Le pot à crayon

Avec un crayon, on peut écrire dessiner, faire de la musique en tapant partout avec. On peut créer avec un crayon.Alors imaginez ce qu'on peut faire avec un pot à crayon!
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Meilleurs posteurs
L.Hubs (2051)
 
Louis (1316)
 
Jaleniel (1164)
 
Pomme (687)
 
Margogotte (267)
 
Juliayte (145)
 
Apocax (99)
 
Gaï Mulkairn (89)
 
Nanasen (67)
 
Danck (64)
 
Derniers sujets
» Gallerie d'image des personnages déjà apparus ou non
par L.Hubs Mer 15 Mar - 18:18

» Topic 2 - Rêve Grand
par L.Hubs Mar 15 Nov - 18:52

» Mon top 20 des personnages du Pot [Pavé]
par L.Hubs Jeu 3 Nov - 2:52

» Focus: Igole Vrag
par Louis Lun 24 Oct - 9:22

» PNJ d'à travers le monde
par L.Hubs Mer 5 Oct - 17:14

» Nouveaux lieux
par L.Hubs Mer 5 Oct - 17:06

» Aron Ralston et son équipage - Cléome Apanine, Peter Crowe
par L.Hubs Mer 28 Sep - 21:09

» Topic 1 - Les pirates de North Blue
par Louis Mer 28 Sep - 16:50

» Les inspirations musicales de L.Hubs - Rp One Piece
par L.Hubs Mar 27 Sep - 12:53


Partagez | 
 

 Un jeune homme gênant.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1164
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 22
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Un jeune homme gênant.   Mar 4 Sep - 22:29

[ Topic pour les poursuivants ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/jaleniel
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: Un jeune homme gênant.   Jeu 6 Sep - 22:19

[HRP: Bah...c'est bien beau de créer un topic, mais Marc est chez lui comme je l'ai déjà dit, donc faut poster hein!]

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 25

MessageSujet: Re: Un jeune homme gênant.   Jeu 6 Sep - 22:34

A bout de souffle, Iris avait cessé de courir. De nombreuses gouttes de sueur tombaient de son front, et la nuit blanche de la veille commençait à se faire ressentir. Le môme les avaient distancés, et cela avec une facilité apparente... Ils avaient du se tromper de rue à un moment ou un autre, ou peut être que Marc s'était caché un instant, les laissant passer devant... Lorsqu'ils se furent tous regroupés, les poursuivants se regardèrent, à bout de souffle.

- Que fait on, maintenant? demanda Iris, entre deux halètements... On n'arrivera pas à le retrouver, du moins pas sans Gérard...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1164
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 22
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Un jeune homme gênant.   Sam 8 Sep - 11:38

En regardant les jeunes recrues, Kaiga compris qu'il fallait mieux abandonner cette poursuite. De toute façon, ils l'avaient perdu depuis un certain bout de temps, et que faire si jamais ils tombaient sur lui ? Qu'importe. Ce jeune homme était gênant, mais tant qu'il était persuadé d'avoir bien agit, il ne signifiait rien. S'il croyait Taetra en danger, tant mieux.

- On laisse tomber. Suivez-moi, on va au point de rendez-vous. En revanche, ça peut-être assez dangereux, ce coup-ci. On va peut-être affronter votre première sombrité, dit-il avec sérieux, comportement inhabituel chez le sourcier peintre. Vos armes sont chargées. Vous n'avez plus qu'à retirer la sécurité. Allez.

Il se mit à avancer dans une direction qui lui semblait sûre. Cirdan, à genoux d'épuisement, se releva difficilement pour le suivre. Toute cette histoire, c'était vraiment n'importe quoi. Il n'avait que 17 ans et avait déjà risqué d'aller en prison. Peut-être même plus, étant donné qu'il était sourcier. Depuis qu'ils avaient rejoint, ou plutôt rencontré Taetra, leur seule option était à présent de les suivre, même s'ils faisaient ça volontairement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/jaleniel
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: Un jeune homme gênant.   Lun 10 Sep - 22:31

La pause d'Erik ne fut pas d'une longueur faramineuse. Après un repas rapide dans un établissement lambda faisant plus office de brasserie que de vrai restaurant, il tenta de joindre Eliott. Ce dernier répondit dès le premier appel, pour le plus grand bonheur du militaire qui n'avait pas de temps à perdre. Un petit quart d'heure plus tard, tous deux se retrouvaient dans la loge de l'ingénieur, face aux écrans de surveillance de la ville. Les compères avaient parfaitement conscience d'agir dans l'illégalité la plus totale mais ne s'en souciaient guère: la récompense en valait la chandelle, voire le centuple. En conjuguant leurs efforts, ils parvinrent à suivre la trace de ce fameux Chris dont Ant avait parlé, jusqu'à son domicile. De là, en sa basant simplement sur le bottin et sur quelques documents officiels, sa véritable identité fut dévoilée. Marc Leprêtre. Vu l'impasse dans laquelle se trouvaient les investigations du major, celui-ci n'avait d'autre choix que de demander la collaboration de ce jeune homme s'étant lui aussi lancé à la recherche d'Élise Bottero. Par les miracles de la technologie dont lui seul comprenait les tenants, Eliott parvint à infiltrer la ligne téléphonique et à apprendre que quelqu'un dans ce domicile avait appelé la police. Ce peu après que Marc Leprêtre soit rentré chez lui, tard dans la matinée. Ils possédaient à présent une adresse, un nom, un alibi. Après avoir demandé à son compagnon de poursuivre les recherches du côté de Joseph Mayer et de Noatak Yakone, Erik se rendit sur place. À quatorze heures précises, il sonna à la porte des Leprêtre, vêtu de l'uniforme réglementaire, ornementé des diverses insignes prouvant sa grade. La mère de famille vint ouvrir.

-Que puis-je pour vous?

-Il semblerait qu'un certain Marc Leprêtre ait contacté les services de police vers onze heures ce matin. Vit-il bien ici?

-Oui...oui, c'est bien le cas. Eh bien, entrez je vous prie. Marc! Tu devrais descendre!

Pendant qu'Erik s'installait sur le canapé sous les conseils de madame Leprêtre, on entendit des pas rapides dans l'escalier. Marc apparut, vêtu comme d'accoutumée d'un élégant costume, déjà chaussé. Tout pensait à croire qu'il attendait la venue de la police et qu'il voulait coopérer pleinement avec eux, quitte à se rendre sur le terrain. Drôle de type, ne put s’empêcher de penser le militaire. Après avoir été victime d'une agression quelconque, on se sentait généralement abattu; cela ne redonnait en aucun cas de l'énergie. Du moins chez les gens normaux. Avant d’entamer un discours quelconque, Erik remit en place tous les éléments. Le garçon entre dans le restaurant, y reste plusieurs minutes, puis s'enfuit en courant avant de reprendre son vélo. Quelques inconnus le poursuivent avant qu'il ne rentre chez lui à toute vitesse. Il pouvait s'agir d'un simple guet-apens...ou de quelque chose de bien plus important. La première chose à faire était donc d'élucider la nature exacte de l'appel. La voie de la simplicité serait la plus efficace.

-Bonjour jeune homme. Allons à l'essentiel, voulez vous?

-Oh que oui.

Tous deux restèrent silencieux un instant. Les mots de l'étudiant avaient été forgés d'une volonté de fer. Étonnant.

-Bien, il faudrait tout d'abord que vous me répétiez, brièvement, tout ce que vous avez vu à l'intérieur de ce restaurant, et tout ce que vous y avez appris.

À aucun moment, Erik ne douta de sa supériorité vis à vis de son interlocuteur. L'uniforme, le grade, la prestance...tout jouait en sa faveur. Seulement voilà, Marc Leprêtre n'avait rien, ni de par ses facultés intellectuelles ni de par ses convictions, d'un citoyen lambda. Le cerveau de ce dernier tournait à toute vitesse comme à chaque fois qu'un doute s'insinuait dans son esprit. Toutes les possibilités y passèrent, mais seulement deux furent retenus, la première étant que cet homme était un officier digne de confiance. La seconde, quant à elle, supposait que l'homme en face de lui tentait de le manipuler afin de lui extorquer des informations auxquelles il n'aurait pas du avoir accès. Qui plus est, son uniforme, bien que très semblable à ceux des officiers locaux, présentait quelques différences, notamment au niveau des médailles. Pas de chance pour le major, Marc avait étudié le fonctionnement des différentes armées à travers le monde. Une lueur apparut dans son regard. Le militaire comprit qu'on l'avait démasqué.

-Maman, est-ce que tu pourrais nous laisser seuls un instant s'il te plait?

Après un court moment de surprise, la dite matriarche finit par obéir et se retira, laissant les hommes face à face. Leurs attitudes respectives venaient de changer du tout au tout, passant de l'expression protocolaire aux mines impénétrables.

-Qui êtes vous?

-Erik Saori. Je ne sais pas comment tu t'y ai pris, mais j'ai de bonnes raisons de croire que tu as découvert la planque de Taetra. Je veux les débusquer.

Inutile de mentir au major, celui-ci s'en rendrait sans doute immédiatement compte. Soit, ce serait un jeu de question-réponse franc et direct!

-La police est déjà sur le coup, vous arrivez trop tard.

-Je suis meilleur qu'eux.

-Pas que moi visiblement...

Erik serra les dents. Comment convaincre l'étudiant à présent qu'il menait la conversation? Il devait se servir de vrais arguments, utiliser des cartouches auxquelles Marc serait sensible. Dans tous les cas, mieux valait rester insensible aux diverses remarques cyniques en provenance du jeune homme. Il cherchait probablement à le déstabiliser, mais était tombé sur la mauvaise personne s'il escomptait utiliser cette stratégie aussi sommaire.

-S'ils trouvent Élise Bottero, ils la captureront. J'ai cru comprendre qu'il ne s'agissait pas de ce que vous désiriez.

Zut. Sur le moment, il n'y avait pas pensé. Élise lui importait finalement très peu vu l'os sur lequel il était tombé, mais la loi risquait de condamner cette autre fille. Qui plus est, si Taetra disparaissait si vite, nombre d'éléments intéressants pourraient disparaître. Certes, ces hommes méritaient la prison, toutefois il aurait été bon d'en apprendre plus sur eux avant de s'en débarrasser. Et malgré lui...il repensa encore à cette autre fille. Erik sourit. L'amour. Bingo.

-J'ai moi aussi mes raisons personnelles. Mon frère risque de se retrouver malgré lui impliqué dans toute cette histoire. Je pense de surcroît que Taetra va échapper à vos hommes incompétents, et que c'est tant mieux. Nous devons d'abord les infiltrer avant des les détruire intégralement. Vous auriez du contacter l'armée, pas la police.

Marc pensa tout d'abord que le militaire lui débitait tout ce baratin uniquement pour chercher à le convaincre, toutefois un fond de vérité apparaissait clairement dans ses propos. Le jeune homme avait écouté les informations toute la matinée afin de suivre l'avancement des évènements sans le moindre succès: aucune chaîne télévisée n'avait parlé de la capture de Taetra. Si l'opération avait été un succès, le gouvernement s'en serait vanté et l'aurait crié sur tous les toits, afin de montrer une bonne fois pour toute que les terroristes n'étaient pas les bienvenus. L'échec était donc à suggérer.

-Comment comptez-vous vous y prendre?

-Vous l'avez sans doute déjà deviné. Je ne suis pas venu vous parler par hasard.

Un sourire naquit sur les lèvres de l'étudiant. Enfin un homme le comprenant, le type de personnes préférant passer à l'action avec un vrai plan et qui n'avait pas froid aux yeux! Même s'il ne le connaissait que très peu, il admirait déjà sa fougue. Qui plus est, Erik avait encore tapé juste.

-Vous savez en vérité parfaitement ce que je sais déjà, n'est-ce pas? Toute cette manœuvre n'avait pour but que de mon convaincre, et c'est plutôt réussi. Je vais les retrouver et tenter de m'infiltrer parmi eux en vous donnant toutes les informations dont je disposerais, puis nous les arrêterons ensemble, c'est cela?

-Rejoignez moi ce soir au salon pour la remise de prix. Si vous ne me trouvez pas, je vous trouverais.

Après avoir salué rapidement madame Leprêtre, Erik retourna le plus rapidement possible vers les appartements d'Eliott. L'opération était un succès absolu. Plus que des simples informations dont il se serait contenté, il venait de se faire un allié de poids! Jamais il n'avait eu l'occasion de croiser un garçon dont le cerveau fonctionnait aussi vite: quand bien même ils ne se connaissaient pas, Marc était parvenue à comprendre tous ses plans en l'espace de quelques minutes. À eux trois, ils stopperaient Taetra sans le moindre souci! Tout compte fait, si. Il restait un souci. Ant...



_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: Un jeune homme gênant.   Mer 12 Sep - 16:19

[HRP: Post édité au fait! Je précise pour ceux qui n'auraient pas fait gaffe.]

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un jeune homme gênant.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un jeune homme gênant.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Et m’aime si {A Toi Séduisant Jeune Homme}
» Pensées d'un jeune homme - IV
» Recherche un Jeune homme noir
» A la recherche d'un jeune homme.
» Philby, portrait de l’espion en jeune homme de Robert Littel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pot à crayon :: A l'aventure !-
Sauter vers: