Le pot à crayon

Avec un crayon, on peut écrire dessiner, faire de la musique en tapant partout avec. On peut créer avec un crayon.Alors imaginez ce qu'on peut faire avec un pot à crayon!
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Meilleurs posteurs
L.Hubs (2051)
 
Louis (1316)
 
Jaleniel (1165)
 
Pomme (687)
 
Margogotte (267)
 
Juliayte (145)
 
Apocax (99)
 
Gaï Mulkairn (89)
 
Nanasen (67)
 
Danck (64)
 
Derniers sujets
» Vestiges.
par Jaleniel Mer 18 Juil - 5:35

» Gallerie d'image des personnages déjà apparus ou non
par L.Hubs Mer 15 Mar - 18:18

» Topic 2 - Rêve Grand
par L.Hubs Mar 15 Nov - 18:52

» Mon top 20 des personnages du Pot [Pavé]
par L.Hubs Jeu 3 Nov - 2:52

» Focus: Igole Vrag
par Louis Lun 24 Oct - 9:22

» PNJ d'à travers le monde
par L.Hubs Mer 5 Oct - 17:14

» Nouveaux lieux
par L.Hubs Mer 5 Oct - 17:06

» Aron Ralston et son équipage - Cléome Apanine, Peter Crowe
par L.Hubs Mer 28 Sep - 21:09

» Topic 1 - Les pirates de North Blue
par Louis Mer 28 Sep - 16:50


Partagez | 
 

 Jour 4 : Duels (1/2)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Jour 4 : Duels (1/2)   Ven 17 Avr - 21:34

Les yeux de la Bête s'ouvrirent de surprise et d'incrédulité lorsqu'elle sentit ses chairs transpercées par l'arme d'Inès Vrag. Edwig ignorait que la porteuse de Nigfol était capable de faire surgir une telle arme de ses mains. Dès lors que la lame malsaine traversa son corps, il comprit qu'il s'agissait de bien plus que de simples bouts de metal. Il sentit son sang bouillonner tandis que l'essence même de son être s'étirait autour de la plaie. Dans sa longue vie d'Ombre, il n'avait jamais ressenti tel douleur. Tentant désespérément d'arrêter son adversaire, Edwig donna quelques coups avec ses pattes avant, sans succès. La position d'Inès était telle qu'il ne pouvait que subir sa lente agonie. Désireuse de finir proprement le travail, elle continua à tirer sur ses plaies avec son revolver, et bientôt, le trou béant ornant sa poitrine n'en fut plus un. Ses jambes et son bassin tombèrent mollement au sol, tandis que son torse, toujours soutenu par l'épée, endurait mille morts. Glissant sur la lame avec un hurlement de douleur, il contempla la fille d'Igole Vrag avec une haine impulsive et insatiable. Avec toute l'énergie de sa colère, il saisit de ses mains immenses le crâne de la révulseuse, avant de le serrer de sa force collossale. Tous deux tombèrent l'un sur l'autre dans un bruit sinistre d'os brisé et de sang coagulé. Encore animé par la rage, la Bête s'acharna sur le corps de son ennemie, avant que sa vision ne se brouille. Il reparut, entier, et en relativement bonne forme dans les tribunes de l'arène, pour entendre annoncée sa victoire, sous les applaudissement de presque tout le public. En effet, les valatiens, déçus de la défaite de leur championne lancèrent quelques quolibets en sa direction. Haussant les épaules, le Hurleur se rassit, tout de même assez satisfait de sa victoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Jour 4 : Duels (1/2)   Sam 18 Avr - 20:51

Inès ne fut guère surprise, en fin de compte, de sa défaite. Un être capable de vaincre un griffon était nécessairement apte à l'emporter sur un artefact lambda ; car malgré ses capacités hors normes, l'échelle de puissance de Nigfol se mesurait dans le référentiel propre à ceux de son espèce. Son ennemi était encore au-dessus. Tant pis ! Ce tournoi l'amusait mais elle se fichait bien de l'emporter. Melody était encore en lice pour ce faire, et avec un peu de chance Oloren pourrait également les représenter. Cela lui suffisait amplement. La jeune femme alla rejoindre Llednar en silence tandis que son artefact lui criait qu'elle aurait pu mieux faire, remarques qu'elle ne manqua pas d'ignorer et qui étaient somme toute infondées. Erik Saori était pour sa part heureux du dénouement de la sixième confrontation. Pour avoir fait équipe avec lui lors du premier tour, il savait qu'Edwig Luthness n'était pas quelqu'un de mauvais. Il méritait la reconnaissance que le public lui accordait. Anticiper son statut d'adversaire futur n'était pas de bonne augure, toutefois le militaire préféra rester optimiste pour l'heure. Il allait tout faire pour rejoindre son camarade. Il ne salua personne dans ses tribunes avant de se diriger vers le champ de bataille. Non pas qu'il ne se sente pas proche de certains membres de Taetra, mais il était avant tout un professionnel. Le combat passerait avant l'affect. Nathan ne révéla la nature du terrain que lorsque les deux candidats furent dans les couloirs de l'arène, incapables de le voir. Il s'agissait d'un lieu bien connu des membres de l'expédition : les Monts Pourpres de Hovo. La zone avait évidemment été réduite, mais n'en restait pas moins fidèle à l'originale. Les collines montaient haut et étaient recouvertes de neige, parsemées de grottes, presque impraticables. Erik savait de la jeune femme qui lui ferait face qu'elle possédait aux détails près des capacités similaires à celle de son frère aîné, lequel s'en était bien tiré contre une porteuse d'artefact des plus expérimentées. Il ne ferait aucunement l'erreur de la sous-estimer. Équipé d'une rapière, de plusieurs dagues et couteaux et d'une légère arbalète, le sourcier se présenta face à la porte de pierre, attendant le signal du guide référent qui ne tarda pas. Il jaugea rapidement le milieu dans lequel ils allaient devoir s'affronter. Le blizzard obscurcissait leur champ de vision : c'était une bonne chose pour lui dont les pouvoirs étaient liés à la météo. Pour l'heure, il ne les utilisa toutefois pas, préférant rabattre sa capuche et remonter son foulard jusqu'à son nez, se protégeant le visage du froid mordant. Dague à la main, il entama l'ascension fastidieuse de la pente la plus proche, visant une grotte qu'il avait aperçu.

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1165
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Jour 4 : Duels (1/2)   Dim 19 Avr - 13:30

Oloren se souvenait bien des lieux, le groupe avait vécu ici une expérience assez inoubliable. Elle ne perdit pas de temps, le blizzard faisant rage, pour rejoindre la grotte dans laquelle ils avaient autrefois pris refuge. Elle pensa alors a un cheval nain, sans vraiment comprendre pourquoi. Elle fit tout le trajet a une vitesse prodigieuse, ne tenant en conséquence sur la neige qu'un appui très léger, la neige tombante eut tôt fait de recouvrir les quelques fines traces qu'elle avait pu laisser. Elle patienta un petit moment, au moins était-elle mieux lotie que son adversaire, puisqu'elle avait pu se protéger un peu plus du froid, en plus des vêtements chauds qui leur avait été donné avant le duel. Elle dégaina sa lame noire et régula sa respiration. Une ombre commença à s'avancer vers la grotte. Elle trouva curieux que son adversaire, sur lequel elle s'était renseigné, ait préféré conserver l'actuel climat. Ne connaissant pas l'étendue des pouvoirs de ce dernier, elle se demanda ce qu'il pouvait bien prévoir, ayant compris qu'il était plus stratège que combattant. Moins téméraire qu'à son habitude, et protégé par la noirceur de la grotte, elle attendit de voir qu'il s'agissait vraiment d'Erik, et non d'un leurre ... Puis elle fonça vers lui à grande vitesse, frappant d'estoc, puis de taille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/jaleniel
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Jour 4 : Duels (1/2)   Dim 19 Avr - 20:56

Ainsi les deux candidats avaient eu pour même idée première de se diriger vers cette grotte aux allures salvatrices. Erik avait malheureusement été moins vif à l'atteindre que son opposante qui, tapie dans l'ombre, finit par lui fondre dessus dès qu'elle en eut l'occasion. Loin d'être un bleu qui ne maintenait sa garde plus de trois minutes et uniquement en cas de danger imminent, le militaire put esquiver l'estoc ravageur et para à l'aide de deux lames courtes l'attaque suivante. Un intense duel s'ensuivit, au cours duquel la domination d'Oloren ne faisait aucun doute. Elle était plus précise, plus vive, plus forte. Fort de son expérience, le sourcier parvenait à éviter de subir des blessures trop graves, mais il ne pourrait pas réagir si la confrontation s'éternisait. Un échappatoire serait bienvenu, et vite ! C'est alors qu'il était concentré à anticiper avec plus ou moins de succès les mouvements de la jeune femme qu'un hurlement retentit des profondeurs de la grotte. Rauque, cassé, ce cri primal n'avait rien de majestueux. La bête dont il provenait ne tarda pas à se montrer, elle qui n'avait pas le mystère pour instinct. Lorsqu'elle repérait des proies ou qu'on venait la déranger sur son territoire, elle attaquait, voilà tout. À la faible lumière du soleil dissimulé par les nuages assombris, le dragon-taupe se révéla. Trapu, de petite envergure par rapport à ses congénères et aveugle, il était le moins puissant de sa race mais n'en demeurait pas moins un être particulièrement dangereux. Erik n'hésita pas un seul instant. Saisissant sa chance, il bondit vers la colline et dévala la pente en glissant dans la neige, dans laquelle il se hâta de se camoufler à l'aide de ses pouvoirs.

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1165
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Jour 4 : Duels (1/2)   Lun 20 Avr - 8:40

Cette fois-ci, il n'y aurais pas de griffon. C'est la première chose à laquelle pensa Oloren lorsqu'elle se mit à fuir le dragon-taupe. Fort heureusement, la cécité de ce dernier ne lui était pas inconnue, d'un autre coté, son adversaire venait de se volatiliser. La présence du dragon taupe fit sourire la jeune femme aux cheveux blancs, qui, en pleine course, avait déjà mis une bonne distance entre elle et la créature. Ainsi, la faune avait été intégrée pour ce combat ? Pauvre Erik Saori. Si Nathan avait poussé jusqu'au bout son sadisme, il avait toutes les chances de tomber sur une meute de loups d'Hovo ... Des loups qu'Oloren, elle, connaissait bien. Malgré l'éloignement, il restait une chance pour que le dragon poursuive ses proies, cette espèce évoluant surtout au niveau du sol, elle entreprit de grimper rapidement à un arbre, un conifère au branches solides, sur lequel elle courut d'abord à la verticale, avant de s'accroupir sur l'un de ses robustes bras. Si le dragon était aussi énervé que dans son souvenir, quelle proie allait-il poursuivre ? L'une était cachée au sol tandis que l'autre trouvait refuge dans de hautes branches ... Elle fronça un instant les sourcils en imaginant une situation curieuse : elle poursuivie par le dragon, et Saori par les loups ! Elle haussa les sourcils pour se concentrer à nouveau sur l'affrontement, observant son environnement. Le danger la guettait de partout, mais elle aussi, était dangereuse ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/jaleniel
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Jour 4 : Duels (1/2)   Lun 20 Avr - 10:00

Erik se rendit bien compte que le dragon n'était pas le seul danger à rôder dans les environs de cette fichue grotte qu'il avait cru salvatrice. Les deux combattants qu'ils étaient s'avérant probablement trop faibles pour offrir un divertissement digne de ce nom en comparaison des confrontations précédentes, les guides, ou plus particulièrement ce maudit Nathan avaient probablement décidé d'ajouter ce paramètre. Soit. Le sourcier était avant tout un espion et était de fait spécialisé dans l'art de la dissimulation. Profitant des courants particulièrement forts du blizzard, il se fondait dans le vent pour se déplacer d'un point à l'autre sur de courtes distances, tentant d'évaluer la situation tant bien que mal. De loin, il vit Oloren grimper avec une étonnante habileté à un conifère, et décida qu'il s'agissait là de sa chance. Aucun dragon à l'horizon, pas de bêtes aux babines retroussées prêtes à lui sauter dessus...oui, il fallait passer à l'attaque dès maintenant. Dégainant son arbalète, il tenta de trouver un angle de tir mais du se résoudre à y renoncer compte tenu de l'épaisseur des branchages et feuillages qui auraient empêché son carreau d'atteindre sa cible, révélant ainsi sa position. Erik connaissait les vertus de la patience et préféra opter pour une solution plus radicale. Il se dissimula une nouvelle fois dans la neige puis se concentra un instant. Modifier le climat n'était pas choses aisée, cependant les intempéries plus que courantes de la région allaient en son sens. En l'espace d'une minute, il parvint à créer un éclair qui vint zébrer les cieux obscurs au-dessus des Monts Pourpres et frappa directement l'arbre dans lequel Oloren avait trouvé refuge, l'embrasant progressivement. Alerté par le fracas, le dragon-taupe se mit à charger en cette direction.

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1165
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Jour 4 : Duels (1/2)   Dim 26 Avr - 0:08

Oloren regarda le temps se gâter et de part sa propre crainte, elle descendit de l'arbre de la même manière qu'elle y était montée. Ne devant sa survie qu'à sa méfiance et sa vitesse, elle sauta au sol, mains sur la tête, lorsque l'éclair frappa l'arbre. Elle regarda immédiatement ce dernier après s'être redressé. Il tombait. Sur elle. Elle se mit à rouler sur son flanc droit de façon à éviter la chute de l'arbre, bien qu'elle ne put éviter un coup de branche dans l'épaule, qu'elle roula en se relevant. Si le terrain avantageait Oloren, le climat avantageait Saori de façon bien plus efficace. Un grondement survint et lui hôta toute réflexion. Elle se remit à courir, imposant une bonne distance entre elle et le dragon, puisqu'il s'occupa de dévorer l'arbre calciné ...

Se plaquant derrière un nouvel arbre à un moment donné, elle réfléchit un instant. Elle avait vu Erik à l'entrée de la grotte, car il pensait pouvoir y tenir abri. Comment trouver à présent, dans un tel blizzard, quelqu'un capable de s'en servir pour disparaître ? L'intensité. Quelque part, sur ce terrain, le blizzard se faisait plus intense, de quoi disparaître complètement de loin. Il fallait donc qu'elle se rapproche. Elle entama une course folle entre les arbres, se servant d'eux comme couverts.


Ce combat commençait à m'intéresser sérieusement. Erik n'était pas un sourcier d'une grande puissance, et certainement pas du niveau d'Oloren en terme de combat au corps à corps, de plus, je doutais que son arbalète soit d'une quelconque efficacité. En revanche, il était intelligent, et bien meilleur stratège, et il venait de le prouver. Je pris évidemment parti pour ma création, quand bien même j'entrepris de prendre conseil auprès d'une personne plus ou moins qualifiée.

- Salut ! lâchais-je en prenant place aux côtés de Melody. Alors dis-moi, comment tu penses qu'elle va s'en sortir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/jaleniel
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Jour 4 : Duels (1/2)   Dim 26 Avr - 1:03

Lorsque le sourcier vit passer, à une vingtaine de mètres de lui, Oloren entre les hauts sapins recouvrant les plateaux des Monts Pourpres, il eut pour réflexe premier de refermer ses doigts sur la position habituelle de son revolver, auquel il n'avait pas eu accès en ce jour. Qui diable avait-eu l'idée d'interdire aux plus faibles d'entre eux l'usage des armes à feu ? Se replongeant dans le blizzard afin de n'être repéré, Erik se plaqua au sol, s'allongeant dans la neige épaisse. Ses capacités avaient beau lui apporter une aide précieuse, il n'en demeurait pas moins que ses limites étaient proches. Provoquer la chute d'une éclair sur un point précis n'était en effet pas chose aisée pour lui, et le maintien constant de l'intensité des intempéries allait finir par lui coûter toute son énergie. Il lui fallait un plan en vitesse. Se servir du dragon comme il avait tenté de le faire jusqu'à lors se révélait parfaitement inutile compte tenu de la différence flagrante de mobilité entre la bête et sa proie. La seule solution pour atteindre cette gamine était de l'attaquer par derrière. Ce serait difficile compte tenu de ses réflexes, mais quel autre choix avait-il ? S'il attendait trop, ses réserves s'épuiseraient. Viendrait ensuite une phase durant laquelle il devrait attendre de retrouver l'étendue de ses pouvoirs et durant laquelle il serait à la merci de tout ennemi. Son temps était compté. Puisqu'il s'avérait que la fille avançait vers lui, plus rien ne servait de se cacher. Il allait la prendre par surprise. Se concentrant avant de surgir de la neige, Erik fit choir un second éclair, qui tomba quelques mètres devant Oloren, la forçant à ralentir pour ne pas être carbonisée. Le soldat utilisa alors ses dernières ressources pour se fondre dans les courants, puissants à haute altitude. Il réapparut derrière la jeune femme, couteau à la main, et tenta de planter sa courte lame dans la nuque de son adversaire.

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1165
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Jour 4 : Duels (1/2)   Dim 26 Avr - 1:25

Si Oloren avait retenu un détail particulier entre tous les combats la concernant elle et son frère, c'était que tous leurs adversaires les attaquaient toujours dans le dos. Ce fut un paris risqué, mais payant, puisqu'Oloren ne ralentit pas, elle s'arrêta. Il s'agissait d'un éclair, mais elle avait déjà vu un griffon faire appel à cette puissante technique, ajouté à cela le fait qu'elle venait d'esquiver, par chance, une attaque similaire, elle n'eut là aucune surprise, si ce n'est de n'avoir pas été directement visée. Sa lame noire en main, elle se retourna, faisant directement face à son adversaire. Aidée d'une forte adrénaline, elle para l'arme d'Erik avec ses épingles, sorties de ses gantelets, et si certains avaient tendance à oublier ce détail, il s'agissait là des premières armes de la cadette Ehlkaÿd. Il lui restait donc une main libre. Celle qui tenait son épée au métal d'ébène. N'ayant plus recours à la chance, elle accéléra ses mouvements tout en ralentissant ceux de son adversaire, la pointe de la lame fonçant directement vers le coeur de ce dernier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/jaleniel
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Jour 4 : Duels (1/2)   Dim 26 Avr - 11:05

Erik fut surpris d'une part par la réactivité de la jeune femme, mais également par la vitesse à laquelle elle dégaina sa lame. De toute évidence, ses origines valatiennes lui donnaient un avantage certain au combat à l'arme blanche. Soit, qu'elle essaie. Lui avait été entraîné pour être capable de désarmer et d'immobiliser n'importe quel adversaire, même pesant le double de son poids. Un autre élément inattendu vint toutefois contrecarrer ses projets. Il se trouvait lent, engourdi, et cela n'avait rien à voir avec la température locale. Cette gamine devait utiliser les mêmes attributs que son frère aîné. Il lui fallait fuir, mais comment ? Pas le temps d'y réfléchir pour l'heure. Lorsque la lame sombre visa son cœur, Erik bondit en arrière. La pointe de l'épée s'enfonça de deux bons centimètres dans sa chair, passant entre deux de ses cotes. Sa retraite fit que l'acier ne put atteindre d'organes, mais son poumon gauche et son cœur n'étaient pas passés loin. Sans parler de cette plaie toute fraîche que saignait abondement. Le soldat y posa sa main gauche tandis qu'il tendait l'autre vers une bombe fumigène qu'un hurlement guttural le dissuada d'utiliser. S'il se privait de sa vue pour fuir, le dragon le repérerait à l'odeur et sa position n'en serait que plus compromise. Comprenant que ses chances étaient réduites, Erik tenta le tout pour le tout et dégaina un nouveau couteau, avant de foncer droit sur cet ennemi autrement plus vif que lui pour tenter de lui trancher ce qu'il aurait l'occasion de trancher.

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1165
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Jour 4 : Duels (1/2)   Dim 26 Avr - 13:34

Erik avait hésité un instant. Elle l'avait vu, mais n'avait pas eut le temps d'en profiter. S'il venait à récidiver, cela lui serait assurément fatal. A présent, il lui fonçait dessus. Elle n'avait pas le temps d'en rire, de s'en apitoyer ou de s'en plaindre, et surtout, elle n'en avait pas le droit. Bien que faible parmi les concurrents, Erik Saori restait un soldat d'élite qui, quoi que l'on en dise, était peu aisé d'affronter. Oloren se mit à distance raisonnable de la trajectoire d'Erik tandis qu'elle accélérait soudainement sa vitesse, avant de le ralentir de façon très brutale, peu après. Il aurait là tout le temps de savourer la nausée et les effets secondaires indésirables pendant qu'Oloren, accélérant à son tour ses déplacements, abattit son épée verticalement, en direction du crâne de son adversaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/jaleniel
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Jour 4 : Duels (1/2)   Dim 26 Avr - 14:19

Le terrible effet du pouvoir héréditaire des Ehlkaÿd allait crescendo. Dans un premier temps, Erik s'était simplement senti pataud. Ses muscles ne répondaient certes pas aussi vite qu'il l'aurait souhaité, toutefois son esprit demeurait clair et il était apte à se battre. Mais le ralentissement imposé à son organisme s'amplifiait lourdement. Sa vue, pourtant très bonne, lui sembla particulièrement affectée. Les mouvements de la lame sombre d'Oloren, saccadés, laissaient une traînée sombre dans cette étendue blanche, comme si l'arme avait été choisie spécialement à cet effet. Un tel spectacle aurait presque pu ravir le soldat s'il n'était dans en danger de mort. Malheureusement pour lui, il ne parvint à déchiffrer les gestes de la jeune femme. Les traits et les couleurs se mêlaient, laissant une impression de flou. L'épée affûtée passa outre le crâne d'Erik comme si de rien n'était. Celui-ci ne pensa pas à bougonner lorsqu'il réapparut dans les tribunes. Perde l'importait peu en fin de compte, d'autant que tous ces candidats étaient d'un tout autre niveau. D'un humble hochement de tête, il félicita son adversaire qui avait su garder un sang-froid surprenant pour une personne de son âge, et retourna s'installer auprès des siens, non pas sans avoir dévisagé au préalable les deux prochains combattants. Il avait déjà affronté June alors qu'il interrogeait Noatak et en gardait un souvenir amère. Peut-être aurait-il alors été enclin à encourager Kiwi s'il ne s'agissait pas d'une sombrité, et d'un alpha qui plus est. En fin de compte tout deux étaient à la solde de Taetra ; ils n'étaient pas si mauvais que l'on aurait pu le croire. Difficile d'imaginer leur puissance en les observant. L'un enroulé dans son long manteau, silencieux. L'autre se blottissant tel un chiot dans les bras d'une gamine, exhibant ses grands yeux luisants. Des drôles de bestioles.

Nathan nettoya le terrain dès lors qu'Oloren l'eut quitté à son tour, non pas sans avoir au préalable été applaudie par une foule acquise à sa cause. Étrangement, c'était au sein des tribunes de Valato que les acclamations étaient les plus partagées. Elle était de chez eux et l'avait emporté, certes, mais il n'en restait pas moins que son nom de famille suffisait encore à en dissuader beaucoup. Il y avait un long chemin à parcourir avant que les Ehlkaÿd ne soient reconnus à leur juste valeur. Le temps ferrait son affaire. Esmezia, elle, ne boudait pas sa joie. Malgré leurs différends ponctuels, Oloren était l'une de ses amies les plus précieuses et la voir se hisser jusqu'au sommet lui faisait plaisir. Un brin de jalousie se glissait évidemment dans l'équation, mais elle pouvait en faire abstraction. Nathan avait prévu quelque chose de très spécial pour cette dernière confrontation. Ce n'était pas par hasard qu'il avait fait en sorte que ce combat-ci se déroule après les sept précédents. Les attentes étaient immenses, car tous étaient avides de voir une fois encore June à l'œuvre. Lui qui avait vaincu si aisément Darius, pourtant considéré comme l'un des candidats les plus redoutables, attisait nécessairement la curiosité. Il leur fallait, à lui et son ennemi, un champ de bataille digne de ce nom. D'un claquement de doigt, l'aspirant archange l'eut créé. Il s'agissait d'un espace intégralement blanc, du sol au plafond. Si les spectateurs pouvaient parfaitement voir le combat en plongée, les opposants, eux, ne pourraient observer le ciel depuis l'arène. La foule ne manqua pas de faire entendre sa surprise tant la simplicité de ce terrain par rapport aux précédents. Nathan s'éleva dans les airs et s'adressa, comme d'accoutumée, aux invités.

-Ce huitième combat déterminera le nom de notre dernier finaliste. June ou Kiwi. Candidats, quand vous voulez.

Kiwi bondit au sol depuis les bras d'Élise et changea de forme, atteignant le mètre cinquante. Cet être dépourvu de visage, communiquant par télépathie et entièrement noir avait de quoi en effrayer plus d'un. Il vouait pourtant un respect sans bornes à toutes formes de vie, si bien qu'il ne tuait jamais et en venait presque à répugner la violence. Mais était-ce vraiment de lui que venaient ces pensées, où n'étaient elles que les résidus de celles d'Élise ? En ce lieu où tous pouvaient rencontrer leurs créateurs, lui n'était qu'une créature éthérée. Sa créatrice involontaire était une création elle aussi. Son existence n'était en somme due qu'à un accident. Voilà qu'il se retrouvait ici, à se battre pour une gloire qui ne l'intéressait pas. Mais ce June...il voulait le comprendre. Les mots ne suffiraient pas à cela. Ce n'était pas par ce biais que les sombrités communiquaient. Il fallait qu'il le combatte. Kiwi se dirigea sans hésitation vers le guide et posa ses quatre longs doigts crochus dans la paume ouverte de celui-ci, qui le téléporta en plein dans cette étendue immaculée. Pas d'ombres par ici. La victoire ne serait pas aisée à obtenir. Néanmoins Kiwi était prêt. Ce garçon, Skyler, avait absorbé ses pouvoirs la dernière fois en le prenant par surprise et en utilisant une forme de magie particulièrement efficace contre lui. Bien qu'objectivement plus puissant que le mutant, June ne disposait pas d'un tel avantage. Peut-être que leurs forces seraient inégales, mais ils se battraient équitablement. Cet hybride avait en outre beau être rapide, partout où sa lumière s'étendrait, l'ombre se créerait. La sombrité se courba, prête à en découdre alors que son adversaire n'était pas encore sur place. Bras tendus en arrière, antennes rabattues vers son dos, Kiwi attendait.

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Jour 4 : Duels (1/2)   Dim 26 Avr - 20:31

Tranché par la lame émoussée d'un couteau de cantine, le morceau de viande fut empalé par les quatre piques d'une fourchette qui décrivit lentement une courbe jusqu'aux incisives de Valentin. Le couvert s'extirpa de la chair rosie, elle-même fermement retenue par l'émail qui faisait suinter le peu de sang encore liquide en son sein. Le quarantenaire posa le couteau sur le bord de son assiette, agrippa entre son pouce et son index l'extrémité de la serviette blanche enfoncée dans le col de sa chemise, puis vint s'essuyer les lèvres avant de les rentrer afin de venir les effleurer du bout de la langue. Il appréciait cette pointe salée. En vérité, Valentin appréciait nombre de choses très simples. Il n'était pas homme à sa hâter, à vouloir toujours plus, le plus vite possible. Prendre son temps. Voilà une capacité que l'humanité avait perdu au cours de siècles. À moins qu'elle n'en ait jamais été dotée. Tenant toujours l'extrémité de sa serviette, le dirigeant de l'OSC se figea un instant en repensant à cette réflexion qu'il venait de se faire. Et s'il avait raison ? Peut-être bien que l'homme ne s'était pas dégradé, mais qu'il avait toujours été aussi décevant. Valentin haussa les épaules. Qu'importait. Il reprit fermement ses couverts de fortune entre ses mains parsemées de veines saillantes, et trancha un nouveau morceau du steak qu'il dégustait depuis déjà près d'un quart d'heure, à son allure, assis à une table dans sa loge, face à l'écran géant donnant sur l'arène. Écran qu'il ne quittait pas des yeux depuis ce matin. Il ne le quitta pas plus lorsqu'on frappa à sa porte. Valentin vint placer le dos de sa main droite devant sa bouche fermée avant de se racler la gorge.

-Entrez, fit-il de sa voix sereine, douce, trop juvénile et innocente pour un homme de son âge et de sa stature.

L'officier qui pénétra dans la pièce était un homme de grande taille aux larges épaules, les cheveux sombres coupés court. Il avait l'un de ces jolis minois virils que les jeunes femmes aimaient tant et était le premier à exhiber une musculature dont il avait raison d'être fier. Valentin s'amusait toujours de le voir se déplacer ainsi, empli d'une assurance qu'il peinait à dissimuler. Ses qualités rattrapaient toutefois les défauts dus à son jeune âge et sa popularité. C'était un soldat d'une rare qualité, entraîné par Valter en personne, et un scami de surcroît. Ses compétences égalaient sa fidélité. En des instants cruciaux, n'importe quel leader avait besoin d'hommes de main de cet acabit. L'intéressé, Linos Petridis, s'amusait pour sa part des airs de dandy de Valentin Aënis, habillé d'un costume violacé, d'épaisses lunettes sombres posées sur le nez, la chevelure parfaitement rabattue en arrière sur son crâne. Et malgré cela, le voilà qui mangeait seul, dans sa chambre, l'un de ces pavés de viande hachée accompagné de pommes frites, dans une assiette digne d'un mess, avec une serviette au cou comme ces vieillards dans les campagnes ou ces bambins malpropres. Un véritable enfant dans un corps d'adulte. Un enfant, ceci étant, particulièrement doué et redoutable. Un enfant aux allures de parrain d'une puissante mafia. C'était là une des nombreuses qualités admirables de cet homme, apte à prendre les décisions les plus dures, conscient de ses responsabilités, mais qui parvenait malgré tout à rester lui-même. Linos alla se placer à ses côtes, mains jointes dans le dos.

-Vous m'avez demandé ?

Valentin avala une nouvelle bouchée, s'essuya de nouveau les lèvres avant de les retrousser, puis répondit, sans quitter l'écran des yeux. Kiwi venait d'entrer dans l'arène.

-Non, répondit-il d'un ton neutre, presque las.

Linos fronça les sourcils et lança un vif regard autour de lui, curieux. L'incompréhension se lisait sur son visage tandis que celui de Valentin restait stoïque, avant que celui-ci n'éclate de rire. Il donna une tape sur l'épaule de Linos, ou du moins essaya. Compte tenu de leurs différence de taille et du fait que le plus petit d'entre eux était assis, la main atterrit au niveau de la hanche du soldat, mais l'effet demeura similaire.

- « Vous m'avez demandé ? », imita Valentin, hilare. Ah, je vous jure...si je ne t'avais pas demandé que ferais-tu ici ? Allez, assieds toi. Un verre ?

-Ce n'est pas le genre de chose qu'on refuse à l'homme qui dirige le continent, rétorqua Linos, encore décontenancé par les âneries de Valentin dont il avait pourtant l'habitude.

Le quarantenaire se leva et alla jusqu'au bar du coin de la pièce. Il en sortit un verre, puis passa en revue plusieurs bouteilles avant d'en agripper une qui lui semblait prometteuse. Un whisky de qualité dont il avait déjà goûté par le passé, à Londres. Ce n'était pas le genre de boisson qu'on oubliait, et il était redevable aux guides pour en avoir recréé une bouteille. Il la présenta à Linos, qui  acquiesça d'une moue approbatrice. Valentin posa le whisky sur la table avant de faire demi-tour, happé par un étiquetage qu'il venait d'apercevoir. Un rouge comme il y en avait peu. Une cuvée magnifique. De nouveau, il se tourna vers Linos qui répondit d'un sourire. Ce grec s'y connaissait autant en vins qu'en femme et Valentin aurait juré qu'il était puceau, mais qu'importait, il aimait partager un verre avec un ami. Voire une connaissance. Ou avec à peu près n'importe qui à dire vrai. L'alcool aidait les conversations à se maintenir. Elle rendait intéressants les gens dépourvus de charisme. Une véritable baguette magique dissolue dans la boisson. Valentin les servit tout deux, puis leva son verre.

-Au Pot, fit-il, solennel.

Linos le suivit. Après une gorgée chacun, le soldat entama la conversation. La véritable conversation.

-Alors, Valentin, de quoi avez-vous besoin ?

-D'une assurance. J'ai beau m'évertuer à connaître tous mes hommes, mon temps est limité. Je dois m'assurer de leur fidélité. Il y a des fortes têtes dont je dois me débarrasser, eux ne me suivront pas. Ethan Rayns, par exemple.

-Numéro douze ?

-Oui, lui aussi. Nitilde, également.

Linos ne manqua pas d'exprimer sa surprise.

-Nitilde ? Votre fille ? Je sais que vous êtes attachés à douze, mais je comprends que vous vouliez vous en débarrasser. Mais elle ? J'ai conscience des limites que je ne dois pas franchir, Valentin, mais pourquoi avoir tant risqué pour la sauver si...

-Linos.

Le susnommé se figea. Le regard de Valentin s'était durci. D'aucuns disaient que ceux qui souriaient le plus étaient également ceux dont la colère était la plus terrifiante. S'ils savaient à quel point ils avaient raison. Le soldat déglutit tandis que son supérieur s'approcha de lui, si près qu'il n'avait plus qu'à murmurer pour se faire comprendre. Il se contenta toutefois de soupirer avant de se replacer au fond de son fauteuil, soupira puis but une nouvelle gorgée.

-J'apprécie Nitilde, répondit-il. C'est une jeune fille intelligente et attachante, mais curieuse et audacieuse. Si elle doit choisir entre Vallen et moi, elle choisira Vallen. Et nous savons tous les deux que Vallen ne me choisira pas moi. En outre Nitilde est dangereuse. Ce Pot voulait même qu'elle participe à ce tournoi. Je lui ai interdit.

-J'ignorais que son pouvoir s'étendait aux niveau de ces gens-là.

-Et bien plus encore. Sa fichue mère lui a transmis le génome. Même Arthur ignore ses limites. Il m'affirme qu'il est possible qu'elle n'en ait pas. Alors voilà. Elle a beau être sous ma garde, on ne peut pas se permettre d'avoir une bombe à retardement dans nos rangs.

-C'est pour cela que vous m'avez appelé ? Vous voulez que je la tue ?

Valentin acquiesça en silence tout en se replongeant sur son écran.

-Pas maintenant. Les guides la ramèneraient, et nous serions repérés. Mais le moment venu, oui, ce sera toi. Tu dirigeras également Aves.

-Puis-je vous demander pourquoi ?

-Valter aura une autre tâche. Bien plus importante. C'est tout Linos, tu peux disposer. Ah, non, excuses-moi. J'oubliais. Limstella. Penses-tu pouvoir en venir à bout, si jamais il s'avère qu'elle n'est pas de notre côté ?

Linos prit le temps d'étudier la question bien que la réponse lui sembla évidente. Limstella Sonjha n'avait rien d'un être humain. Elle était une arme redoutable, et ce n'était pas pour rien que Valentin la gardait toujours auprès d'elle. Même si elle ne disposait d'aucun grade officiel et n'était qu'une recrue parmi les autres au sein d'Aves, nul ne se leurrait sur son véritable niveau. Difficile d'imaginer que qui que ce soit veille se retrouver face à elle au corps à corps. Ni même dans son champ de vision. Elle était de ceux capables de toucher une cible en mouvement à cent mètres. Ceux qui disaient que les armes à feu valaient plus que l'arc ne l'avaient certainement jamais rencontrée. Infiltration, interogatoires, résistance à la torture, combat à mains nues, utilisation du pouvoir, performances physiques, affrontements seul face à de multiples adversaires, Limstella le dépassait lui, le second d'Aves, dans tous les domaines.

-Impossible, avoua-t-il. Valter lui-même ne le pourrait pas.

Valentin hocha la tête. Il s'était attendu à cette réponse.

-Nos alliés s'en chargeront. Elle finira par tomber. Bien, merci, Linos. Ce sera tout.

Le soldat termina son verre et quitta la pièce après avoir effectué un garde à vous, tandis que Valentin se resservait en reportant son attention sur l'écran. Candidats, invités, il tentait d'analyser les forces de chacun et leur état mental. Il lui faudrait les meilleurs des meilleurs à ses côtés, et plus encore il lui fallait un plan pour contrer ceux qui se mettraient en travers de sa route. En vérité, ceux disposant de la plus grande force brute n'étaient pas un problème. Gareth Soubresault, Miranda Hubs. Du gâteau. Edwig Luthness serait peut-être un obstacle plus imposant, quoique ces gemmes présentées par les velniens semblaient faire l'affaire. Non, les soldats n'étaient pas un souci. Aussi forts fussent-ils, lui aussi disposait d'une armée. Quand les forces s'équilibraient, les têtes pensantes faisaient pencher la balance. Or les cerveaux ne manquaient pas de l'autre côté. Éline Monier, Artémis Adagio et Gladys Engels étaient déjà ralliés à sa cause, tandis que le statut de Solunthes demeurait incertain. Enfin, certains seraient des opposants avérés. Snori Pendragon, Adel Lidar, Edward de Reydoran, et ce Yuko. Eux savaient comment mener des hommes à la victoire. Eux trouveraient une faille. S'ils étaient en vie à ce moment là, bien sûr. Mais ils n'en étaient pas là. Encore fallait-il jauger la force de ce June. Ce combat serait intéressant.


_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1165
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Jour 4 : Duels (1/2)   Lun 27 Avr - 2:40

June entra sur le terrain dans un silence de mort. Le public avait unanimement choisi se taire à l'entrée de celui qu'il ne parvenaient pas toujours à qualifier. Ce calme, accompagné de ce terrain, tout ressemblait à l'idée que les gens du monde des Sourciers se faisaient de la mort. Samantha elle-même parlait d'un lieu ou rien n'existerait réellement que par le songe d'une vague conscience perdue dans cet espace inconnu.

[https://www.youtube.com/watch?v=CMad3lUHeCU]

Il lança un rayon lumineux en direction de son adversaire. Les coups que lui et Kiwi se porteraient ne seraient que des formalités. Ce combat ne serait pas un affrontement comme les précédents. Il n'y aurait ni défaite, ni victoire, ni égalité. Était-ce alors réellement un combat ? Non, bien évidemment. Leur cas dépassait de loin le contexte de ce tournoi. Ils cherchaient à se comprendre. Ainsi, l'affrontement se muait en conversation. Les sombrités s'étaient toujours rassemblés dans un même but, à l'état sauvage : savoir ce qu'ils étaient. Bien que la population les voient comme des monstres la plupart du temps, ils n'étaient en fait que résidus de doutes et de souffrance émotionnelle en quête d'eux-même, dénués de conscience et de raison, ils devenaient alors semblables à des bêtes sauvages assoiffés de destruction. Kiwi avait conservé sa raison grâce à la survie temporaire de son ancienne existence. En règle générale, plus la sombrité se voyait être issue d'une vie de douleur physique et émotionnelle, plus elle était puissante. June savait comment il était mort, mais ignorait comment il était né, du moins de façon concrète. Son savoir sur sa vie d'avant était bref et les plus profonde connaissances qu'il tirait des souvenirs de son vivant s'avérait être des détails peu indicatifs de sa précédente existence. Il devait se souvenir, afin de pouvoir le faire comprendre à Kiwi. Mais il s'agissait là de souvenirs aussi morts que leur propriétaire. June se demanda comment réanimer les souvenirs d'un défunt ...

De nouveaux rayons, plus intenses et larges fusèrent alors vers la sombrité d'Elise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/jaleniel
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Jour 4 : Duels (1/2)   Lun 27 Avr - 10:42

Le premier coup était souvent le plus ardu à éviter. June semblait avoir décidé de commencer doucement, tant pis pour lui. Malgré la difficulté qu'eut Kiwi à discerner ce rayon lumineux sur un fond blanc, il parvint effectuer un vif saut périlleux, se recroquevillant en l'air avant d’atterrir dans sa position initiale. Il fut tout aussi aisé de se défaire des deux rayons suivants. La sombrité se contenta de se décaler vers sa gauche, et alors que l'une de ces concentrations lumineuses passait tout près de lui, son ombre s'étendit dans son dos. Kiwi tendit une main vers celle-ci, et elle se distordit afin de former une sphère qui vint reposer entre les longs doigts de la créature. Durant plusieurs secondes, le rejeton d'Élise demeura immobile, ses yeux jaunes figés sur June. Pourquoi ne l'attaquait-il pas réellement ? Il avait pourtant, mieux que personne, conscience de la dangerosité d'un alpha.

-Pourquoi existes-tu?

Ces mots avaient résonné dans le seul esprit de l'homme fort de Taetra. Kiwi aurait pu s’exprimer à haute voix mais tenait à ce que cette conversation ne les concerne qu'eux. Gérard pourrait sans doute l'entendre lui aussi, ainsi que les autres éventuels télépathes, mais qu'importait. Du moment qu'ils ne se donnaient pas en spectacle. Quoique. Qu'étaient-ils donc en train de faire, devant ces spectateurs avides de violence ? La volonté d'Élise criait à Kiwi que gagner avait de l'importance. Soit. Il ne pouvait qu'abonder dans le sens de sa jumelle. Sans attendre de réponse, il jeta sa sphère d'ombre à la manière d'un galet. L'objet se fondit dans le sol immaculé, devenant tâche d'encre, et fusa vers June. Arrivée à sa hauteur, l'ombre se dispersa, formant un cercle irrégulier sur une dizaine de mètres autour des pieds de l'hybride. Kiwi disparut dans le sol et surgit de cette zone ténébreuse, sur le flanc de son adversaire. Il tendit les doigts de sa main gauche, et trois longs arcs de cercle noirs se mirent à léviter derrière lui, reproduisant à une échelle agrandie ses griffes acérées. La bête attaqua furieusement à plusieurs reprises, comptant à la fois sur ses coups directs et l'allonge que lui accordaient ses capacités.

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1165
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Jour 4 : Duels (1/2)   Lun 27 Avr - 13:25

Soudainement luisant, June s'éloigna de sa position initiale à grande vitesse, esquivant ainsi les coups de l'alpha. Il effectua, au bout de sa course, un saut périlleux à la suite d'un rayon lumineux d'une taille titanesque. Il en lança un second, qui s'acheva sur un nouveau bond, dont la lumière de Taetra contrôla l'atterrissage tranquillement. Jugeant la dose insuffisante, il leva les mains en l'air et les abattit d'un coup sec, faisant pleuvoir une multitude de fins rayons, pas moins intenses que les précédents.

- Je suis la fin. En moi réside la fin des âmes perdues. Je suis le guide. Là où prennent repos les éléments qui te constituent. Je suis la solution. J'existe pour qu'un jour, de haine et de tristesse, le monde soit dépourvu. Homme, sombrité, je suis bien au delà. Je suis un oméga.


A la suite de ces quelques mots, de nouveaux rayons jaillirent de diverses origines, June rentrait dans les sérieux de la chose. Ses rayons, de plus en plus intenses, ne laissaient pas le droit à l'erreur, une esquive manquée serait très punitive. Trop punitive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/jaleniel
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Jour 4 : Duels (1/2)   Lun 27 Avr - 15:12

Kiwi ne cessait de se mouvoir, faisant fi de sa fabuleuse agilité afin d'éviter avec nervosité les assauts répétés de June, tout en écoutant ce que celui-ci avait à dire. Il commençait à l'agacer, mais également à l'effrayer. Les sombrités méprisaient leur propre impuissance. Avancer à l'aveugle, répondre à des ordres dont ils ne comprenaient pas les enjeux, cela les mettait hors d'eux. Fut une époque où ils n'étaient que d'idiotes bêtes incapables du moindre raisonnement ; un passé qui leur semblait à présent idyllique. Avec le développement de leur intelligence venaient les nombreuses questions sans réponses. Glissant sur le sol immaculé, laissant là où ses pattes traînaient des résidus d'ombre, Kiwi passait entre les pilonnes lumineux tombant du ciel et se rapprochait de June.

-Assez de ces énigmes.

Il n'aimait pas les mystères humains. Ces créatures cultivaient le secret en vain. Sans doute June avait-il hérité cela de son côté homo-sapiens. Pourtant lui devait savoir que les leurs ne mettaient pas filtres aux informations qu'ils partageaient. Les sombrités n'avaient rien à se cacher. Ils apprenaient ensemble, s'élevaient en formant un tout. L'individualité n'était pas permise dans ce cas. Même si ses intérêts différaient des siens, lui, l'alpha, se devait de les guider. Trouver les réponses qu'ils cherchaient mais que lui ne voulait pas entendre. Il savait qui il était. Il savait ce pour quoi il vivait. Son seul et unique objectif était de protéger Jude Mayer jusqu'à sa mort, s'assurer qu'elle vive le plus longtemps possible. Son instinct lui dictait également de protéger Élise, sa jumelle. Enfin, son statut lui imposait de mener les siens. Seulement pour un temps. Une fois cette quête achevée, il pourrait se consacrer à son but initial. Tout proche de June, Kiwi bondit pour porter une nouvelle attaque lorsqu'une structure rocheuse s'éleva soudain du parterre blanc. Bien vite, il apparut que c'était une cathédrale qui venait d'apparaître face à lui. L'alpha se réceptionna sur l'un des vitraux, s'accrochant momentanément à la paroi verticale du bâtiment avant de s'aider de ses quatre pattes pour passer outre le toit et reprendre son assaut. Trop tard. Les rayons de June commençaient à jaillir de toute part, déployant une force phénoménale qui emporta dans son sillon les tours du lieu de culte. Les débris volèrent, formant de toute part des ombres vers lesquelles Kiwi se hâta de bondir. À chaque zone assombrie, il plantait une antenne dans le sol et absorbait l'obscurité avant de repartir, virevoltant entre les assauts de plus en plus féroces. Même lui ne pouvait tous les éviter. L'un des rayons de lumière, arrivant dans son dos, l'aurait atteint si une sombrité n'avait pas surgit des ténèbres pour se mettre sur la trajectoire du phénomène menaçant l'alpha. Nathan, stupéfait, ne bougea pourtant pas d'un centimètres. Les bras croisés, il observait le combat du haut des tribunes et venait de recevoir un message du Pot, qui lui demandait de ne pas intervenir malgré l'apparition imprévue de ces créatures. Il était improbable qu'elles soient passées outre la vigilance du Pot, et pourtant elles répondaient à l'appel de leur maître. Ces sombrités avaient changées. Elles n'étaient plus les résidus des sourciers que tous connais disaient. Nathan n'aurait su dire en quoi, mais il en était certain. Valentin, lui, dut se retenir de ne pas crier de joie, seul dans sa loge. Valter et Arthur avaient réussi.

D'autres rayons faillirent atteindre Kiwi et, à chaque fois, une nouvelle sombrité apparaissait pour prendre sa défense. De nouvelles bâtisses apparaissaient inopinément au sein de l'espace immaculé, voire des éléments naturels. Arbres, rochers, étendues d'eau tombant des cieux. L'aléatoire présentait des défauts qui n'étaient rien face à l'avantage que l'accumulation d'objets offrait à Kiwi. Avec toutes ces sources lumineuses, l'ombre ne faisait que s'étendre. Alors qu'il avait une ligne de vue dégagée vers son adversaire, l'alpha se stoppa, joignant ses antennes. Ses subalternes virent immédiatement se placer autour de lui, formant une sphère grouillante protectrice qui fut progressivement éliminée par la pluie délétère de June. Les dernières sombrités tombèrent, révélant la silhouette distordue de Kiwi. Un amas d'énergie sphérique se tenait entre ses deux antennes, d'une intensité telle qu'il absorbait ombre et lumière. Bientôt, il fut impossible de discerner la créature, enfouie dans une zone de ténèbres jurant avec l'environnement alentour. Puis l'attaque fut lancée. De l'extrémité des appendices de l'apha surgit un rayon similaire à ceux de June, fusant droit sur celui-ci. La couleur seule permit de différencier cet assaut de ceux menés par l'homme fort de Taetra, du moins dans un premier temps. Bien vite, des pointes sombres surgirent de tous les flancs du rayon, allant se figer au sol, au plafond et aux murs de l'espace blanc, brisant sur leur passage tout obstacle encore présent.

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Jour 4 : Duels (1/2)   Lun 27 Avr - 16:09

Ne laissant pas à Melody le temps de répondre, Oloren vainquit son adversaire en un instant. Le manque de détermination d'Erik était au moins équivalent aux capacités phénomènales d'Oloren. La jeune femme devait reconnaitre que même elle aurait beaucoup de mal à vaincre la soeur d'Erlyn, sans Belwur. L'adolescente avait beaucoup progressé depuis leur première rencontre. Répondant par un simple sourire à son interlocuteur, un parfait inconnu, la capitaine se tourna de nouveau vers l'arène. Le nouveau combat était si impressionnant qu'il fit fortement douter Melody de ses chances de victoire. June montrait encore une fois sa toute puissance, tandis que l'outsider semblait invoquer ses contemporains pour vaincre.

- Et que penses tu de ce combat ci? fit-elle à l'étrange inconnu près de lui.

Ses traits et sa posture n'étaient pas sans lui évoquer une quelconque familiarité, qu'elle ne parvint pas à déterminer. Elle n'avait jamais rencontré cet homme, et semblait pourtant le reconnaitre. S'apercevant qu'elle l'observait fixement, Melody détourna le regard. La Luuwrienne eut soudain la conviction qu'il s'agissait d'un des créateurs dont elle avait tant entendu parler. Et elle aurait parié qu'il avait été à l'oeuvre d'Erlyn et Oloren.

Bien loin de là, dans les quartiers résidentiels, Artémis et Clyde, se désintéréssant complètement du combat, étaient en pleine conversation. La prise en main des opérations par Valentin Aënis ne plaisait guère aux deux tueurs à gage, mais il fallait reconnaitre qu'au niveau matériel et tactique, personne ici ne pouvait rivaliser avec lui.

- Il continue à regarder l'affrontement fit Clyde sur le ton de la conversation

A son dernier passage dans le bureau de l'homme le plus puissant de la terre, Artémis était parvenu à placer un unique micro dans la salle. Le dispositif, discret, l'avertissait à chaque instant de tout possible changement de plan. Confiants, les deux hommes n'étaient pas pour autant stupides. Conscients qu'ils n'étaient, dans le plan de leur allié, que des hommes de mains, ils préféraient éviter toute déconvenue. Et vu les derniers propos d'Aënis, ils avaient eu raison.

- Rajoute les noms de leurs prochaines cibles. Il a raison. Limstella risque de donner du fil à retordre. Mais c'est loin d'être la première cible à atteindre...

Sans les renforts qu'avait prévu Valentin, leur plan aurait été une mission suicide. Loin de douter de leurs capacités, ils ne faisaient pourtant pas le moins du monde parti des mutants les plus puissants de cet univers. Il faudrait ruser.

Au bout de quelques minutes, Artémis parti chercher du café. De par le fait qu'il ne soit plus concurent, les guides avaient restauré ses "besoins" primaires, et après une longue nuit de réflexion, l'assassin commençait à manquer de sommeil. Il partit vers la cafétaria de sa marche rapide, pour tomber nez à nez avec Yuko. Il n'avait pas encore eu le plaisir de croiser son ancien adversaire. Le détective occupait d'ailleurs une place privilégiée dans sa liste de "travail". Les cernes marquées de son némesis ne le surprirent pas. Ils avaient au moins en commun de considérer le sommeil comme une terrible perte de temps.

- Je me navrais de ne pas t'avoir encore croisé en ce lieu. Pendant un moment, j'ai même cru que les guides ne penseraient pas à te convier à cet "évènement".


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Jour 4 : Duels (1/2)   Lun 27 Avr - 17:22

Yuko demeurait la plupart du temps enfermé dans sa chambre, où plutôt dans cette pièce munie d'un lit et ornée d'un bazar sans nom. Des écrans y étaient allumés de toute part tandis que les tasses, emballages et cuillères s'y accumulaient. Un lieu qui ressemblait en somme à une chambre d'étudiant. Mais Yuko n'y était pas en cet instant. Il avait décidé de se diriger vers l'une des pièces communes, afin de recharger ses réserves de café, breuvage dont il n'appréciait pas réellement la saveur et dont les soit-disant effets le laissaient septique, mais qu'il avait pris l'habitude d'ingurgiter lorsqu'il travaillait. Ou lorsqu'il se reposait. Sa langue était désormais constamment emprunte du goût de cette infusion. Ses intentions initiales, à savoir passer en vitesse par l'une des cuisines avant de se terrer de nouveau, furent détournées par la présence de Kami Hubs. Un garçon étrange, et l'un des mutants les plus fascinants, à la fois capable de partager les émotions d'autrui mais également doté d'une incroyable longévité. Depuis ses dix-sept ans, le métabolisme de cet homme n'avait pas bougé d'un pouce. Or ses dix-sept ans avaient été fêtés il y avait de cela plus de deux siècles. Leur introversion commune les avait toutefois empêché d’entamer la moindre conversation, aussi s'étaient-ils contentés de se saluer silencieusement avant que le prêcheur ne disparaisse. Quelque peu las, Yuko avait alors décidé de s'asseoir à cette même table où il avait partagé le déjeuner d'Angélyna et Gareth le matin même, et observait à présent le tournoi d'ici. Il était conscient de l'estime que lui portaient les membres de l'institut, voire l'affection dans certain cas, mais préférait malgré tout être seul en ces instants, afin d'observer plus efficacement les candidats. Lilia avait perdu, certes, mais il n'en restait pas moins qu'il était l'allié de tous les mutants. Il ferait à ce titre tout ce qu'il pouvait pour les aider à l'emporter. Du moins certain d'entre eux. Hors de question de donner le moindre conseil à Gareth alors qu'il avait vaincue sa favorite. De même pour Benjamin, ce garçon ne lui inspirait aucune sympathie. Il conseillerait donc Raphaël et Miranda. Encore que compte tenu de leur tendance commune faire obstruction de leurs capacités mentales pour se concentrer sur l'instant, il serait compliqué de les convaincre d'adopter la moindre stratégie. Yuko n'était pas dupe, il se rendait bien compte qu'il ne serait plus d'une grande utilité. Mais continuer de travailler lui plaisait. Il ne savait rien faire d'autre de toute manière. Le jeune homme avala une longue gorgée de café avant d'observer son reflet dans l'un des coins sombres de l'écran. Il n'avait pas bonne mine, avec sa chemise froissée, ses cheveux bouclés en pagaille et les cernes qui se dessinaient sous ses yeux. Ce fut au moment où le combat devenait intéressant qu'Artémis intervint. Au son de sa voix, Yuko se redressa vivement, manquant de renverser sa chaise. Sa crainte passagère disparut toutefois en une fraction de seconde, et il termina le contenu de sa tasse avant de fourrer ses mains dans les poches de son pantalon.

-Artémis Adagio, fit-il, nerveux.

Traquer un homme, le faire emprisonner, déjouer ses stratagèmes, c'était de son ressort. Tenir une conversation était un exercice autrement plus compliqué. Surtout lorsque l'interlocuteur vous avait tué. C'était d'ailleurs à cette occasion qu'ils s'étaient rencontrés pour la première fois. Voilà qu'ils étaient de nouveau l'un en face de l'autre, les mains liées. En ce lieu, ils n'avaient pas le droit d'être de mortels ennemis. Cette pensée redonna à Yuko son flegme habituel et lui octroya même une dose d'assurance supplémentaire.

-Même si ce n'était pas de ma main...j'ai ressenti beaucoup de plaisir à vous voir mourir. Peut-être que je ferais appel à une enfant plutôt qu'aux forces de police, lorsque je vous retrouverai.

Yuko comptait bien l'emporter cette fois-ci. Une fois ce tournoi terminé, chacun serait renvoyé dans son monde d'origine, et le détective se mettrait une fois de plus en traque de cet homme dangereux qui avait survécu à sa mafia. Seul, il avait toujours peiné à suivre ses faits et gestes dans l'ombre, mais avec l'aide de Lilia, cela deviendrait un jeu d'enfant. Le grand Artémis Adagio finirait par tomber.

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Jour 4 : Duels (1/2)   Mar 28 Avr - 14:00

Sur la tempe d'Artémis, une veine se démarqua soudainement des autres. Rien d'autre, sur son visage, n'indiquait l'état de fureur dans lequel il se trouvait. Le détail ne manquerait surement pas à Yuko, pensa le tueur à gage. Ce détective, censé être le meilleur du monde, et qui n'était jamais parvenu à l'atteindre, osait le provoquer ainsi. Si il s'était laissé aller, Artémis lui aurait aussitôt brisé la nuque.

- Oh, mais c'est une stratégie connue, de ta part, mon cher. Tu avais déjà envoyé une autre gamine face à moi, lorsque tu avais compris que j'étais un trop gros poisson pour toi. Nos méthodes sont finalement assez similaires, non? Manipuler les autres pour arriver à nos fins. La nuance est que je ne rechigne pas à me montrer sur le terrain, contrairement à toi.

Le mutant observa son adversaire quelques instants. Vu son état, il devait être occupé à une multitude de pronostiques sur les prochains affrontements. A moins qu'il ne se prépare à contrecarrer leurs plans...

- Et que penses tu du tournoi? Une idée du futur gagnant? tenta Artémis avec un sourire narquois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Jour 4 : Duels (1/2)   Mar 28 Avr - 14:16

Contrairement à lui ? Artémis semblait donc souffrit de pertes de mémoire en supplément de sa mégalomanie incurable. Peut-être avait-il oublié qui s'était infiltré au cœur même de sa mafia et qu'il avait combattu ses hommes sur le terrain avant d'être abattu par Clyde. Peut-être oubliait-il également qu'il était de quinze ans l'aîné de son interlocuteur et que la gamine dont il parlait, Lilia, avait le même âge que lui. Mais soit, il ne répondit pas à ces provocations infantiles et préféra feindre l’indifférence. Un point toutefois agaçait Yuko. Il tourna le dos à celui qui lui faisait face pour fixer l'écran.

-Un trop gros poisson, répéta-t-il, pensif. Non. Nous avons gagné. Tu as perdu.

Yuko insista sur les pronoms employés. Bien qu'il préfère travailler seul, le jeune prodige savait déléguer, faire confiance aux autres, et recherchait avant tout le bien commun. Bon. Ce n'était pas tout à fait vrai. Il recherchait avant tout à s'amuser, à se prouver qu'il était plus intelligent que ce criminel. Mais le bien commun demeurait haut sur la liste de ses priorités. Et voilà qu'Artémis s'adressait à lui avec familiarité, entamant un discours d'une banalité affligeante.

-Ce sera Raphaël Monier.

Tout, pour l'heure, le laissait à penser que le fils du roi de Porol était le mieux placé pour s'en sortir lors d'un combat à huit. Yuko tourna légèrement sa tête pour laisser son profil visible aux yeux d'Artémis tandis qu'un sourire se peignait sur son visage.

-Tu n'aurais pas eu la moindre chance de toute manière.

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Jour 4 : Duels (1/2)   Mar 28 Avr - 14:30

L'applomb de son adversaire ne surprit pas le moins du monde Artémis. Cet homme était au moins aussi prétentieux que lui.

- Je veux bien concéder un match nul, alors fit le tueur à gage avec un sourire malsain. Je t'ai tué, et tu as contré mon plan. Bien joué!

Il tendit sa main ouverte en direction de Yuko, avec une rapidité et une proximité qui ne pouvaient être considérées que comme une menace directe envers le détective.

- Quant à ton pronostic, il est intéressant. Mais je miserais d'avantage sur June ou Gareth. Eux, au moins, savent se servir de leur tête...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Jour 4 : Duels (1/2)   Mar 28 Avr - 14:38

Yuko fixa la main de son ennemi, indécis. C'était idiot, mais il tenait à paraître le plus imposant possible à ses yeux. Il fallait qu'il sache qu'où qu'il aille, quoi qu'il fasse, il y aurait toujours derrière lui l'ombre d'un homme prêt à contrecarrer la moindre de ses actions. Cette ombre ne pouvait rester celle d'un gamin à peine sorti de l'adolescence, peu sûr de lui, apeuré. Car quoiqu'il puisse en dire et malgré les apparats, Yuko était terrifié. Il savait parfaitement de quoi Artémis était capable. À la moindre occasion, il le tuerait. On ne pouvait raisonner avec des gens comme lui. le placer derrière des barreaux était inutile. D'une manière ou d'une autre, il s’échapperait et fonderait un nouvel empire, entraînant dans son sillage chaos et désespoir. Il était le genre d'hommes à laisser derrière lui des fantômes de ses terribles actions. Gareth portait encore ce fardeau. L'envie soudaine de coller son poing dans la figure du criminel se fit sentir.

-Lorsque nous serons de retour à Cardith...je te trouverai de nouveau. Lilia m'y aidera ; je suis prêt à parier que Gareth m'y aidera également. Et une fois que ce sera fait..

Le détective serra la main d'Artémis en plongeant ses yeux dans les siens.

-Je te tuerai, conclut-il.

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Jour 4 : Duels (1/2)   Mar 28 Avr - 15:04

L'idée d'un affrontement avec Lilia ne lui disait rien qui vaille. Encore pire si il devait affronter Gareth. Cette menace, tout à fait sincère et déterminée le fit presque frissoner. Presque. Il savait de quoi Yuko était capable. Un homme avec un tel intellect, à un âge aussi peu avancé pouvait être redoutable. A 17 ans, Artémis se contentait de quelques larcins discrets. Mais si à cette époque, on lui avait fourni le luxe dont le détective disposait, nul doute qu'il serait le roi du monde à l'heure actuelle.

- Que de détermination! C'en est impressionnant. Mais dis moi, pourquoi fais tu cela? Pourquoi as tu dédié ta vie à poursuivre des criminels qui jamais ne t'auraient "embêtés" si tu ne trainais pas dans leurs jambes?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Jour 4 : Duels (1/2)   Mar 28 Avr - 15:18

La question posée par Artémis eut le mérite de prendre son adversaire à dépourvu. Il devait admettre ne jamais s'être réellement interrogé sur ses motivations. Mener l'enquête lui plaisait. C'était ce qu'il avait toujours fait, depuis son plus jeune âge, et il avait trouvé lors de la visite d'Angélyna à l'hôpital une occasion rêvée de s’immiscer dans les affaires de ces mutants qui le fascinaient tant. Il connaissait alors déjà Artémis de réputation à l'époque, et lorsque celui-ci s'en était pris à l'institut, il avait décidé d'en faire son ennemi. Depuis lors, il lui semblait naturel de continuer de le pourchasser. Cardith semblait être reconnaissant de son travail accompli. On le payait bien, on lui donnait accès à toutes les ressources dont il avait besoin, et lui pouvait exercer sa passion tout en restant proche des mutants. Sauver des vies, accomplir son devoir, répondre à son sens de la justice, tout cela n'avait au final que très peu à voir avec sa détermination. Ce fut avec une sincérité qui le surprit lui-même qu'il répondit.

-Vous êtes de ceux qui tentent de s'extirper du système. Je ne comprends pas pourquoi. Je me fiche bien de comprendre pourquoi, en fait. Mais il est amusant de tenter d'anticiper les actions d'hommes qui ne s'imposent pas de limites morales. Je crois que ceux qui font partie du système en sont incapables. Il n'y a que les gens comme moi pour s'opposer aux gens comme vous. Oui. C'est sûrement ça. Je suis heureux que des gens comme vous existent. Sans vous, le monde serait ennuyeux.

Beaucoup se seraient indignés d'entendre un tel discours, pourtant le calme insupportait Yuko. Même face une personne, quelle qu'elle soit, il ne pouvait se sentir à son aise sans avoir à faire quelque chose à côté. Et en fin de compte, ses enquêtes mises à part, il n'y avait rien qu'il ne sache faire. L'introspection n'était toutefois pas le fort du garçon, qui préférait avancer sans détours. Connaître son ennemi pouvait en revanche se révéler intéressant. Depuis l'écran, le son des multiples impacts des assauts menés par les deux redoutables adversaires se faisait crescendo. Voilà qu'il allait louper le combat à cause d'Artémis. Mais cela en valait la peine.

-Et toi, alors ? Pourquoi ne pas t'intégrer dans ce système ? Tu as toutes les qualités requise pour y briller.

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jour 4 : Duels (1/2)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jour 4 : Duels (1/2)
Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» [All GPS] Mise à jour des radars pour Tomtom et iGO8 et les autres ...
» [AIDE]Mise à jour Desire impossible.
» [INFO]Mise à jour OTA 2.10.405.2 disponible pour le Desire
» [ROM 2.2 RC OFFICIELLE][MISE A JOUR OTA FRF85B] Pour FRF83
» Mes trouvailles du jour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pot à crayon :: Multivers :: Le tournoi du Pot :: Le grand tournoi!-
Sauter vers: