son ancienne arme. Celle-ci était bien plus légère, équilibrée...tout simplement meilleure.

-Bon, je te laisse le temps de t'habituer. Dis moi, jeune fille aux cheveux roses, quel est donc ton nom, et que sais tu faire?

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1165
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Le grand sommet de Nora   Dim 16 Oct - 20:09

Oloren avait piqué un fou rire après la séance d'acrobatie de Snori. A présent dans la salle d'arme, elle avait récupéré son air dédaigneux envers le jeune prince. "quel est ton nom, que sais-tu faire ?", non mais pour qui il se prenait à lui parl... Ah oui ... Pour le prince ...

- Oloren Ehlkaÿd. Et je sais faire pleins de trucs ... Je peux par exemple te mettre dans une léthargie à durée déterminée et choisie, te faire gerber sur tes beaux tatamis ... Pleins de trucs ! Mais si tu veux vraiment savoir ô prince de "péteux-land", Ma spécialité, c'est la vitesse.


Elle se retrouva de l'autre coté du tatamis et s'assit. Elle n'allait pas bouger le petit doigt durant ce petit duel. En fait, elle réfléchissait déjà à un autre moyen de dégrader l'intégrité de Snori ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/jaleniel
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Le grand sommet de Nora   Dim 16 Oct - 21:08

Snori observait Oloren, admiratif. Une fonceuse, et Zia était quant à elle une marcheuse. Laly avait pour sa part prétendu être une révulseuse. Vraiment, il jalousait tous ceux qui détenaient de grands pouvoirs tels que ceux-ci. Pour sa part, il n'avait pour armes que ses lames. Et pourtant, il pouvait tenir tête à bien des hommes possédants des dons naturels.

-Je suis prête!

L'adolescente avait une position assez insolite. Son bras gauche était situé devant elle et formait un parfait angle droit, tandis que sa jambe du même côté était tendue devant elle. Elle prenait appui sur l'air avec sa jambe droite, fléchie, placée juste derrière son autre pied perpendiculairement à celui-ci, et elle tenait sa lame fermement de son second bras tendu vers l'arrière. Le jeune homme observa ceci, l'air approbateur.

-Ohi-Kinoï. Cette garde n'est pas faite pour les débutants, tu sais?

Pour une fois, il était sérieux. C'était une règle qu'il s'était fixer: ne jamais sous estimer ses adversaires, quels qu'ils soient. L'Ohi-Kinoï, soit "dragon de l'aube" en ancien oranien. C'était une position de combat crée pour que corps-à-corps et arme blanche puissent cohabiter, mais cela demandait un équilibre parfait, et surtout ne laissait pas le droit à l'erreur. Plutôt lente mais visant les points essentiels et faisant office de brise-garde, elle ne laissait qu'une très faible place à la défense. C'était une position joker, mais il ne fallait pas l'utiliser n'importe comment.

Snori se plaça à son tour. Il croisa ses bras et prit son katana à deux mains, l'un de ses pouces se retrouvant près de la garde tandis que l'autre était vers l'extrémité du manche. Cette garde là était celle qu'il avait le plus travaillé, et qui demandais le plus d'entrainement. Ohi-Kozaru, le dragon du midi. Tournée uniquement sur le combat à l'épée, elle demandait une concentration extrême. Le fait de tenir son arme à deux mains croisées entraînait une forte restriction des mouvements, mais elle permettait également une ambidextrie poussée. La technique lors des phases offensives consistait à faire faire des demi-tours à l'arme afin que la lame change constamment de sens, tout en attaquant sous des angles totalement imprévisibles dus à cette agrippe atypique.

Zia eut presque de l'appréhension en le voyant prendre cette fameuse garde, avec laquelle il avait gagné tant de fois. Elle l'avait déjà vu à l'oeuvre, et son épée avait semblé être invisible tant elle était rapide, et ce sans que les bras de Snori ne bougent: avec l'Ohi-Kozaru, c'était les poignets qui faisaient tout le travail.

-Que le combat commence!

Ce fut l'adolescente qui attaqua la première. Son pied gauche fouetta l'air avec une vitesse inétendue, mais Snori para le coup avec le manche de son arme, avant de donner un coup volontairement lent du tranchant de celle-ci, afin de vérifier si Zia savait parer ou esquiver. Elle opta pour la deuxième solution, et recula rapidement en prenant appui sur l'air, attisant la jalousie de son adversaire. Elle revint à l'assaut en donnant une série de coups plus osés les uns que les autres, que Snori parait sans reculer, en bougeant simplement ses poignets. Au bout d'une bonne minute, il changea de position en un éclair, et lança son épée au loin. Zia tenta un nouveau coup. Le jeune homme frappa de l'avant bras sur l'intérieur du coude, avant de frapper de la paume de la main l'épaule de la petite rousse, qui tomba au sol dans un petit cri de surprise et en fermant les yeux. Dès qu'elle les rouvrit, sa propre épée était pointée vers elle. Elle haletait. Plus qu'une défaite, c'était une véritable leçon qu'elle venait de recevoir, et elle en était ravie.

-Tu as bien saisi le principe de l'Ohi-Kinoï. J'en ai vu assez: tu es vraiment douée! Honnêtement, tu serrais capable de vaincre un bon nombre de soldats très expérimentés, et je ne sais même pas comment cela est possible. Tu avais raison, tu es une grande épéiste d'Hovo!

Il l'aida à se relever, tandis qu'elle jubilait. Elle était définitivement prise. C'était génial.

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1165
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Le grand sommet de Nora   Dim 16 Oct - 21:26

Oloren avait bien regardé le combat. Ohi truc, ohi machin, elle n'en n'avait jamais entendu parler. En plus, elle ne connaissait que la langue Luuwrienne. Jusqu'à maintenant elle n'avait jamais perdu un seul combat, pour diverse raisons : d'une, elle réduisait énormément les risques d'être touchée grâce à sa vitesse, de deux, elle n'avait jusqu'à aujourd'hui eu comme adversaire que des marins ou des guerriers ivres, de trois, elle n'avait absolument aucune technique. L'idée même de prévoir ses mouvements était tout simplement inenvisageable, puisqu'elle y allait au hasard. Enfin, elle n'avait jamais vraiment fini un combat. Non, Oloren n'avait jamais tué personne, même pas un rat ou un coliore.

- J'ai rien compris ...


Effectivement, elle n'avait rien compris. La technique, c'était pas son domaine, en fait, la jeune fille aux cheveux roses était plutôt du genre instinctive, et donc, elle laissait les règles et l'habituel de côté. A seize ans, elle n'était pas l'adversaire rêvée lorsqu'on était un combattant accompli. Les yeux écarquillés elle tentait de décomposer ce qu'elle venait de voir ... Surtout, elle priait pour une chose : qu'elle ne soit pas la suivante ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/jaleniel
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Le grand sommet de Nora   Lun 17 Oct - 16:21

Au centre des quartiers peu fréquentés de la capitale, une petite dizaine d'hommes et de femmes encapuchonnés venaient de se réunir. L'un d'entre eux, de grande carrure, avança d'un pas dans le cercle qu'ils avaient formés, et prit la parole, tandis que l'un de ses compagnons observait le ciel. Cet oiseau n'avait rien à faire là, mais ce n'était pas le moment d'interrompre son camarde.

-Ils sont encore là-bas. Serait-ce le moment de passer à l'attaque?

-Non, répondit une femme au regard froid. Que gagnerons nous à les tuer maintenant? Dans tous les cas, même avec la meilleure des stratégies, ils ne pourront plus vaincre Nailika désormais. Autant frapper leur seule source d'espoir. Nous allons démanteler leur petite expédition avant que celle-ci n'aie le temps de faire quoi que ce soit. Vous quatre, vous allez intercepter Belwur. Nous, on s'occupe du prince.

Ils hochèrent tous la tête, et se dispersèrent. Llednar, dissimulé dans l'ombre près de là, courut vers le palais dès que les terroristes furent partis. Il devait absolument prévenir les autres de ce qui allait arriver. La mort de Snori et de ses amis ne l'importait en rien, mais elle signifiait que l'expédition ne pourrait jamais avoir lieu, et cette idée était tout simplement inconcevable. Se rendant compte qu'il était bien loin de son objectif, le jeune homme s'assit, sortit un bout de papier, et écrivit dessus un petit mot avant de le remettre à Lev. L'aigle comprit immédiatement où son maitre voulait en venir. D'un battement d'aile majestueux, il prit de la hauteur, puis fonça en piquée vers le bâtiment monumental situé en plein centre de la ville.

-Bon allez, montre moi ce dont tu es capable, petite Oloren!

Snori se remit en Ohi-Kozaru, et attendit que sa seconde adversaire tente sa chance, tandis que Zia se dirigeait vers le mur afin de reposer la lame qu'elle avait empruntée.

-Holà, grande épéiste, puis-je savoir ce que vous faites?

Elle se retourna, gênée, se demandant si elle n'était pas en train de déroger à tel ou tel code, et se mit à rougir, comme si elle avait été prise en flagrant délit d'un crime atroce.

-Un bretteur ne se sépare jamais de sa lame. Cette épée est la tienne, garde là constamment à tes côtés.

-À moi? Sérieux? Pour de vrai de vrai de vrai? Trop géniaaaaaaaaal!!

Zia alla s'asseoir dans un coin, en contemplant avec béatitude cette arme qu'on venait de lui offrir, à elle, une fille de paysans. Si elle avait su qu'elle aurait un jour une telle épée dans ses mains...

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1165
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Le grand sommet de Nora   Lun 17 Oct - 17:40

Assise en tailleur, Oloren venait de sursauter suite à la demande du prince.

- Euuuh, non merci, je vais m'en passer ! Faut bien digérer, hein ? Hum ...


Elle rougit un peu, se releva et se retourna pour rejoindre l'unique balcon de la salle d'arme. Là, elle observa la ville, son visage s'éclaircit. Vu d'ici, la ville était incroyablement belle... Elle se demanda si quelqu'un avait déjà pu l'apercevoir, courant sur les immeubles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/jaleniel
Pomme
Griffon
avatar

Messages : 687
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Le grand sommet de Nora   Lun 17 Oct - 20:14

Llednar avait disparu en ce qui semblait être un claquement de doigts, tout comme Lev. Laly était à présent seule, avec sa conscience, et commençait à grelotter. Pour une raison dont elle ignorait la provenance, elle était absolument fascinée par les couchers de Soleil et, justement, au loin, elle pouvait apercevoir les doux rayons orangers de l'astre du jour. En fermant les yeux, les bruits d'activité autour d'elle, les marins en partance pour de nouveaux lieux, les vagues qui viennent s'achever sur les rochers ... Tout cela était si loin, comme un souvenir cadencé, mais immortel. Ces sons n'étaient pas nouveaux mais avaient terriblement vieilli. La dernière fois qu'elle les avait entendus, c'était sur la côté de Naikila, avec son père, lorsqu'elle était encore enfant. La remémoration de ces instants passés rendait la jeune femme assez nostalgique. A cet instant précis, elle n'avait plus cet air froid et moqueur, ce visage saccadé par le mystère et le secret. Elle était tout simplement elle même, pratiquement au bord des larmes sans trop saisir la raison.

Elle songea une énième fois aux jeune gens qu'elle avait rencontré. La confiance allait mettre du temps pour s'installer, si elle y parvenait, mais tout allait finir par rentrer dans l'ordre. Faire marche arrière n'était clairement plus possible : ils avaient besoin d'un révulseur, elle était là. Elle avait besoin de Nigfol, ils étaient là. Tout le monde y trouvait son compte, mais pourquoi diable se sentait-elle mal à ce point ? Ce ressenti confirmait une nouvelle fois ce que Laly éprouvait face à l'humanité : de l'incompréhension, une incompréhension à la fois abstraite et inimaginable.

Au bord de l'eau, elle trempa son pied, puis l'autre. L'eau était glacée en ce mois d'octobre, mais il y avait quelque chose de réconfortant lorsqu'elle était assise ici, à contempler l'horizon. Il y a quelques jours, elle était dans sa forêt de Luuwr, recluse, à se creuser la tête. Aujourd'hui, elle allait partir avec une bande d'inconnus. Même si tout cela était difficile à admettre, elle devait cet instant à Llednar. Sans ce brigand, elle n'aurait jamais été à Nora. Sans lui, qui sait où elle serait en ce moment ? Elle chassa ses pensées de son esprit, tout était à faire à présent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Le grand sommet de Nora   Lun 17 Oct - 20:58

Lev virevoltait entre les bâtiments et n'hésitait pas à se glisser dans la foule quand cela lui permettait de gagner du temps, créant une certaine panique en ville. Son regard était tellement dur que l'on pouvait presque lire de la volonté sur le visage du jeune rapace. Lorsque les deux gardes barrant l'entrée du palais le virent foncer droit vers eux, ils n'eurent que le temps de donner un coup au hasard afin de l'en empêcher. L'aigle évita l'attaque sans le moindre problème, et passait désormais de pièce en pièce sans s'arrêter. Sans qu'il puisse expliquer pourquoi, il savait très exactement où se trouvait Snori. C'était sans doute son instinct animal qui le guidait à travers les salles luxueuses de ce monument créé dans la démesure la plus totale. Il se trouva rapidement dans la salle d'arme, et se contenta de lâcher le message, avant de quitter le palais par le petit balcon où se trouvait Oloren, en passant à quelques centimètres de la tête de l’adolescente.

-Oh, un oiseau, s'exclama Snori en pointant Lev du doigt.

Il le suivit des yeux lorsqu'il partit, puis se baissa pour récupérer le message qu'il avait laissé là. Zia, incroyablement curieuse de nature, s'approcha en sautillant.

-Ça dit quoi? Ce ne serrait pas l'une de vos nombreuses prétendantes qui vous enverrait un mot doux tout de même?

-L'une de mes nombreuses prétendantes? répéta-t-il en haussant un sourcil. Non, je n'ai pas l'impression qu'il s'agisse de cela. Il est marqué: assassins, palais, cinq minutes. Quelque chose me dit que cela signifie que nous allons être attaqués! Que de réjouissances! Voilà l'occasion rêvée de faire vos preuves, mesdemoiselles! Grande épéiste, je compte sur toi!

-Oui maître!

Encore une occasion de prouver sa valeur à Snori. Elle tenait déjà son épée devant elle. L'une de ses plus grande qualité était qu'elle n'avait peur d'absolument rien. Malheureusement, cela lui jouait parfois bien des tours. Les informations apportées par le message se confirmèrent très vite. En effet, cinq personnes enroulées dans d’impressionnantes capes d'aristocrates entrèrent par les différentes portes. L'une d'entre eux, une femme d'à peine trente ans, venait de grimper par le balcon, et avait ceinturé Oloren, sur laquelle elle pointant désormais une longue dague. Dehors, les gardes gisaient, morts. Snori planta son katana dans l'épais tatami, et fit les cent pas en observant les assaillants avec un grand sourire.

-Messieurs, madame, que puis-je faire pour vous?

-Tu vas mourir, pour rien. Ne perds pas ton temps à flâner, et fait ta prière, jeune prince.

Snori ferma les yeux, et lâcha un "Oh" sarcastique. Puis il lança un regard à Zia, qui comprit immédiatement où il venait en venir. C'était à elle de montrer de quoi elle était capable. Elle se remit en Ohi-Kinoï, et n'y réfléchis pas à deux fois avant d'attaquer l'homme qui venait de menacer son tout nouveau maître. Les trois autres voulurent aller l'aider, mais Snori se mit sur leur chemin, les fixant avec un regard qui montrait à quel point il était sur de lui. Même sans armes, il se sentait capable de les vaincre tous les trois. Le dernier membre des serpents de la nuit murmurait à l'oreille d'Oloren.

-Tu ne bouges surtout pas, ou je te tue, c'est compris? SNORI PENDRAGON! Si tu fais le moindre geste, je tue cette gamine!

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1165
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Le grand sommet de Nora   Lun 17 Oct - 21:32

Oloren regardait le bout de la dague avec un air débile, presque en louchant.

- Euh, attendez, vous comptez vraiment me tuer avec ça ? Non mais regardez, quoi, votre lame est presque pas aiguisée, c'est limite si elle est pas en pierre !


Une simple seconde de déconcentration, le simple fait que cette purge l'écoute lui suffit. la paume face à la lame, une longue épingle jailli de son gant, au niveau du poignet, avec laquelle elle repoussa la lame, tout en mettant un joli coup de coude à son assaillante. Juste de quoi se libérer et, complètement affolée par la situation, elle réapparût un peu plus loin, juste à côté de Snori, agrippée à lui ...

- En f-f-fait, j'ai sup-p-per peur, là, tout de suite ...


Elle grelotait de terreur, accrochée au bras de celui à qui elle aurait, le plus joyeusement du monde, pété le nez à peine cinq minute auparavant ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/jaleniel
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Le grand sommet de Nora   Mar 18 Oct - 16:09

Ils étaient désormais quatre à faire face à Snori, tandis que Zia combattait son adversaire un peu plus loin. Le jeune prince fit pivoter son bassin. Ses pieds glissèrent jusqu'à se placer dans un axe qu'il jugeait parfait, tandis que ses bras se placèrent exactement sur la même ligne que son thorax, poings non-fermés. Cette garde, tournée uniquement sur le corps à corps, était la dernière et la favorite de Snori. Il avait voulu, dans la continuité de ses deux autres, la nommer "dragon du crépuscule" mais il n'avait jamais su comment dire crépuscule en ancien oranien. Pour l'instant, elle n'avait donc pas de nom, mais l'important, c'est qu'elle était efficace. Il repoussa gentiment Oloren en lui accordant un grand sourire, qu'il garda quant il se concentra sur le combat. Quatre contre un: il n'avait jamais fais ça, mais il était persuadé que Melody s'en serait sortie, et il était hors de question qu'il soit prouvé par tel ou tel procédé qu'elle était meilleure que lui.

-Allez, venez donc me tuer!

Premier choc d'acier entre la lame du serpent de la nuit et celle de Zia. Elle avait été idiote d'utiliser l'Ohi-Kinoï étant donné qu'elle restait sur la défensive, mais elle n'était plus aussi sure de soi qu'elle l'était quelques secondes auparavant. Ces types là ne semblaient pas être des amateurs, alors qu'elle n'avait jamais livré le moindre combat. Pourtant, Snori avait confiance en elle. Il était sur de ses capacités, et elle ne se sentait pas de devoir s'excuser auprès de lui pour avoir échoué si cela arrivait. Non, elle allait gagner, afin de faire la fierté de son maître! Très vite, elle se ressaisit, et tenta une approche en faisant un pas en avant tout en tournant les épaules afin de donner un puissant coup d'épée, que son adversaire para. L'attaque avait été plus que correcte, mais l’adolescente n'avait pas encore la force physique nécessaire pour résister au contre coup: c'était bien là son principal défaut, elle était bien fluette pour se battre contre des montagnes de muscles. Néanmoins, plutôt que de se laisser déconcentrer, elle tira profit de ce désavantage, et se servant du poids de sa lame ainsi repoussé vers sa droite pour améliorer la puissance du coup de pied magistral qu'elle donna de sa jambe gauche. Son adversaire le reçut en plein visage, ce qui fut suffisant pour le déconcentrer un petit moment.

-Et tu regarde pas sous ma robe, connard! Yaaaaaaaah!

Elle donna un ultime coup d'épée en poussant un grand cri de guerre improvisé, infligeant une blessure à son adversaire de son épaule jusqu'à son flanc, dont le sang coulait abondamment. Snori, quant à lui, semblait jouer avec ses ennemis. Il esquivait leurs coups, les mettait à terre, et attendait qu'ils se relèvent comme s'ils n'étaient que de simples garnements à qui il donnait une bonne leçon. Zia avait terminé. C'était à son tour d'attaquer. La jeune femme qui avait été frappée par Oloren donna un coup. Snori agrippa son poignet, donna un coup de coude en plein dans l'articulation, puis fit tourner son bras jusqu'à qu'il se retrouve dans le dos de l'assassine, à qui il asséna un coup du tranchant de la main sur la nuque, la mettant hors d'état de nuire pour un bon moment. Un second serpent de la nuit s'avança vers lui, mais n'eut pas le temps de faire quoi que ce soit. Snori avait prit son poignet, l'avait tiré vers lui et lui avait accordé un coup de paume monumental qui l'avait plaqué au sol. Cette attaque, il l'avait déjà utilisé contre Llednar, mais en faisant en sorte qu'il ne soit pas blessé. Cette fois-ci, il ne s'était pas retenu. Le troisième membre de ce quatuor réduit au rang de simple duo écopa d'un enchaînement de coups de pieds fulgurant qui finit en beauté par une magnifique projection contre le mur de la salle. Le prince se tourna vers le quatrième homme, mais Zia s'occupait déjà de lui. Elle venait de le mettre au sol à l'aide d'une balayette rotative typique de l'Ohi-Kinoï, et le menaçait de la pointe de son épée. La rage du combat pouvait se lire dans ses yeux à cet instant: elle semblait avide de sang.

-Ne le tue pas! ordonna Snori.

L’adolescente commençait à relever sa lame, étonnée, tandis que son maître appuyait son genoux sur le thorax du dernier assaillant. Il appuya sur sa tempe, et l'homme s'endormit par miracle. La porte s'ouvrit alors à la volée. Le roi Kunz Pendragon, lame à la main, apparut avec une vingtaine de gardes, et observa les cinq serpents de l'ombre déjà au sol. Le suzerain ordonna d'un geste à ses hommes de rengainer leurs armes, avant d'enfoncer sa propre épée dans son long fourreau qui pendait à sa ceinture.

-Snori Pendragon! Explique moi ce qu'il vient de se passer ici!

Le jeune homme avait repris son éternel sourire en voyant l'air dépité de son oncle. C'était bel et bien de la surprise qu'il pouvait lire sur ce visage fatigué, et cela était jouissif. Lui qui avait toujours été enfermé, le fait de participer à quelque chose que Kunz ne pouvait comprendre lui procurait le plus grand des plaisirs.

-Nous avons été attaqué! Quatre d'entre eux sont encore en vie, fais en ce que tu veux!

Il était incroyablement fier de lui, et cela se sentait. Son oncle, en revanche, semblait bien moins enjoué. Il s'approcha de son neveu à vive allure, et l'agrippa au col. À cet instant, le prince avait l'air d'un petit enfant prêt à se faire réprimander.

-Idiot! Ne te réjouis pas de la mort des gardes assignés à la protection du palais! À ce que je vois, tu as en plus de cela laissé une gamine prendre part à ce combat! Es-tu totalement inconscient? Soit donc un peu à ce que tu fais: un grand guerrier ne se mesure pas aux nombres d'hommes qu'ils a tué, mais au nombre de vies qu'il a sauvé, tu devrais le savoir!

Snori ne dit pas le moindre mot jusqu'à que son oncle et les gardes eurent quitté la pièce, puis il poussa un long soupir de soulagement. Ça aurait pu être bien pire. Il était désormais près de vingt et une heure.


_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Le grand sommet de Nora   Mar 18 Oct - 17:05

J'ai edit la fin de mon post.

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1165
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Le grand sommet de Nora   Mar 18 Oct - 17:12

Oloren rengaina vite fait bien fait l'aiguille de son poignet et recula jusqu'à coller le mur derrière elle. Et merde, le roi. Avec un peu de chance, elle avait arraché les affiches de son visage suffisamment vite pour qu'aucuns garde ne la reconnaisse. Les cheveux roses, ça ne l'aidait pas. Elle préféra se taire, attendant de voir ce qui venait de se passer. Elle s'assit en tailleur, regardant le tatamis. Plus elle était proche de Snori, plus elle avait d'ennuis ...

Le roi finit par partir. Elle se releva et avança vers Snori, à qui elle donna une gifle atrocement monumentale, avant de s'éloigner en tremblant ... Elle avait eu son lot de peur pour la journée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/jaleniel
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Le grand sommet de Nora   Mar 18 Oct - 17:21

L'incompréhension se lisait sur le visage de Snori. Il lui semblait pourtant qu'il avait plutôt bien agi, et il ne parvenait pas à déterminer l'origine de ce coup, qui avait été selon lui totalement gratuit. Il ne lui en tiendrait pas vraiment rigueur, mais tout de même, il trouvait ça un peu gros.

-Et je pourrais savoir en quel honneur j'eu mérité ce coup, gente Oloren?

Zia, quant à elle, se montrait bien moins sympathique ou compréhensive. Elle se jeta littéralement sur l'adolescente aux cheveux roses, la plaquant au sol et lui lançant un regard incroyablement dur. Elle avait vraiment un caractère très particulier à cerner, cette grande épéiste d'Hovo...

-À quoi tu joues, connasse?!

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1165
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Le grand sommet de Nora   Mar 18 Oct - 17:26

- J'ai eu super-peur, pauvre tâche !

Couchée sur le sol, la gamine sur le dos, ça se voyait, elle se retenait de pleurer. C'était la première fois qu'Oloren menacée de mort imminente, sensible sous ses airs de casse-pied, ça lui avait fait un choque. Elle poussa Zia de manière à se dégager, et disparût en passant par le balcon, son don l'aidant à rejoindre le toit le plus proche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/jaleniel
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Le grand sommet de Nora   Mar 18 Oct - 19:45

Elles arrivèrent au palais près d'une demi-heure après leur agression. Melody remarqua tout de suite le sang qu'essayent d'éponger tant bien que mal quelques servantes du palais... Elle se précipita vers Snori dès qu'elle le vit, laissant Jin la suivre.

- Je vous avais prévenu crétin! Si une gamine peut venir vous jeter des tomates, des tueurs sans pitié peuvent le faire aussi. Vous auriez pu empêcher ces morts, et il ne vous ait même pas venu à l'idée de renforcer la garde... Quel idiot vous faites... Au moins, vous n'êtes ni blessé, ni mort. Dites moi où se trouve le président Luuwrien! J'ai peur qu'on ne l'ai attaqué aussi!

Belwur se trouvait aux cotés de Melody, semblant presque s'ennuyer. Si aucune tête couronnée n'était tombée aujourd'hui, alors ce serait une journée banale...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pomme
Griffon
avatar

Messages : 687
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Le grand sommet de Nora   Mar 18 Oct - 19:53

Laly jeta un coup d'œil à l'immense horloge qui surplombait le port : il était presque 21h. Le soleil avait déjà disparu et avait fait place à un voile sombre, parsemé de petites étoiles brillantes. C'était la pleine Lune, et le reflet de celle-ci dans l'eau illuminait le port de Nora. Avec un air déterminé et une assurance à toute épreuve, Laly se mît en route pour le palais de roi Pendragon, sur son destrier. Il n'y avait que les sabots du cheval qui faisaient écho sur les chemins de terre forestiers. La jeune femme ne pensait à rien, c'était pratiquement de la concentration qui était lisible dans ses yeux.

Puis, il apparût : le palais du roi. Il était majestueux, semblait pratiquement irréel tellement il était orné de dorures et d'enjolivures de toute sorte. Pour une fois, Laly avait le souffle coupé et les yeux exorbités par tant de richesses, de décoration et de soucis du détail. Cependant, elle était surprise de ne voir aucun garde à l'entrée du palais. Après tout, Kunz Pendragon n'était pas stupide au point de laisser sa splendide demeure sans surveillance et dépourvue de sécurité. Elle resta quelques secondes sur sa monture à regarder cet endroit avec fascination, puis, elle y descendit, s'approchant avec méfiance de la grande porte d'entrée.

Elle pénétra dans le palais, qui était d'un silence et d'une tranquillité troublantes pour une heure si peu tardive. Au contraire, il devrait y avoir de la musique, des réunions politiques ou même des discussions banales ... Mais, pas le moindre bruit. La jeune femme se sentait à la fois mal à l'aise et privilégiée de parcourir de tels couloirs, de tels halls et salles de bal diverses seule, sans que personne n'ait conscience de sa présence. Puis, elle perçut du bruit, des voix qu'elle connaissait et entra dans la salle d'armement. Ils étaient pratiquement tous là. Le rendez-vous n'avait pas été manqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Le grand sommet de Nora   Mar 18 Oct - 20:27

Snori avait emmené tout le monde vers un grand salon où se trouvaient quelque canapés de très bonne facture. Il prit place sur l'un de ceux-ci et invitait les autres à le rejoindre. Il s’apprêtait à répondre à Melody, mais il aperçu enfin ce que tous les autres fixaient depuis l'arrivée de la jeune femme: l'avatar de Belwur. Il faillit tomber à la renverse tant sa surprise fut grande. Il n'avait effectivement jamais vu d'artéfacts auparavant, et encore moins les projections de ceux-ci sous leur formes immatérielles. Cet espèce de démon aux allures de dragon était vraiment impressionant. Il dégageait à la fois une grande assurance, mais également quelque chose de cruel, d'infâme, de presque malsain. C'était décidé, si les artéfacts avaient bel et bien une volonté qui leur était propre, alors il ne ferrait pas confiance en celui-ci. Néanmoins, il continuait de sourire, car cet avatar avait l'air d'un sacré blagueur, et cela lui plaisait. Après que le choc soit passé, il allait enfin rassurer sa collègue sur l'état de son président, mais ce fut une voix caverneuse et brisée qui le fit à sa place.

-Monsieur Gueldre va bien, mademoiselle Jennsen.

Irwan Knell était apparu et marchait vers eux d'une démarche incertaine, ses yeux rivés sur le tas de papier qu'il tenait entre ses bras. Durant la réunion, il avait tiré tout un tas de bilans, avait dessiné des dizaines de croquis, et avait même prit le temps de faire une représentation détaillée de l'assemblée. Outre sa fonction de premier ministre, Irwan s'occupait également parfois des portraits officiels, art pour lequel il était incroyablement doué et rapide. Il alla s'asseoir près de Snori, posa ses documents sur la table basse, et observa Belwur de ses yeux perçants. Il lui semblait bien avoir déjà vu cet artéfact sur le champ de bataille il y avait quelques temps de cela, à moins que ce n'ait été sur un dessin. En tout cas, il n'avait pas la volonté d'engager une conversation avec une entité inhumaine telle qu'un artéfact.

-Le roi et le président m'ont demandé de me joindre à vous, annonça-t-il. Je vais être chargé d'écrire l'histoire en direct, et cela n'est pas discutable. Sachez que si ça ne dépendait que de moi, je resterais volontiers à Nora...

L'annonce jeta comme un léger froid. Snori ne savait pas s'il devait être enchanté ou déçu de la présence de "tonton Irwan". Bien sur, il appréciait énormément ce homme dans la force de l'âge qui avait guidé ses pas pendant de longues années, mais le fait qu'il se joigne à l'expédition signifiait également que Kunz ne faisait pas totalement confiance en lui, et qu'il préférait que son ami de toujours puisse garder un oeil sur son neveu. Cette idée ne lui plaisait guerre, mais il devrait pourtant faire avec. L'avantage de la situation était qu'il n'avait pas à montrer son contentement ou son mécontentement: Irwan était déjà reparti vers sa bibliothèque, où il passait une majeure partie de son temps libre. Il avait au passage fait tomber un tas de feuille et avait poussé un effroyable juron, mais cela passa relativement innaperçu.

Llednar venait d'entrer dans le palais, et avait lui aussi été surpris du fait qu'il n'y ait toujours aucun garde. Au moins, il n'aurait pas à entrer comme un voleur. Lev, éternellement posé sur son épaule, scrutait la moindre présence armée, prêt à prévenir son maître et à l'aider en cas de danger. Heureusement, il n'y avait aucun ennemi à l'horizon pour le moment. L'aigle, rassuré, ferma les yeux, et s'endormit sans que son équilibre n'en soit perturbé. Le jeune homme entra dans le salon en ôtant son capuchon, et alla s'asseoir sur un fauteuil sans adresser le moindre mot ou le moindre regard à qui que ce soit, semblant même ignorer jusqu'à la présence de l'avatar dans la salle. Il avait eu le temps, au cours de la soirée, de venir s'assurer que Snori s'en était sorti, de retourner voler de quoi se nourrir, et de revenir au palais. Désormais, il était impatient de découvrir avec qui il allait très probablement passer les prochaines semaines.

Pour sa part, Zia s'était posée à l'endroit même où Irwan se tenait quelques secondes auparavant, c'est à dire juste à côté de Snori, contre qui elle était presque collée désormais. Elle repoussa nerveusement ses longs cheveux qui tombaient sur son visage dans son dos afin que ceux-ci ne la dérangent pas, et se mit en tailleurs tout en posant ses mains entre ses jambes. Elle n'était entourée presque que de filles aujourd'hui, mais elle tenait tout de même à garder un minimum de chasteté. Et puis, il y avait ce type bizarre qui venait d'arriver, ainsi que l'effrayant démon. Eux deux étaient un peu louches. Snori observa un à un la petite troupe qu'il avait recruté au fil de cette journée, puis se tourna vers Melody, tout sourire, tout en lançant un regard charmeur vers Jin, qu'il trouvait incroyablement belle.

-Mademoiselle Jennsen, voici les nobles aventuriers que j'ai recruté aujourd'hui!

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le grand sommet de Nora   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le grand sommet de Nora
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Grand Veymont, sommet du Vercors
» [Barjavel, René] Le grand secret
» Pierre Clostermann : Le grand cirque
» Un bon café avec une machine grand public... possible?
» [Editions] Grand Damier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pot à crayon :: À l'aventure!-
Sauter vers: