Le pot à crayon

Avec un crayon, on peut écrire dessiner, faire de la musique en tapant partout avec. On peut créer avec un crayon.Alors imaginez ce qu'on peut faire avec un pot à crayon!
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Meilleurs posteurs
L.Hubs (2051)
 
Louis (1316)
 
Jaleniel (1165)
 
Pomme (687)
 
Margogotte (267)
 
Juliayte (145)
 
Apocax (99)
 
Gaï Mulkairn (89)
 
Nanasen (67)
 
Danck (64)
 
Derniers sujets
» Vestiges.
par Jaleniel Mer 18 Juil - 5:35

» Gallerie d'image des personnages déjà apparus ou non
par L.Hubs Mer 15 Mar - 18:18

» Topic 2 - Rêve Grand
par L.Hubs Mar 15 Nov - 18:52

» Mon top 20 des personnages du Pot [Pavé]
par L.Hubs Jeu 3 Nov - 2:52

» Focus: Igole Vrag
par Louis Lun 24 Oct - 9:22

» PNJ d'à travers le monde
par L.Hubs Mer 5 Oct - 17:14

» Nouveaux lieux
par L.Hubs Mer 5 Oct - 17:06

» Aron Ralston et son équipage - Cléome Apanine, Peter Crowe
par L.Hubs Mer 28 Sep - 21:09

» Topic 1 - Les pirates de North Blue
par Louis Mer 28 Sep - 16:50


Partagez | 
 

 Kosq.

Aller en bas 
AuteurMessage
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1165
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Kosq.   Jeu 4 Déc - 21:51

Ils avaient quitté Melody comme convenu un jour avant d'arriver à Artesia. Il avait fallut encore un jour de voyage pour arriver à destination. Il faisait nuit noire, car il n'y avait pas de lune ce soir là. Sylgja n'en était pas incommodée, ayant une parfaite connaissance de l'endroit, même dans une telle obscurité, elle savait où se rendre, quant à Edwig, il saurait probablement se servir des yeux de félins d'Athis ou bien du flair d'Ohihir pour la suivre. Ils avaient abandonnés leur chevaux une heure avant que leur marche ne les mènes à l'entrée d'une grotte fort bien dissimulée, à tel point que sans connaître l'endroit, cette ouverture dans la masse rocheuse semblait impossible à trouver. Ils marchèrent alors encore dans la grotte, qui se transforma petit à petit en une structure de pierre noire rappelant quelques églises et monastères. Au bout de quelques longues minutes de marche supplémentaires, il arrivèrent dans une pièce ronde où se trouvaient assises 8 autres personnes habillées de la même cape rouge sombre que Sylgja. Ils se trouvaient assis sur des trônes, placés en hauteur sur des balcons dont l'accès se faisait par un petit passage camouflé derrière de grands rideaux noirs en parfait état, tous positionnés selon des points cardinaux. Deux des trônes se voyaient vides. Le premier sur la droite, en direction de l'est, et le second au nord, président ce qui semblait être un conseil. Le trône du Nord était bien moins raffiné et semblait bien plus vieux que tous les autres. Des branches naturelles, bien que mortes, étaient encore présentes dans le bois qui avait servit à construire le meuble.
Sylgja fit signe à Edwig d'attendre au centre de la salle, puis pris place sur le trône de l'est. Il fallut encore attendre une vingtaine de minute avant qu'apparaisse auprès du trône du nord un individu a la cape blanche. Il pris place sur le vieux meuble, puis, jaugeant Edwig du regard, se prononça enfin.

- Hir Ejah. C'est un honneur de vous accueillir au Kosq. Pour nous aussi, bien entendu.

Il soupira. Il ne semblait pas vieux, mais sa voix était déjà rouée, fatiguée.

- Puisque notre frère n'a pu vous confier le souvenir ce la langue, nous nous adresseront exceptionnellement en la langue actuelle. Hir Ejah, le Kosq veut connaître votre réponse à ses quelques questions vous concernant. Êtes-vous prêt à y répondre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/jaleniel
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Kosq.   Sam 6 Déc - 21:06

La tension avait sensiblement augmenté dès lors que Melody les avaient quittés. Le Kosq étant l'une de ces sectes influentes en Valato, et présente depuis tout au moins un millénaire, une certaine angoisse -tout a fait justifiée- serrait le ventre du colosse. Le chemin qu'ils empruntèrent se révéla différent des souvenirs d'Athis. La montagne s'était érodée, depuis les temps anciens où Athis s'était rendu en ce lieu. Edwig tenta de mémoriser au mieux les lieux et du admettre que cela était très loin d'être une tâche aisée. Sans Sygja, il aurait sans doute erré des heures, peut être même des jours avant de trouver le repère du Kosq.

La salle du conseil, quant à elle, différait peu de la mémoire qu'il en avait. L'Héritier s'émerveilla du fait qu'un millénaire auparavant, alors que des peuplades archaïques parcouraient le monde, quelques hommes furent capable de créer une telle architecture. Sans trop de mise en scène, l'ancien Ombre s'inclina devant les membres puis déclara à forte voix :

- L'honneur est mien. Je répondrais aux questions qu'il vous plaira.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1165
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Kosq.   Sam 6 Déc - 21:28

- Parfait. Hir Ahnar, je vous prie.

Tandis que l'homme à la cape blanche se renfonça dans son trône, un homme, au nord-est, se leva. Ce nouvel intervenant posa les mains sur la rambarde du balcon qui le mettait en position de force, comme pour mieux observer celui à qui il allait parler.

- Hir Ejah. Nous savons que réside en vous le pouvoir de deux Sikilar. Deux Artéfacts. Et pas des moindres. Ceux-ci possédaient un caractère et une personnalité qui leur était propre, et nous savons qu'une partie de ces deux caractéristiques ont déteint d'Athis jusque sur vous-même. Selon vous, jusqu'à quel point a-t-il pu vous influencer, en faisant fi des souvenirs qu'il a pu vous confier.

Ahnar. La vérité. Chaque fois que ce nom avait été entendu dans l'histoire, il s'agissait d'action terroriste tristement célèbres, l'assassinat d'un roi, l'instigation d'une révolte, des événements qui menaient généralement à un chaos notoire peu enviable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/jaleniel
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Kosq.   Sam 6 Déc - 22:48

La question était d'un grand intérêt. Edwig s'attendait à des interrogations dans ce domaine. Son expérience était inédite, et le Kosq était bien sur des plus curieux quant aux artefacts et leur nature. Répondre se révéla assez ardu pour le colosse. Il ne parvenait que depuis peu à délimiter ce qui le caractérisait par rapport à Athis, mais avait certaines convictions à ce sujet.

- Je ne pourrais répondre objectivement à cette question. J'ignore si l'Essence même d'Athis influence mes comportements, mais je me sens davantage proche de la philosophie d'Ohihir en ce moment, même si je doute que cela soit de son fait. Il est peu aisé de vous répondre concrètement pourquoi et comment cela est arrivé, mais les deux artefacts millénaires ont débuté un combat au sein même de mon corps, et le seul moyen d'apaiser la haine du loup-garou fut d'annihiler la personnalité du félin. Je suppose néanmoins que ce dernier vis encore en moi de par ses conseils et connaissances. En cela, l'abyme de savoir qu'ils représentent tous deux m'influence certainement tous les jours, même si je me révèle incapable d'assimiler le dixième de celui ci...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1165
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Kosq.   Sam 6 Déc - 23:11

Sans plus de cérémonie, Ahnar repris place sur son trône, ayant reçut sa réponse. Sans se lever, l'homme à la cape blanche désigna l'individu du nord-ouest.

- Hir Yaleg, s'il vous plaît ?

Il se leva. Yaleg. Le doute. Il se plaça de la même manière que son prédécesseur, mains sur la rambarde du balcon qui le mettait en valeur. Il parla d'une voix calme.

- Edwig Luthness. Vous avez anéanti une armée, une ville, et défait plusieurs porteurs. Vous n'êtes pas sans savoir que ceux qui s'en sont pris à vous avaient toutes les raisons de le faire, mais nous savons pour notre part que votre réaction était, bien que selon nous mal contrôlée, de la légitime défense. Qu'avez-vous ressenti durant ces affrontements ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/jaleniel
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Kosq.   Dim 7 Déc - 15:47

Le conseil apportait désormais un point d'interrogation sur lequel Edwig n'était pas fier, la violence dont il avait fait preuve ne le remplissait pas de fierté, tout au contraire. Pourtant, il savait qu'il avait mal agi, ce jour là.

- Je n'avais, je dois l'admettre, qu'une obsession. Le désir de venger Athis, mon maitre, qui fut presque un père adoptif pour moi. J'étais aveuglé par la rage et ne pensais être calmé que lorsque Solunthes se tiendrait devant moi, à ma merci... Par la suite, le pouvoir d'Ohihir m'a envahi lorsque les porteurs d'artefacts commencèrent à prendre le dessus sur moi. Je ne désirais pas la mort d'Orion Délafi, mais dans l'impulsion de ma métamorphose, je me suis laissé emporter dans une colère bien plus sauvage.

Edwig s'interrompit quelques instants. Il avait conscience que ce manque de maîtrise de soi pouvait constituer une menace pour le Kosq, mais il ne lui serait jamais venu à l'idée de mentir devant eux.

- Il s'agit néanmoins d'un accident qui ne se reproduira plus, je vous l'assure... Par la suite, lors du combat contre le Gryffon, je me battais uniquement pour ma survie. Je déplore la destruction de Rednow, mais elle n'est en rien mon fait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1165
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Kosq.   Dim 7 Déc - 16:10

Yaleg se rassis sur son trône avec un lenteur qui introduisit une tension lourde. Au milieu de ces visages impassibles, au regard dur et vindicatif ne se trouvait que trois individus affichant une quelconque émotion. Sylgja lui souriait, l'air compatissante. L'homme a la cape blanche semblait las, et l'homme au sud avait constamment des larmes sur les joues.
L'homme du nord désigna une femme en direction de l'ouest.

- Hir Jaka.

Jaka. L'amour. Un nom étrange pour un individu faisant partie d'une secte aussi sombre. Elle dissipa la tension présente par la posture qu'elle pris. Tous les autres s'étaient appuyés lourdement sur leur rambarde, comme accusant Edwig, tandis qu'elle ne se penchait que légèrement, ne posant dessus que le bout de ses doigts. Elle sourit simplement a l'ancien porteur d'Athis. Par son physique, comme sa posture et par sa voix, elle s'imposa comme un emblème de douceur. Il était de rigueur de se demander comment quelqu'un d'apparence aussi conciliante pouvait appartenir au groupe des plus dangereux criminels de tout Valato ...

- Bonsoir, Edwig Luthness. Contrairement à nos frères, je n'ai pas de questions à vous poser, je leur laisse le loisir de continuer leur tribunal vous concernant. Vous devez savoir que l'issue de cet interrogatoire définira si oui ou non vous avez votre place parmi nous. J'espère que le Kosq accédera à ce souhait. Je sens en vous de puissantes émotions, et comme j'ai coutume de le faire, j'espère pouvoir prétendre à être votre confidente : j'ai aidé bon nombre d'entre nous à se pardonner eux-même de leurs sombres actes. J'aimerais pouvoir vous apprendre à écouter un coeur qui bat.

Un grand silence s'installa alors tandis que Jaka repris sa place, toujours souriante. L'homme à la cape blanche lâcha un soupir d'une lassitude profonde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/jaleniel
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Kosq.   Dim 7 Déc - 16:19

La déclaration de Hir Jaka prit au dépourvu le colosse. Quelles motivations pouvait avoir une femme tel qu'elle pour faire parti du Kosq? Puis, Edwig observa l'ensemble des jurés, chacun ayant un titre dans l'ancien langage. Cette étrange femme était probablement celle qui permettait à tous de continuer à survivre dans ce monde trop "neuf" pour eux. Ou peut être se trompait-il lourdement. Dans tous les cas, il ne pouvait en aucun se confier à elle. Membre influente d'une société secrète, elle ne pouvait, du moins pour le moment, être crue sur ses bonnes intentions.

- J'accepte votre généreuse proposition déclara Edwig, sans avoir la moindre idée de ce à quoi il s'engageait. Et j'ai pleinement conscience des enjeux de cette conversation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1165
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Kosq.   Dim 7 Déc - 16:27

- BIEN ! trancha l'homme a la cape blanche d'un ton sec. Hir Embra, voulez-vous ?

Il désigna Sylgja, à l'est. Celle-ci se leva se se positionna de la même manière que Jaka. Elle posa une question courte, mais à son sens, la plus complexe que puisse poser les membres de ce conseil en l'état.

- Que cherches-tu, Hir Ejah ? Donnes-nous ton objectif. Ton but.

Jaka se redressa sur son trône, de même que l'homme à la cape blanche, qui alla jusqu'à se pencher en avant, posant ses coudes sur ses genoux. Yaleg fronça alors les sourcils. L'homme au sud laissa couler une nouvelle larme, tandis que la femme au sud est commençait à nerveusement se gratter la tête. Cette question allait être cruciale pour la suite des événements, c'était un euphémisme d'une telle absurdité que même le Kosq ne s'en cachait pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/jaleniel
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Kosq.   Lun 8 Déc - 10:51

Un but... Lui qui avait le sentiment d'être un nouveau né face à l'incroyable savoir dont il avait hérité. Avait il réellement un objectif, après les machinations ingénieuses d'Athis et le désir de paix d'Ohihir? Quelques secondes s'écoulèrent, le temps qu'Edwig réfléchisse à une véritable réponse.

Lorsqu'est venu le temps pour Athis de passer dans un lieu n'appartenant normalement qu'aux mortels, il m'a tenu ces mots : « Sois digne de mon héritage, mais aussi de celui de ce que fut Ohihir par le passé... ». Dans la fin, son désir fut que je symbolise la fusion des deux rivaux millènaires qu'ils furent. Je pense que c'est à cela que je veux tendre, même si je suis encore bien loin de cet objectif. J'ai hérité -je crois- de l'immortalité relative des artefacts. Et en cela, j'aspire à gagner en sagesse et peut être permettre d'aider les hommes, à mon échelle.

Ces paroles sonnaient désagréablement dans les oreilles du colosse. Avec de tels objectifs, il ne pouvait continuer sa quête de vengeance envers Solunthes. Il lui restait encore beaucoup à accomplir, et le Kosq l'aiderait sans doute à trouver les qualités manquantes pour parvenir à sa quête...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1165
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Kosq.   Lun 8 Déc - 18:01

Comme s'il avait s'agit d'une machine, tous les membres se détendirent dès quelques secondes après la réponse d'Edwig. Sylgja lui sourit, l'air satisfaite, avant de se rasseoir. L'homme à la cape blanche désigna alors la femme du sud-est.

- Hir Fenraë.

Fenraë. La louve. Elle était tout le contraire de ses prédécesseur en terme de sérieux et de tenue : elle n'était pour commencer habillée que de sa cape rouge sombre, complètement nue au dessous, et ne cachait pas ses formes plus qu'attirantes, probablement par habitude, aucun membre du conseil ne semblait gêné par cela. Elle se leva et se rassis sur la rambarde. Lorsqu'elle ouvrit la bouche, ses canines se voyaient bien plus grandes et définies qu'un individu normal. Le doute quand au fait qu'elle puisse être une parleuse se leva sur le champs.

- Waf, lâcha-t-elle avec un sourire narquois. T'aime bien l'eau ?

L'homme à la cape blanche passa sa main sur son visage d'un air excédé, mais n'interrompit pas l'échange.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/jaleniel
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Kosq.   Mar 9 Déc - 18:14

Edwig fut si surpris par la tenue de la femme loup, ainsi que ses dire pour le moins décalés par rapport à ceux du reste du Kosq qu'il resta quelques instants silencieux, lançant des regards interrogateurs à Sylgja, avant de répondre succintement :

- Heuuu... Oui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1165
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Kosq.   Mar 9 Déc - 19:53

- Parfait, parce qu'il va falloir que tu prenne une douche, tu shlin...

- Il suffit, Fenraë.

Haussant les épaules, elle alla se rasseoir sous l'ordre de l'homme à la cape blanche.

- Hir Merlas

Merlas. La douleur. L'homme aux larmes se leva, et s'avança jusqu'à sa rambarde. Bien que les larmes lui traverse le visage, son visage affichait un air impassible, presque désintéressé.

- Hir Ejah. Je ressens actuellement toute la souffrance que tu as pu endurer durant toute ta vie. En particulier celle qui te transperce de toute part depuis les récents événements. Je me demande jusqu'où tu es prêt à aller pour transmettre aux hommes une sagesse qui les dépassent, et qu'ils mettront sûrement encore longtemps à comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/jaleniel
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Kosq.   Mar 16 Déc - 19:06

Un silence lourd s'installa après l'interrogation de Merlas. Irait-il jusqu'à donner sa vie pour le bien de l'humanité? Il ne s'était jamais réellement posé cette question. Lui, avait toujours essayé de sauver sa peau en priorité avant de penser à celle des autres. Pourtant, il sentait en lui l'influence d'Ohihir, le poussant à se dévouer entièrement pour la cause humaine. Et Athis, de son côté, lui soufflait de dominer le monde sans vergogne.

- Je pense qu'il me faut d'abord acquérir cette sagesse avant de l'enseigner. Et je désire me dévouer entièrement à cette quête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1165
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Kosq.   Mer 17 Déc - 13:05

Merlas retourna ne bougea pas de sa position tandis que tous les autres reprirent la leur au moment où ils posèrent leurs questions a Edwig. L'homme à la cape blanche se leva en dernier, tandis que l'homme du sud-ouest se retira. Ahnar reprit la parole en premier.

- Hir Ejah, je n'ai pas senti l'ombre d'un mensonge en vous, vous avez été sincère envers le Kosq, autant que vous le pouviez. Vous avez ma confiance, mon respect, et mon soutient.

Yaleg prit à son tour la parole.

- Le doute est encore bien trop présent en vous selon moi, il y a comme une sorte d'instinct qui continue de vous ronger, cela ne me plaît pas. Cependant, vous semblez accepter ce doute, il est à présent une part de vous et il vous permet de vous juger vous-même. Mais, vous m'excuserez, je ne vous fais pas confiance.

Ce fut autour de Jaka.

- Votre coeur bat si fort à mes oreilles que je n'ai parfois pu entendre que cela durant notre entrevue. Vous êtes ardent, mais votre visage est encore froid. Vous avez trop longtemps cherché un foyer. Aujourd'hui, je veux vous en offrir un, et une famille avec.

Sylgja regarda Edwig droit dans les yeux.

- Hir Ejah. Vous avez vu beaucoup de choses, et à présent, vous avez le souvenir de beaucoup d'autres. Vous n'êtes pas stupide, et vous êtes fort, mais vous avez été malchanceux. Aujourd'hui, votre malchance a tournée : vous nous avez trouvés. Votre place est parmi nous.

- Ouais ! Moi j'l'aime bien, l'a un bon poil, ce gars ! balança Fenraë, tout en se grattant négligemment les côtes.

- Il n'est nul autre endroit que parmi nous où je voudrait voir une personne comme vous, Hir Ejah, finit Merlas.

Tous se tournèrent alors vers l'homme à la cape blanche, qui désigna le siège sud-ouest. L'homme qui s'y trouvait sortit du petit passage menant au trône en portant un gros tissu rouge sombre. Il s'avança jusqu'à Edwig, présentant ce qui était une cape, identique à celle des autres, si ce n'est qu'elle était à la taille du colosse. L'homme à la cape blanche se leva.

- Moi, Erlyn Rin'Sanan, au service du Kosq, président ce conseil, vous acceuille Edwig Luthness, vous qui répondez parmi nous sous le nom de Hir Ejah, le seigneur héritier, parmi nous en la place élevée de votre prédécesseur. Libre à vous de refuser, et de vous savoir surveillé pour le restant de vos jours, ou d'accepter, et être libre, tout en pouvant compter sur une nouvelle famille.

L'homme à la cape blanche adressa un sourire sincère a Edwig, tandis que les autres portèrent la main sur leur coeur, s'inclinant devant celui qu'ils avaient désigné comme leur nouveau frère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/jaleniel
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Kosq.   Mer 17 Déc - 18:31

Edwig accueillit chacune des déclarations de ses désormais frères et sœurs avec un hochement de tête. Il ne sut trop comment réagir face aux dires de Hir Merlas, mais une ou l’autre des interprétations auraient été des plus compréhensibles. Le Kosq était désormais sa maison. Cette pensée lui sembla des plus étranges, ne se souvenant que depuis peu de cette antique société. Même si il ignorait encore son chemin, il savait qu’il trouverait ici l’aide dont il avait besoin.

Lorsque le président du conseil annonça son nom, Edwig se tourna vers Sylgja d’un air interrogateur. Il ne pouvait s’agir d’une coïncidence, malgré le fait qu’Erlyn aux six titres avait une renomée bien plus grande que cet homme, qui aurait bien pu être son père… Un doute naquit dans son esprit, qu’il chassa aussitôt. Le colosse avait d’autres choses à penser que les liens de filiations…
Presque instinctivement, il posa un genou à terre et se mit dos au dit Erlyn, signe de confiance envers le Kosq. L’homme agrafa la cape sur les épaules du colosse, qui se releva quelques instants après.

- Je vous remercie pour l’honneur que vous me faites, frères et sœurs. J’accepte les responsabilités que cela implique et jure de servir le Kosq quelles qu’en soient les conséquences.

Il y eu un instant de flottement, avant qu’Edwig n’ose faire sa requête, que l’on aurait pu juger de présomptueuse, mais qui lui semblait des plus légitimes.

- J’aimerais, si cela est possible, me recueillir à la base des piliers de la création…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1165
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Kosq.   Mer 17 Déc - 19:03

Pendant le moment de silence qu'avait instauré Edwig, chacun le salua en s'inclinant encore un peu plus avant de se relever. Lorsque sa demande survint, chacun d'entre eux alla vaquer à ses occupations tandis qu'Erlyn se rapprocha de lui.

- Ma foi ta demande est quelque peu surprenante, mais, quelque part, je suis heureux de savoir qu'Athis t'ait légué ce souvenir : cela m'évitera d'avoir à choisir de t'en parler ou non, et donc un conseil avec ces enfants ... Viens, mon fils, je te guiderais vers ce que tu recherches. Les lieux ont changés depuis la dernière visite du Sikilar qui marchait autrefois par tes jambes. Il se peut que l'endroit te perturbe fortement, cependant ... Compte tenu de ce que tu es devenu, il s'agit du lieu où par deux fois tu es né ...

Erlyn Rin'Sanan repris sa marche tranquillement. Sa cape blanche était probablement la raison pour laquelle il l'avait appelé "mon fils", les autres devait probablement l'appeler "père", comme une sorte de prêtre...

- Si tu as des question durant le trajet, ne te prive surtout pas ! Tu as l'air curieux, sans être avide. Trop peu de personnes sont ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/jaleniel
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kosq.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kosq.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pot à crayon :: À l'aventure!-
Sauter vers: