Le pot à crayon

Avec un crayon, on peut écrire dessiner, faire de la musique en tapant partout avec. On peut créer avec un crayon.Alors imaginez ce qu'on peut faire avec un pot à crayon!
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Meilleurs posteurs
L.Hubs (2051)
 
Louis (1316)
 
Jaleniel (1164)
 
Pomme (687)
 
Margogotte (267)
 
Juliayte (145)
 
Apocax (99)
 
Gaï Mulkairn (89)
 
Nanasen (67)
 
Danck (64)
 
Derniers sujets
» Gallerie d'image des personnages déjà apparus ou non
par L.Hubs Mer 15 Mar - 18:18

» Topic 2 - Rêve Grand
par L.Hubs Mar 15 Nov - 18:52

» Mon top 20 des personnages du Pot [Pavé]
par L.Hubs Jeu 3 Nov - 2:52

» Focus: Igole Vrag
par Louis Lun 24 Oct - 9:22

» PNJ d'à travers le monde
par L.Hubs Mer 5 Oct - 17:14

» Nouveaux lieux
par L.Hubs Mer 5 Oct - 17:06

» Aron Ralston et son équipage - Cléome Apanine, Peter Crowe
par L.Hubs Mer 28 Sep - 21:09

» Topic 1 - Les pirates de North Blue
par Louis Mer 28 Sep - 16:50

» Les inspirations musicales de L.Hubs - Rp One Piece
par L.Hubs Mar 27 Sep - 12:53


Partagez | 
 

 La vraie Taetra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1164
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 22
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: La vraie Taetra   Mar 4 Sep - 22:28

[ topic pour ceux qui sont dans les sous-terrains ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/jaleniel
Margogotte
Prince de Porol
avatar

Messages : 267
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 23
Localisation : Brocéliande, au pays de Merlin l'Enchanteur

MessageSujet: Re: La vraie Taetra   Mer 5 Sep - 9:52

Alors que Jude s'enfuyait vers le parking souterrain, Blandine n'avait eu d'autre choix que de lui emboîter le pas. Au centre du parking, il y avait un van, et au moment où elle s'apprêtait à y entrer, un téléphone vola à quelques centimètres de son oreille. Décidant que ce n'était pas le moment de se poser des questions, elle s'installa derrière les deux adolescentes, et remarqua avec un grincement de dents que la sombrité était à présent de la partie.
Quelqu'un descendit du van, remonta, le téléphone à la main. Il s'agissait d'un jeune homme qu'elle n'avait fait que croiser, jusqu'à présent, et quand il proposa de téléphoner au domicile du fuyard, Blandine préféra ne pas répondre.
Les récents évènements prenaient une tournure plutôt inquiétante.
Le véhicule s'ébranla, et bientôt le rugissement du moteur remplit l'habitacle. Ils roulèrent quelques minutes, avant que quelqu'un n'annonce leur arrivée à Taetra. La jeune fille sourcilla: ainsi, le corpus, les dortoits, le restaurant, n'étaient qu'une façade. Une gigantesque cité souterraine s'ouvrait à présent devant eux, apparaissant comme le paradis après ces tunnels obscurs. Stupéfaite, Blandine ne put se retenir, et s'approcha de la vitre. C'était tout simplement incroyable!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ze-grabouilleuse.eklablog.com
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: La vraie Taetra   Jeu 6 Sep - 15:26

Lorsque la cité apparut à travers les vitres du van, Élise écarquilla les yeux. Il ne pouvait pas s'agir d'autre chose que d'une hallucination. On ne construisait pas de tels monuments sous une ville aussi importante que Néris sans que personne ne s'en rende compte. Pas avec ces millions d'habitants et de touristes, pas avec ces forces de l'ordre présentes en nombre. Entre les ouvriers, les géologues, les clochards résidant dans les égouts, personne n'avait jamais rien remarqué? Cela tenait soit du lavage de cerveau à une échelle monumentale, soit du simple miracle. Abasourdie, l'adolescente observa le détail de leur nouvel environnement sans un mot - il n'y avait de toute manière rien à dire. Ce ne fut qu'après un temps d'adaptation considérable qu'elle retrouva ses esprits et sa curiosité.

-Si c'est ici que tout se passe, pourquoi avoir utilisé le restaurant?

Les nouvelles recrues et les anciennes auraient sans l'ombre d'un doute été plus en sécurité en s'installant directement ici, loin des yeux du public. Cela aurait permis d’empêcher des incidents comme celui de ce matin, lequel aurait pu être facilement évité! Blandine, assise derrière eux, paraissait envoûtée par la forteresse. À bien y réfléchir, Élise aussi s'enjouait de cette découverte malgré sa remarque. Elle découvrait peu à peu le véritable visage de Taetra, lequel prenait des teintes mystiques. De grandes choses restaient encore à venir en son sein.

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1164
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 22
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: La vraie Taetra   Jeu 6 Sep - 15:55

- Je voulais pas prendre le risque que l'un de vous retourne sa veste, mais la situation a changé, expliqua Jules.

En fait, cet endroit fut construit à un âge médiéval, puis Néris fut construite sur les ruines de cette ancienne cité, expliqua Gérard à Elise. Ce que les bâtisseurs n'ont pas cherché à voir, c'est si les ruines découvertes ne cachaient pas une ville ensevelie. Sujet auquel nous nous sommes intéressé, et nous sommes assez fiers d'avoir découvert une partie de notre passé ici. Nous avons creusé et nettoyé ces lieux nous même, et voici ce que ça donne.


Ils s'enfoncèrent jusqu'à un bâtiment et s'arrêtèrent devant les portes. Au dessus de celles-ci prônait un énorme marteau peint blanc, sur le fond noir du bâtiment. Un cercle entourait le poids de cette masse, dans lequel était soigneusement écrit "Adhuc patiens durante Taetra". Il y avait d'autres bâtiments du même genre, autours, représentant parfois un livre, un cadenas, des pistolets, un loup etc, etc. Gérard et Jules sortirent du van, prenant les clé. Sam ouvrit la porte arrière et sortit à son tour, elle s'occuperais des enfants. L'archiviste et l'actuel maître entrèrent alors dans l'édifice noir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/jaleniel
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: La vraie Taetra   Mer 12 Sep - 19:58

Élise, désormais silencieuse, observait les différents blasons présent un peu partout dans la cité secrète. En ajoutant des archers sur les toits, le décor aurait été parfaitement similaire à celui d'une forteresse moyenâgeuse. Dès que Gérard descendit du van, elle comprit que tous pouvaient, voire devaient en faire de même, aussi mi-elle pied à terre non sans satisfaction. Il fallait dire qu'avec toutes ces annonces, ces découvertes et ces rebondissements, tous avaient sans doute hâte de découvrir leur véritable quartier général. Une fois celui-ci ouvert, l'adolescente s'y engouffra en compagnie de ses camarades. Le bâtiment, impressionant de l'extérieur, s'avérait somptueux. Mariant à la perfection une confortable modernité à des traits plus traditionnels, il aurait été considéré par moult architectes comme une véritable merveille. Une fois l'étonnement passé, Élise se fit la réflexion qu'ils se trouvaient sous terre. De ce fait, il ne pouvait y avoir aucun contact direct avec l'astre solaire. Kiwi n'avait donc pas à rester enfermé. Son faible poids permettait à l'adolescente de le porter dans ses bras sans la moindre difficulté, aussi la créature s'y installa. Ce fut l'occasion pour sa maîtresse d'adresser la parole à Raven, lequel semblait surpris d’apercevoir le promeneur nocturne.

-Je te présente Kiwi. C'est une sombrité, mais ne t'en fais pas il ne ferrait pas de mal à une mouche. Je n'ai pas l'impression en tout cas.

Quelques minutes plus tard, le second véhicule arriva sur place. Cette fois-ci, Noatak en surgit le premier, visiblement plus qu'enthousiasmé par ce retour à Taetra. Il fallait dire qu'il n'avait pas eu l'occasion de se rendre sur place depuis une bonne décennie, si ce n'était plus. Oubliant totalement Ant, il se dirigea vers ceux qu'il supposait être de nouveaux membres, tout sourire.

-Eh bien, à ce que je vois vous WAOW! C'est quoi ça?

-C'est Kiwi, répondit Élise, tout sourire. Je ne pensais pas vous revoir ici. Tiens, je vais te montrer comment dire bonjour, Kiwi...

Élise agrippa le bras de la sombrité et fit mine de l'agiter, espérant que son pantin d'un instant parvienne ultérieurement à reproduire le geste. Après tout, il avait déjà fait preuve d'une certaine intelligence et il s'agissait selon Sam d'une forme embryonnaire; peut-être qu'en l'éduquant un peu il pourrait développer certaines facultés proches de celle de l'homme. Peut-être. Noatak, de toute manière habitué à faire des rencontres pour le moins incongrues lorsqu'il entrait en contact avec ses anciens collègues, ne s'attarda pas sur le sujet et se tourna vers Gérard.

-Faut qu'on parle! Je vous ai emmené ce type là, euh...comment tu t'appelles déjà?

-Erwan?! J'ai comme l'impression d'avoir loupé un chapitre, là.

Comment se faisait-il que le jeune sculpteur et elle-même se retrouvent ici? Croire au hasard, soit, mais les choses commençaient vraiment à être louches. Peut-être qu'Erwan était dors et déjà un membre de Taetra et qu'il avait fait en sorte de la recruter en lui faisant passer un test sans qu'elle s'en rende compte, ou quelque chose du genre. Tout était à supposer avec ces gens là.



_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 25

MessageSujet: Re: La vraie Taetra   Mer 12 Sep - 20:49

Le regard d'Ant s'attarda quelques secondes sur la sombrité avant de revenir sur le but premier de toutes ses péripétie, c'est à dire Elise. La jeune fille semblait en bonne forme, ce qui rassura quelque peu le sculpteur. La prenant en aparté, il déclara :

- Je voulais m'assurer que tu allais bien, après que j'ai appris que tu étais partie pour Taetra... Mais je n'avais pas imaginé me retrouver impliqué à tout ça fit il, en désignant d'un signe de tête le château.

Toute cette matinée avait été un véritable enfer pour lui, et il espérait bien que toute son aventure ne serait pas vaine. Lorsqu'il se serait assuré que la jeune fille allait bien, il se débrouillerait pour avoir d'avantage d'information sur l'organisation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: La vraie Taetra   Sam 15 Sep - 7:40

[HRP:Sans déconner, y'a PERSONNE pour répondre là?]

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Margogotte
Prince de Porol
avatar

Messages : 267
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 23
Localisation : Brocéliande, au pays de Merlin l'Enchanteur

MessageSujet: Re: La vraie Taetra   Sam 15 Sep - 8:53

[HRP: A part "Blandine descendit du van et admira l'architecture des lieux avant de rejoindre le reste du groupe", je vois pas trop ce qu'il y a à dire. Moi j'attends que Jolan fasse avancer les choses, là y a absolument rien à faire!]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ze-grabouilleuse.eklablog.com
Pomme
Griffon
avatar

Messages : 687
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: La vraie Taetra   Sam 15 Sep - 9:37

Perdue dans ses pensées, Jude ne se rendit pas tout de suite compte du lieu dans lequel le van était plongé. A vrai dire, et si quelqu'un lui avait demandé, elle aurait simplement répondu que le véhicule avançait dans un souterrain ou dans un tunnel quelconque. Après tout, ce genre de situations semblaient surréalistes...

Tandis que ses camarades étaient descendus, depuis un bon moment, de leur unique moyen de transport, l'adolescente observa avec crainte l'environnement dans lequel ils se trouvaient à présent. Le nez collé à la vitre, cette "ville sous la ville" apparaissait comme fade, peut-être même encore plus fade que Neris, et ne laissait présager rien de bon. En plus de ses troubles du comportement, la jeune fille souffrait de claustrophobie légère, et la question de l'éventuelle liaison entre cette peur de l'enfermement et de sa bipolarité se posait bien évidemment, mais personne n'avait pu la prouver jusqu'à présent. Combien de temps allaient-ils rester ici ? Cette interrogation tournoyait dans l'esprit de Jude, non sans crainte. Elle sentait déjà son rythme cardiaque s'accélérer, sa respiration se faire plus brève et des gouttes de sueur couler dans son dos, sans parler de cette boule dans l'estomac qui lui plombait le ventre. Quelle plaie.

Tentant de se focaliser sur autre chose que sur l'absence de Soleil ou sur l'atmosphère ratatinée, elle regarda une nouvelle fois les alentours. L'architecture se montrait bien plus belle et typique que celle de Neris, c'était évident, et les origines de cette cité méritaient sans nul doute d'être connues. L'un de ses amis auraient sans doute une idée là-dessus. Ainsi, curieuse, la jeune fille descendit du van et se dirigea vers ses camarades. Sur le chemin, elle se souvint de ce livre dans lequel deux jeunes gens vivent dans une ville enfouie sous la terre pour échapper à un cataclysme quelconque, ce genre de cataclysme qu'on ne voit que dans les ouvrages fantastiques. Comment s'appelait-il déjà, ce bouquin ?

Tandis qu'elle allait demander plus amples d'explications sur leur arrivée dans ces lieux, son regard s'arrêta sur le visage d'un jeune homme qu'elle ne connaissait pas. Le pointant du doigt, elle lui demanda :

- Vous êtes qui, vous ?

Elle savait à quel point le ton qu'elle avait employé à son égard était malpoli, et elle se pinça les lèvres en guise d'excuses, avant de marmonner quelques mots.

- La cité de l'ombre ... de Jeanne DuPrau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: La vraie Taetra   Sam 15 Sep - 21:13

S'assurer qu'elle aille bien? Décidément, quel hurluberlu ce sculpteur. Ils se connaissaient à peine, ne savaient absolument rien l'un de l'autre, pourtant il avait voulu la retrouver sur des suppositions pour s'assurer qu'elle allait bien. Si la situation avait des côtés comique, un détail titillait toutefois la condamnée. Si sa mémoire ne lui faisait pas défaut- ce qui n'était jamais le cas- elle n'avait pas évoqué une seule fois l'organisation en présence d'Erwan, ni dit quoi que ce soit qui puisse laisser à supposer une quelconque affiliation. Le fait qu'il ai appris qu'elle faisait partie de Taetra restait donc pour le moins troublant. Vu la mine étrange du médecin, il avait du se passer beaucoup de choses dans la matinée: le restaurant n'avait pas été le seul endroit agité en ville! Ils en sauraient de toute façon très vite bien assez tôt, aussi mieux valait-il faire preuve de politesse élémentaire pour le moment.

-Comme tu peux le voir, je me porte bien. Jude, je te présente Erwan Saori. Tu te souviens, c'est le garçon dont je t'avais parlé, le sculpteur. Jude? Tu vas bien?

Son amie tirait une mine affreuse; il n'était pas impossible qu'elle s'apprête à faire une de ses fameuses crises. Ce spectacle n'avait en général rien de ravissant. Élise y avait déjà assisté à deux reprises: malgré le fait qu'elle connaisse Jude par cœur, elle ne l'avait pas reconnu dans ces moments-là.

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La vraie Taetra   

Revenir en haut Aller en bas
 
La vraie Taetra
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La vraie liberté ne consiste pas à faire ce qu'on veut...
» [Etcherelli, Claire] Elise ou la vraie vie
» Sauce tomate bolognaise (la vraie)
» La vraie histoire de la fondation de Marseille
» CD : L'Histoire vraie du Titanic

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pot à crayon :: A l'aventure !-
Sauter vers: