Le pot à crayon

Avec un crayon, on peut écrire dessiner, faire de la musique en tapant partout avec. On peut créer avec un crayon.Alors imaginez ce qu'on peut faire avec un pot à crayon!
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Meilleurs posteurs
L.Hubs (2051)
 
Louis (1316)
 
Jaleniel (1164)
 
Pomme (687)
 
Margogotte (267)
 
Juliayte (145)
 
Apocax (99)
 
Gaï Mulkairn (89)
 
Nanasen (67)
 
Danck (64)
 
Derniers sujets
» Gallerie d'image des personnages déjà apparus ou non
par L.Hubs Mer 15 Mar - 18:18

» Topic 2 - Rêve Grand
par L.Hubs Mar 15 Nov - 18:52

» Mon top 20 des personnages du Pot [Pavé]
par L.Hubs Jeu 3 Nov - 2:52

» Focus: Igole Vrag
par Louis Lun 24 Oct - 9:22

» PNJ d'à travers le monde
par L.Hubs Mer 5 Oct - 17:14

» Nouveaux lieux
par L.Hubs Mer 5 Oct - 17:06

» Aron Ralston et son équipage - Cléome Apanine, Peter Crowe
par L.Hubs Mer 28 Sep - 21:09

» Topic 1 - Les pirates de North Blue
par Louis Mer 28 Sep - 16:50

» Les inspirations musicales de L.Hubs - Rp One Piece
par L.Hubs Mar 27 Sep - 12:53


Partagez | 
 

 Zia Fambriel, l’insupportable innocence.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Zia Fambriel, l’insupportable innocence.   Dim 2 Oct - 17:47


La famille Fambriel vit depuis toujours à Hovo, et ont comme point d’honneur de ne pas se mêler aux affaires diplomatiques des grandes nations. Chez eux, ce sont la solidarité et la convivialité qui priment : la famille est quelque chose de sacré, il faut l’aimer et la respecter. Et puis, il y a quatorze ans, Zia est née. Grandissant tranquillement dans ce havre de paix, côtoyant les plus fantastiques créatures, elle aurait pu faire une parfaite héritière de la famille Fambriel, si un élément perturbateur n’était pas intervenu. Un homme, populaire, qui devint connu par la violence, un homme dont l’image n’avait rien à voir avec celle du parfait citoyen d’Hovo : Snori Pendragon.

Zia l’a croisé deux fois. La première fut lors d’une visite diplomatique de l’Oran, la seconde lors d’un tournoi annuel pour lequel l’adolescente s’était enfuie et avait tout observé depuis les tribunes. Sa façon de se mouvoir, de se battre, son visage, son flegmatisme : il était tout simplement parfait. Depuis, la jeune fille est obsédée par Snori, cherchant à tout prix un moyen de le rencontrer à nouveau, dans n’importe quel contexte. Afin de pouvoir l’impressionner si cela devait arriver, elle s’est mise en tête d’apprendre toutes les techniques de combat de cet homme, avec pour seule arme une vieille épée rouillée trouvée au fin fond de la grange de ses parents. Le fait est qu’à force de s’entraîner avec passion, Zia a atteint un niveau élevé.

Lorsqu’elle apprit que la guerre avait éclatée et qu’un sommet se tenait à Nora, elle n’hésite pas une seconde. Elle enfila la première robe qu’elle trouva, enfourna son épée à sa ceinture et se glissa dans le premier navire qu’elle trouva en direction de la capitale de l’Oran.

Physique : Zia est, comme la plupart des habitants d’Hovo, petite et vraiment maigre. Elle a des cheveux roux très foncés, presque rouges, qu’elle n’a jamais coupé et qui lui arrivent désormais jusqu’aux mollets. Elle se coiffe simplement de deux petites nattes au sommet de son crâne, et laisse le reste de sa chevelure vagabonder. Son visage, sale, comporte de grands yeux verts pleins de malice, à moins que ce ne soit de la fourberie. Elle porté désormais une robe courte blanche et son promène pieds nus grâce à son pouvoir.

Personnalité : Elle vit à deux-cent kilomètres à l’heure ! Infatigable, toujours de bonne humeur, blagueuse, taquine, capricieuse et peut-être immature, c’est une véritable pile électrique qui ne se repose jamais, à un tel point qu’elle en devient agaçant pour les autres. Elle change radicalement de comportement en présence de Snori, avec qui elle devient calme, voir passive et attentionnée. Elle n’a pas peur de dire ce qu’elle pense ou de crier fort pour se faire entendre, et n’a aucune appréhension quand au fait de se battre, de voler, ou même de tuer.

Pouvoir : Marcheuse.

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Zia Fambriel, l’insupportable innocence.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une verité insupportable. ^
» Avez-vous (ou côtoyez-vous) des enfants insupportables ?
» La horde de Yannick Dahan et Benjamin Rocher
» SURVIVANT de James Herbert
» Que pensez-vous du Masque et la Plume ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pot à crayon :: Fiches-
Sauter vers: