Le pot à crayon

Avec un crayon, on peut écrire dessiner, faire de la musique en tapant partout avec. On peut créer avec un crayon.Alors imaginez ce qu'on peut faire avec un pot à crayon!
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Meilleurs posteurs
L.Hubs (2051)
 
Louis (1316)
 
Jaleniel (1164)
 
Pomme (687)
 
Margogotte (267)
 
Juliayte (145)
 
Apocax (99)
 
Gaï Mulkairn (89)
 
Nanasen (67)
 
Danck (64)
 
Derniers sujets
» Gallerie d'image des personnages déjà apparus ou non
par L.Hubs Mer 15 Mar - 18:18

» Topic 2 - Rêve Grand
par L.Hubs Mar 15 Nov - 18:52

» Mon top 20 des personnages du Pot [Pavé]
par L.Hubs Jeu 3 Nov - 2:52

» Focus: Igole Vrag
par Louis Lun 24 Oct - 9:22

» PNJ d'à travers le monde
par L.Hubs Mer 5 Oct - 17:14

» Nouveaux lieux
par L.Hubs Mer 5 Oct - 17:06

» Aron Ralston et son équipage - Cléome Apanine, Peter Crowe
par L.Hubs Mer 28 Sep - 21:09

» Topic 1 - Les pirates de North Blue
par Louis Mer 28 Sep - 16:50

» Les inspirations musicales de L.Hubs - Rp One Piece
par L.Hubs Mar 27 Sep - 12:53


Partagez | 
 

 Super-Soldat Saori

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 25

MessageSujet: Re: Super-Soldat Saori   Mer 29 Aoû - 16:09

Si on demandait à Erwan pourquoi il avait agi ainsi ce jour là, il aurait été incapable de formuler une réponse viable. Peut être que la récente confrontation avec son frère, ou la crainte qu'il n'arrive quelque chose à une jeune adolescente malade qu'il connaissait à peine, avaient joué un rôle certain dans l'histoire. Il était tout aussi probable que l'air amusé du pharmacien, ainsi que son évident mensonge aient poussé le jeune sculpteur hors de lui. Néanmoins, voilà ce qui se passa exactement.

Sentant la colère monter en lui, Erwan perdit tout contrôle de lui même. Rouge de colère, il serrait un burrin qui se trouvait dans sa poche à s'en entailler la main. Partant à la poursuite de l'homme sans hésiter, il l'empoigna par le col et le plaqua contre une étagère, cela avec sa main libre.

- Ecoutez moi bien, parce qu'ensuite, ce sera à vous de parler, et j'espère que votre réponse me conviendra.

Il leva la main qui tenait le burrin et le plaça juste devant l'oeil droit de l'homme. Si il n'avait pas été dans cet état de colère noire, le jeune homme se serait étonné lui même de voir que son outil de travail, ainsi que sa main étaient noués entre eux d'une étrange texture organique qui donnait l'illusion que le sculpteur ne faisait plus qu'un avec son arme improvisée. Tout cela était lié, il le comprendrait plus tard, à son pouvoir de sourcier.

- L'armée va sans doute venir ici, à la recherche d'informations. Peut être même que les Taetras viendront vous rendre visite aussi. Et comme moi, ils ne vous laisseront pas d'autres choix que de répondre à ma question! Mais à ce moment là, Elise sera en sécurité, grâce à vous, et grâce à moi!

La voix rauque du jeune homme résonnait dans la pharmacie déserte. Une veine battait sur la tempe d'Erwan.

- DITES MOI OU ELLE EST, TOUT DE SUITE!


//HRP// Ce topic aurait du s'appeler Supers-Soldats Saori //HRP//
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: Super-Soldat Saori   Mer 29 Aoû - 16:30

-Je vous conseille effectivement de nous dire où se trouve cette fille.

Erik venait d'apparaître au détour de la rangée d'étagères, marchant d'un air déterminé vers son frère et le médecin. Il avait rapidement répondu à quelques questions des journalistes en se montrant le plus neutre possible, sachant parfaitement qu'il ne valait mieux pas prendre parti lors de ce genre d'interview. Suite à cela, le Major avait pris un peu de retard. Afin de rattraper-ce dernier, il avait du courir à travers les rues de moins en moins fréquentées. Son uniforme l'avait grandement aidé à se frayer un chemin dans la foule, laquelle s'écartait sans se poser de questions lorsqu'un représentant des forces de l'ordre agissait. Finalement, il avait vu son cadet entrer dans la pharmacie, puis avait simplement écouté la conversation depuis le pas de la porte restée entrouverte.

-Merci de ta collaboration Erwan,ajouta-t-il.

Malgré lui, Ant l'avait guidé jusqu'à une précieuse source d'information. Il y avait désormais une piste de plus à étudier: la fille de Joseph Mayer. Probablement la seconde fille, celle restée debout lors de la collision avec ce soit-disant "Chris". Les yeux rivés sur le médecin, Erik ne remarqua pas la forme étrange de la main du sculpteur. Le sourire du pharmacien n'avait pour sa part toujours pas disparu. Un éclat de folie dans le regard, il dévisageait la petite fratrie, puis se concentra sur le plus jeune des deux.

-Vous ne me tuerez pas. Vous ne me ferez même pas le moindre mal après tout. Vous n'êtes pas ce genre de garçons.

Si ses mots dégageaient une grande assurance et un sang-froid hors du commun, sa voix le trahissait: il n'était pas certain de la justesse de ses propos. En un éclair, Erik fit jaillir de sa veste un petit revolver, dont il posa consciencieusement le canon sur le front du médecin.

-Moi je vous tuerais. Dites moi où se trouve Élise Bottero, et surtout dites moi tout ce que vous savez à propos de Taetra.

-Je sais que vous la cherchez en tout cas...

Erik enfonça légèrement le canon dans la chair du médecin. Celui-ci, au lieu d'être apeuré, fut pris d'un monumental éclat de rire. Un véritable fou...D'un geste parfaitement maîtrisé, le militaire, de sa main libre, exerça une pression sur sa tempe puis lui asséna un coup sec à la nuque. L'intégralité des muscles de son corps se relâchèrent. Sans ménagement, Erik écarta son frère et chargea le médecin sur son épaule. Il ne dirait rien tant qu'il ne serait pas en condition. L'arrière boutique serait parfaite pour une séance de torture. Psychologique dans un premier temps. Physique s'il ne se décidait pas à parler.

-Ant, va fermer la boutique, on va interroger ce type à ma manière.

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 25

MessageSujet: Re: Super-Soldat Saori   Jeu 30 Aoû - 13:47

Ant sentit sa mâchoire se crisper. Il avait échoué, et son frère avait gagné. Se soumettant à l'autorité d'Erik, le jeune homme ferma les stores de la pharmacie, et verrouilla la porte, tandis que le militaire emmenait leur homme dans l'arrière boutique. Jetant un coup d'oeil à l'extérieur, le sculpteur vérifia que personne n'avait observé la scène. Personne... Il laissa sa tête s'appuyer contre la vitre. Y avait il encore quelque chose à faire? Suivre simplement son frère pour s'assurer qu'aucun mal ne serait fait à Elise? Il s'agissait sans doute de la solution de facilité. Mais ce n'était sans doute pas la meilleure chose qu'il puisse faire. Secouant sa tête, il partit rejoindre son frère. Dans ses pensées, il trébucha et s'étala sur le sol. Se relevant avec difficulté, il remarqua qu'il avait trébuché sur son burin. Sans savoir comment il était tombé là, il le ramassa et le plaça dans sa poche, puis entra dans la salle. Son frère, une arme à la main, était en train de menacer le pharmacien. Il observa la scène passivement, comme si il ne faisait pas parti de ce monde...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: Super-Soldat Saori   Jeu 30 Aoû - 14:39

Sans surprise, le mécontentement se lisait sur le visage du sculpteur. Après avoir été berné de la sorte, on ne pouvait pas en attendre moins de sa part. Erik se dit avec parcimonie qu'à sa place, il aurait sans doute réagi avec bien plus de virulence: dans un sens, il pouvait être reconnaissant envers son frère d'accepter la défaite avec un tel calme. Dès que le pharmacien fut ligoté à une chaise, son geôlier éteignit la lumière, n'allumant que la lampe torche de son revolver - un modèle plus imposant que le précédent. Il ne s'agissait là que d'un simple conditionnement. Une fois son interrogatoire mentalement préparé, Erik asséna une grande gifle à sa victime pour la réveiller.

-On va mettre les choses au clair tout de suite. Avant que vous ne me disiez que vous connaissez vos droits, sachez que vous avez tort: en tant que major de l'armée thoemienne je vous interroge en toute légitimité sans risquer quoi que ce soit. Si vous ne collaborez pas, j'ai feu vert pour vous torturer autant que cela me chante, et dans le cas où ceci ne suffirait toujours pas et que l'on vous découvre un lien avec Taetra, la potence vous attend probablement. Commençons. Quel est votre nom?

Toujours cette touche de folie sur le visage du médecin. Erik redoutait l'absurdité des propos à venir.

-Noatak Yokune.

-Votre profession?

-Pharmacien.

-Comment connaissez vous Élise Bottero?

Noatak fut pris d'un léger spasme, hésitant à répondre. Ce ne fut qu'après plusieurs secondes de silence et une réitération de la part d'Érik qu'il se livra avec plus ou moins d'assurance. Le militaire ne s'y trompa pas pour autant: beaucoup de signes indiquaient que le soit-disant pharmacien mentait ou cachait une partie de la vérité dont il avait conscience de l'importance.

-Je suis un ami de Joseph Mayer. Élise est une amie de sa fille. Je lui procure les médicaments dont elle a besoin, c'est tout.

-Connaissez vous une organisation du nom de Taetra?

-Non.

Si. Erik le savait. Il y avait trop de contradictions dans le discours de Noatak, un bien piètre mythomane. Ce dernier en avait également conscience et commençait sérieusement à s'en faire pour son sort. Tant qu'il ne s'agissait que du jeune sculpteur les choses se passaient bien. Celui qui semblait être son frère s'avérait beaucoup moins sympathique. Il ne pouvait toutefois pas sciemment livrer ses anciens camarades à l'armée, cela marquerait la fin de l'organisation. Avec elle, l'opposition dans son ensemble s'effondrerait...

-Désirez vous la mort d'Élise Bottero?

-Ça ne dépend pas vraiment de moi vous savez, répondit-il avec un petit rire. Oh, mais peut-être que vous ne connaissez pas l'histoire dans son intégralité, monsieur le soldat?

Erwan entra à cet instant.

-C'est moi qui pose les questions. Voulez vous que je vous frappe à l'aide de cette chaise pliante préalablement trouvée dans le coin de la pièce?

-Oh, mais ce serait avec plaisir, monsieur le soldat!

Le coup fut fulgurant. L'acier fendit l'air pour s'abattre sur le crâne de Noatak, lequel poussa un cri de douleur suraigu. Quelques secondes durant, sa vision se troubla, puis il retrouva lentement ses esprits. L'arme d'Erik était de nouveau pointée vers lui. Une détermination sans faille se lisait sur le visage du Major; il ne reculerait devant rien.

-Connaissez vous une organisation du nom de Taetra?

-Peut-être...

-Je vois. Qu'affectionnez vous le plus, la chaise pliante ou le coup de poing?

-Je dirais le coup de poing. Les chaises pliantes souffrent d'un manque de roulettes, lança le pharmacien, visiblement amusé.

-Mauvaise réponse.

La chaise forma de nouveau une courbe mortelle. Ce petit ménage dura plusieurs minutes, durant lesquelles les coups se multiplièrent sans que jamais Noatak ne flanche. Erik comprit finalement qu'il faudrait employer des moyens plus dissuasif. Il y avait sans doute du matériel dans la pharmacie.

-Occupe toi de lui cinq minutes, je reviens, ordonna-t-il à son frère.

Haletant, les lèvres ruisselantes de sang, Noatak adressa un sourire à Ant.

-Ça va vous? Moi je commence à avoir un peu mal.

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 25

MessageSujet: Re: Super-Soldat Saori   Jeu 30 Aoû - 16:18

Ant haussa les épaules, l'air désolé de ce qui se produisait. L'homme réagissait de manière très étrange à l'interrogatoire d'Erik. Du moins, c'est ce que se disait le sculpteur, peu habitué à ce genre de "choses".

- Je suppose que mon frère veut que je joue le rôle du "gentil flic". Celui qui a l'air de vouloir le bien du criminel, et qui lui fait cracher le morceau...

De la sueur coulait sur le dos d'Erwan. Il ne savait pas comment agir. L'homme en face avait vu son pouvoir et pouvait le dénoncer à Erik à tout moment. Sortant le burin, il le montra d'un signe de tête au pharmacien et déclara :

- Si vous faites bien parti de Taetra, vous êtes comme moi, hein?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: Super-Soldat Saori   Jeu 30 Aoû - 16:28

Noatak ne put s’empêcher de sourire, montrant ses dents ensanglantées au sculpteur. Ainsi, il faisait face à un sourcier, qui plus est le frère d'un militaire cherchant visiblement à se débarrasser des sourciers! Cela faisait un allié éventuel, voire un membre de Taetra. S'il s'en sortait, il pourrait l'envoyer vers Gérard. Le jeune homme semblait pourtant plus en proie au doute qu'à de réelles convictions. En lui faisant entendre ce qu'il voulait savoir, le "gentil flic" l'aiderait peut-être. Il en avait bien besoin.

-Négatif monsieur! Je ne suis ni jeune, ni sculpteur, ni fou! Pas comme vous!

Le cerveau du pharmacien fonctionnait à une vitesse formidable. Avant même de débuter sa phrase, une autre idée lui était venue en tête. Avec un peu de chance, il pourrait avoir l'attention d'un ami de longue date, lequel serait sans doute en mesure de le sauver des souffrances promises par Erik. Si Noatak ne flanchait pas, cela ne l’empêchait pas de redouter la douleur. Recevoir ces coups de chaise n'avait vraiment rien d'agréable.

Gérard, tu m'entends? J'aurais besoin d'un coup de pouce, voire de main! De tout ce que tu veux en fait, du moment que ce n'est pas une chaise...

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1164
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 22
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Super-Soldat Saori   Jeu 30 Aoû - 21:04

Gérard ne répondit pas. En revanche, Taetra était sur place. June. Invisible jusqu'à ce qu'il décide de se faire voir ... après deux toussotements distincts, il salua de la main sans bouger, comme s'il n'avait rien à craindre. il croisa ensuite les bras. Ce personnage si particulier, dont on ne connaissait ni l'identité, ni le visage et encore moins ses dons, venait de faire son apparition, alors qu'il se trouvait ô combien loin de là, et de prouver qu'il avait une voix ! Une voix assez claire, dont on ne pouvait savoir si elle appartenait à un homme ou une femme, ce qui conservait parfaitement son statut d'anonyme. Le jeune homme avait stoppé la scène... Noatak avait demandé de l'aide, il l'avait. Et maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/jaleniel
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: Super-Soldat Saori   Ven 31 Aoû - 9:26

Erik était encore en train de fouiller la boutique lorsque le membre le plus secret de Taetra fit son apparition, aussi ne le vit-il pas immédiatement. Le son de la voix haut perchée de sa victime lui signala toutefois que quelque chose d'étrange était en train de se passer. Il n'était pas impossible qu'il ne s'agisse uniquement d'une divagation de la part de ce pharmacien, toutefois le doute subsistait, aussi le militaire se dépêcha-t-il de retourner dans l'arrière boutique.

-Ah, June! s'exclama Noatak. Eh bien, je vous appelais sans trop y croire, mais ça marche! Aurais-tu, cher ami, l’amabilité de me détacher avant que monsieur le dégénéré ne revienne?

-Trop tard monsieur Yokune.

-Je l'aurais parié...

Son geôlier pointait son arme successivement sur June. Tireur aguerri, il n'aurait aucun mal à abattre cet inconnu si jamais il esquissait le moindre geste, d'autant que celui-ci ne portait aucune arme et ne représentait donc aucun danger potentiel. S'il s'agissait d'un membre de Taetra, il pouvait cependant être lié à la source, et donc avoir recours à des moyens moins conventionnels de se battre. La prudence demeurait de mise.

-Déclinez immédiatement votre identité et dites moi comment vous êtes entré. Toutes les issues étaient fermées.

En somme, la situation l'arrangeait. Il aurait d'ici peu deux personnes à faire parler, et n'aurait peut-être pas besoin d'Élise Bottero pour s'occuper du cas de Taetra. Lui et son frère seraient tous deux ravis ainsi. Mieux ne valait pas pour autant oublier ce fameux Chris, lequel pouvait s'avérer être un danger s'il menait l'enquête plus vite que lui. Qui qu'il soit, ce jeune homme était un excellent menteur, cela se voyait sur les enregistrements fournis par Eliott: pas le moindre signe sur son visage, pas la moindre tension, rien. Un adversaire éventuellement redoutable s'il était de surcroît un bon investigateur. Erik se ravisa: là n'était pas la question à l'heure actuelle.

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1164
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 22
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Super-Soldat Saori   Ven 31 Aoû - 12:46

June soupira, et répondit non d'un mouvement de tête. Le menacer lui, avec une arme ... Ridicule. Pour June, ces instruments étaient des jouets, inutiles, inefficaces. Le menacer avec un hochet aurait été aussi convainquant, aussi se permit-il de se toquer ce qui devait être sa tempe, sur sa capuche, tout en désignant Erik. Pauvre soldat, tomber sur l'un des plus puissant membres de Taetra lors d'une première rencontre... Malgré tout, le mystérieux sourcier n'était pas du genre à sous-estimer ses adversaires, aussi se mit-il en position défensive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/jaleniel
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: Super-Soldat Saori   Ven 31 Aoû - 13:39

Aucune crainte dans les mouvements de son adversaire. Celui-ci, dont le visage était invisible, avait un aspect quelque peu terrifiait. Erik avait toutefois appris à garder contenance quelle que soit la situation. S'il voulait jouer au plus malin avec lui comme ce pharmacien fou, ce membre de Taetra ne serait pas au bout de ses surprises. Le plus petit des pistolets du militaire apparut dans sa main gauche, canon pointé vers Noatak, immobilisé. Il tenait désormais en joue les deux hommes. Il y avait également le cas de son frère à régler...

-Erwan, surtout ne bouge pas d'ici, il y en a peut-être d'autres dans les environs. Quant à vous, je vous conseille de ne pas mettre votre vie et celle de votre ami en danger inutilement.

-Il nous menace! Monsieur le super soldat nous menace!

Ne prêtant pas la moindre attention aux remarques désinvoltes ou aux crises de rire de Noatak, Erik avança d'un pas, puis d'un autre. Il fallait que l'inconnu se rende, ou du moins qu'il parvienne à le capturer sans devoir l'amocher, car ce dernier représentait une précieuse source d'informations. Comment réagir face à une personne si étrange? Quelle était la nature de son pouvoir? Aux yeux du militaire, trop de paramètres demeuraient hasardeux.

-Je recherche une fille du nom d'Élise Bottero. Dites moi où elle se trouve, le reste m'importe peu.

-Pfff, n'importe quoi. Qu'est-ce qu'un militaire thoemien pourrait bien lui vouloir? Sa fugue est du ressort de...

-Silence. Vous, répondez moi.

À l'heure actuelle, Erik se fichait éperdument du destin de la condamnée. Malgré tout, si un argument de la sorte pouvait convaincre Taetra, ce serait déjà ça de pris.

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1164
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 22
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Super-Soldat Saori   Ven 31 Aoû - 23:54

Encore un soupir de la part de June. Il réfléchit à tout instant : il était ici parce que Noatak avait demandé de l'aide, il faisait partie de Taetra, et on peut cesser de la servir, mais on ne peut quitter la société secrète, comme on ne peut renier ses convictions. Ce type cherchait Elise. Elise ? La petite qui s'était intéressé à lui l'autre jour. Oui, Elise. Il ne dirais rien. Deux armes. Ridicule, mais ils étaient effectivement menacé. Cela suffisait à June pour agir. Il se moquait pas mal de sa propre vie s'il pouvait aider autrui.

[ http://www.youtube.com/watch?v=OLD7U7iEsFU&feature=plcp ]

Un seul mouvement. Une simple lumière, dorée, comme jamais une lumière ne l'a été, et il disparût. Les yeux humains ne peuvent voir la vitesse à laquelle June allait à cet instant. Avec une telle vitesse, désarmer l'inconnu fût facile. June. L'un des plus puissant sourciers de Taetra. Les deux armes d'Erik dans les siennes, à présent braquées sur les deux frères. Une voix sortit alors de la sombre capuche. Une voix monstrueuse, forcée, dure et gutturale.

- Ce n'est pas bien de frapper les innocents. Et que voulez-vous à Elise ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/jaleniel
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: Super-Soldat Saori   Sam 1 Sep - 9:28

Hésitez pas à rejouer la musique de Jolan, ça rajoute de l'épicness à la scène.

L'agresseur agressé. Soit, mais Erik avait plus d'un tour dans son sac. Le major n'avait pas marqué le moindre temps d'arrêt lorsque ses armes disparurent par enchantement: il savait qu'il avait affaire à un sourcier. Son avantage résidait dans le fait que son adversaire, en revanche, ne pensait pas faire face à l'un de ses semblables. Peu à peu, l'air à l'extérieur de la boutique devint de plus en plus humide: une écharpe de brume se formait dans les rues de Néris, au grand dam des prévisions météorologiques. Révéler son don restait son dernier recours, toutefois il n'hésiterais pas un seul instant si cela s'avérait nécessaire.

-Les membres de Taetra ont causé la mort de milliers de personnes depuis la création de cette organisation. Il ne s'agit pas là d'innocence. Élise Bottero suis des soins nécessaires à sa survie, or elle a fugué de l'hôpital de Pabarce. Je souhaite l'y raccompagner.

"Et que voulez vous à Élise?". Sans le vouloir, l'inconnu lui avait révélé qu'il connaissait la gamine, et avait donc confirme les soupçons d'Erik: elle et ses amis faisaient bel et bien partie de Taetra. Il lança un rapide regard à son frère, étant sûr qu'il en était arrivé aux mêmes conclusions que lui. La rage d'Erwan se dissiperait peut-être à présent. La brume, de plus en plus épaisse, tentait de pénétrer le magasin. La maîtriser en restant concentré sur l'homme au manteau était toutefois un exercice difficile. Il lui faudrait plusieurs minutes pour y parvenir: en attendant, il devait faire en sorte de gagner du temps. Une fois sorti, il n'aurait plus qu'à demander un coup de main de la part d'Eliott, puis prendre les jeunes en filature ne serait plus un souci. Taetra allait vivre ses dernières heures!

-Il faut se débarrasser de cet homme June, il est dangereux! Et méchant de surcroît.

-Votre ami a raison, je peux m'avérer dangereux, et il semblerait que vous aussi. Évitons une tuerie inutile, voulez vous?

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 25

MessageSujet: Re: Super-Soldat Saori   Lun 3 Sep - 19:49

Sans qu'Erwan comprenne comment, un homme, visiblement sourcier, était entré dans la salle. Si il ne s'était jamais retrouvé autant en danger, le jeune sculpteur réagit relativement bien, conservant son sang froid. Après tout, Erik avait déjà l'habitude de ce genre de situations, il n'avait pas à s'inquiéter. Il devait plutôt chercher un moyen de s'enfuir, tandis que son frère et l'inconnu se battraient l'un contre l'autre. Néanmoins, tout ne se passa pas comme prévu. Sans qu'il ne comprenne comment, son frère fut désarmé par le nouvel arrivant, et pointait désormais un pistolet sur lui et sur Erik.

Un triangle s'était formé entre les trois sourciers, où chacun semblait jauger les deux autres du regard. Erwan ne savait comment procéder, mais il comprenait au regard d'Erik que son frère avait une idée qui les sortiraient de là. Il espérait que leur adversaire commun ne soit pas aussi doué pour lire sur le visage du militaire. Le sculpteur se déplaçait latéralement afin de se rapprocher peu à peu de la sortie, mais June, dans le désir de le garder dans sa ligne de vue, se mouva de quelques pas, lui aussi. En réaction, Erik s'éloigna de leur agresseur, et ainsi, le triangle restait exactement le même. Lorsqu'Erwan fut au niveau du pharmacien, il se dit qu'il était temps d'agir. Il ne connaissait rien des armes, mais savait que la poudre à l'intérieur des balles était hautement explosive. Si grâce à son don, il pouvait rendre le métal de la douille liquide, nul doute que les deux pistolets deviendraient inutilisables et créerait une explosion parfaite pour faire diversion.

Pendant un instant de doute, il regarda son "ennemi" dans les yeux, puis se jeta au sol, tout en concentrant son esprit sur les deux armes de June. Avant qu'il n'atterrisse sur le sol, il eut la satisfaction d'entendre deux détonations succinctes, signe que les douilles avaient explosées. Il ne savait pas si les deux explosions inattendues avaient désarmées l'homme, mais il espérait de tout son coeur que ce fut le cas. Il tomba sur le ventre, aux pieds de la chaise ou le pharmacien était attaché. Effleurant les liens de sa main, il les modifia afin qu'ils ne deviennent pas plus solides qu'une toile d'araignée. Puis, se relevant avec difficulté, il tira Noatak par l'épaule, et l'emmena à l'extérieur.

Dehors, Erwan eut la surprise de sentir la brume le tremper de la tête au pied. Il était étonné, encore une fois, par l'imprévisibilité du temps. Enfin, en l'occurrence, tout cela jouait en sa faveur. Décidé à disparaître dans les sombres volutes, il entraîna le pharmacien avec lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: Super-Soldat Saori   Lun 3 Sep - 20:21

Le plongeon d'Erwan coupa court au défi n'ayant pas encore débuté. Erik fut tout d'abord stupéfait de voir son frère se jeter à terre de la sorte, mais il comprit vite les tenants de cet acte. Par un procédé inexplicable, les munitions présentes dans les armes de militaire implosèrent aux mains de l'inconnu, propageant une fumée noire dans la pièce. Ce fut l'occasion à saisir. Comprenant que même si'l avait ses chances, il ne ressortirait pas indemne d'une lutte contre le membre de Taetra, Erik décida de se glisser à travers la fumée jusqu'à rejoindre la boutique. Au loin, il voyait déjà son cadet partir en emportant bon gré mal gré Noatak avec lui. La brume avait envahi les rues à l'extérieur, comme prévu. Une échappatoire parfaite. Dès qu'il eut mis un pied hors du magasin, sa silhouette se dissipa pour s'adapter au décor: il devint brume. Il se concentra ensuite pour dissiper cette dernière, laquelle fut soufflé par des vents hasardeux, emportant avec elle le Major. Ce dernier ne reprit consistance que lorsqu'il fut assez loin de la pharmacie, là où personne ne pourrait le trouver. Immédiatement, il dut prendre appui sur un mur, pour deux raisons. Tout d'abord, contrôler ainsi les éléments en si peu de temps l'avait considérablement épuisé. Quant à la seconde raison...

Un simple doute. Erwan avait plongé avant la détonation. Qu'il perçoive des signes précurseurs et ait le réflexe de se mettre à couvert était tout à fait normal, toutefois lui-même n'avait rien décelé d'anormal, or il savait ses sens bien plus aiguisés que ceux de son frère, du moins lorsqu'il s'agissait d'une confrontation. Cela ne pouvait signifier qu'une chose. Le sculpteur était la source des explosions. Explosions ayant eu pour cible les revolvers d'Erik. Revolvers auxquels son petit frère n'avait jamais touché. Le militaire ne voulait pas y croire, toutefois une hypothèse prenait de l'ampleur. Son petit frère...un sourcier. Après tout, il en était un, alors pourquoi pas le reste de sa famille? La génétique avait probablement quelque chose à voir avec tout cela. Mais comment se faisait-il qu'il ne s'en soit pas rendu compte auparavant, alors qu'ils avaient passé toute leur enfance ensemble? Il lui fallait à tout prix mettre les choses au clair. Il fouilla dans sa poche pour retrouver son téléphone portable, puis utilisa l'application lui permettant de pister Erwan. Celui-ci se situait presque à l'autre bout de la ville. Peu importe, il le rattraperait.

-Stop, lâchez moi! Pourquoi vous ne m'avez pas laissé là bas?

Noatak ne cessait de se plaindre depuis que son ex-geôlier l'avait libéré. Il aurait largement préféré rester auprès de June, une personne de confiance, alors que ces frères paraissaient pour le moins instable. Leur passion pour la violence sous toutes ses formes ne ravissait pas nécessairement le médecin.

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1164
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 22
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Super-Soldat Saori   Lun 3 Sep - 22:31

Ayant entendu les détonations, June avait réutilisé sa vitesse prodigieuse pour prendre de la distance, les deux armes avaient été percutées et rendues inutilisables, mais après tout, il n'en avait pas besoin. Il les posas sur une table proche de lui, les deux autres étaient déjà partis. Il pouvait leur courir après, mais Gérard devait être mis au courant. Noatak pouvait toujours être retrouvé, et il ne lâcherais pas le morceau comme ça. Avec un peu de chance, si ces sourciers utilisaient suffisamment leurs dons, leur propre gouvernement se retournerait contre eux !

Il se mit en route pour rentrer à Taetra, avec l'amer sentiment d'avoir abandonné un confrère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/jaleniel
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 25

MessageSujet: Re: Super-Soldat Saori   Lun 3 Sep - 22:45

//Mode conversation?//

Dès qu'ils eurent rejoint la route, Ant se précipita sur une voiture et grâce à son don, y entra comme si c'était la sienne. Poussant le pharmacien à l'intérieur, il ferma le verrou et fit fondre la porte afin que l'homme ne s'évade pas, puis touchant la "serrure", il la fit fondre, ce qui eut pour effet direct d'allumer la voiture. Ce jeu, il y jouait depuis des années. Il n'avait jamais pensé qu'il lui sauverait la vie. Démarrant en trombe, il prit son téléphone et le jeta violemment par la fenêtre, histoire d'être sur que son frère ne puisse pas lui faire le même coup -car il était sur de ne pas avoir été suivi de visu-. Puis il s'adressa à son otage :

- Emmenez moi chez les Taetras!

Il était désormais nécessaire de parler avec eux. Il n'avait aucune idée de leurs intentions, mais il espérait que sa bonne foi ferait libérer Elise et empêcherait les représailles sur lui ou son frère...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: Super-Soldat Saori   Mar 4 Sep - 13:10

Noatak jaugea Erwan durant de longues minutes. Le pharmacien n'était pas ce genre d'homme que l'on pouvait duper. Lui-même ayant parfois un comportement ou des dires complètements insensés, il pressentait facilement les convictions d'autrui. Ce jeune gars n'avait pas peur de se plonger droit dans le repère d'une organisation criminelle de renom pour en savoir plus à leur propos. Après tout, vu la façon dont il les avait fait s'évader et sa démonstration dans la voiture, il ne pouvait s'agir que d'un sourcier, qui plus est en conflit avec son frère, peut-être avec toute sa famille. Une personne ayant échappé aux mailles du filet, désormais seule. Deux raisons suffisantes pour avoir envie de rencontrer ses semblables sans mauvaises intentions. Noatak décida de lui faire confiance. Ce fut sur un ton bien plus sérieux qu'à l'accoutumée qu'il s'adressa à Ant:

-Très bien, je le ferais. Mais d'abord nous repassons par ma pharmacie, je suis quelque peu blessé.

Il ne s'agissait pas d'une suggestion. Erik, une demi-heure plus tard, arriva à l'endroit où le téléphone de son cadet avait été jeté. Il s'était douté, en voyant le point rouge immobile, qu'on s'était débarrassé de l'engin. Ce fut donc sans surprise ni réelle déception qu'il s'en empara, le fourra dans sa poche, puis alla s'installer à un bar. Il méritait bien un peu de repos après cette matinée pour le moins éprouvante. Il avait perdu à la fois son otage et son frère. Le plan B serait idéal dans cette situation. Pour ce faire, il avait simplement besoin de l'aide d'un récent ami. Après avoir commandé de quoi se sustenter, le major commença à composer le numéro d'Eliott Iste.

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 25

MessageSujet: Re: Super-Soldat Saori   Mar 4 Sep - 13:17

Les mains dans les poches, Erwan observait le pharmacien prendre des articles dans les rayons, avec un regard méfiant... Il avait le sentiment qu'il pouvait lui faire confiance, mais il doutait néanmoins énormément. C'était désormais sa vie qu'il jouait. Le corps meurtri, Noatak semblait en mauvaise posture. Son frère n'avait pas lésiné sur les coups...

- Vous allez tenir le coup? demanda t-il d'un ton qu'il voulait indifférent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: Super-Soldat Saori   Mar 4 Sep - 15:52

Noatak sachant parfaitement comment s'y prendre avec ce genre de blessures n'en eut pas pour longtemps à tout désinfecter. Malgré le sang abondant, le major avait fait du beau boulot, n'ayant effectivement visé aucun point vital et laissant des blessures nettes. Toujours amoché mais désormais présentable, le médecin déposa sa blouse sur son tabouret tout en constatant avec satisfaction que sa boutique se souffrait d'aucun désordre quelconque. Au moins un point positif dans ce désastre. Une fois le constat terminé, Noatak observa Erwan droit dans les yeux.

-Je veux bien vous mener à Taetra, mais vous devrez tout nous dire sur votre frère. C'est un homme redoutable, qui représente un réel danger pour l'organisation. Si ce n'était pas le cas, ils n'auraient d'ailleurs pas envoyé June en personne. Allons y.

Il s'apprêtait à sortir de l'enseigne lorsqu'une question lui revint en mémoire. Cela l'avait pourtant travaillé durant tout l’interrogatoire!

-Au fait, que voulez vous à Élise exactement?

La famille Mayer ne lui aurait jamais pardonné s'il laissait la meilleure amie de Jude aux mains d'hommes douteux; or si Erwan demeurait intéressant, cela ne le rendait pas moins instable. Un homme normal n'attaquait pas un simple pharmacien, quelle qu'en soit la raison. Après tout, c'était un sourcier. Il n'avait donc rien à voir avec un homme normal.

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 25

MessageSujet: Re: Super-Soldat Saori   Mar 4 Sep - 16:58

- Il est hors de question que je vous donne des informations sur mon frère pouvant lui nuire, tant que je ne saurais pas moi même ce qu'il en est sur Taetra déclara Ant, intransigeant. Tout ce que vous devez savoir, c'est que c'est un homme qui se bat pour sa notion du bien, et un père de famille. Il est peut être... Ant marqua une pause, cherchant ses mots. Il est peut être impulsif, mais c'est un homme bien.

Il espérait que la discussion serait close sur ce sujet. Si il se battait contre son frère en ce moment même, ce n'était pas un traître, comme Erik l'avait déclaré.

L'homme semblait savoir ce qu'il faisait, appliquant pansements et désinfectant avec une facilité due à une probable pratique régulière. Si il faisait parti de Taetra, il avait sans doute du s'occuper de nombreux bras-cassés... Puis Noatak posa une question sur Elise, et Erwan redevint pensif...

- Je n'avais pas vraiment prévu tout cela... Je ne la connais pas, ou très peu, mais elle est en danger, ne serais ce qu'à cause de mon frère... A la base, je comptais juste la prévenir que l'Armée la cherchait, et vérifier qu'elle n'était pas en de mauvaises mains, mais il faut croire que mon plan est obsolète, maintenant, non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: Super-Soldat Saori   Mar 4 Sep - 18:51

Noatak opina en silence. Au moins, Erwan était initialement mû par de bonnes attentions, bien que s'enquérir ainsi d'une parfaite inconnue paraisse pour le moins insolite. S'ils empruntaient la même voiture que lors de leur fuite, ils pourraient se rendre au QG en moins d'un petit quart d'heure. Pour un touriste ne connaissant pas Néris, cela aurait toutefois pris beaucoup plus longtemps.

-Tout à fait obsolète en effet. Allons y. Vous pouvez faire démarrer ce véhicule de nouveau?

Une fois l'ordre exécuté, Noatak pressa l'accélérateur et l'automobile fusa à travers les rues parfaitement dégagées de la capitale. Comment se faisait-il que la brume se soit dissipée si vite après une apparition tout aussi inexplicable? Il serait peut-être temps de prendre plus aux sérieux les géologues ou autres scientifiques de la même trempe affirmant que le climat se déréglait de plus en plus chaque jour. Le pharmacien se gara dans l'une des ruelles adjacentes au salon, puis avança à vive allure, forçant le sculpteur à lui emboîter le pas. Une paire de minutes plus tard, ils se retrouvèrent devant le fameux restaurant.

-C'est ici. Vous ne vous en seriez pas doutés, n'est-ce pas? Bon, entrons, je n'ai qu'à demander Gérard, on me comprendra.

Sans plus attendre, il ouvrit la porte...et se retrouva nez à nez avec une pièce en ruine. Les tables étaient presque toutes renversées, les murs délabrés, et il n'y avait pas la moindre trace des membres de Taetra. Quelque chose de grave avait du arriver pour que le plan de fuite soit mis en œuvre. Un problème se posa à présent: Noatak n'avait pas la moindre idée de l'endroit où se trouvaient ses anciens camarades!

-Eh bien...il semblerait que quelque chose d'inattendu soit arrivé!


[HRP: Il est 12h sur ce topic et 10h sur l'autre, donc il est normal que le resto soit vide quand Noatak et Ant y arrivent.]

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Super-Soldat Saori   

Revenir en haut Aller en bas
 
Super-Soldat Saori
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pot à crayon :: A l'aventure !-
Sauter vers: