Le pot à crayon

Avec un crayon, on peut écrire dessiner, faire de la musique en tapant partout avec. On peut créer avec un crayon.Alors imaginez ce qu'on peut faire avec un pot à crayon!
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Meilleurs posteurs
L.Hubs (2051)
 
Louis (1316)
 
Jaleniel (1164)
 
Pomme (687)
 
Margogotte (267)
 
Juliayte (145)
 
Apocax (99)
 
Gaï Mulkairn (89)
 
Nanasen (67)
 
Danck (64)
 
Derniers sujets
» Gallerie d'image des personnages déjà apparus ou non
par L.Hubs Mer 15 Mar - 18:18

» Topic 2 - Rêve Grand
par L.Hubs Mar 15 Nov - 18:52

» Mon top 20 des personnages du Pot [Pavé]
par L.Hubs Jeu 3 Nov - 2:52

» Focus: Igole Vrag
par Louis Lun 24 Oct - 9:22

» PNJ d'à travers le monde
par L.Hubs Mer 5 Oct - 17:14

» Nouveaux lieux
par L.Hubs Mer 5 Oct - 17:06

» Aron Ralston et son équipage - Cléome Apanine, Peter Crowe
par L.Hubs Mer 28 Sep - 21:09

» Topic 1 - Les pirates de North Blue
par Louis Mer 28 Sep - 16:50

» Les inspirations musicales de L.Hubs - Rp One Piece
par L.Hubs Mar 27 Sep - 12:53


Partagez | 
 

 Jour 4 : Duels (1/2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 25

MessageSujet: Jour 4 : Duels (1/2)   Ven 13 Mar - 23:48

Des rayons de soleil traversaient les volets de la chambre de Gareth depuis un peu plus d'une heure lorsque Layla débarqua à grands cris, pour le plus grand agacement du nordique. Il ne put pourtant s'empêcher de sourire face à ce rituel qu'avait adopté sa fille depuis des années. Lui sautant dessus à grand renforts de sourires, elle le força à se lever pour lui préparer son petit déjeuner. La nuit n'avait pas été facile pour lui, mais le soutien d'Ethan avait permis d'oublier un peu ses sordides espoirs. Profitant de la somptueuse cuisine dont ils disposaient -en commun avec le reste de l'institut- le père et la fille s'activèrent, Layla faisant croître oranges et tomates, tandis que Gareth commençait la cuisson du bacon et des œufs, et mettait des tartines à griller. Étant pour une fois les premiers levés, ils anticipèrent l'arriver des autres membres en cuisinant bien plus qu'il ne leur était nécessaire Ils étaient conscients que si ils avaient désirés se nourrir rapidement, un guide aurait pu leur fournir tout ce qui leur étais nécessaire, voir même annihiler leur envie de manger. Mais ce vieux rituel ne se laisserait pas abattre par l'omnipotence du pot !

Dans l'arène, et bien loin de toutes ces préoccupations que la jeune femme aurait jugée superficielles, Melody s’entraînait d’arrache-pied. La capitaine avait passé toute la nuit à s'escrimer contre Bartiméus et quelques bretteurs renommés de Valato, qui avaient acceptés avec plaisir de l'aider. Se battant par fois seule contre trois, la jeune femme ne se ménageait pas, forçant le respect des quelques rares spectateurs de ce spectacle. Une guide observait la scène avec sérénité, prête à intervenir en cas de problème. Son regard sans âge et sa grâce poussa Roche à aller vers elle, au bout de quelques heures de passes d'armes. Il ne put tirer d'elle que son prénom, Ariane, ainsi que quelques banalités sur sa fonction en ce lieu, avant que Melody, très terre à terre, ne demande d'essayer le terrain en forme de dé, où Erlyn lui même avait combattu.

Las d'être convoqué sans interruption depuis des heures, Belwur avait décidé de ne plus conférer ses pouvoirs à la brûleuse, au grand damne de sa possesseuse, qui après une crise de colère, décida qu'elle pouvait bien se passer de l'artefact. Au bout d'un long moment, elle finit par se résigner à arrêter l'entrainement.

S'évaporant dès lors qu'elle n'était plus nécéssaire, Ariane apparut non loin de Nathan. Le guide qui semblait le plus probable d'être promu archange lui avait semblé perturbé, depuis peu. C'était un comportement auquel l'être sans âge qu'elle était ne semblait pas habitué, de sa part. Elle, plus « jeune » que lui, n'avait jamais eu aucune ambition en la matière, et ne désirait qu'apporter son aide à ses semblables, ainsi qu'aux nouveaux résidents de ce monde. S'approchant de lui avec calme, elle demanda :

- Tu sembles troublé Nathan. Est-ce la rencontre avec les créateurs qui te met dans un tel état ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Jour 4 : Duels (1/2)   Sam 14 Mar - 11:56

À l'instar de ses semblables, Nathan n'avait aucunement besoin de dormir. Son organisme avait été conçu pour produire de l'énergie sans source, et ce dans d'immenses proportions. Il était ainsi resté invisible une bonne partie de la nuit, observant ça et là les divers invités, ; avant de décider qu'il était grand temps de se mettre au travail, vers trois heures du matin. Depuis lors, il demeurait au cœur de l'arène - la véritable - et commençait à modeler les huit champs de bataille à venir. Ce travail s'avérait fastidieux mais gratifiant, comme tout exercice de création. Il ne fut nullement surpris lorsque Ariane apparut à ses côtés. En sa qualité de guide, elle pouvait voir qu'ils se trouvaient dans une forêt où tout être végétal avait des proportions démesurées. Les arbres s'élevaient si haut qu'aucun œil humain ne pouvait en discerner la cime, tandis que l'épaisseur de leurs troncs avoisinait bien souvent les trois mètres. Les insomniaques présents dans les gradins, eux, ne percevaient qu'une étendu plane de sable, à la manière des Colisées antiques. Une simple illusion ayant pour but de ne pas leur gâcher la surprise. Nathan continuait d'ajouter ça et là quelques détails, mais son œuvre était déjà proche de la perfection. Il s'agissait d'une réplique de la forêt de Raydoran, où avait eu lieu un terrible affrontement par le passé. Melody y avait par ailleurs participé, et ce paysage appartenait au monde dans lequel vivaient ces deux adversaires. Son choix le satisfaisait. D'une main, il repoussa ses mèches bouclées en arrière, tandis qu'il posait l'autre sur sa hanche en se tournant vers la nouvelle arrivante. Il ne lui sourit pas, mais l'expression qu'il affichait fut autrement plus aguichante que celle qu'il réservait aux invités, avec lesquels il faisait souvent preuve d'une certaine froideur.

-Évidemment, répondit-il. Ce sont des êtres fascinants. Je me suis entretenu avec le Pot à leur sujet, il m'en a dit beaucoup. Notre maître est tout-puissant, mais ce sont eux qui l'ont créé. Ils ont individuellement un pouvoir immense. Leur emprise sur le Pot est amoindrie du fait de la pluralité de ses concepteurs, il est devenu autonome, si je puis dire. Mais cela n'empêche, et tu as pu le constater toi-même, qu'un seul d'entre eux a suffisamment de force pour faire disparaître ce monde par sa volonté seule.

Nathan prit quelques secondes pour se remémorer les événements de la veille, puis son regard se durcit.

-S'il m'est permis de comparer notre situation à la filiation humaine, le Pot serait notre père et ces créateurs seraient nos grands-parents. Mais tout ancêtres qu'ils sont, je ne leur accorde ni mon estime ni ma confiance. Ces êtres sont dangereux. Ils remettent sans cesse en cause l'ordre établi. Les rencontrer ne t'as-t-il donc pas affecté, Ariane ?

Éveillée par les rires de sa fille, Angélyna se redressa dans son lit, s'étirant longuement. Elle n'avait que peu dormi, pourtant elle se sentait en forme ; ce qui ne semblait pas être le cas de son futur mari, avachi à plat ventre sur le matelas, la tête enfoncée dans un épais oreiller. Daniel avait beau présenter d'innombrables qualités, force restait d'admettre qu'il partageait avec Awa une certaine fainéantise. Qu'à cela ne tienne, elle n'allait pas lui reprocher de se reposer pendant ces vacances. Un bref coup d'œil vers le réveil apprit à la mutante qu'il n'était encore que très tôt. Tout le monde dormait à n'en pas douter, ce qui constituait une raison de plus de se lever. Angélyna affectionnait ce calme sans pareil de l'aube. Elle alla prendre sa fille dans ses bras et comprit à l'occasion que ses rires étaient provoqués par les mouvements saccadés d'un jouet dont les piles étaient presque à plat. Ce dysfonctionnement suffisait à causer une euphorie réjouissante. La jeune mère se fit une fois encore la réflexion qui lui revenait souvent à l'esprit, depuis deux ans : elle était particulièrement chanceuse. Serena n'était pas comme bon nombre de ces enfants remplis d'une énergie dévastatrice, dont le quotidien était ponctué de crises de pleurs, de caprices, et d'autres attitudes susceptibles de provoquer une quelconque anxiété parentale. Non, cette petite était calme, souriante, curieuse. Elle se fatiguait certes très vite en marchant et préférait de fait ramper quand bien même elle tenait parfaitement debout et souffrait d'un léger retard sur le plan lexical, mais nul doute qu'elle tenait ça de son père. Oui, à bien y réfléchir, elle lui ressemblait beaucoup : une adorable fainéante. Elles se dirigèrent ensemble vers les salles communes, Serena ayant finalement décider de trottiner sans lâcher la main de sa mère, qui fut vite cueillie par l'agréable fumet en provenance des cuisines. Était-il possible que les guides se mettent à leur préparer des en-cas à leurs réveils ? La réponse fut bientôt apportée : c'étaient Gareth et sa fille qui s'activaient aux fourneaux. Vêtue d'un large pyjama, ses longs cheveux blonds en vrac, Angélyna se sentit presque gênée tant elle était peu présentable, mais la situation l'amusait bien plus qu'autre chose. Serena désigna Layla du doigt sitôt qu'elle l'eut vue, sourit à sa mère, puis eut vite fait de la lâcher pour aller se coller à la jeune mutante, tentant de s'agripper à elle et de se pencher par-dessus son épaule pour la voir de plus près faire pousser ses fruits. Angélyna s'approcha du nordique sans quitter les filles des yeux.

-Besoin de main d'œuvre ?

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 25

MessageSujet: Re: Jour 4 : Duels (1/2)   Sam 14 Mar - 14:14

Bien vite, Angélyna et Serena rejoinrent les deux cuistots, la mère proposant son aide. Les deux adultes s'activèrent au fourneau, Gareth faisant "léviter" les tranches de bacon pour amuser les enfants. Layla se désintéressa très vite du spectacle, auquel elle avait déjà assisté nombre de fois. Aussi désireuse que son père d'épater la galerie, la jeune fille plaça de la terre dans la main de sa comparse, et y fit pousser une jonquille qui s'enroula doucement autour du bras de l'enfant.

- Dis moi, Angélyna? Serena détient-elle un don? Je ne l'ai jamais vu s'en servir.


Ariane observait Nathan avec l'intelligence et l'empathie qui la caractérisaient. Les craintes du guide étaient tout à fait compréhensibles, d'autant plus que ces puissances pouvaient devenir un frein à son ambition. Parfois, elle avait le sentiment qu'il oubliait le but premier de leur création, qui étais d'assister les habitants du lieu dont ils étaient les guides et gardiens. Elle réfléchit murement avant de reprendre la parole.

- Leur pouvoir est immense, il est vrai. Mais ils sont, je crois, à l'image de leurs créations, exposés à leurs propres affects. Ne vois aucune condescendance dans mes paroles, mais ils me semblent bien moins "parfaits" que nous ne le sommes, et c'est en effet ce qui fais d'eux des créatures fascinantes. Il me semble que chacun d'eux a ses propres faiblesses, contre-balançant largement leur omnipotence. Ils ne doivent pas être craints, mais assistés. C'est notre rôle, Nathan, et je les pensent purement bienveillants à notre égard, quels que soient leurs vices.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Jour 4 : Duels (1/2)   Sam 14 Mar - 15:12

Leur rôle...voilà une problématique qui s'était développée au contact des humains. Leur création était effectivement récente, et le Pot ne les dirigeait avec souplesse, ne leur donnant que très peu d'ordres pour ce qui était de leurs relations avec ces autres individus. Le choix du comportement à adopter revenait donc à chaque guide. Ils avaient une fonction d'aide, certes, et Nathan en était parfaitement conscient. Sa volonté d'organiser la seconde manche du tournoi en témoignait d'ailleurs : il voulait leur offrir ce qu'il y avait de mieux, tant pour les combattants que pour les spectateurs qui se comptaient par dizaine de millions derrière leurs écrans. Cet univers ne se limitait effectivement pas à l'arène seule, l'immense cité alentours étant habitée. Mais c'était envers les invités qu'il se devait d'être bienveillant, pas envers les créateurs. L'aspirant archange s'assura que nul n'était en train d'écouter aux portes et se rapprocha de son homologue, l'air quelque peu anxieux. Il parla à voix basse.

-Hier, l'un d'entre eux a pris un personnage qui n'était pas sien, l'a modifié, l'a incarné ici même. Tout cela pour apaiser une anomalie. Cette compétition devait être une occasion pour le Pot de chatoyer par sa grandeur et par le spectacle des combats, pas d'être le réceptacle de mélodrames dépassés.

Nathan pensait évidemment au cas de Christian mais également à celui d'Iyoh, qui avait bien vite quitté la compétition. Ses affirmations, le guide n'en était pas convaincu pur autant. Il aurait aimé dans ces moments-ci avoir l'appui du Pot, mais ce dernier restait évasif lorsque sa volonté était questionnée. Leur maître était un être passif, flegmatique, qui laissait ses rejetons diriger son existence. Voilà peut-être pourquoi il les avait nommé guide. Peut-être que c'était par leurs actes qu'ils façonneraient le destin de leur père.

Angélyna s'amusait de voir Gareth si cabotin, lui qui était renfermé la plupart du temps. Elle appréciait cet homme, sage et conciliant malgré ses airs bourrus. Il n'était pas difficile de se l'imaginer, étudiant, faisant partie d'une petite bande d'amis dans laquelle il était le garçon charismatique et solitaire, le meneur silencieux qui n'hésitait pas à crier lorsque quelque chose lui tenait à cœur. Il aurait fait un personnage idéal pour ces vieilles séries télévisées d'il y a vingt ans. La jeune femme rit volontiers de la réaction de sa fille lorsque la plante grimpa autour de son bras, ce qui l'amusait puis l'effrayait simultanément. Comment souvent, la mutante était rêveuse. Du haut de ses vingt-quatre ans, voilà qu'elle se levait aux aurores pour préparer le déjeuner en veillant sur les enfants avec nostalgie. Elle se sentait vieille dans ces moments là, cependant cette vieillesse-ci lui plaisait. La question de Gareth la tira toutefois de ses pensées, et elle se souvint qu'elle n'en avait effectivement jamais parlé avec lui. Après avoir englouti un morceau de lard grillé qui chutait avec une lenteur surprenante, elle lui répondit avec sérieux. Non pas que sa bonne humeur se soit envolée, mais elle ne prenait pas la mutation à la légère, surtout lorsqu'on savait les dégâts que certains pouvoirs pouvaient causer ; son interlocuteur en constituait une preuve si besoin était.

-Jane m'a dit que ça n'apparaîtra qu'à l’adolescence, expliqua-t-elle. Mais ça va être quelque chose ! Vu qu'on est mutants, Danny et moi, elle a des sortes de super-gènes.

Elle tenta alors de résumer ce que lui avait fait comprendre la scientifique bien des mois plus tôt. La plupart, pour ne pas dire l'intégralité des mutants de l'institut ou de leurs ennemis passés étaient soit nés d'un parent mutant, soit avaient développé le gène d'eux-même. L'essor des mutants dans la population n'était en effet que très récent. Le cas de Raphaël et des Monier en règle générale était plus particulier. Ils naissaient presque constamment de poroliens, qui partageaient tous des ancêtres communs. De ce fait, leurs pouvoirs étaient tous relativement similaires et, bien que puissants, s'affaiblissaient au cours du temps, à quelques exceptions près. En somme, leur génome régressait. D'ici quelques générations, les enfants Monier ne seraient sans doute plus mutants. Daniel et elle étaient en revanche des mutants « neufs », nés de parents ordinaires. Serena avait pris leur matériel génétique commun, et était de fait particulièrement épurée. Il y avait fort à parier que son pouvoir serait du niveau de ceux de Gareth, Miranda ou Raphaël.

-Heureusement qu'on en a encore pour quelques années ! conclut la jeune mère.

Alors qu'ils discutaient, Yuko arriva dans la cuisine et les salua discrètement d'un geste de la main. Ainsi était-il, constamment effacé de peur de s'imposer. Il était pourtant quelqu'un de relativement agréable et d'aguichant. Il portait un simple jean et une chemise blanche au col ouvert, dont l'éclat mettait en valeur ses yeux verts et ses boucles châtaine. Des grandes cernes ornaient toujours ses paupières, signe de son état de fatigue constant mais qui était à son sens nécessaire pour stimuler son intellect. Il était pieds nus comme souvent. C'était Lilia qui lui avait recommandé de rester ainsi, le contact de la voûte plantaire et des orteils avec le sol favorisant selon elle la relaxation. Après quelques essais, il avait conclu que son stratagème fonctionnait, aussi imitait-il son amie lorsque l'occasion se présentait. Il alla directement vers la cafetière et se servit une grande tasse.

-Bonjour Yohan, lui lança Angélyna, souriante, lorsqu'elle le remarqua.

Le susnommé marqué un temps d'arrêt, surpris que cette femme connaisse son prénom, mais cela ne l'étonnait finalement pas tant que ça. Lilia avait du lui dire malgré le secret auquel elle était tenue. Elle ne savait pas tenir sa langue face à certaines personnes. Yuko but une longue gorgée, puis répondit.

-Salutations mademoiselle Moscovitch.

Il se tourna presque aussitôt vers Gareth.

-Vous êtes Gareth Soubresault, n'est-ce pas ? J'ai longtemps traqué votre ancien acolyte...et vous même, pendant un temps.

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 25

MessageSujet: Re: Jour 4 : Duels (1/2)   Sam 14 Mar - 16:41

Interloqué, Gareth regarda le nouvel arrivant avec curiosité. Il n'avait pas le souvenir de l'avoir vu une seule fois dans sa vie, mais l'homme le connaissait visiblement très bien. Lui tendant une assiette préparée par ses soins, il s'assit en sa compagnie, ainsi que celle de Layla, Angie et Serena.

- Vous semblez savoir que j'ai arrêté ce... Genre d'activité il y a un moment. Je suppose que vous n'êtes pas étranger au démantèlement de la mafia Cardithienne par Lilia.

S'interrompant quelques instants, il contempla son interlocuteur atypique. Yuko avait dans l'ensemble un physique assez banal, mais il semblait briller dans ses yeux calculateur une intelligence bien plus grande que celle du commun des mortels.

- Je suis curieux. Qu'avez vous appris sur moi ?

Ariane observait son compagnon avec intensité, comprenant parfaitement les craintes de son ami, ainsi que son horreur face à la déformation même de la matière spirituelle qui constituait le pot. Son côté très conservateur n'était pas un mal en soi, mais l'empêchait parfois de se mettre à la place de l'autre, sans doute car il se sentait investi d'une mission qui le mettait au dessus de tous, si ce n'est du pot et des créateurs.

- Nathan. Nous sommes le crépuscule de ces mondes. Possiblement le dernier contact qu'auront les créateurs avec leurs personnages. Leur désir d’amener le bien à ceux qu'ils ont crées. Ils font des erreurs, cela va de soi, mais tout cela est à l'origine une envie d'apporter de l'apaisement. Ce Christian est un homme torturé, reclu. Dans sa situation, aurait tu préféré qu'on te fasses disparaître, comme une tâche dans l'histoire, ou voudrais tu qu'on te permette de te racheter de tes crimes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Jour 4 : Duels (1/2)   Sam 14 Mar - 17:46

Nathan parvint à retenir son désir d'intervenir jusqu'à que sa camarade ait fini. Ainsi était-il ; toujours à vouloir exprimer son point de vue avec véhémence quitte à empiéter sur la liberté de parole d'autrui. Le respect qu'il vouait à Ariane lui permit toutefois de se retenir, et il enfonça ses mains dans les poches de son pantalon tout en l'écoutant, observant le sol recouvert de branchages et autres débris végétaux afin de garder son calme. Non pas qu'il ressente la moindre colère, loin de là. Il s'agissait plutôt d'un entrain au débat qui nuisait souvent à son objectivité. Une fois que sa comparse en eut fini et que son état émotionnel fut stable, il répondit.

-Je n'aurais été dans cette situation. Si ce Christian est si torturé, c'est que eux, ces créateurs, l'ont pensé ainsi. Ils sont la source de ses souffrances et viennent par la suite dérégler notre système pour l'en soulager. Ne vois-tu pas là un manque cruel de bon sens ? N'est-ce pas bien la preuve qu'ils ne voient en nous qu'une simple distraction ?

Peu à peu, l'animosité le gagnait. Il en était convaincu maintenant : ces humains s'amusaient à les voir se tordre de douleur. En cela, les guides étaient parfaits. Ils n'avaient pas été dotés d'émotions telles qu'ils puissent être affectés par les élans lunatiques des créateurs. Une fonction, un sens, voilà ce qui manquait à ces personnages, qui n'étaient que des outils. Oui, les trois garçons et leurs compères avaient créé le Pot, mais voilà bien la seule bonne chose qu'ils soient parvenu à faire. Il avait déjà affirmé ne pas apprécier les créateurs, mais l'opinion de Nathan venait de changer. À présent, il n'éprouvait plus pour eux qu'une haine sans nom. Tout était clair. Pour le bien du Pot et des invités, il fallait se débarrasser des deux garçons restant, définitivement. Ainsi, en agissant pour le bien de son maître, il serait promu. Mais mieux valait se concentrer sur le tournoi pour l'heure, en prenant soin qu'aucune autre bavure ne soit à déplorer. Nathan ferma les yeux, puis un sourire apparut au coin de ses lèvres. Bientôt, son visage afficha une assurance sans nom. Il en était toujours ainsi lorsque le guide cherchait à se changer l'esprit.

-Ce travail m'épuise, avoua-t-il. M'aideras-tu ?

Yuko prit de bon cœur l'assiette que lui tendit Gareth, et le suivit lorsque celui-ci alla s'installer sur l'une des tables avoisinantes. Angélyna et les filles ne tardèrent pas à en faire de même. À dire vrai, Serena suivait Layla comme son ombre, se plaçant le plus proche d'elle à chaque fois qu'elle effectuait la moindre action. Sa mère envoya à la petite fille un sourire amusé, la remerciant silencieusement d'être aussi patiente, puis elle reporta son attention vers les hommes. Elle aimait beaucoup écouter parler les gens, surtout lorsqu'elle les appréciait. Il n'y avait aucun doute quant au fait que Gareth pouvait être considéré comme un ami, et Yuko avait déjà prouvé à de nombreuses reprises qu'il était un allié précieux. Aussi pouvait-elle affirmer les apprécier tout deux. Le jeune détective acquiesça à la remarque du nordique, mais n'y rétorqua rien. Évidemment qu'il était au courant des actes héroïques de sa seconde ; il en éprouvait d'ailleurs un certain orgueil et, il fallait bien l'avouer, un brin de jalousie. Il avait dédié plusieurs années de sa vie à traquer Artémis, et ce n'était finalement pas lui qui l'avait eu. Quoique Lilia avait échoué aussi dans la mesure où le meneur du réseau clandestin avait pu prendre la fuite. Il répondit en revanche à la seconde question tout en se grattant le menton, comme toujours lorsqu'il cherchait à se remémorer quelque chose.

-Des tas de choses. J'ai appris que votre pouvoir compte parmi les plus puissants, et c'était l'une des raisons pour lesquelles je vous surveillait. Il est étonnant qu'Artémis Adagio n'ait jamais tenté de tirer parti de vos capacités et se soit contenté de délits mineurs à vos côtés. Je sais à peu près tout ce qu'il y a à sa voir sur vous, à dire vrai...

Il se stoppa un instant, conscient que ce qu'il venait de dire pouvait choquer. Tout ceux qui le connaissaient se doutaient bien qu'il avait enquêté en profondeur sur le moindre individu suspect, souvent en omettant de respecter ce qui avait trait à la vie privé. Savoir que l'on était l'objet d'une telle surveillance n'était pas nécessairement facile à accepter.

-Navré si je vous semble indiscret, s'excusa-t-il. C'est que les mutants m'ont toujours fasciné. J'admets vous jalouser, lança-t-il en engloutissant en une bouchée une quantité de nourriture qui n'aurait pu entrer dans aucune mâchoire normalement constituée.

Il continua de dévorer le contenu de son assiette, avant de fixer un instant Layla. Il lui sourit, presque timidement.

-Et voilà votre fille. Son pouvoir est apparu prématurément, c'est remarquable. Son cas est aussi intéressant que celui de Miranda Hubs. Il ne s'agit pas d'une science exacte, mais en prenant en compte la courbe moyenne d'amplification des pouvoirs avec l'âge, ces deux jeunes filles seront à leur vingt ans plus puissantes que vous ne l'avez jamais été, monsieur Soubresault.

_________________
Time to tip the scales!


Dernière édition par L.Hubs le Sam 14 Mar - 19:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 25

MessageSujet: Re: Jour 4 : Duels (1/2)   Sam 14 Mar - 19:05

Gareth observait son interlocuteur, dubitatif. Cet homme ressemblait énormément à un bureaucrate rêvant d'une vie plus excitante. Il avait sans nul doute était un soutien sans faille pour l'institut, mais sa manière de parler ne plaisait guère au nordique. Si l'évocation de son passé n'était un secret pour personne à l'institut, la manière de voir les mutants de Yuko le faisait grincer des dents.

- Artémis Adagio n'était qu'un adolescent, à cette époque. Tout comme moi. Une petite frappe ambitieuse. A la relecture, j'étais convaincu qu'il se ferait tuer lors d'un braquage qui aurait mal tourné. Cela aurait sans doute été mieux pour tout le monde d'ailleurs...

Désireux de rester poli, il ajouta : « Et je ne pense pas qu'on puisse parler de « puissance »... Même si j'ai très bien compris ce que vous vouliez dire, j'ai tendance à croire qu'il s'agit d'avantage de dons, et que le pouvoir destructeur de ceux ci n'entrent pas dans la balance. »

Il regardait vaguement Layla, qui amusait Serena avec une fleur dont l'éclosion et le flétrissement se répétaient inlassablement. Etait-il possible qu'un jour, sa fille devienne incomparablement plus dangereuse que lui ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Jour 4 : Duels (1/2)   Sam 14 Mar - 19:19

Yuko dévisagea longuement le nordique, curieux à l'entente de ce point de vue qu'il exposait. Considérer les pouvoirs qui n'avaient pas trait à la destruction était en effet intéressant, et Angélyna en était un exemple parmi d'autres. Il n'en restait pas moins que c'étaient eux, ces êtres dotés d'une puissance phénoménale, qui faisaient pencher la balance lors des confrontations, or celles-ci ne manquaient pas. Voyant bien que sa présence n'était pas enchanteresse, Yuko termina vivement son déjeuner, remercia allègrement les deux adultes puis repartit aussi vite qu'il était venu, d'une démarche rapide et saccadée. Ce garçon était une véritable boule d'énergie, tant par ses gestes que son débit de parole, et Angélyna ne put s'empêcher de rire lorsqu'il fut éloigné.

-Il est épuisant, commenta-t-elle sur le ton de la plaisanterie. Mais c'est quelqu'un de bien.

Une petite heure passa, et un à un les membres de l'institut s'éveillèrent, soucieux de ne pas louper le moindre combat. Malgré les émotions encourues, les huit premières confrontations avait en effet été des plus impressionnantes. Il fallait bien l'admettre, ce tournoi était prestigieux. Benjamin fut parmi les premiers à sa lever après les matinaux. Il combattait aujourd'hui même, contre cette fille qui avait été l'alliée de Gareth. Il n'avait pas peur d'elle, et n'avait d'ailleurs pas peur de grand monde, mais ses pouvoirs demeuraient dangereux, et aussi flegmatique soit-il, il ne comptait pas se laisser vaincre. Vinrent ensuite Miranda et Lilia ensemble, puis peu à peu tous les autres mutants, qui étaient loin d'avoir conscience du retour de Milena parmi eux. L'absence de Kami les interpella d'ailleurs pas outre mesure tant il était courant de voir le prêcheur s'isoler. L'heure tournait, et bientôt, un guide vint les inviter à se rendre dans les gradins pour assister au début des festivités.

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1164
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 22
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Jour 4 : Duels (1/2)   Dim 15 Mar - 15:47

Christian, accompagné de Milena, ne se déplaçait plus que lentement, s'aidant autant d'elle que de sa canne. Ils avaient pris leur petit déjeuner à part, discrètement, avant de rejoindre Raphaël et sa petite famille dans les gradins. Christian exprimait un sourire serein, sa chère et tendre tête posée sur son épaule, tandis que l'ange noir faisait sauter sa fille sur ses genoux. L'aspect physique du grand frère de Raphaël était déplorable. Il avait perdu du poids, c'était visible à l'oeil nu, il s'était considérablement affaibli, et était comme en convalescence. A coté, la rouquine semblait être une incroyable source de vie, contrastant brutalement avec son aimé. Les rôles semblaient inversés, cette fois, c'était de lui qu'il fallait prendre soin, tâche à laquelle elle ne manquerait pour rien au monde.
Bien qu'ils soient soucieux de la réaction d'autrui lorsqu'ils les rejoindraient, le couple et le gaillard au chapeau affichaient un sourire serein. Les choses étaient bien, ainsi. Elles étaient comme elles auraient toujours dû l'être...

Erlyn, en route pour l'arène, fut arrêté en chemin par Oloren. Ces deux-là avaient appris à s'aimer sans vraiment s'être souvent parlés. Ils avaient vécus loin l'un de l'autre, depuis toujours, pourtant, et contrairement a Beörielle, un lien très puissant les unissaient l'un et l'autre. Lorsque l'homme aux six titres s'arrêta, sa petite soeur repris son chemin en sa direction. Elle l'étreignit avec force, mais avec tout autant de douceur, geste qu'il lui rendit.

- Fais attention à toi, elle aussi, elle est devenue plus forte. On t'as bien rattrapé, avec le temps.

- Je ferais attention, en espérant être resté aussi bon que je le fus. Ca ne va pas être un combat facile...

Sur ces mots, ils relâchèrent leur étreinte. Oloren retourna dans les gradins tandis qu'Erlyn avançait d'un pas décidé vers l'arène, droit et fier, en pleine forme et entraîné, il était dans une condition plus qu'optimale pour l'affrontement qui allait venir. Il s'était débarrassé de son long manteau à capuche pour vêtir sa tunique noir de cuir renforcé, il avait placé ses fioles dans un compartiment blindé, contre sa hanche, son épée à la ceinture, quelques couteaux de lancer fixés à son poitrail, enfin, il disposait de fines sacoches bien fermées ça et là de son armure. L'homme aux six titres comptait donc sur un combat de courte durée.


De mon côté, je m'étais tranquillement assis face à l'arène, grâce à l'énorme vitre qui donnait sur celle-ci un point de vue inégalable. J'en avait finalement fini avec Cardith. Ils n'avaient plus besoin de moi, et il me fallait m'occuper d'un nouveau cas, un cas qui n'aurait pas dû évoluer, mais qui, bien entendu, l'avait fait. June était à présent seul dans ses gradins. Il observait chaque individu pour ce qu'il était, sans jugement, mais bientôt, lorsqu'il aperçu Kiwi, il ne le lâcha plus du regard. Ils seraient les derniers à passer. Nathan avait décidé de garder "le meilleur pour la fin", et par le meilleur, il s'agissait de spectacle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/jaleniel
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 25

MessageSujet: Re: Jour 4 : Duels (1/2)   Dim 15 Mar - 17:11

Reposée, confiante, et prête à livre un combat épique, Melody appréciait désormais la compagnie de Bartiméus, tentant par la même occasion de se faire pardonner pour son attitude plus que désagréable lors de son entrainement. Après avoir longuement débattu sur le lieu dans lequel ils se trouvaient, qui même si son attraction principale était une arène géante, se révélait bien plus paisible que Valato, ils allèrent trouver Zia et Snori, qui se trouvaient dors et déjà dans les tribunes. Il restait un petit quart d'heure avant le début du combat, et Melody profita de ses amis, pendant tout le temps qu'il lui restait. Finalement, les guides appelèrent les deux épéistes. Sous l'injonction de Tim, désireux de voir un peu de spectacle, Belwur accorda sa forme finale à la jeune femme, qui atterit sur le terrain vague, composé de dunes et de sable, sous les applaudissements de la foule. Dès l'instant où ses pieds touchèrent le sol, l'armure de l'artefact disparu, et la jeune femme put enfin voir la véritable nature du terrain. Il s'agissait à s'y méprendre de la forêt de Reydoran, que Melody reconnaissait pour y avoir passé des moments des plus désagréables, autant pour la chaleur moite du lieu que pour ses résidents, plus qu'hostiles.

Il s'agissait d'une forêt tropicale, composée d'arbres dont la taille équivalait à celle des plus grandes constructions humaines, et où les moustiques pullulaient. Le soleil n'était que rarement visible, sous la flore luxuriante, et de nombreuses lianes tombaient du haut des arbres. La capitaine fut surprise d'entendre des bruits d'animaux -heureusement inofensifs-, et ne put que reconnaitre le don des constructeurs de l'arène, qui avaient étés jusqu'à intégrer la faune de Valato.

Les bras croisés, elle attendait le signal de départ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Jour 4 : Duels (1/2)   Dim 15 Mar - 18:01

Esmezia avait hésité à venir en aide à Melody pour son entraînement, mais décida finalement de rester impartiale, puisqu'elle estimait autant l'un et l'autre des deux combattants. Son style de combat était de toute manière bien trop différent de celui de la capitaine pour qu'elle puisse lui apporter une réelle plus-value, aussi était-elle restée auprès de Snori, qu'elle retrouvait avec plaisir suite à toutes ces péripéties. En fin de compte, ils n'avaient effectivement eu que très peu de temps pour se retrouver seuls, avec pour seul autre interlocuteur Llednar. Ils formaient un trio unis par des liens tout à fait particuliers mais puissants, et savait tirer parti de leurs différences pour s'enrichir. Leur bonne entente tenait pourtant bien plus simplement à la sympathie que chacun aspirait pour les deux autres. Ainsi se remémoraient-ils de vieux souvenirs de leur première aventure commune lorsqu'on les appela pour assister à la première confrontation. Ce n'était qu'une façade, mais Melody semblait à son aise. Comment pouvait-on prétendre l'être avant de faire face à Erlyn ? Ils étaient tout deux de véritables légendes en Valato ; pour sûr, ce combat-ci allait plaire. Nathan ne s'y trompa d'ailleurs pas et ne fit pas tarder le suspense. Dès lors que les deux candidats furent dans l'arène, l'aspirant archange s'éleva dans les airs, lévitant par magie, et claqua des doigts. Tous les écrans jusqu'à lors éteints s'allumèrent tandis que l'illusion se dissipa, révélant au grand public la nature du champ de bataille.

-D'ici demain, il ne restera que huit candidats, annonça-t-il. Et l'un d'entre eux n'en fera pas partie ! Que le premier duel opposant Melody Jennsen à Erlyn Ehlkaÿd commence !

Barry discutait avec les parents Lyzzen, qu'il avait déjà trouvé sympathiques lors de leur première rencontre et avec qui il commençait à tisser des liens d'amitié. C'était là un des avantages de son poste et de son âge : il pouvait profiter des qualités des jeunes et des adultes. Depuis qu'il avait retrouvé l'usage de ses jambes, l'ex-surveillant se sentait empli d'une énergie débordante, et était désormais curieux d'en apprendre d'avantage sur les Ehlkaÿd, dont les pouvoirs s'approchaient, selon les dires d'Irwan Knell, du sien. Aussi observerait-il ce premier combat avec une attention toute particulière. Quelque chose le troublait pour autant. La présence de Milena n'avait pas manqué de le frapper, pourtant il ne s'agissait pas de cette jeune fille qu'ils avaient recueilli, lui et Jane, bien des années auparavant. Il l'avait dévisagée un instant, puis avait décidé, non pas sans difficulté, de reporter son attention sur les vivants, les vrais. Elle n'était qu'une ombre, une entité sur laquelle il avait fait une croix depuis bien trop longtemps pour qu'elle puisse revenir dans sa vie du jour au lendemain. Sans doute en avait-il été de même pour Émilie et Lars. Benjamin lui n'avait toutefois pas eu de peine à trouver sa place ici, et s'était même mieux intégré que jamais. Le trentenaire se sentit défaillir. Un sentiment étrange l’envahissait, lui donnait la nausée. Il ne voulait plus y penser pour le moment. Plus pour se distraire de ce mal-être que par réelle nécessité, il alluma une nouvelle cigarette et entama avec Jane une conversation sur la nature des transmissions neuronales mutantes, un sujet pointu qui l'obligeait à se concentrer pleinement. Pile ce dont il avait besoin. Et au moins avec Jane, les conversations ne manquaient jamais de rythme ni de piquant.

Reingleff sortit en même temps que tous les invités des loges de Valato. Il avait été surpris, quelques jours plus tôt, d'apprendre que lui et ses deux homologues aoris avaient été conviés pour cette compétition. Les événements passés lui avaient pourtant fait comprendre que l'existence de leur race avait été effacée du grand récit valatien, mais ce retour l'enchantait à bien des égards. Lors de la guerre, il avait parié sur le camp naïlikan, or ces fichus créateurs avaient décidé d'accorder la victoire à la coalition sudiste. Un choix qui avantageait, comme toujours, son éternelle rivale qu'était Dana. Comment leur en vouloir cela dit ? Elle représentait cette pureté en laquelle ils croyaient tous niaisement. Seulement lui, Reingleff, en avait assez de ces défaites successives. Les manigances de quelques individus louches tombaient donc à pic. Bien sûr, le commun des mortel était trop idiot pour ne serait-ce que se douter qu'il se tramait dans leur dos quelque fourberie, et cette fameuse entité soit-disant omnisciente qu'était le Pot ne se rendait compte de rien. Cela ne pouvait signifier, compte tenu de ses pouvoirs établis, que l'attaque qui se préparait n'avait pas comme origine une création du maître des guides. L'aori, manipulateur avisé, repéra rapidement les différents acteurs de ce sabordage et quitta les gradins valatiens pour rejoindre ceux de la Terre. Vêtu de son costume sombre, le bouc taillé en pointe, l'éternel s'approcha de Valentin et déposa, de dos, une main sur son épaule. Le dirigeant de l'OSC se retourna, quelque peu surpris, et l'interrogea du regard.

-Pourrais-je vous dire un mot en privé ? demanda Reingleff.

Les yeux des deux hommes se croisèrent. Il ne leur en fallut pas plus pour comprendre qu'ils avaient chacun affaire à un prédateur. Un sourire carnassier se dessina sur le visage du terrien.

-Je vous suis.


_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1164
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 22
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Jour 4 : Duels (1/2)   Jeu 19 Mar - 12:46

Erlyn reconnut le terrain avec une certaine aisance, et se doutait que Melody en avait fait de même. Lui non plus n'appréciait pas spécialement cet endroit, mais avait reçu des conseils d'un ami qu'il avait rencontré dans cet endroit même. Arawn lui avait fait part d'une réalité que beaucoup ignoraient vis à vis des milieux végétaux, et en Valato, celui-ci était un cas particulier. Lorsque l'on prenait le temps d'y accorder un peu d'attention, la forêt se révélait bien plus dangereuse que ses habitants. L'homme aux six titres profiterais de cela. Il commença à identifier rapidement les quelques plantes aux effets secondaires très indésirables, notamment celles pouvant causer d'aiguë coliques, d'autres provoquant des hallucinations, d'autres encore soporifiques ... Il se félicita d'avoir amené un peu de son matériel alchimique avec lui, autant qu'il se gronda d'en avoir oublié, certaines plantes ne réagissant qu'avec, bêtement, du sel, ce qu'il n'avait pas jugé utile d'emmener. Il disposait aussi d'autres réactifs qui au final ne lui servait à rien, pour le moment. Erlyn ramena consciencieusement son col jusqu'à son nez pendant qu'il écrasant à l'aide du pommeau de son épée les plantes et fleurs contre le creux de sa main, afin de causer des émanations, qu'il déposa au sol dans un périmètre défini, après les avoir légèrement aspergées d'eau. Avec un peu de chance, la capitaine prendrait le temps d'étudier ces traces de son passage et tomberait dans le piège. Il se servit aussi de lianes qu'il déposa au sol de façon à attraper des chevilles maladroites, bien qu'il douta franchement que Melody puisse se faire avoir par un stratagème aussi simple, sans parler de l'état usé de la dite liane, qui au mieux agirait comme un croche-patte, mais en aucun cas ne saurait supporter le poids d'une personne adulte ...

Le terrain enfin tourné à son avantage, au moins à cet endroit, son jeu de patience commença. Or, pour les Ehlkaÿd, le temps était loin de leur manquer ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/jaleniel
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 25

MessageSujet: Re: Jour 4 : Duels (1/2)   Jeu 19 Mar - 14:17

Sitôt le combat commencé, Melody s'engouffra prudemment dans les hautes herbes, évitant les clairières, où elle serait une cible bien trop facile. Attentive au moindre son, elle stoppais net sa progression à quelques instants, tentant d'identifier Erlyn dans la faune locale. A de multiples reprises, elle préféra contourner des lianes qui bloquaient son chemin plutôt que de simplement les trancher. La capitaine ignorait si Erlyn était un bon pisteur, mais elle préférais ne pas lui faciliter la tâche à ce point. Au bout d'une dizaine de minutes d'exploration, Melody tomba sur une zone qui, sans nul doute, avait été traversée par un être humain. L'épée au clair, la jeune femme se cacha prudemment derrière un arbre, avant d'observer les traces laissées par Erlyn. La forêt tropicale, déjà plus qu'humide, portait un parfum lourd en ce lieu, dont les effluves dérangeaient la détentrice de Belwur. Se souvenant des dons d'alchimie dont était pourvu l'homme aux six titres, la jeune femme fit un nouveau détour. Elle aurait voulu enflammer l'ensemble de cet endroit, mais les dangers étaient trop importants. Bien que grâce à ses talents de bruleuse, elle ne craignait que peu les flammes, les chûtes d'arbres se révéleraient fatales pour la capitaine.

Belwur, qui ne s'était pas encore manifesté, apparut soudainement.

- Bon, je me fais chier. Je vais le trouver, le troufion, histoire d'accélérer les choses !

- Non, surtout pas ! S'écria Melody, mais le démon était déjà plus dans son champs de vision...

Il ne fallut que quelques instants pour que Belwur signale de sa voix nasillarde la position d'Erlyn. Si l'effet de surprise était perdu, le combat pouvait enfin commencer. Fonçant dans la direction que lui indiquait l'artefact, ses deux bolas enflammés à la main, elle aperçu enfin le Elkhaïd. Un premier bolas partit aussitôt dans sa direction, mais Melody se prit les pieds dans une liane, et légèrement déséquilibrée, rata sa cible de plusieurs mètres, mettant le feu à un arbre non loin. La porteuse de Belwur fit revenir l'arme dans sa main, mais le mal était déjà fait. Le feu se répandait étrangement lentement, sans doute à cause de l'humidité du lieu, tandis que d'un coup d'estoc, la capitaine de l'armée Luuwrienne tentait de briser la garde de son ennemi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1164
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 22
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Jour 4 : Duels (1/2)   Jeu 19 Mar - 15:35

Erlyn entendit d'abord Melody crier, l'arène était donc possiblement de petite taille, bien que la forêt laisse cette impression de grand espace abandonné. Puis Belwur, à son tour. Erlyn dégaina son épée immédiatement après l'avoir entendu, et regarda les bolas de la porteuse passer bien trop loin pour représenter le moindre danger. Ce devait être une blague : elle avait esquivé ses pièges odorant mais s'était prise une liane ridicule ... Il se concentré sur le combat, tout en gardant conscience de son environnement changeant.
Le coup d'estoc qui partait vers lui était parfait. Trop parfait, si bien qu'Erlyn n'eut qu'à faire un pas de coté, appuyant sa lame contre celle de son adversaire afin d'empêcher une possible sur-enchère. Il profita du fait que la capitaine soit en plein mouvement pour augmenter sa vitesse, comme il l'avait fait pour Inès, ne doutant pas du résultat, il conserva quand même sa posture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/jaleniel
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 25

MessageSujet: Re: Jour 4 : Duels (1/2)   Jeu 19 Mar - 18:40

L'attaque de Melody contrée avec brio par Erlyn, la jeune femme préféra reculer de quelques pas, se plaçant dans une posture défensive. Son sabre dans la main droite, ses bolas tournoyant dans l'autre, elle comptais bien tenir à distance son ennemi. Soudain l'arme de Belwur sembla décélérer, tandis que la capitaine avait l'impression d'évoluer dans une atmosphère composée de boue transparente. Sa tempe battait lentement et fortement, avec l'afflux du sang dans son cerveau. Malgré l'état d'hébétude dans lequel elle se trouvait, la jeune femme comprit qu'Erlyn utilisait la même stratégie qu'elle avait effectuée avec Inès, à son dernier combat. Elle comprennais désormais le malaise qui avais pris son amie lors de cet affrontement. Heureusement, toujours détentrice de Belwur, elle espérais que les effets soient moindres sur elle. D'ailleurs, le démon semblait l'invectiver, avec une lenteur qui permettais à Melody de discerner chaque ride, chaque poil de son visage.

La capitaine cligna des yeux, se privant de lumière pendant ce qui sembla être une éternité, avant de les rouvrir et de remarquer que son ennemi n'avait pas bougé de place. Incapable de vaincre Erlyn tant qu'elle ne s'était pas totalement habitué aux effets du pouvoir des Elkhaïd, la capitaine Luuwrienne lança le bolas dans sa direction, avant de faire un nouveau bond maladroit en arrière. Heureusement, l'homme aux six titres n'attaquais toujours pas, visiblement craintif de sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Jour 4 : Duels (1/2)   Jeu 19 Mar - 21:56

Alors que la forêt constituant le champ de bataille commençait à prendre feu, Angélyna trifouillait les cheveux de sa fille, installée sur ses genoux. Cette violence ne lui plaisait guère mais elle parvenait sans peine à s'y intéresser lorsque ses amis étaient concernés. Dans ce cas-ci, les deux combattants étaient de parfaits inconnus dont elle n'avait réellement cure, aussi se surprit-elle à ne plus prêter d'attention à ce duel. À sa décharge, le retour soudain de Milena la perturbait, comme beaucoup d'autres. Elle se retourna discrètement pour observer la revenante, assise quelques rangs derrière elle. Cette fille-là semblait en parfaite santé et tout à fait heureuse d'être ici, pour soutenir son ami. Barry et les premiers membres de l'institut auraient du être ravis eux aussi, néanmoins ils continuaient d’intérioriser leurs sentiments. Angélyna aperçut alors presque par hasard une guide à quelques dizaines de mètres, et celle-ci fit aussitôt volte-face, comme si elle avait senti qu'on l'observait. La mutante hésita, puis finit par se dire que cet être étrange aurait sans doute les réponses à ses questions, aussi tenta-t-elle de l'interpeller par télépathie. Elle n'avait jamais été dotée de ce genre de dons mais ne doutait pas un seul instant, à raison, que les émissaires du Pot puissent tenir une conversation par ce biais.

-Vous m'entendez ? demanda-t-elle en silence.

-Bien sûr. Que puis-je faire pour vous, mademoiselle Moscovitch?

-Je me demandais comment fonctionne votre système de résurrections.

Tandis que tous avaient les yeux rivés sur l'arène ou les écrans, Angélyna et la guide se fixaient avec sérieux. Daniel ne manqua pas de remarquer ce soudain revirement dans le comportement de sa future femme et lui proposa aussitôt de prendre Serena, ce qu'elle accepta volontiers. Elle l'embrassa rapidement, puis se leva et alla rejoindre son interlocutrice qui s'était déplacée jusqu'à l'un des escaliers qui menaient aux loges, entre deux tribunes. Ici, elles étaient suffisamment à l'écart pour ne pas gêner les spectateurs en conversant.

-Expliquez-moi donc ce qui vous trouble, demanda la guide.

Angélyna prit quelques secondes pour réfléchir, fixa une nouvelle fois Milena, puis prit une grande inspiration avant de commencer. Le sujet ne la travaillait pas outre mesure mais l'intéressait réellement, aussi était-elle parfaitement à son aise, si ce n'était euphorique à l'idée d'en savoir plus sur le fonctionnement des capacités fabuleuses des guides et du Pot.

-C'est que, l'une d'entre nous est apparue hier. Elle était morte, comme ma sœur et tant d'autres. Mais, je ne sais pas, sa présence est troublante. En fait, je me demande pourquoi elle n'a pas été ramenée en même temps que tous les autres.

La guide se permit de sourire. Ce sujet était effectivement souvent évoqué depuis la veille.

-Le retour de Milena Carelicci fut également troublant pour l'un des nôtres, affirma-t-elle. Son cas est particulier, et il vous faudra une certaine ouverture d'esprit pour le comprendre. Ce que je vais vous dire pourra vous sembler quelque peu fantaisiste.

Ce fut au tour d'Angélyna de sourire, narquoise. Quelque peu fantaisiste, disait-il. Les membres de cinq univers étaient réunis en un même lieu pour participer à un tournoi au cours duquel ils avaient l'occasion de côtoyer leurs créateurs, et on pensait encore pouvoir la surprendre. La jeune femme s'adossa à un mur et croisa les bras avant d'inviter son interlocutrice à continuer.

-Très bien, reprit la guide. Considérez que le terreau à partir duquel votre monde, ses habitants et les règles qui le régissent est le Pot. Ce terreau, mademoiselle Moscovitch, vous le partagez avec les quatre autres mondes. Le Pot a été créé par ces jeunes gens que beaucoup appellent créateurs. Ils sont six à avoir réellement façonné le Pot, mais seuls trois étaient présents jusqu'à peu. Le fait est que ces créateurs n'ont pas toujours travaillé ensemble, et qu'ils ont imbriqués en ce lieu des éléments de leur imaginaire qui ne font pas partie intégrante de leur chef d'œuvre, le Pot. Me suivez-vous ?

-Aucun souci pour le moment.

-Bien. Le cas de votre camarade est représentatif de cette différenciation entre les êtres du Pot et ceux n'en étant pas, ou partiellement originaires. Milena Carelicci a été créée par Théo puis récemment réinterprétée par Jolan. Le Pot n'agit jamais, c'est à nous guide qu'il incombe d'accomplir sa volonté. Pour cela il nous accorde des pouvoirs incommensurables qui ne peuvent toutefois être mis en œuvre que dans le cadre de son influence. Milena n'ayant pas existé sur le Pot avant hier, elle n'a pas pu être ressuscitée, car elle n'est jamais morte. Cela s'applique également pour la femme de votre ami Gareth. Si elle venait à apparaître ici, cela ne saurait être dû qu'à une action directe d'un créateur.

Angélyna demeura pensive, la bouche entrouverte, subjuguée par la clarté avec laquelle s'exprimait son interlocutrice et interloquée par ses propos. Elle pensait jusqu'à lors le Pot omnipotent, mais si cette guide lui parlait d'interventions extérieures, cela ne pouvait que signifier que leur hôte n'était pas aussi puissant que l'on pouvait le croire. Mais soit, elle comprenait son discours. Que cela impliquait-ils dès lors vis à vis de certains d'entre eux, comme Awa, dont l'existence avait été radicalement différente une fois entre les mains d'un autre créateur que le sien ? Eux avaient souvenir des deux vies de leur ami, et gardaient le sentiment que seule la seconde avait réellement compté, pourtant ils ne pouvaient nier que ce sublime fainéant avait été leur ennemi par le passé. Angélyna eut d'instinct la réponse. La vie passée d'Awa avait été si faible que ses corrections étaient en passe de devenir la seule vérité. Sans doute s'agissait-il là d'une règle qualitative du Pot : les options les plus satisfaisantes étaient privilégiées. Auquel cas, qu'en était-il de son propre cas ? Elle ne dépendait plus de son créateur originel, pourtant elle ne se sentait aucunement changée. En fin de compte, ces questions existentielles la faisaient cogiter pour rien. Elle se sentait elle-même et vivant sur l'instant ; connaître ses origines n'y changerait rien. Elle préférait les réponses concrètes.

-Je vois, répondit-elle. Donc, Milena ne vient pas du Pot. Ça veut dire que vos pouvoirs sont inefficaces sur elle ?

-C'est inexact.

La guide avait rétorqué avec un sourire doux et amusé, à la manière d'une tutrice enseignant avec patience à un enfant particulièrement curieux. Elle continua sur le même ton à la fois sérieux et conciliant.

-À présent qu'elle a été recréée, elle fait partie du Pot et est sous notre influence. Pour que nos pouvoirs soient ineffectifs sur un être, il faudrait qu'il provienne d'ailleurs. C'est par exemple le cas de certains des invités de la Terre. Beaucoup se sentent appartenir au Pot et ont donc le même statut que le votre, mais d'autres échappent à notre emprise. Considérez qu'ils sont des cousins. Se ranger sous la bannière du Pot ou non est pour eux un choix, souvent inconscient.

La mutante fouilla quelques instants dans ses souvenirs afin de se remémorer les visages des différents terriens qu'elle avait croisé jusqu'à lors. Elle n'eut en tête que les quatre participants, tous soldats, et fut soudain prise d'une inquiétude justifiée.

-Et s'ils choisissent de ne pas en être et qu'ils blessent quelqu'un, vous ne pourrez pas le guérir ? s'empressa-t-elle de demander.

-Ne vous en faites pas à ce sujet, nous nous sommes déjà assurés de leur loyauté. Nous ne voudrions pas d'incidents. Avec Nathan en charge, soyez sûre que la sécurité est optimale.

Angélyna acquiesça en silence, à la fois satisfaite et soucieuse. Le non-dit de son interlocutrice venait de confirmer que si une source extérieure venait à provoquer quelque trouble que ce soit, les guides et par extension le Pot seraient impuissants. Sans doute se faisait-elle du mouron pour rien, mais depuis qu'elle était mère, la jeune femme ne laissait plus rien passer. Elle ouvrirait l'œil à présent. Remerciait d'un sourire l'émissaire du Pot, elle s'en retourna à son siège, l'air de rien.

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1164
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 22
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Jour 4 : Duels (1/2)   Sam 21 Mar - 12:18

Si Erlyn n'avait pas semblé attaqué jusqu'à maintenant, c'était parce qu'il avait bien plus le temps d'agir que Melody. Alors qu'il était sur la défensive, il s'élança soudainement, accélérant brutalement sa course pour esquiver les bolas, puis opta pour une posture offensive et s'élançant vers Melody, prêt à la réceptionner à la fin de son mouvement. Il frappa d'abord dans son épée, pour la déstabiliser, avant de frapper d'un coup de taille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/jaleniel
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 25

MessageSujet: Re: Jour 4 : Duels (1/2)   Sam 21 Mar - 14:47

L'assaut mené par son adversaire laissa Melody haletante. Si, en son état normal cette attaque aurait été contrée avec difficulté, avec les nouvelles perceptions acquises par la capitaine, elle venait de frôler la "mort". Les entrainements quotidiens qu'elle s'imposait à Valato venaient encore une fois de lui sauver la vie. A force de répéter les mêmes postures à diverses vitesses, Melody avait été capable de repousser l'attaque d'Erlyn. Elle avait néanmoins encaissé un puissant choc au niveau de son bras droit, qui se répercutais sur toute son épaule.

Se forçant à agir malgré son état, afin de ne pas laisser le Elkhaïd prendre le dessus sur elle, Melody débuta une série d'attaques furieuses -qui lui semblèrent à son grand dépit extrêmement lentes- cherchant toutes les faiblesses exploitables dans la garde d'Erlyn. Dans le dos de l'homme aux six titres, le feu commençait à grimper aux arbres, crépitant dans l'humidité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1164
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 22
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Jour 4 : Duels (1/2)   Sam 21 Mar - 19:24

Erlyn esquiva et para les attaques furieuses de Melody, se servant parfois de son don, bien obligé de reconnaître l'expertise de son adversaire. Il n'avait pas là à faire à un soldat commun, elle faisait partie de l'Elite, et ne serait vaincue aisément. Ayant reculé de deux pas, l'homme aux six titres tenta de reprendre l'avantage par des coups brutaux volontairement portés sur l'épée de son adversaire, avant de frapper du pied en direction du genoux de celle-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/jaleniel
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 25

MessageSujet: Re: Jour 4 : Duels (1/2)   Sam 21 Mar - 19:49

Au fur et à mesure que les passes d'armes s'échangeaient, Melody commençait à maitriser l'étrange don qu'Erlyn lui avait confié en tentant de la déstabiliser. Prête à le voir cesser d'un moment à l'autre, la jeune femme se tenait sur ses gardes, mais en profitait pleinement, remerciant les dons conférés par Belwur comme rarement. Anticipant l'attaque de l'homme aux six titres, la capitaine préféra, plutôt que de contrer les attaques puissantes d'un des meilleurs épéistes que Valato ait connu, faire un bond de côté et détourner la lame de son adversaire dans le but de le désarmer. Malgré ses capacités d'anticipations, elle ne put pourtant rien faire face à l'attaque traitre d'Erlyn, et encaissa le coup en bronchant.

L'herbe tout autour d'eux avait maintenant pris feu, et au vu des craquements inquiétants qu'émettaient les arbres autour d'eux, Melody songea qu'il était temps d'effectuer une retraite stratégique. A grands coups horizontaux en direction de son adversaire, la capitaine le repoussa, avant de fuir. Un bruit assourdissant lui fit comprendre qu'un arbre venait de tomber à l'endroit où elle se trouvait quelques instants auparavant. La fumée et la poussière s'élevaient maintenant de cette partie de la forêt. N'apercevant pas son adversaire dans les parages, elle observa le terrain dans lequel elle se trouvait. Il y avait là un effet de ressemblance troublant avec la colline sur laquelle ils avaient affrontés les hommes sauvages, sur Valato. Attentive au moindre mouvement, Melody guettait son adversaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1164
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 22
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Jour 4 : Duels (1/2)   Jeu 26 Mar - 14:03

Le bruit assourdissant qui retentit derrière lui fit comprendre à Erlyn qu'il avait eut raison de suivre son adversaire. Il passa brièvement derrière une montée de fumée, ce qui empêcha Melody de le voir lorsqu'elle balaya le terrain du regard. A présent sur ses gardes, il allait falloir ruser. Faisant rapidement l'inventaire de ses potions, il pesta de se rendre compte que les flammes rendraient les réactions les plus intéressantes inefficaces. Il décida d'abandonner le compartiment de ses potions là, puisqu'elles ne représentaient plus le moindre danger, autant s'alléger de cette charge, bien que peu élevée. L'adversaire commençait à être habituée au changement qui l'affectait, ce qui représenterait une gêne au corps à corps non négligeable. Pour gagner, l'homme aux six titres allait devoir être bien plus brutal, quand bien même elle s'y attendrait.

D'accéléré, Erlyn n'annula pas son pouvoir, mais l'inversa, son adversaire serait dorénavant ralentie au maximum possible par la légende. Accélérant en revanche ses propres mouvements, Erlyn chargea sur le flanc de son adversaire, mais avant de l'atteindre complètement, fit un pas de coté, afin d'éviter une probable contre-attaque, puis abattit son épée d'un coup de taille diagonal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/jaleniel
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 25

MessageSujet: Re: Jour 4 : Duels (1/2)   Jeu 26 Mar - 20:41

Suite aux drastiques revirements d'influence que lui infligeait Erlyn, la capitaine Luuwrienne fut prise d'une terrible migraine qu'elle assimilait à des clous qu'on lui enfonceraient lentement dans le crane. Usant du mieux qu'elle pouvait les capacités de Belwur, Melody tenta néanmoins d'anticiper l'attaque de son adversaire, mais Erlyn fit un bond de côté, et le sabre de l'héroïne de Rednow siffla dans le vide. Déséquilibrée, la jeune femme faillit tomber de la colline, mais parvint à se remettre sur pied au dernier moment, pour assister, amère et impuissante au nouvel assaut de l'homme aux six titres. Tentant faiblement de bloquer le coup avec son sabre, la jeune femme ne parvint qu'à se faire désarmer, et reçu une longue estafilade au niveau des cotes. La fulgurance de la douleur priva momentanément Melody de tout repère, et son cri résonna dans l'ensemble de l'arène.

Le premier sang versé lui fit l'effet d'une douche froide. Alors que les chances de victoire venaient de tourner en faveur de son compère Valatien, la capitaine s'aperçut qu'elle ne voulait perdre en aucun cas. Son épée n'étant plus à portée de vue, la détentrice de Belwur fit apparaitre des bolas dans chacune de ses mains. Profitant de l'avantage de la distance que lui conféraient ses armes, la jeune femme repoussa son adversaire, tentant par la même occasion de le saisir, lui, ou ses armes. Ce qu'elle parvint à faire, après quelques essais. La corde enflammée s'enroula tout autour de l'épée de son adversaire, et Melody tira d'un coup sec sur la lame d'Erlyn, qui s'envola dans les airs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1164
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 22
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Jour 4 : Duels (1/2)   Dim 29 Mar - 12:25

Réactif, Erlyn lâcha presque son épée lorsqu'elle s'envola, et ce pour saisir ses couteaux de lancer plus rapidement. Il en lança un premier directement sur Melody, en réponse au désarmement, sans oublier d'accélérer la vitesse du projectile, puis se déplaça à une vitesse folle, formant un demi-cercle autours de son adversaire en lançant deux autres couteaux. Il rencontra une branche en feu au sol, qu'il entreprit de jeter sur elle, mais le geste, mal calculé et dans la précipitation, ne fit qu'écarter le projectile improvisé du champs de bataille ... L'homme aux six-titres se prépara donc a un combat au corps à corps ... Et à mains nues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/jaleniel
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 25

MessageSujet: Re: Jour 4 : Duels (1/2)   Mar 31 Mar - 9:25

Malgré le désarmement qu'avait subi Erlyn, l'homme aux six titres montrais une nouvelle fois à quel point il s'avérait dangereux. Les lames argentées qui filèrent en direction de Melody ne furent esquivées que par sa prompte chute au sol. Malheureusement trop proche de la longue pente, la capitaine sentit qu'elle s'apprêtais à choir sur une cinquantaine de mètres, et tenta désespérément de s'accrocher -grâce à ses bolas- à la première chose à portée. Elle parvint, presque par miracle, à saisir la cheville d'Erlyn, qu'elle entraina avec elle dans sa chute. Reliés l'un et l'autre par la cordelette enflamée, ils se percutèrent plusieurs fois l'un et l'autre dans leur chute, s'entaillant au contact des pierres au sol. La terrible douleur que ressentait Melody au niveau des cotes redoubla de puissance, lui faisant perdre en lucidité. Toute son énergie était concentrée sur les bolas qu'elle tenait dans sa main. Emprisonnant encore la cheville d'Erlyn, il s'agissait de son unique prise sur son adversaire.

Soudainement, sa chute cessa, et la Luuwrienne tenta de se relever, prise de nausée. Sa tête tournait et chaque centimètre de son corps était meurtri. Presque instinctivement, elle tira violemment le bolas vers elle, s'assurant ainsi qu'Erlyn resterait à terre. Titubant à moitié, elle se jeta sur son adversaire au sol et lui infligea de multiples coups de poings au niveau du torse et du visage, resserant sa prise sur lui grâce à ses jambes. Autour de la capitaine semblait émaner une intense chaleur, déformant l'air et roussissant l'herbe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1164
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 22
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Jour 4 : Duels (1/2)   Mar 31 Mar - 16:28

Bien que Melody frappait lourdement, Erlyn comprit au premier coup qu'elle avait perdu le moindre sens logique en dehors de "taper ennemi", ce qui lui profita lorsqu'elle expédia ses coups en direction de son visage. Il pu suffisamment se décaler pour esquiver le premier, fut éraflé d'un second, et dû en parer un troisième, tout en protégeant sa cage thoracique, car la capitaine s'acharnait ... N'avait-elle plus conscience que les flammes continuaient de se répandre ? Sans parler de la chaleur qu'elle dégageait elle-même, comme si elle forçait le pouvoir de Belwur. Cependant, l'homme aux six titres n'attendit pas de vérifier son hypothèse, compte tenu de la chaleur insupportable qu'elle dégageait déjà. Il frappa d'un coup sec au niveau de la plaie déjà ouverte de Melody afin de pouvoir se défaire de sa prise. Il la repoussa sur le coté tandis qu'il se relevait rapidement, et ne perdit pas une seconde pour s'éloigner à grande vitesse. Il repéra son épée, comme providentiellement planté au sol, qu'il récupéra en pleine course. Il était bien plus tranquille avec la lame noire en main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/jaleniel
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jour 4 : Duels (1/2)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jour 4 : Duels (1/2)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Qui fête Noël ou le jour de l'an à Disney ?
» Offre voyage-prive.com séjour à -55% dès le 22/06
» Billet 1 jour/2 parcs à 19 euros pour 5 personnes grâce à Velouté !
» [All GPS] Mise à jour des radars pour Tomtom et iGO8 et les autres ...
» OS: Jour - J [FINI.] ^

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pot à crayon :: Multivers :: Le tournoi du Pot :: Le grand tournoi!-
Sauter vers: