Le pot à crayon

Avec un crayon, on peut écrire dessiner, faire de la musique en tapant partout avec. On peut créer avec un crayon.Alors imaginez ce qu'on peut faire avec un pot à crayon!
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Meilleurs posteurs
L.Hubs (2051)
 
Louis (1316)
 
Jaleniel (1164)
 
Pomme (687)
 
Margogotte (267)
 
Juliayte (145)
 
Apocax (99)
 
Gaï Mulkairn (89)
 
Nanasen (67)
 
Danck (64)
 
Derniers sujets
» Gallerie d'image des personnages déjà apparus ou non
par L.Hubs Mer 15 Mar - 18:18

» Topic 2 - Rêve Grand
par L.Hubs Mar 15 Nov - 18:52

» Mon top 20 des personnages du Pot [Pavé]
par L.Hubs Jeu 3 Nov - 2:52

» Focus: Igole Vrag
par Louis Lun 24 Oct - 9:22

» PNJ d'à travers le monde
par L.Hubs Mer 5 Oct - 17:14

» Nouveaux lieux
par L.Hubs Mer 5 Oct - 17:06

» Aron Ralston et son équipage - Cléome Apanine, Peter Crowe
par L.Hubs Mer 28 Sep - 21:09

» Topic 1 - Les pirates de North Blue
par Louis Mer 28 Sep - 16:50

» Les inspirations musicales de L.Hubs - Rp One Piece
par L.Hubs Mar 27 Sep - 12:53


Partagez | 
 

 Sommet des Sciences et des Arts Mondial

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: Sommet des Sciences et des Arts Mondial   Mar 10 Juil - 19:59

L'hôtel mis à la disposition de la délégation thoemienne était un véritable palace. L'entrée, un hall spacieux décoré de sculptures des plus grands artistes de leur génération, donnait sur un restaurant réputé dans tout le pays. Les escaliers et ascenseurs menant aux chambre, quant à eux, se camouflaient derrière un mur, pour ne rien enlever à la beauté du lieu, dont la thématique antique se mariait à merveille aux installations ultra modernes. Tout cela ne constituait toutefois que de l’apparat. La qualité d'un gîte ne se jugeait pas seulement à la décoration. Sa chambre se situant au deuxième étage, Erik s'y rendit en empruntant les escaliers, et y pénétra en dévérouillant la porte via une carte magnétique. Il s'agissait à vrai dire plus d'une suite que d'une chambre. La lit, assez grand pour accueillir quatre personnes, trônait en plein centre de la pièce principale. Le major s'y assit pour ôter ses chaussures en poussant un soupir de soulagement. Il avait beau être un professionnel assidu, le confort ne lui déplaisait pas, loin de là. Il se dirigea ensuite vers la baie vitrée donnant sur les quartiers aisés de la ville, tira les rideaux, puis s'installa à son bureau. Comme prévu, on y avait déjà déposé son ordinateur personnel, un modèle portable de petite envergure aux capacités indéniables. Il en ouvrit le clapet, tira une chaise au coussin moelleux, puis inséra sa clé dans le port USB. Il ne lui restait plus qu'à attendre la fin du transfert.

-On va enfin savoir... murmura-t-il à sa propre adresse.

Pendant que sa machine se chargeait de copier les données, il alla choisir une bouteille de champagne dans le mini-bar mis à sa disposition, se servit une coupe, y goûta. Fameux. Ils n'en faisaient pas comme ça à Thoem. À moins qu'il n'ait simplement jamais eu l'occasion d'en boire de cette qualité dans son pays natal. Qu'importait. Il revint à son bureau avec son verre et la bouteille. Trois minutes plus tard, il commençait à passer en revue les différents enregistrements. Il fallait se montrer vigilant afin de ne pas louper ces jeunes si jamais il les croisait. Leurs visages ne lui revinrent pas exactement en tête, mais il comptait les retrouver en se servant de quelques détails. L'un portait une housse de guitare dans son dos. Quant aux filles, l'une avait sur elle un chapeau, l'autre une écharpe totalement inadaptée à la saison. Erik se souvenait en revanche parfaitement du dernier: un grand garçon aux yeux clairs et aux cheveux grisonnants. Le major mis les vidéos sur pause, brancha un casque à son ordinateur et démarra un album d'un compositeur classique. Ses recherches lui prendraient beaucoup de temps, et la musique n'était jamais de mauvaise compagnie.

À plusieurs reprises, il les aperçut. Pendant près d'une heure, il fixa deux d'entre eux, la fille à l'écharpe et le grand garçon, immobiles devant la scène d'un concert. À sa grande déception, rien de particulier ne se passa. Le second garçon se trouvait justement sur cette même scène. S'ils étaient des sourciers, on pouvait affirmer que ces trois là ne s'étaient pas servi de leurs pouvoirs durant cette après-midi. Erik eut en revanche plus de difficultés à retrouver la trace de la dernière fille, celle dont il avait capté la conversation. Elle devait sans doute se trouver seule, ce qui était déjà plus suspect. Ce fut par le plus grand qu'il tomba enfin sur elle. Fatigué, il avait en effet décidé, sur un coup de tête amusant, d'observer son frère un petit instant. Il l'avait vu sculpter. Parmi les spectateurs se trouvait cette fameuse fille! En remontant dans les vidéos, il parvint à la voir vagabonder un peu partout dans le salon, puis le quitter pour se rendre en ville. Cela aurait pu passer s'il ne l'avait pas vu jeter son téléphone quelques minutes plus tard. Les caméras étaient d'une précision redoutable. En zoomant, le major pouvait constater sans la moindre marge d'erreur que cette appareil était en très bon état. Dans ce cas, pourquoi l'avoir jeté?

-On dirait que je te tiens.

Sans cela, le militaire aurait sans doute abandonné. Désormais, sa curiosité s'attisait. En remontant un peu plus loin dans la matinée, il constata que les quatre jeunes étaient bel et bien arrivés ensemble. Ils descendaient de grandes voitures noires aux vitres teintées, dissimulées dans des petites ruelles. Bingo. De simples adolescents ne seraient pas venus par des moyens aussi insolites. Il les suivit donc jusqu'à cette fameuse conversation interceptée, aux alentours de seize heures. Les vidéos qu'Eliott avait piratées pour lui n'allaient que jusqu'à dix-huit heures trente. Pour peu qu'ils ne se soient pas trop éloignés, il pourrait apprendre ce qu'il voulait. Il vit une femme venir les chercher et les emmener jusqu'à un restaurant non loin. Ils y entrèrent, puis ne ressortirent pas. Deux heures. Quatre jeunes ne passaient pas deux heures dans un restaurant aussi banal. Malgré le fait que les enregistrements n'aillent pas plus loin, le trentenaire supposait que les jeunes n'en étaient pas sortis. Satisfait, il referma son ordinateur. Il n'avait trouvé rien de tangible, mais assez de faits troublants pour émettre des doutes. Qui plus est, il tenait une piste: son frère avait côtoyé cette gamine durant la journée. Il pourrait de surcroît aller voir ce qu'il en était dans ce restaurant, en faisant simplement mine de commander un verre. Une bande de sourciers déposés dans l'ombre qui se regroupaient, sans doute avec certains de leurs semblables si l'on en croyait la présence de la femme. Finalement, il avait peut-être bien mis le doigt sur quelque chose d'encore plus gros que prévu.

Élise, dans la chambre dissimulée par ce dit restaurant, était loin de se soucier que deux hommes la traquaient et qu'un avait déjà retrouvé sa trace. Face à l'absence de réponse de son amie, elle avait décidé de s'installer sur le lit du haut. Elle déposa ses quelques affaires dans les tiroirs d'un des deux bureaux de la pièce. Il n'y avait là pas grand chose: simplement le sac et les médicaments remis par l'étrange médecin. Par mesure de politesse, elle avait ôté son chapeau et jouait désormais avec une mèche de cheveux. Lorsqu'Iris sortit de la salle de bain, elle l'observa un petit instant. Le changement était aussi radical que surprenant. Désormais, cette femme semblait tout à fait présentable! Là où l'adolescente n'avait initialement vu que la saleté se lisaient désormais une volonté de fer, mais également un fond de tristesse. S'en voulant d'avoir été si prompte dans son jugement, la condamnée adressa un sourire franc à leur aînée.

-Excusez moi pour toute à l'heure. C'était vraiment idiot de ma part.

Elle faisait référence à son arrivée dans le salon situé dans les méandres secrets du restaurant. Face à l'apparence et surtout l'odeur d'Iris, elle n'avait pas pu retenir une grimace de dégoût, qui n'avait sans doute pas échappé à son interlocutrice.

-Je suis Élise Bottero, et je viens tout juste de rejoindre Taetra. Enfin, ça, vous le savez sans doute déjà.

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Margogotte
Prince de Porol
avatar

Messages : 267
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 23
Localisation : Brocéliande, au pays de Merlin l'Enchanteur

MessageSujet: Re: Sommet des Sciences et des Arts Mondial   Mar 10 Juil - 20:18

Blandine avait observé les autres filles s'installer, à moitié somnolente. Le chuchotement de l'eau qu'utilisait la jeune femme inconnue pour sa douche l'avait bercée, et il lui aurait fallu à peine quelques minutes de plus pour s'assoupir tout à fait: le trajet en bateau avait été éprouvant, autant par l'angoisse causée que par l'inconfort qu'il prodiguait.
L'appel de son oreiller était puissant, la chaleur de sa couverture réconfortante, et la jeune fille s'était laissée aller à s'appuyer contre le mur, et à glisser lentement vers le matelas. Elle avait fermé les yeux une seconde, à peine troublée par la conversation qui s'amorçait entre une des adolescentes et la jeune femme, qui venait de sortir de la douche, accompagnée par un délicat parfum de fleur. Toutefois, une phrase prononcée l'avait tirée de sa rêverie: le mot Taetra avait à nouveau été prononcé. Sa curiosité réveillée, Blandine se redressa un peu trop brusquement, observant l'adolescente qui disait se nommer Elise. Elle put l'observer un peu plus attentivement: si sa maladie était évidente, la jeune fille n'avait pas l'air aussi faible et impuissante qu'on aurait pu l'imaginer au premier abord. Blandine s'était laissée berner par sa pâleur et ses cheveux courts, mais cela ne faisait pas tout: cette fille avait sans aucun doute un tempérament de feu. Une fille digne de Kathe, songea-t-elle avec un rictus amer. Oubliant -à moitié- sa politesse coutumière, Blandine l'interrompit:

- Tu as vraiment rejoint Taetra ? Est-ce qu'ils t'ont fait passer un genre de... d'épreuve, avant de t'accepter parmi eux ? De quoi ont-ils l'air ? Est-ce qu'ils ressemblent tous à ce garçon qui est venu me chercher et -elle revit dans sa mémoire le garçon chevauchant une créature de peinture, croisée dans un couloir un peu plus tôt dans l'après-midi- et à d'autres ? Est-ce qu'ils n'acceptent que les personnes possédant des super-pouvoirs très puissants ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ze-grabouilleuse.eklablog.com
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: Sommet des Sciences et des Arts Mondial   Mar 10 Juil - 20:28

Élise observa l'adolescente qui les avait guidé jusqu'aux chambre. Pendant sa tirade, elle avait d'abord été surprise, amusée, puis effarée. La fatigue lui faisait-elle dire des âneries ou n'avait-elle vraiment pas conscience de ce qui se tramait? Elle ne semblait même pas comprendre qu'elle avait intégré Taetra. Ses questions firent toutefois naître le doute dans l'esprit de la condamnée. Y aurait-il des tests? N'étaient-ils en fait qu'en période d'essai? Si c'était le cas, qu'adviendrait-il de ceux qui échouaient mais qui en savaient trop? Elle se ravisa. Gérard était une personne étrange, mais honnête. Il n'y avait pas de quoi avoir peur, du moins pour le moment. Une fois que les missions commenceraient, les choses seraient sans doute différentes. Elle verrait ça le moment venu. La peur était, de toute manière, un sentiment globalement inutile qu'il était préférable de chasser.

-Eh bien...j'ai peut-être tort, mais il me semble qu'on a déjà rejoint Taetra. Et à ce propos, je ne suis pas sourcière, donc pas de panique au niveau des super-pouvoirs!

Ce sujet, en revanche, la préoccupait un peu. Elle redoutait d'être un poids pour ses camarades vu ses aptitudes pour le moins basiques. Elle ne savait rien faire de particulier, possédait du fait de sa maladie des capacités physiques en dessous de la moyenne et ne pensait pas s'avérer plus intelligente que les autres. Ses talents se révéleraient peut-être au cours de cette épopée. Après tout, ils allaient être entraînés!


_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Margogotte
Prince de Porol
avatar

Messages : 267
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 23
Localisation : Brocéliande, au pays de Merlin l'Enchanteur

MessageSujet: Re: Sommet des Sciences et des Arts Mondial   Mar 10 Juil - 20:39

Blandine mit quelques secondes à réagir. Enfin, elle piqua un fard brusquement et eut un petit rire gêné, riant plus d'elle même et de sa naïveté que du comique de la situation. Elle bafouilla quelque-chose sans que ses joues ne reprennent une teinte normale, et le rouge tranchait avec le blanc de sa peau d’albâtre. Toutefois, l'air préoccupé d'Elise lui laissait croire que ne pas être une Sourcière ne la laissait pas indifférente. Pour changer de sujet, elle lança sur le ton de la plaisanterie, heureuse de pouvoir enfin converser calmement avec une personne saine d'esprit:

- Aucun test ? Aucune épreuve de la mort, pas de dragon, de gang à exterminer, d'océan à traverser à la nage ? Je suis déçue! J'aurais bien aimé manger de l'hydre pour le goûter, moi!

Au fond, Blandine était soulagée. Si elle ne doutait pas de parvenir à maîtriser ses pouvoirs et à en obtenir un bon résultat avec un peu d'entraînement, elle avait inconsciemment redouté une quelconque épreuve destinée à prouver ses capacités. Il aurait été facile -trop, peut-être- de passer à côté d'une opportunité telle que celle-ci, à cause d'une petite erreur. C'aurait été trop bête: Taetra était surement la seule chance qu'ils avaient de renverser la dictature.
A nouveau silencieuse, Blandine s'assit en tailleurs et observa ses camarades en silence, plongée dans ses pensées tumultueuses. Qu'allait lui réserver la suite ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ze-grabouilleuse.eklablog.com
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 25

MessageSujet: Re: Sommet des Sciences et des Arts Mondial   Mer 11 Juil - 12:23

Iris écoutait calmement la conversation des deux jeunes filles, ainsi que leurs inquiétudes quant à leurs aptitudes. Elle partageait leurs craintes, d'autant que la femme qui l'avait aidé semblait d'une puissance incommensurable. Néanmoins l'entrainement était là pour les mettre au niveau, et leur permettre d’accomplir leurs missions. A ce qu'elle devinait, la jeune fille au teint pâle était surement une sourcière, tout comme son fils... Et malgré ses capacités, sans doute hors du commun, elle semblait angoisser face aux épreuves qui les attendaient. Cela rassura la jeune femme.

- Aujourd'hui, nous sommes en entrainement, mais demain, je pense que de nombreuses épreuves nous attendent... déclara t-elle d'une voix rauque. D'autant que nous sommes désormais des ennemis de l'état. Je ne connais presque rien des Taetras, mais je pense que le simple fait de leur parler est passible de mort...

Ses paroles contrastaient énormément avec la touche d'humour de Blandine. Elle regretta de parler aussi sérieusement face à d'aussi jeunes filles, mais elles étaient toutes les quatre dans la même situation, et il fallait qu'elles s'en rendent compte, si elles voulaient continuer à se battre contre la dictature.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: Sommet des Sciences et des Arts Mondial   Mer 11 Juil - 15:56

Toutes pouvaient donner leurs hypothèses les plus folles quant aux futures missions ou aux entraînements, la situation n'évoluerait pas pour autant. Il s'agissait simplement de patienter en se tenant prête à toute éventualité. Malgré l'apparente décontraction de Blandine, Élise n'était pas dupe: il y avait tout de même quelques brins d'appréhension dans le ton de sa voix. Elle appréciait la candeur de cette fille. Histoire de faire plus ample connaissance mais également de ne pas s'attarder sur les dangers éventuels, la condamnée décida d'aborder un autre sujet, peut-être plus délicat encore.

-Et au fait, pourquoi vous êtes là vous? Les garçons nous on rejoint plus ou moins par hasard, mais je crois qu'on a d'autres raisons, non?

Élise commençait à craindre d'être la seule à avoir suivi Gérard par véritable conviction. Elle savait déjà qu'Elyar et Cirdan étaient venus par simple curiosité, que Jude avait été plus ou moins forcée. Pour Blandine, il était dur de faire un pronostic. Il était en revanche évident qu'Iris avait une volonté de fer, tout son être le criait. Elle se surprit à sourire. Finalement, elle pourrait peut-être bien s'entendre avec cette femme.




_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Margogotte
Prince de Porol
avatar

Messages : 267
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 23
Localisation : Brocéliande, au pays de Merlin l'Enchanteur

MessageSujet: Re: Sommet des Sciences et des Arts Mondial   Mer 11 Juil - 16:39

La question d'Elise surprit Blandine, en même temps qu'elle la soulagea: parler pouvait parfois faire fondre l'appréhension en un instant. Sans que le poids sur sa poitrine ne s'estompe, elle répondit après un bref moment de concertation:

- Je suis là parce-que Jules -vous l'avez peut-être croisé ?- est entré chez moi et s'est malencontreusement fait démolir le nez par ma porte. Je n'ai pas vraiment réfléchi. Il m'a dit de le suivre, m'a assuré que je n'aurais plus à avoir peur. C'était suffisant pour moi. Et puis... je ne sais pas trop, je suppose que quelque-part j'espérais que les choses changent, qu'il se passe quelque-chose d'exceptionnel. J'en avais assez de voir les enfants de mon quartier disparaître du jour au lendemain, et de réconforter leurs familles ensuite.

Presque malgré elle, Blandine songea aussitôt aux parents de Tom. Puis aux siens. Une bouffée de remords la submergea, qu'elle tenta tant bien que mal de dissimuler. Elle était partie sans les prévenir, et regrettait à présent de ne pas avoir laissé de mot pour indiquer qu'elle allait bien. A l'heure actuelle, ils devaient s'inquiéter... Et puis, l'attitude volontaire d'Elise lui fit comprendre que la sienne pouvait passer pour bien fade à côté. Elle qui semblait si déterminée, si sûre de ses choix... elle se demanda combien ils étaient en tout, dans leur groupe. Étaient-ils tous aussi sûrs d'eux ?
Avec curiosité, Blandine se tourna vers Iris et Jude, qui n'avaient encore rien répondu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ze-grabouilleuse.eklablog.com
Pomme
Griffon
avatar

Messages : 687
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Sommet des Sciences et des Arts Mondial   Mer 11 Juil - 17:28

Durant une bonne dizaine de minutes, Jude regardait avec détails la chambre désormais partagée avec ses trois camarades. Le moindre grain de poussière, ou encore le moindre coin de papier peint décollé, était analysé par l'esprit de la jeune fille. Encore une fois, ce genre de trouble s'associait à sa bipolarité, sans vraiment qu'elle en comprenne le sens. La photographie du lieu rassurait l'adolescente, surtout pour quelqu'un qui n'avait jamais quitté sa ville natale. A la question de son amie, elle acquiesça. Où dormir, dans quel lit, en hauteur ou pas, tout cela lui importait bien peu ... autant lui faire plaisir. A force de contempler avec minutie la pièce, elle n'arrivait plus à suivre la conversation.

A leur tour, elle détailla les deux jeunes femmes qui les accompagnaient : la première avait une chevelure brune éblouissante, respirait naturellement la générosité dans ses paroles. Elle souriait de manière incroyablement rassurante, presque comme une grande sœur l'aurait fait. L'autre, visiblement plus âgée, semblait introvertie, froide, distante. La confiance ne s'installerait pas naturellement avec elle, elle en était certaine. Pourtant, une chose était certaine : la nature l'avait gâtée. Débarrassée de toute cette crasse, elle apparaissait, aux yeux de Jude, d'une beauté resplendissante. Cependant, elle avait lu dans les livres que la beauté du coeur importait bien plus que celle du corps. La nature réelle de la dénommée Iris viendrait probablement avec le temps.

- Enchantée. Jude. Je suis là parce que ... j'ai été obligée. Mais, je suis quand même contente d'être avec vous. En tout cas
, jetant un coup d’œil rapide à Élise.

Son intervention semblait presque surprendre ses acolytes, tant elle était discrète. Elle avait parlé d'une voix tremblante, presque cassée. Elle tourna les talons, et approcha du lit qui serait le sien durant quelques temps. Otant d'abord son gros pull noir, elle laissait apparaître des bras frêles, presque squelettiques, puis elle enleva son grosse écharpe. Sentant les regards se poser sur l'énorme cicatrice à la base de son cou, elle se sentit obligée d'en expliquer sa provenance.

- Un coup de couteau. Quand j'étais petite.

Pliant obsessionnellement les vêtements enlevés, elle lança à Iris :

- Comment es-tu arrivée ? Toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 25

MessageSujet: Re: Sommet des Sciences et des Arts Mondial   Jeu 12 Juil - 15:43

Iris haussa les épaules lorsque vint son tour de prendre la parole. Elle revivait à chaque instant ce moment si douloureux de sa vie où on lui avait volé son fils, qu'elle n'éprouvait pas du tout le besoin d'en parler. Elle ne voulait pas blesser ses interlocutrices, mais cela n'était pas pour autant qu'elle allait leur raconter son histoire. Après tout, elle les connaissaient à peine...

- Le gouvernement m'a touché en plein coeur, il y a quelques années, et depuis, je nourris l'espoir de me venger dans son sang. Jusqu'à présent, je errais dans les rues sans autre but que survivre, mais Taetra m'a aidé alors que j'en avais le plus besoin. A ce que j'ai compris, ils me suivaient depuis bien longtemps. Je ne sais pas ce qui leur fait croire que nous pouvons les aider, mais une chose est sûre, je les soutiendraient de toutes mes forces!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: Sommet des Sciences et des Arts Mondial   Ven 13 Juil - 15:00

Élise hocha la tête, émettant silencieusement toutes les hypothèses imaginables. Ainsi, Iris partageait avec elle ce désir de vengeance dévorant. Bien que les deux nouvelles connaissances n'aient visiblement pas d'affect particulier, cette convergence qui constituait leur particularité au sein des arrivants récents à Taetra pourrait éventuellement les rapprocher à l'avenir. Un point du discours de la vagabonde retint l'intention de la jeune fille: selon elle, l'organisation veillait sur elle depuis longtemps. En était-il de même pour elle, qui n'avait jamais caché sa haine, certes subjective mais fondée, envers le gouvernement établi? Elle poserait peut-être la question à Gérard. Celui-ci n'allait d'ailleurs sans doute pas les attendre des heures durant...

-Bon, je vais me laver moi aussi.

Décidant de laisser les autres à leur conversation, l'adolescente se dirigea à son tour vers la salle de bain qu'elle avait visité peu de temps auparavant. Bien plus propre qu'Iris, elle n'eut pas besoin de s'attarder dans la cabine de douche. En quelque minutes, elle fut parfaitement débarbouillée, puis se sécha très rapidement, ses cheveux courts lui donnant un avantage certain à ce niveau là. Comme ses camarades, elle trouva dans la grande armoire de quoi se vêtir. Elle revêtit une jupe sombre, un chemisier blanc puis se dirigea vers la salle ou leur mentor les attendait.

-Quelque chose me dit que cette femme et les autres ne seront pas vraiment patient, alors je préfère me dépêcher, expliqua-t-elle à ses amies.

Une fois de plus, elle fut contente d'avoir été dotée d'une bonne mémoire et d'un sens de l'orientation à toute épreuve. Elle retrouva en effet bien plus facilement son chemin que prévu. Tandis qu'elle marchait, elle se demandait comment un pareil dédale pouvait exister derrière ce restaurant sans que personne n'en ait conscience. Vu les dons étonnants des personnes l'entourant, il n'aurait pas été étonnant que ce lieu soit protégé par quelque charme magique; à moins que le restaurant soit simplement une couverture efficace. Oui, qui irait chercher le QG d'une organisation criminelle dans un bâtiment dédié à une restauration d'un niveau lambda? Ce dernier ne devait sans doute pas être la source de bénéfices exponentiels, aussi ne pouvait-on pas le soupçonner de verser des fonds à une société secrète. Après quelques pérégrination, l'adolescente se retrouva enfin dans l'espèce de grand salon, face à Gérard. Elle était arrivée la première: ce serait l'occasion de lui poser la question qui la trottait depuis le discours d'Iris.

-Iris nous a dit que vous la suiviez depuis un bout de temps. C'est pareil pour nous tous?

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1164
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 22
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Sommet des Sciences et des Arts Mondial   Ven 13 Juil - 17:39

Gérard tourna la tête vers la jeune fille qui venait de l'aborder si brutalement. Il écrasa sa cigarette dans un cendrier, sur une table basse devant lui.
- Oui et non. Cirdan et Iris sont des cas particulier que nous suivont effectivement depuis longtemps, en fait. Nous avons commencé à suivre Elyar un peu après ces deux là, et encore un peu après, nous avons découvert Blandine. Quant à toi et Jude, j'ai eu de la chance. Quand je t'ai vu courir dans ce couloir d'hôpital, vu ton état physique, je n'ai pu m'empêcher de te sonder ... C'est comme ça que j'ai découvert ton lien avec Jude, et comme elle courait aussi, je l'ai sondée à son tour. J'ai découvert son lien avec mon vieil ami Joseph, et donc je suis allé directement chez lui, et vous y êtiez. Veux-tu savoir autre chose ?

Sans lire dans les pensées d’Élise, il devinait facilement que la curiosité de la jeune fille le mettrait à l'épreuve ! Cependant, il aimait que cette petite s'intéresse autant à Taetra.


Cirdan sortit de la douche torse nu, habillé simplement d'un large pantalon noir. Il s'étala sur son lit et mis en lecture de la musique à travers son gros casque. L'agent de Taetra qui dormait sur le lit au dessus n'avait pas bougé d'un pouce.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/jaleniel
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: Sommet des Sciences et des Arts Mondial   Ven 13 Juil - 18:30

La réponse de Gérard eut pour effet, dans un premier laps de temps infime, de décevoir Élise. L'éventualité d'avoir été suivie de près par Taetra l'aurait à la fois offusqué en enchanté. Elle aurait eu ainsi l'impression d'avoir quelque chose en plus qui poussait l'organisation à la recruter elle en particulier. Elle se ravisa toutefois: il fallait se rendre compte que rares étaient ceux à y être admis, et qu'elle avait donc déjà une chance hallucinante que son interlocuteur l'ai croisée dans les couloirs de l'hôpital. Étant donné qu'ils avaient encore un peu de temps devant eux avant que les autres filles n'arrivent -il fallait que Jude et Blandine se lavent à leur tour- Élise décida de pousser un peu plus loin sa curiosité. Pour la première fois, elle avait une discussion ne se résumant pas à des monosyllabes avec un véritable membre, et elle comptait bien en profiter.

-Comment a été crée Taetra? Je veux dire, je pensais que c'était une organisation récente, mais le père de Jude en faisait partie dans une jeunesse qui me semble lointaine, et j'ai rencontré un étrange médecin qui semblait également en être. Ou du moins en avoir été.

Elle alla s'asseoir sur une chaise non loin, attendant une réponse de la part de son interlocuteur, lorsqu'une autre interrogation lui vint à l'esprit. Il s'agissait pourtant de quelque chose d'essentiel. Mieux valait savoir contre qui ils se battaient pour lutter efficacement; or il y avait fort à parier que ces choses fassent partie de leurs ennemis.

-Oh, et...qu'en est-il des sombrités? Est-ce qu'elles sont encore une menace?

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Margogotte
Prince de Porol
avatar

Messages : 267
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 23
Localisation : Brocéliande, au pays de Merlin l'Enchanteur

MessageSujet: Re: Sommet des Sciences et des Arts Mondial   Ven 13 Juil - 19:22

Dès que la salle de bain fut libre, Blandine se hâta de se dévêtir et de se glisser sous l'eau chaude. Le trajet dans le bateau, en plus d'être inconfortable, l'avait couverte de la fumée âcre qui s'échappait des machines. Le liquide brûlant termina de la réveiller. Une fois qu'elle fut propre, la jeune femme s'emmitoufla dans une épaisse serviette moelleuse et entreprit de démêler son longs cheveux. Ceux-ci allaient probablement mettre des heures à sécher complètement, en raison de leur épaisseur. Pour éviter d'avoir des mèches glaciales dans le cou tout le reste de la journée, Blandine les noua rapidement en une longue tresse, comme à son habitude: elle détestait sentir ses cheveux mouillés contre sa peau.
Suivant l'exemple des deux autres jeunes filles à s'être déjà lavées, elle avait subtilisé dans l'imposante armoire un jean et un débardeur noir. Le pantalon était un poil trop grand, aussi dut-elle plier le bas des jambes au-dessus de ses basket en toile.

Lorsqu'elle sortit de la pièce, Blandine décida d'attendre ses deux camarades de chambre plutôt que de partir à la recherche du vieil homme toute seule. Elle s'assit donc à nouveau, puis avisa la pile de livres qui apparaissait dans le sac à dos de l'adolescente nommée Jude. Lire... voilà une chose qu'elle n'avait pas faite depuis bien longtemps!
En souriant, elle désigna un livre du doigt et demanda:

"Je peux ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ze-grabouilleuse.eklablog.com
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1164
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 22
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Sommet des Sciences et des Arts Mondial   Sam 14 Juil - 19:07

Gérard sourit à la question de la jeune fille.

- Taetra ... C'est idiot, vraiment. C'était le nom de la cabane ou jouais mon fils, le père de Jules. Il adorait cette cabane, il y jouais sans arrêt, il suffisait de citer la dite cabane pour qu'il se mette à sourire. Je n'ai pas revu son sourire depuis l'instant ou la cabane fût détruite. Une sombrité est tombée dans le jardin, et malheureusement en plein dans l'arbre où je lui avait construit la cabane. Alucard est alors devenu sombre et inquiétant, et c'est là qu'il a révélé ses dons. Je n'ai jamais su de quoi il s'agissait exactement, mais c'est à ce moment, en créant l'organisation, qu'il l'à nommée ainsi. Il était le chef, avant, mais il est parti en laissant son fils comme substitut à la mort de Maria, sa femme. Il est encore aujourd'hui le meilleur combattant qu'on ai jamais eu à Taetra. Mais je change de sujet ... Les sombrités restent bien évidemment un danger. Nous devrions en voir cette nuit ... Enfin, vous vous contenterez de regarder de par la fenêtre.

Alucard et Maria. Le sujet s’éclaircissait mais se complexifiait aussi. Gérard en dévoilait volontiers, encore fallait-il vouloir écouter un vieillard étrange lisant dans les pensées ... La normalité perdait de plus en plus sa place.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/jaleniel
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: Sommet des Sciences et des Arts Mondial   Sam 14 Juil - 19:48

Élise ne savait pas vraiment quoi penser de l'histoire narrée par Gérard. On pouvait lire dans ses yeux un croisement entre une profonde mélancolie et un éclat jovial. L'adolescente ne put en revanche pas retenir un petit sourire en entendant parler des sombrités. Elle n'avait jamais eu l'occasion d'en croiser et la perspective d'en rencontrer ne l'effrayait pas, au contraire! Elle s'était prise d'une véritable fascination pour ces créatures méconnues, dont les formes, le mode de vie ou l'organisation restait incompréhensible pour les professionnels du monde entier. À plusieurs reprises, elle avait même imaginé que ces créatures ne soient pas aussi malfaisantes que les médias se plaisaient à le dire. Elles faisaient en effet preuve d'intelligence, alors pourquoi seraient-elles simplement des animaux désireux de détruire sans réfléchir? Non, il devait sans doute y avoir quelque chose de plus profond là dessous. Élise jeta un coup d'œil vers le couloir. Personne ne se décidait à les rejoindre pour le moment. Ce flegme de la part de ses compagnons avait le don de l'agacer. Ne voulant pas se fâcher avec ces inconnus dès le premier jour, elle décida de continuer à converser avec le vieillard.

-Vous avez décidé de nous entraîner au tir. On aura vraiment besoin de se servir d'armes?

Sous cette question dont la réponse aurait pu être une simple monosyllabe, elle espérait tirer des informations sur le type de mission qui les attendait. S'il y avait une chose qu'Élise détestait, c'était en effet d'avancer à l'aveugle ou obéir sans réfléchir aux conséquences. Mettre des bâtons dans les roues du gouvernement, d'accord. Si elle pouvait aider Taetra par la même occasion, ce serait avec le plus grand plaisir. En revanche, l'idée de tuer des hommes sans savoir pourquoi lui paraissait intolérable. Elle se voyait mal pointer une arme sur un père de famille pour l'arracher à sa femme et ses enfants sans avoir pris connaissance au préalable des antécédents de sa cible. Si certains méritaient bien sûr de mourir, la jeune fille ne voulait toutefois pas s'abaisser au niveau de ses ennemis. Faire des prisonniers constituait à ses yeux un acte bien plus noble que le meurtre. Après tout, peut-être que les armes ne seraient là que dans le but d'intimider.

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1164
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 22
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Sommet des Sciences et des Arts Mondial   Dim 15 Juil - 1:47

Sachant le dégoût de la jeune fille envers les réponses monosyllabes, Gérard ne pût s'empêcher un trait taquin.

- Oui.

Il laissa un instant passer, juste assez pour remarquer la déception dans les yeux de la condamnée !

- Si l'un de vous rate un adversaire, il se peut que vous soyez blessé, ou pire, qu'une balle perdue tue un citoyen, un innocent etc. Nous sommes là pour libérer et défendre les citoyens, pas pour faire une guerre ouverte à tout être n'ayant pas rejoint nos rangs. Nous nous devons d'être des sauveurs, pas des meurtriers. Il se peut que vous soyez amenés à tuer une sombrité, vous devez donc en connaître le point faible commun. Vous aurez aussi des cours sur les lieutenants ennemis, et leur chef. Si tu pouvais aller réunir tes nouveaux camarades, d'ailleurs, nous pourrions commencer plus vite.

Sur ces mots, Gérard se leva et alluma une nouvelle cigarette.

- J'vous attends ici, pour vous mener à l'armurerie. Oh, si les garçons ne sont pas tout seuls, dit au troisième de venir aussi. Tu es une fille intelligente, tu saura qui ce sera une fois là-bas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/jaleniel
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: Sommet des Sciences et des Arts Mondial   Dim 15 Juil - 9:52

Gérard était encore une fois dans le vrai. Mieux valait faire preuve de la plus grande prudence, surtout lorsqu'il s'agissait de remettre des équipements aussi dangereux à des adolescents sans la moindre expérience. Élise acquiesça d'un signe de tête, puis se leva à son tour pour rejoindre les chambres. Elle constata avec la plus grande satisfaction qu'elle avait réussi à s'y rendre en deux petites minutes à peine: elle commençait à se faire à sa nouvelle maison. Elle se dirigea tout d'abord vers la chambre des garçons, donna trois petits coups sur la porte, puis l'entrouvrit sans attendre de réponse.

-Gérard nous attend dans l'espèce de salon où on est arrivés. Et euh...

Elle marqua un temps d'arrêt en observant la dégaine du troisième type. Allongé sur le lit du haut, il portait ce grand manteau noir commun à tous les membres de Taetra, mais avait la capuche rabattue sur le visage. S'il n'avait pas été dans la même chambre qu'Elyar et Cirdan, personne n'aurait pu dire s'il s'agissait d'un homme ou d'une femme: l'intégralité de son corps était dissimulée, se réduisant à un tissu sombre. C'en était presque effrayant. Si tous ceux de l'organisation arboraient une dégaine similaire lors de leurs actions, cela intimidait sans doute plus d'un de leurs ennemis. Elle était restée bouche bée une paire de seconde.

-Vous aussi vous devez venir.

Pour la première fois depuis bien longtemps, elle avait perdu de son assurance naturelle. Quelque peu désarçonnée, elle referma la porte puis se dirigea vers la salle adjacente, où se trouvaient encore ses camarades. Elle y entra cette fois-ci sans toquer, et lança aux autres un regard entre l'agacement et l'amusement. Décidément, elles n'étaient pas pressées! Il faudrait quelqu'un pour modifier les troupes. Jouer le rôle du petit chef ne la dérangeait pas, loin de là.

-Gérard nous attend, et il n'a pas l'air spécialement patient, alors on se bouge, allez!

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pomme
Griffon
avatar

Messages : 687
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Sommet des Sciences et des Arts Mondial   Dim 15 Juil - 10:42

Comme à son habitude, Jude écoutait d'une oreille distraite les explications sur l'organisation. Elle n'était pas totalement hermétique à son fonctionnement, bien au contraire : elle aurait adoré tout connaître sur le bout des doigts, s'informer sur n'importe quel minuscule détail, rencontrer chaque membre de Taetra un par un. Cependant, son manque de concentration lui faisait cruellement défaut. Sans dire un mot -et visiblement sans que personne s'en aperçoive-, elle avança vers la salle de bain, en somme tout à fait correcte. L'adolescente avait beau être issue d'une famille riche, d'un monde où l'argent était roi, elle savait se contenter de peu. C'est bien pour cette raison qu'elle n'avait jamais été capricieuse ou arrogante. Elle connaissait sa chance, mais ne jugeait pas utile de l'exposer à tout va.

La douche avait été rapide. Ses cheveux avaient légèrement ondulé avec l'humidité et son corps avait rougi avec la température de l'eau. Elle s'habilla d'un jogging bien trop grand pour elle, qu'elle resserra avec un foulard en coton, et d'un pull gris mité. Pendant qu'elle enroulait son cou avec sa grande écharpe mauve à pois, elle entendit la jeune fille aux cheveux longs et bruns lui parler. Comme s'appelait-elle déjà ? Blandine. Timidement, elle hocha la tête. Quelle idiotie ... Quelqu'un lui parlait enfin, et elle se trouvait muette. Gauchement, elle tenta une approche.

- Bien sûr. C'est mon livre préféré. Enfin, mon livre préféré du moment. Je sais pas si on peut avoir un livre préféré à vrai dire. C'est tellement particulier ... Enfin, je sais pas si tu vois. Si tu vois ce que je veux dire.


Elle accompagna ces quelques mots par un franc sourire, et se mit bêtement à rougir. Elle fut sortie de ses pensées par la voix assurée de Élise. Apparemment, ils devaient rejoindre Gérard. Et ils devaient apprendre à se battre. Jude n'avait rien contre cette idée, ça devait pas être si dangereux que ça ... Du moins, pas pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Margogotte
Prince de Porol
avatar

Messages : 267
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 23
Localisation : Brocéliande, au pays de Merlin l'Enchanteur

MessageSujet: Re: Sommet des Sciences et des Arts Mondial   Dim 15 Juil - 19:13

Blandine allait amorcer sa lecture, lorsque Elise arriva soudainement et les enjoignit de rejoindre Gérard. Elle se leva donc et emboîta le pas de la jeune fille, attendant avec impatience et inquiétude la conversation qui ne manquerait pas, elle le savait, de suivre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ze-grabouilleuse.eklablog.com
Pomme
Griffon
avatar

Messages : 687
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Sommet des Sciences et des Arts Mondial   Dim 15 Juil - 20:42

Jude céda bien volontiers l'ouvrage qu'elle lisait pour la troisième fois à Blandine. Décidément, cette fille lui plaisait, et le fait qu'elle prête sa lecture en court ne faisait aucun doute sur la confiance et le début de l'amitié qu'elle portait à son égard. Les mains dans les poches et le menton enfoui sous son écharpe, elle suivait à bon rythme le pas imposé par Élise. Son amie s’impliquait dès à présent dans Taetra, ce qui redonnait du baume au coeur à la jeune fille : tout commençait bien, pour une fois. Durant le trajet jusqu'à la salle d'armement, un silence pesant régnait. Jude n'aimait pas ça : elle avait toujours eu la sordide impression que ce genre de silence morbide, en plus d'être horriblement gênant, était un frein à une possible entente cordiale, voire une grande amitié. Donc, à la fois inquiète pour la bonne ambiance du groupe et pour les relations sociales à venir, elle se décida commencer une discussion avec Blandine.

- C'est dingue, cette histoire. On se croirait un peu dans "les falsificateurs", du romancier ... Zut, comme il s'appelait déjà ...

Jude se pinça les lèvres, fixant le sol. Elle allait retrouver le nom de ce maudit auteur ... Au bout de quelques secondes, elle haussa les épaules, et dévia la discussion.

- Enfin bon, pas important. T'es quand même contente d'être ici ? Il faut dire qu'on nous a pris un peu de court, que ce soit nous, ou toi, ou Iris, ou ...

Elle s'arrêta un instant, puis s'exclama, en souriant :

- Antoine Bello ! Voilà ! C'est lui l'auteur des Falsificateurs !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Margogotte
Prince de Porol
avatar

Messages : 267
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 23
Localisation : Brocéliande, au pays de Merlin l'Enchanteur

MessageSujet: Re: Sommet des Sciences et des Arts Mondial   Dim 15 Juil - 20:51

Entendre Jude l'interpeller rasséréna Blandine: l'angoisse de ne pas être à la hauteur planait toujours sur ses épaules et alourdissait ses pas. Soulagée, elle ralentit l'allure pour se placer aux côtés de l'adolescente qui, le nez profondément enfoncé dans son imposante écharpe, la regardait, l'air envoûtée par l'écrivain dont elle parlait. Blandine connaissait bien cet état d'esprit, et n'hésita pas un instant avant de s’enthousiasmer elle aussi: cela faisait si longtemps qu'elle n'avait pas parlé bouquins avec quelqu'un!

- Je ne connais pas ce livre! répondit-elle avant de poursuivre: Mais je dois avouer que tout ce qui nous arrive est plutôt étrange! Si je devais comparer notre situation à celle d'un livre, je dirais que nous pourrions représenter d'excellents personnages de science-fiction! Tout ça est tellement énorme, Taetra, les Sourciers, tout!

Elle ajouta avec un sourire mutin, qui lui fit de petits plis aux coins des yeux:

- Ça arrive si subitement que je ne serais même pas étonnée si un alien apparaissait dans le virage, ou... ou Gandalf! Ou même Heathcliff!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ze-grabouilleuse.eklablog.com
Pomme
Griffon
avatar

Messages : 687
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Sommet des Sciences et des Arts Mondial   Dim 15 Juil - 20:58

Jude écarquilla les yeux, bouche bée.

- Heathcliff ! Tu as lu les Hauts de Hurlevent ?! C'est mon livre préféré ! La relation entre Heathcliff et Catherine est absolument géniale ... Emily Brontë est un véritable génie, de toute évidence.


Enfin quelqu'un qui appréciait la littérature, comme elle. L'adolescente se sentait véritablement revivre, dans un élément qu'elle maîtrisait, dans une certaine mesure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Margogotte
Prince de Porol
avatar

Messages : 267
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 23
Localisation : Brocéliande, au pays de Merlin l'Enchanteur

MessageSujet: Re: Sommet des Sciences et des Arts Mondial   Dim 15 Juil - 21:07

Blandine avait aperçu le livre concerné dans le sac de l'adolescente, et n'avait pas parlé d'Heathcliff par hasard. Il n'était pas difficile de deviner qu'elles deux supportaient mal ce bouleversement de situation, alors autant rendre les choses plus agréables.

- Oui, je l'ai lu! répondit-elle d'un ton enjoué. Brontë est un génie, mais surement aussi une vile manipulatrice: la manière dont elle joue des sentiments de ses personnages est plutôt sadique, de même qu'elle ensorcelle ses lecteurs! Dans le même genre, mais en un peu plus désuet et naïf, peut-être, il y a Orgueils et Préjugés, je ne sais pas si tu l'as lu ? Dans le style "relations impossibles", on peut aussi citer celle de Scarlett O'Hara et de Reth Butler! Mais à mon sens, c'est Mr. Darcy qui remporte la palme, bien que les deux autres ne soient pas loin derrière!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ze-grabouilleuse.eklablog.com
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: Sommet des Sciences et des Arts Mondial   Lun 16 Juil - 16:52

Élise marchait en tête de ce petit cortège, l'air déterminée. Elle prenait tout de même soin d'écouter d'une oreille discrète la conversation de ses deux camarades, mais ne put pas vraiment la suivre. Elles parlaient d'ouvrages qu'elle n'avait jamais eu l'occasion ni l'envie de lire. Au moins, Jude ne serait pas déçue d'avoir été traînée de force: elle aurait une nouvelle amie à qui parler de sa passion dévorante. En un éclair, les filles se retrouvèrent près de Gérard. Iris les avait suivies sans dire un mot. Chacune avait pu observer au ton de sa voix la profonde mélancolie habitant cette femme. Un lourd passé l'avait peut-être rendue plus introvertie que cette bande de jeunes, personne ne pouvait la blâmer pour ça. Presque fière d'avoir emmené la troupe à bon port, Élise se surprit à sourire. Être efficace lui tenait vraiment à cœur.

-Et voilà, annonça-t-elle à l'adresse du vieillard. Les garçons sont derrière, mais ils arrivent. Au fait, qui est ce troisième homme?

Ce type en manteau noir lui avait fait une drôle d'impression. Sans qu'elle puisse s'expliquer pourquoi, elle ne lui faisait pas confiance. Par expérience, l'adolescente savait pourtant que se fier à son seul instinct n'était pas nécessairement une bonne chose, pourtant elle ne parvint pas à réviser son jugement. Avec quelques informations, elle parviendrait peut-être à faire un effort. Quoiqu'il en soit, la perspective de s'entraîner au tir l'enchantait. Ils pourraient tous avoir une classe démentielle avec des revolvers dignes des plus grands héros de cinéma ou de jeux vidéos! Elle s'imaginait déjà, une arme dans chaque main, chassant à elle seule une légion de sombrités en effectuant des prouesses gymnastiques. Sauf que tenir une arme à une main était sans doute impossible, et sa souplesse n'avait pour ainsi dire rien de remarquable.

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: Sommet des Sciences et des Arts Mondial   Lun 16 Juil - 18:28

Après avoir fouillé dans le quartier indiqué par Ant, Marc s'était finalement fait une raison et décidait finalement de rentrer chez lui, bredouille. S'était éloigné du domicile familial, il décida d'emprunter le tramway traversant l'intégralité de Néris. Assis à l'arrière, son téléphone à la main, il communiquait avec ses amis tout en observant les rayons orangés du soleil couchant traverser les vitres du véhicule. La nuit tombait. D'ici une ou deux heures, les sombrités seraient à même d'apparaître. Le jeune homme n'avait pas spécialement peur de ces créatures désorganisées, mais mieux valait, par mesure de précaution, se mettre à l'abri avant qu'elles ne commencent leurs pérégrinations hasardeuses. Le tramway passait à présent dans les quartiers aisés dont lui seul brisait le silence pesant. Le SSAM était en effet organisé en plein cœur des quartiers populaires, ceux-là même qui débordaient d'activité nocturne. Les blocs riches, beaucoup plus résidentiels, s'avéraient de ce fait moins bruyants. Marc plaça son casque sur ses oreilles. Toujours cette même mélodie, en boucle. Il n'arrivait pas à s'en passer tant elle était, à son sens, représentative de son monde. L'artiste avait réussi, sans le moindre mot, à exprimer toute la détresse de la terre, le désespoir et la solitude de ses habitants. On aurait presque pu en faire un hymne national, que personne n'aurait pu chanter. Le portable du jeune homme vibra.

"On se voit après-demain avec les potes, tu viens?"

Marc lut ce message à plusieurs reprises, ne parvenant pas vraiment à se décider. Il n'avait aucune envie de bouger au côté de ses amis pour le moment, mais savait qu'il aurait sans doute besoin d'eux à l'avenir. Il n'arrivait pourtant pas à se détacher de cette quête qu'il s'était fixé. Retrouver la fille, ou son amie. Après tout, ses camarades pourraient peut-être l'aider. Non, ils se moqueraient de lui, qui courait après une inconnue comme si sa vie en dépendait. Lui-même se demandait d'où lui venait cet étrange sentiment. Selon son ressenti, elle était la porte vers quelque chose de plus grand, à quoi il devait se lier, comme une étape lors de son ascension. Elle n'était pas l'objectif, juste un moyen d'y parvenir. Son téléphone entre les mains, tremblant sous le joug de ces émotions qu'il n'avait jusqu'à lors jamais connu, il failli louper son arrêt. Il sortit in extremis du transport, réajusta le col de sa veste, puis continua vers sa maison, située à deux pas d'ici. En chemin, il avait simplement envoyé un "oui" à son ami. Pour le moment, il jugeait préférable de rester proche d'eux, même s'il savait qu'à cause des études supérieures, il finirait par les oublier.

-Je suis rentré! lança-t-il en ôtant ses chaussures après avoir refermé la porte derrière-lui.

-Alors, comment c'était? lança la voix de sa mère depuis le salon.

-Pas mal, mais crevant! Je vais me laver, on en parle après, d'accord?

La question n'en était pas vraiment une, aussi Marc se dirigea-t-il directement vers la salle de bain, en saluant simplement d'un signe de main son père, assis derrière son bureau. Ils n'avaient jamais entretenus de mauvais rapport, mais ne se portaient pas pour autant d'affection particulière. Les choses étaient ainsi depuis toujours et le jeune homme n'en avait jamais souffert, aussi ne s'en formalisa-t-il pas. Un quart d'heure plus tard, il conversait avec sa mère, lui racontait les différentes choses qu'il avait eu l'occasion de voir, évitant d'évoquer Élise et son amie anonyme. Le bilan d'une journée normale de la part d'un adolescent normal. Si elle avait su quelles idées occupaient l'intégralité de l'esprit de son fils, madame Leprêtre n'aurait sans doute pas tirée une mine aussi réjouie en écoutant les propos de son fils adoré. Lorsqu'ils eurent fini de converser, l'obscurité était totale. En se penchant par la fenêtre de sa chambre, Marc et son frère avaient pu observer une sombrité esseulée avançant d'une démarche incertaine. La silhouette humanoïde de la taille d'un enfant de trois ans avait un crâne démesuré, une paire d’antenne ondulées, et était entièrement noire, mis à part ses deux yeux globuleux qui rayonnaient dans la nuit. Elle n'avait visiblement pas de visage, possédait de grands pieds, et ne disposait d'aucune arme naturelle. Une petite créature parfaitement inoffensive qui ne parviendrait sans doute pas à rejoindre sa tanière avant la levée du soleil. "Une bestiole fascinante" pensa Marc.

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sommet des Sciences et des Arts Mondial   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sommet des Sciences et des Arts Mondial
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pot à crayon :: A l'aventure !-
Sauter vers: