Le pot à crayon

Avec un crayon, on peut écrire dessiner, faire de la musique en tapant partout avec. On peut créer avec un crayon.Alors imaginez ce qu'on peut faire avec un pot à crayon!
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Meilleurs posteurs
L.Hubs (2051)
 
Louis (1316)
 
Jaleniel (1164)
 
Pomme (687)
 
Margogotte (267)
 
Juliayte (145)
 
Apocax (99)
 
Gaï Mulkairn (89)
 
Nanasen (67)
 
Danck (64)
 
Derniers sujets
» Gallerie d'image des personnages déjà apparus ou non
par L.Hubs Mer 15 Mar - 18:18

» Topic 2 - Rêve Grand
par L.Hubs Mar 15 Nov - 18:52

» Mon top 20 des personnages du Pot [Pavé]
par L.Hubs Jeu 3 Nov - 2:52

» Focus: Igole Vrag
par Louis Lun 24 Oct - 9:22

» PNJ d'à travers le monde
par L.Hubs Mer 5 Oct - 17:14

» Nouveaux lieux
par L.Hubs Mer 5 Oct - 17:06

» Aron Ralston et son équipage - Cléome Apanine, Peter Crowe
par L.Hubs Mer 28 Sep - 21:09

» Topic 1 - Les pirates de North Blue
par Louis Mer 28 Sep - 16:50

» Les inspirations musicales de L.Hubs - Rp One Piece
par L.Hubs Mar 27 Sep - 12:53


Partagez | 
 

 Le plus puissant d'entre tous

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Le plus puissant d'entre tous   Mar 16 Déc - 19:58

La jeune femme entreprit de raconter au seigneur du Nord la découverte soudaine de Solunthes et décrivit la façon dont il avait avec aisance fait resurgir leur précieuse alliée d'entre les morts. À mesure qu'elle enchaînait les mots avec une vivacité et une justesse qu'elle ne se connaissait plus, Inès sentait sa confiance en elle remonter en flèche. Ces nombreux mois de désespoirs et d'impuissances venaient de voler en éclat. À présent, elle pouvait agir, changer les choses. Elle pouvait mettre fin à cette nouvelle ère de terreur avant qu'elle ne s'enracine. Car elle le sentait, du plus profond de son être jusqu'aux veines rampantes sous son épiderme : le pouvoir de Nigfol était pleinement sien. Malgré le temps passée, son corps n'avait pas oublié comment s'en servir. La dernière fois, elle avait entrevu les limites d'un pouvoir sans limite qu'elle était désormais prête à utiliser pleinement. Edwig Luthness ne lui faisait pas peur. Aussi fort et aussi résistant soit-il, il céderait sous ses assauts répétés. Elle irait récupérer Nigdaoz, retrouverait Melody.

-Mon roi, si vous le permettez j'aimerais aller tester mon potentiel près des côtes afin de ne blesser personne.

-Notre potentiel, corrigea Nigfol.

-On peut même dire le tien, surenchérit sa porteuse. Mais là n'est pas la question. Si je suis dans le vrai, alors nous pourrons vaincre notre ennemi avec aisance.

En temps normal, Nigfol aurait suivi les recommandations d'Ohihir et aurait tenté de tempérer les ardeurs de sa camarade. Après tout, elle demeurait un artefact très jeune et ne savait pleinement maîtriser l'afflux de son pouvoir ; cela lui avait d'ailleurs valu ce sommeil prolongé. Une utilisation abusive pourrait s'avérer dangereuse pour Inès. Mais aujourd'hui, elle se sentait toute aussi insouciante que l'aristocrate. Hors de question de se retenir après s'être reposée aussi longtemps, d'autant que l'intégrité de Nigdaoz et Belwur étaient peut-être en jeu. Elle n'appréciait pas nécessairement le second mais quoi qu'elle en dise, il était des siens et elle se devait de lui venir en aide, lui qui était probablement aux mains d'un être capable de le détruire. Du fait du lien symbiotique qu'elles partageaient, les deux amies pouvaient parfaitement se comprendre sans avoir à communiquer et en étaient venues à la même conclusion. Avec ou sans l'accord d'Edward, elles partiraient, n'aurait-ce été que pour retourner à Artesia. Il y avait là-bas de précieux amis à qui il fallait à tout prix apprendre la nouvelle, Esmezia particulièrement. Celle-ci s'était battue pour venir à bout d'Athis et méritait de savoir que cette quête touchait à sa fin.

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Le plus puissant d'entre tous   Mer 17 Déc - 17:17

Contenant tant bien que mal son excitation, Edward sourit à celles qu’on aurait pu prendre pour deux sœurs. Il aurait rêvé les accompagner, assister à ce déluge de puissance qui allait se manifester bien loin de ses yeux. Malheureusement, beaucoup de choses restaient à faire. Le souverain renvoya donc Inès avec une sourire d’enfant, ainsi que son ami Arse, puis resta quelques instants seul dans la salle du trône. Il se sentait d’une légèreté des plus appréciables dans une époque aussi troublée. Le retour de Nigfol ne pouvait être que la meilleure alternative de neutralisation contre Edwig Luthness. Ceci combiné à la machinerie de Solunthes, l’ancien Ombre n’avait plus la moindre chance.
L’acte de l’artefact des illusions était sans doute la preuve ultime de sa bonne foi. Du moins, Edward l’espérait. Ressusciter le plus puissant de ses semblables –a moins qu’il n’ait manipulé de quelque façon que ce soit Nigfol- prouvait son désir de se racheter, ou tout au moins d’éliminer à tout prix la menace face à laquelle ils étaient confrontés. Désireux d’avoir les retours de l’artefact à ce sujet, il le fit convoquer…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Le plus puissant d'entre tous   Mer 17 Déc - 19:08

Ne tenant plus en place, Inès quitta la pièce dès qu'on lui en eut donné l'autorisation et fila droit vers la cour intérieure du palais, à l'abri des regards des passants. Elle ne se sentait pas d'être en public lors de sa transformation, au cas où celle-ci échouerait. Un tel échec serait au-dessus de ses forces. Mais elle le sentait, cela n'arriverait pas. La moindre parcelle de son corps lui réclamait ce pouvoir, cette puissance incommensurable qui avait fait d'elle la clé de voûte du dernier conflit valatien. Dire que toute son épopée n'avait été due qu'à un simple hasard. Llednar lui était littéralement tombé dessus, sorti de nul part, alors qu'elle se pensait enfin à l'abri au cœur de cette luxuriante forêt. Grâce à leur collaboration, ils avaient pu s'intégrer à l'équipe menée par Snori et Melody et ainsi poursuivre leurs objectifs respectifs. Mettre fin aux agissements de son père n'avait été mince affaire mais elle y était finalement parvenue grâce à l'aide de ses précieux compagnons et de l'artefact qu'ils avaient décidé de lui confier. Ils lui avaient confiance, quand bien même ils avaient fini par apprendre sa véritable identité. Elle allait le leur rendre une fois encore et restaurer la paix durement acquise. Dans ces conditions, échouer n'était même pas envisageable. Un regard échangé lui fit comprendre que Nigfol était prête également. Le bracelet redevint arme puis disparut tandis que l'avatar se fondait en elle. La formidable énergie de sa compagnonne éthérée se fondit en elle et resplendit d'une aura pâle autour de ses membres, illuminant les murs gris, perçant les cieux couvertes de cette journée morne. À l'épicentre de cette explosion lumineuse, la silhouette d'Inès était devenue immaculée et éblouissante. D'infimes changements s'y produisirent avant que les traits ne redeviennent nets et qu'enfin, le résultat de cette hybridation soit visible. La jeune naïlikane avait conservé son faciès mais sa chevelure tirait désormais sur le cyan de Nigfol et s'était considérablement allongée, flottant dans son dos comme un nuage au vent. Sa tenue, presque intégralement blanche, était constituée d'un long manteau cintré aux bordures de fourrure et de hautes bottes. Devenus azur eux aussi, ses yeux luisaient du même éclat que l'énergie crépitant autour d'elle. Elle leva sa main gantée, contemplative, et serra ses doigts autour d'une arme invisible qui prit aussitôt forme. Il s'agissait là d'un appareillage aux allures d'arbalète munie d'un court canon et d'une gâchette, dont elle connaissait parfaitement les caractéristiques. Un sourire se peignit sur ses lèvres pâles tandis qu'elle levait l'arme vers le ciel et tirait un premier coup. Le rayon bleuté transperça la voûte en un éclair, s'élevant tel un pilonne gigantesque au centre de la capitale du Nord. Tandis que le contrecoup léger lui faisait reculer l'épaule, Inès se surprit à ricaner. Rien n'avait changé. Peut-être même était-elle plus puissante encore qu'auparavant. La voix de Nigfol lui glissa qu'il était temps d'aller annoncer aux leurs que le monde était sauvé. La révulseuse plia légèrement les genoux, puis bondit une première fois, disparaissait aussitôt en ne laissant derrière elle que le courant violent résultant de cette impulsion.

Se dirigeant comme demandé vers la salle du trône, Solunthes ressentit la toute puissance de ce premier échauffement de sa congénère. Cela le fit se stopper quelques secondes, durant lesquelles il scruta les visages impassibles des gardes du palais. Eux ne pouvaient évidemment pas percevoir l’oppressante présence de Nigfol aux alentours et ne se doutaient sans doute pas qu'une attaque dévastatrice venait d'être portée tout près d'eux faute de fracas. La seule cause de la teinte de méfiance dans leur regards n'était autre que sa présence en ces lieux, lui qui continuait de susciter leur suspicion. Offtaür elle ne tarderait pas à se rendre compte de ce qu'il venait de se passer et rappliquerait dans les plus brefs délais afin de demander des explications, soucieuse qu'elle serait de garder la mainmise sur la situation. Il lui faudrait pourtant comprendre que son temps était passé depuis la disparition d'Ohihir. Elle n'avait vécu que dans son ombre et ne pourrait parvenir à s'affirmer, pas tant qu'il y aurait plus puissant et plus avisé qu'elle. Or Solunthes pouvait prétendre sans arrogance être, de tous ceux encore en vie, le plus sagace. Cette qualité ferait qu'il pourrait parvenir à son objectif. Nigfol vaincrait Athis, puis il la vaincrait et vaincrait les autres, causant comme convenu l'extinction de leur espèce. Il ne fallait pas qu'ils s'y trompe : il était de leur côté pour l'heure mais n'était en rien leur allié. Edward devait en être conscient mais cherchait certainement à s'en assurer s'il le convoquait maintenant. Après tout, ce serait l'occasion de discuter avec le petit roi. Il avait plusieurs sujets à évoquer, à commencer par celui de Nakaën. Aussi robuste soit-il, le métabolisme humain ne pouvait convenir au maître illusionniste sur le long terme. Sous peu, l'esprit de l'hovoïte disparaîtrait totalement et il lui faudrait un nouveau porteur. Un nouveau sacrifié. Cela, ils ne le lui accorderaient probablement pas si Edwig était vaincu par leur amie retrouvée. Il faudrait les convaincre, encore et toujours. Les joutes verbales amusaient Solunthes mais ne parvenaient plus à le distraire suffisamment pour qu'il en oublie l'importance de ces projets dont le tournant était imminent. Avançant d'un pas léger dans sa forme hybride, il avait conservé son apparence originelle, celle d'une silhouette sombre aux iris luisants et aux contours incertains. La maintenir était plus aisée qu'un camouflage, qui puisait rapidement dans ses réserves. On lui ouvrit la porte de la salle du trône non pas sans ôter la main du pommeau des épées et il alla s'incliner comme le voulait l'étiquette devant le souverain, avant de lui adresser la parole.

-Vous me demandiez, petit roi ?

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le plus puissant d'entre tous   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le plus puissant d'entre tous
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pot à crayon :: À l'aventure!-
Sauter vers: