Le pot à crayon

Avec un crayon, on peut écrire dessiner, faire de la musique en tapant partout avec. On peut créer avec un crayon.Alors imaginez ce qu'on peut faire avec un pot à crayon!
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Meilleurs posteurs
L.Hubs (2051)
 
Louis (1316)
 
Jaleniel (1164)
 
Pomme (687)
 
Margogotte (267)
 
Juliayte (145)
 
Apocax (99)
 
Gaï Mulkairn (89)
 
Nanasen (67)
 
Danck (64)
 
Derniers sujets
» Gallerie d'image des personnages déjà apparus ou non
par L.Hubs Mer 15 Mar - 18:18

» Topic 2 - Rêve Grand
par L.Hubs Mar 15 Nov - 18:52

» Mon top 20 des personnages du Pot [Pavé]
par L.Hubs Jeu 3 Nov - 2:52

» Focus: Igole Vrag
par Louis Lun 24 Oct - 9:22

» PNJ d'à travers le monde
par L.Hubs Mer 5 Oct - 17:14

» Nouveaux lieux
par L.Hubs Mer 5 Oct - 17:06

» Aron Ralston et son équipage - Cléome Apanine, Peter Crowe
par L.Hubs Mer 28 Sep - 21:09

» Topic 1 - Les pirates de North Blue
par Louis Mer 28 Sep - 16:50

» Les inspirations musicales de L.Hubs - Rp One Piece
par L.Hubs Mar 27 Sep - 12:53


Partagez | 
 

 Erreurs: le top du top!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 22

MessageSujet: Erreurs: le top du top!   Mar 19 Mai - 23:11

Ah, que nos RP ont été agréables ! Que d'émotions, que de moments épiques, que de justesse dans...oui, soit, vous avez déjà lu le titre et donc vous ne croyez pas un seul mot de ce que je raconte ; vous en venez donc à vous demander pourquoi j'écris tout ça et je me le demande aussi, mais il est difficile de se renouveler dans les introductions de ces topics, vous savez ? Allez, cessons de tergiverser. Des bourdes, y'en a eu. Elles sont parfois honteuses, elles sont parfois hilarantes, et je vais essayer de les recenser de mémoire !

♦ Le retour de Christian
Sérieusement ? Alors que nous sortons d'un topic épique, que la trahison des conseillers et révélée et que nous sommes en plein milieu des funérailles de Lilia, Raphaël ramène son cousin Grégoire, vêtu de blanc et aux cheveux si lumineux qu'on ne peut pas distinguer son visage à la clarté du soleil passant à travers la porte entrouverte de l'église. Je déconne pas, c'était indiqué comme ça. La mort de Christian était poignante, importante pour tout le monde et décisive pour la suite des événements à Cardith, et son retour à la vie n'est même pas expliqué, tout ça pour qu'il aille affronter un traître dont tout le monde se fout avec ce connard de Daniel Klanck, s'il vous plaît ! Je dis non !

♦ Mademoiselle Alix Firmin
Bon. Alix était parfois un peu drôle, et je pense avoir rectifié légèrement le tir avec la deuxième partie du Rp4, mais soyons franc un moment : qu'est-ce que cette gourde vient foutre dans ce récit ? A-t-elle, à un seul moment, été d'une quelconque utilité à part pour se faire baiser, successivement par William puis Oloren ? Je veux dire, même Irwan a fini par l'abandonner tant c'était un boulet.

♦ Irvine Vrag
Tant qu'on y est, enchaînons. Irvine Vrag. Est-ce que, de mémoire, vous pouvez me citer un truc qu'a fait Irvine ? Je ne vous demande pas un acte utile, une parole essentielle, non, juste un truc. N'importe quoi qui atteste de sa présence autre que figurative à Valato ou même dans le Multivers. Pourtant il était là, et c'est quand même le fils de notre ennemi principal, le frère de l'héroïne, une Ombre sous les ordres d'Iyoh, pas un clampin de base quoi.

♦ Le Rp6
Vous n'y avez sans doute pas participé, alors laissez-moi vous faire un résumé : le Rp6, ce n'était que Margaux et moi, dans un monde inspiré d'Avatar. Franchement, il y avait matière à s'amuser. Et le résultat fut laborieux, mais laborieux ! On a stoppé et repris trois ou quatre fois, sur une période assez longue pour au final ne parvenir qu'à écrire un topic et demi. Les personnages et la mythologies étaient pourtant sympathiques, mais y'a pas à dire, un Rp qu'à deux, c'est triste.

♦ La fin originelle du Rp4
Valato, vous le savez, était un univers que j'avais créé bien avant d'écrire sur le net. Snori, Llednar, Esmezia et quelques autres existaient depuis des années, et les deux parties de la saga étaient déjà bien définis. Le Rp était censé correspondre aux tomes 3 et 4, des préquels centrés sur Snori Pendragon suite à la mort de celui-ci à la fin du tome 2. Puisque les tomes 1, 2 et 5 étaient radicalement différents, se passaient des années après et étaient déjà parfaitement huilés, je ne pouvais les adapter en Rp, d'autant plus que l'ambiance commençait à se dégrader après des mois d'écriture commune. Mais aujourd'hui, quand je relis cette histoire de champion des Aoris, quand je vois la rupture que cela fait avec le reste du récit, et quand je me rend compte que mon message à votre adresse à cet instant fut équivalent à « merci de votre participation, maintenant vous partez », j'ai juste envie de m'infliger un bon gros facepalm. Mégalomanie, quand tu nous tiens.

♦ La fin du Rp3
Le cas est différent cette fois-ci, mais franchement, le coup du retour dans le temps à la toute fin, je crois qu'on aurait difficilement pu trouver pire. Ce qui est fait est fait et maintenant on accepte, cependant il n’empêche que je trouve cela assez ridicule. L’astuce m'avait en outre servi à tuer sans justification et sans vous demander votre avis tout vos personnages avec Jane, à dénier l'efficacité de la moindre de vos tentatives, bref, c'était pas du bon boulot de MJ. Mais je crois que j'ai jamais été très doué avec les fins de toute manière. Vous auriez envisagé quoi, vous ?

♦ Les débuts de Lilia
Là, on attaque du lourd. Lilia est le personnage que j'aime le plus jouer. À force de la penser, je lui ai développé une personnalité cohérente sur laquelle mes émotions personnelles n'influent pas. Que je sois de bonne humeur ou ronchon, ma façon de jouer Lilia restera juste en cela que Lilia est désormais un personnage à part entière. J'aime en outre sa façon d'être, son côté à la fois redoutablement mature et très enfantin, ses relations avec les autres membres de l'institut et sa façon globale d'aborder le monde. Il me semble également que vous appréciez tous ce personnage, et je ne saurais en être plus satisfait, pourtant, souvenez-vous, pour ceux qui étaient là au début du Rp3. Katadelyne Valpierre n'avait presque rien à voir avec la Lilia d'aujourd'hui. Listons donc. Pour commencer, son caractère était très différent. Lilia était froide, cassante, voire carrément méchante par moments. Elle n'était pas niaise et effrayée par un monde qui lui était inconnu : elle était hostile. Ajoutez à cela que son tic de langage n'existait pas, et quand vous lisez les premiers posts où le personnage apparaît, il est méconnaissable. Avec le personnage de Chamotte, Sorelei, j'avais hésité à rendre Katy homosexuelle, mais ce fut finalement Valentin qui devint mon personnage gay (oui, j'en voulais un). Katy pouvait toucher Maya qui avait un épiderme non-humain, et possédait un chat apte à la parole créé par Jane. On résume : c'était n'importe quoi. J'ai du radicalement changer le personnage, si bien que je l'ai rajeuni de deux ans, que je lui ai ajouté sa difficulté d’élocution, sa manie de s'asseoir en tailleur, d'être pieds nus, de tortiller ses cheveux et de mordre son pouce. Je me souviens que le changement fut tel que lors de la première rencontre IRL de la Flamme Blanche, Jolan me demandait, en parlait de Katy, si elle était pas devenu plus conne. Aujourd'hui, forcément, je suis content de mon personnage. Mais y'a eu du boulot pour en arriver là putain !

♦ Yuko
Attention, je dis pas que Yuko est une erreur, au contraire : j'aime beaucoup ce personnage. Je lui ai créé un background supplémentaire dans la second version, en lui ajoutant son identité (Yohan Ackermann) ainsi que ses motivations et le comment de sa rencontre avec les mutants de l'institut. Mais à la base, le personnage était tellement pompé sur L que son pseudonyme était Ryuzaki. Ça la met mauvaise quand même.

♦ Awa, Aron, les jumeaux, Kami, Sorelei.
Faisons le bilan *craque ses doigts*. Awa, c'est un cas résolu. J'ai sauvé ce pauvre homme de la misère à laquelle son joueur originel l'avait destiné. Aron, je crois que c'est perdu pour de bon : il sert à rien du tout. Que dire des jumeaux, si insipides que j'ai décidé de remplacer Peter par Jeff dans la seconde version tant le personnage m'encombrait. On vient ensuite à Kami qui initialement n'était intervenu que deux fois : pour guider Katy jusqu'au bahut et pour le combat contre Christian. Puis Sorelei que vous aviez sans doute oublié ! Voilà ce qu'il se passe quand des personnages sont abandonnés.

♦ Émilie, ses pouvoirs, son retournement de veste.
Encore aujourd'hui, quand je relis l'arc 2 du Rp3, je me pose toujours la question suivante : mais pourquoi, bordel de couille de chameau, Émilie devient méchante ? J'ai beau lire, relire, réfléchir, je ne trouve aucune raison qui justifie qu'elle passe du côté obscur. Ajoutez à cela ses pouvoirs démentiels qui m'ont forcé à la laisser mourir des mains de Raphaël, sans quoi les méchants gagnaient. Alors oui, son décès donne lieu à des scènes très touchantes entre Raphaël et Miranda par la suite. Il suffit qu'on accepte le fait qu'elle se soit sacrifiée et compagnie, et ça passe. Mais quand on y pense deux secondes, il faut bien l'admettre, ça n'a aucun putain de sens. Oui, bon, je critique le fait qu'une trahison ne fasse pas sens dans un monde où on affronte les rêves d'une petite fille à coup de boules de feu et où une armée d'anges vivant dans une ville flottante qui n'a jamais été repérée par un état d'un niveau technologique équivalent au notre vient nous sauver, mais chut.

♦ Loin des conflits, proche du bonheur
Cf : le topic du même nom. Qu'on se le dise, j'ai personnellement adoré ce topic. Les retrouvailles entre Esmezia et la famille d'Ilawen, la résolution du conflit avec Adel, la découverte de l'académie et du Jeu, tout m'a enchanté. Mais il faut bien admettre que cette période scénaristiquement plate a complètement tué le Rp4 qui aurait du, je m'en rends bien compte, se concentrer exclusivement sur l'intrigue d'Edwig. La pause a été trop brutale et la participation trop accaparée par ma personne pour que la reprise et l'introduction de Veln puisse se passer dans de bonnes conditions, ce qui a entraîné la fin prématurée de ce récit. Il y avait pourtant du potentiel, que ce soit dans les nouveaux concepts ou les nouveaux personnages, et j'ai personnellement beaucoup apprécié, de mon côté, la création de Solunthes et d'Adel.

♦Le Rp7
http://replygif.net/i/1485.gif


Et vous, votre erreur de parcours favorite? D'autres, éventuellement, que j'aurais oublié?

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Erreurs: le top du top!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Variétés / Timbres avec erreurs
» le jeu des 7 erreurs
» Le jeu des 7 erreurs
» Style, erreurs fréquentes : 3 - Les verbes pronominaux.
» Le jeu des septs erreurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pot à crayon :: Communauté :: Flood-
Sauter vers: