Le pot à crayon

Avec un crayon, on peut écrire dessiner, faire de la musique en tapant partout avec. On peut créer avec un crayon.Alors imaginez ce qu'on peut faire avec un pot à crayon!
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Meilleurs posteurs
L.Hubs (2051)
 
Louis (1316)
 
Jaleniel (1164)
 
Pomme (687)
 
Margogotte (267)
 
Juliayte (145)
 
Apocax (99)
 
Gaï Mulkairn (89)
 
Nanasen (67)
 
Danck (64)
 
Derniers sujets
» Gallerie d'image des personnages déjà apparus ou non
par L.Hubs Mer 15 Mar - 18:18

» Topic 2 - Rêve Grand
par L.Hubs Mar 15 Nov - 18:52

» Mon top 20 des personnages du Pot [Pavé]
par L.Hubs Jeu 3 Nov - 2:52

» Focus: Igole Vrag
par Louis Lun 24 Oct - 9:22

» PNJ d'à travers le monde
par L.Hubs Mer 5 Oct - 17:14

» Nouveaux lieux
par L.Hubs Mer 5 Oct - 17:06

» Aron Ralston et son équipage - Cléome Apanine, Peter Crowe
par L.Hubs Mer 28 Sep - 21:09

» Topic 1 - Les pirates de North Blue
par Louis Mer 28 Sep - 16:50

» Les inspirations musicales de L.Hubs - Rp One Piece
par L.Hubs Mar 27 Sep - 12:53


Partagez | 
 

 Sommet des Sciences et des Arts Mondial

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Danck
Graine de champion


Messages : 64
Date d'inscription : 30/09/2011
Age : 23
Localisation : PC ou LG :)

MessageSujet: Re: Sommet des Sciences et des Arts Mondial   Mer 4 Juil - 22:38

Eliott était ravis que le Major eut accepté l'invitation. Ils se dirigèrent donc vers le stand d'Eliott afin de prendre les affaires nécessaire.

-Je passe à 11H30, c'est à dire dans exactement 26 minutes, ce qui me laisse le temps de vous expliquer votre rôle important des deux démonstrations.

Le major et l'innovateur arrivèrent devant le stand. Eliott ouvra 2 mallettes.

-Dans cette mallette se trouve le P157, c'est ceci que vous utiliserez durant les démonstrations. Vous n'aurez aucun mal à l'utiliser.

Connaissant le passé du Major, Iste savait qu'il pouvait lui faire confiance en lui confiant l'arme Plasma.

-Dans cette mallette se trouve le C45M, c'est une combinaison "anti-matière'' qui permet de protéger son porteur des effets de l'arme Plasma, c'est en quelques sorte un gilet pare balle dernière génération. Durant la 2ème démonstration, je porterai cette combi et je vous demanderez de me tirer dessus avec le P157. Si tous ce passe bien, le projectile de plasma s'anéantira au contact de la combi, cependant je n'ai pas eu le temps de le tester en laboratoire. J'espère donc ne pas m'être trompé dans mes calculs.

Eliott fit un léger sourire, il savait qu'il gagnerait le concours avec ces 2 démos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: Sommet des Sciences et des Arts Mondial   Mer 4 Juil - 23:02

Élise prêtait attention au moindre détail du travail de l'artiste, s'attardant principalement sur les moyens employés. Pour elle qui ne savait rien des mœurs de la sculpture, ces découvertes anonymes furent un baptême du feu. Bien qu'intéressante, la démonstration commençait toutefois à se faire longue. L'adolescente envisagea de quitter enfin ce stand, lorsque qu'il le sculpteur lui lança un regard. Perçant. Elle ne vacilla pas, lui offrit simplement un sourire franc. Quand il se remit à son labeur, elle n'avait plus du tout envie de partir. Enfin, une petite demi-heure plus tard, il avait terminé. Élise, assise sur le piédestal d'une statue alentours, se leva puis s'approcha d'Ant. Certains le félicitaient pour la beauté de son œuvre, d'autres faisaient le lien amusant entre la jeune fille et le visage du marbre fraîchement transformé. L'adolescente attendit que la plupart des badauds soient partis pour s'adresser au jeune homme.

-C'est vraiment beau. Je ne sais pas si vous participez au concours, mais vous pourriez le gagner.

La sculpture était certes d'une précision et d'un raffinement indéniable, le point de vue d'Élise n'en demeurait pas moins arbitraire. Le fait d'être prise pour modèle par cet inconnu l'avait profondément touché, aussi idiot cela soit-il. Se voir ainsi représentée, les traits figés, immortelle, constituait quelque chose de grandiose, d'écrasant. Du coin de l'œil, elle put lire sur une petite pancarte "Erwan Saori". Elle retiendrait se nom. Longtemps, l'adolescente n'avait porté à l'art qu'une attention plus que minime. En voyant cet accomplissement avoir lieu sous ses yeux, elle se jura de repenser son jugement. Presque euphorique, elle ajouta:

-Et merci monsieur Saori. Je suis réellement flattée.

Un poil plus loin, sur un stand d'une allée adjacente, Erik prenait en main l'arme à plasma d'Eliott. Tuer ne répugnait pas particulièrement le militaire, car cela faisait partie de son métier, toutefois il vouait une forte méfiance à l'égard de cette nouvelle technologie. L'idée de pouvoir pointer vers une personne un objet apte à le désintégrer au sens littéral n'avait en effet rien d'enchantant. Il se résigna. Il ne s'agissait après tout que d'une petite démonstration sur une cible comme il en utilisait très souvent. En revanche, la seconde proposition avait de quoi inquiéter! Un tir direct, en se protégeant d'un simple prototype n'ayant pas subi de tests! Cela revenait au suicide, ni plus ni moins.

-Sauf votre respect monsieur Iste, je ne pense pas que vous tirer dessus avec cette chose soit une très bonne idée.

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Danck
Graine de champion


Messages : 64
Date d'inscription : 30/09/2011
Age : 23
Localisation : PC ou LG :)

MessageSujet: Re: Sommet des Sciences et des Arts Mondial   Jeu 5 Juil - 12:00

Eliott se doutait que le Major ne serait pas d'accord avec la 2ème partie de la démonstration, cependant il fallait absolument qu'il accepte.

-Voyons Major, pensez vous réellement que je pourrai mettre ma vie en jeu sur un coup de tête ? Il y a très peu de chance que ça foire, faites moi confiance et tous se passera bien !

Il regarda sa montre, montre en argent incrusté de 3 petits diamant, puis rangea les créations dans les mallettes.

-Il est 11H20, il est donc temps d'aller dans la salle de démonstration.

Eliott devenait un poil excité, le fait de présenter ces inventions devant une foule d'individus était tout nouveau pour lui qui d'habitude les présentait devant un petit comité de 5 personnes maximum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1164
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 22
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Sommet des Sciences et des Arts Mondial   Jeu 5 Juil - 15:26

Jules se plaça face à Blandine. Gérard et Kaiga étaient déjà au restaurant. Le jeune chef posa ses mains sur les épaules de Blandine.

- Tu as encore peur ? Pourtant, tu vois, on est tous là, aucun de nous n'a peur, maintenant. Parce qu'on est tous ensemble. Tu as peur pour les tiens ? Ils ne savent même pas ce qu'est vraiment un sourcier. Tu as vu ce que je sais faire. Je sais que tu peux au moins en faire autant. Cela fait partie des choses de la vie qu'on ne peut renier, et qu'il est injuste de se voire opprimé. Cela fait partie de nous. On se bat pour ne plus avoir à se cacher, pour ne plus voir nos enfants mourir d'un traitement contre-nature. On se bat pour vivre, aujourd'hui. Allez, viens, on va rejoindre les autres.

Il sourit. Quoi qu'il puisse être niais ou au contraire doué d'une détermination à toute épreuve selon la situation, il était aussi rassurant. On lisais sur le visage de ce jeune homme une véritable joie de vivre.


Cirdan, avait été pris en rechange du groupe qu'il avait cité. Il avait eu le temps de jouer un morceau, puis en voyant Jude et Elyar, il glissa un mot aux musiciens. Ceux-ci se mirent à rire, puis acquiescèrent.

- Un grand merci à Cirdan, annonça le chanteur du groupe, notre jeune zicos qui nous dépanne sérieusement. On va jouer un morceau d'son choix, pour ses nouveaux potes, comme il dit.

Sur ces mots, le jeune sourcier commença à jouer.

[ http://www.youtube.com/watch?v=uGcsIdGOuZY ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/jaleniel
Margogotte
Prince de Porol
avatar

Messages : 267
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 23
Localisation : Brocéliande, au pays de Merlin l'Enchanteur

MessageSujet: Re: Sommet des Sciences et des Arts Mondial   Jeu 5 Juil - 15:49

Blandine hésita avant de rendre son sourire au jeune homme. Elle lui emboîta le pas.
Ils avaient accosté peu auparavant, et marchaient depuis quelques minutes dans une ruelle. En face d'eux, il y avait un restaurant, visiblement animé. Dès que la porte se fut ouverte devant elle, la jeune femme fut enveloppée de la cacophonie rythmée de l'établissement. Tintements de couverts, symphonie de plat qui s'entrechoquent, raclements des chaises sur le sol. Fatiguée de tout ce bruit, elle se hâta de suivre Jules à travers les dédales des tables. Quelques personnes se retournèrent, intrigués. Peut-être ne ressemblait-elle pas à une personne de leur ville. Blandine n'avait pas demandé à Jules où ils se trouvaient. Ils avaient certainement du quitter Kathe.
La jeune femme s'apprêtait à lui poser la question, lorsqu'elle avisa un couple étrange, quelques pas plus loin: un vieillard à l'allure fatiguée, mais à l'expression jeune, discutait avec une autre personne mais, trop loin, Blandine ne parvenait pas à distinguer son visage. De plus, elle lui tournait le dos.
Jules se dirigea aussitôt dans leur direction, de son éternelle démarche gauche et nonchalante à la fois. Arrivée devant les deux personnes, Blandine attendit patiemment que son guide fasse les présentations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ze-grabouilleuse.eklablog.com
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 25

MessageSujet: Re: Sommet des Sciences et des Arts Mondial   Jeu 5 Juil - 17:33

- Ah, il y a un concours? déclara Ant, surpris.

Il ne sculptait pas vraiment pour la compétition, mais il aurait été flatté de voir son oeuvre remporter un prix. Le jeune homme secoua la tête, ce qui eut pour conséquence de faire voler de la poussière autour de lui. Il jeta un nouveau coup d'oeil à la statue. Il était vraiment satisfait de la statue, à laquelle il ne trouvait pas encore de défauts. Se retournant vers son interlocutrice, il déclara :

"Je dois te remercier! Sans toi comme modèle, ce bloc de marbre aurait été bien moins réussi."

C'était la vérité. Sans l'adolescente, il aurait encore fait une oeuvre pleine de tristesse et de mélancolie. Il en était bien mieux ainsi. Il fut surpris lorsque son modèle l'appela par son nom. Il crut d'abord avoir une certaine notoriété à Néri, puis comprit qu'elle avait lu son nom sur le stand. Il hocha la tête et déclara avec un sourire :

- Appelle moi Ant! Et puis-je connaitre le nom de ma muse?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: Sommet des Sciences et des Arts Mondial   Jeu 5 Juil - 17:43

Ant. Fourmi. Un drôle de surnom pour un artiste tel que lui, mais si telle était sa volonté, la respecter constituait sans doute le plus bel hommage à lui rendre. Prenant également cela pour un jeu, Élise décida qu’à partir de maintenant, elle l’appellerait ainsi. Elle tiqua en revanche lorsqu’il la désigna comme étant sa muse. Il faisait preuve d’humour et elle en avait parfaitement conscience, toutefois cette approche faussement romantique lui semblait un peu déplacée. Du coin de l’œil, elle consulta sa montre.

-Je suis Élise Bottero. J’aurais aimé discuter avec vous Ant, mais il y a un de ces fameux concours auquel j’aimerais assister. Je vous promets de passer par votre stand une fois que j’en aurais assez vu, si vous y êtes encore.

Elle lui adressa un dernier signe de main accompagné d’un sourire franc, puis se glissa dans l’enceinte du bâtiment. Si jamais il bougeait d'ici la fin des présentations, elle pourrait facilement le retrouver avec son simple nom. La foule était impressionnante. À l’intérieur du salon, des milliers de sièges avaient été installés, et tous étaient occupés. Beaucoup de curieux se tenaient donc debout dans un coin pour ne pas louper le spectacle qui, de toute manière, était diffusé en direct sur une grande chaîne nationale. Élise s’adossa à un mur, près de l’entrée. La démonstration d’Eliott n’allait pas tarder à commencer. Les jurés, jouant ici plus le rôle d’animateurs qu’autre chose, se tenaient assis derrière un grand bureau, à l’extrémité de la grande estrade. On disposait sur cette dernière tout le matériel nécessaire à la démonstration de la catégorie armement. Pour les prochains candidats, il n’y avait pas besoin de grand-chose : simplement d’une cible d’entraînement, la plus résistante possible. Pour ce qui était du reste, le concurrent l’avait avec lui : deux mallettes. Simplement deux mallettes. Et, accessoirement, un major de l’armé thoemienne, qui plus est membre de la délégation nationale. D’un signe de main, le maître de cérémonie demanda le silence. Sans hésitation, la foule se tut, bien trop impatiente de découvrir les prochaines trouvailles pour faire perdre du temps aux organisateurs.

-Bon, eh bien, après cette prestation pour le moins particulière…

Beaucoup de sourires naquirent aux coins des lèvres. Le précédent candidat avait débaroulé avec un robot totalement automatisé, qui avait surchauffé puis explosé avant d’atteindre la moindre cible. Cela avait provoqué l’hilarité générale et des notes sentences de la part du jury. Les notes n’avaient en réalité que peu d’impact. C’était en effet après les délibérations que les prix étaient accordés, et il arrivait souvent que celui ayant obtenu les notes les plus élevées ne remporte pas le concours.

-Je suis ravi d’accueillir Eliott Iste, venu tout droit de Thoem !

Un peu à l’écart dans les coulisses, Erik lança un regard vers le candidat. Un simple signe de main pour encouragement, puis les deux hommes avancèrent vers l’estrade. Un tonnerre d’applaudissement retentit dans la salle titanesque. Si peu connaissaient son visage, beaucoup avaient effectivement déjà entendu parler d’Eliott et de ses formidables inventions. Inventions créées dans le but d’ôter la vie. En des temps de paix, la création d’arme ne semblait pourtant effrayer personne. En effet, malgré les divers conflits intérieurs, la plupart de la population vivait sereine. À leurs yeux, certaines régions traversaient une crise économique, d’autres étaient en essor, mais l’ambiance globale de leur monde était enviable. Rares étaient ceux à connaître les bavures du gouvernement. Encore moins connaissaient leurs intentions. Enfin, parmi ceux-ci, une poignée osait se rebeller…

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pomme
Griffon
avatar

Messages : 687
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Sommet des Sciences et des Arts Mondial   Jeu 5 Juil - 19:20

Lorsque son amie s'éloigna, Jude fit un simple hochement de tête en guise d'approbation. Tellement curieuse de découvrir l'éventuel talent musical de Cirdan, elle n'était pas prête à partir d'ici de si tôt. Tout en piétinant, elle se demandait si son manque de sociabilité était comblé par un quelconque génie artistique... Elle déchanta très vite. Aux premières notes, le petit sourire en coin de la jeune fille s’effaça pour faire place à une moue presque horrifiée. Même si elle se contentait de ne rien faire paraître devant toutes les groupies, n'importe qui aurait pu lire dans ses yeux que cette musique, à laquelle elle n'y connaissait pas grand chose, ne lui inspirait que du dédain.

Elle se tourna ensuite vers Elyar, qui ne laissait rien apparaître sur son visage. Pointant discrètement du doigt les musiciens sur la scène, elle demanda :

- Euh ... Cette musique, elle te plait ? Un peu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apocax
Critérium
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 17/01/2012
Age : 20
Localisation : Là où il y a à manger. (Et du rhum!)

MessageSujet: Re: Sommet des Sciences et des Arts Mondial   Jeu 5 Juil - 20:00

-Ben... J'aime bien, mais c'est pas mon style préféré.

Elyar ne voulait vexer personne, et hésitait à propos de ce qu'il devait dire. Ses musiques préférées étaient bien différentes de celle-ci, mais ce style lui plaisait malgré tout. Il comprît sans problème que la jeune fille était bien loin d'adorer quand à elle et lui adressa un sourire légèrement teinté d'inquiétude en guettant sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Danck
Graine de champion


Messages : 64
Date d'inscription : 30/09/2011
Age : 23
Localisation : PC ou LG :)

MessageSujet: Re: Sommet des Sciences et des Arts Mondial   Jeu 5 Juil - 21:01

Ce moment tant attendu était arrivé, le moment de monter sur scène et de faire sa démonstration. Eliott monta donc sur la scène sous les applaudissements du public, sa réputation l'avait devancé. Il prit le micro et s'adressa au public.

-Bonjour à tous, quel plaisir de voir un tel accueil. Je vais essayer de ne pas rendre explosif ma démonstration, ça serai bête d'en avoir 2 d'affilées. Je tiens à vous présenter le Major Saori qui sera mon assistant durant les démonstrations. Le Major utilisera le P157, une arme plasma d’échelon 2, et tirera sur la paroi en Acier de 10cm d'épaisseur. Nous verrons ce qu'il restera de cette paroi après le tir.

Eliott sortit l'arme de sa mallette, l'activa et la passa au major. Il s'écarta ensuite afin de laisser le champ libre au militaire.

-C'est quand vous voulez Major Saori.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: Sommet des Sciences et des Arts Mondial   Jeu 5 Juil - 21:09

Le major Saori? Dès qu'il monta sur scène, Élise le reconnut. Il s'agissait du grand type les ayant empêché de passer un peu plus tôt. Son nom, son visage...il était à présent plus qu'évident qu'il avait un lien de parenté avec Ant. Ils ne se ressemblaient que très peu, pourtant même un aveugle s'en serait rendu compte. L'un concourais, l'autre ignorais jusqu'à l'existence de cette compétition. Drôle de famille. Elle reporta son attention sur l'estrade. Erik venait d'empoigner l'arme. De taille moyenne, bon équilibre, un militaire chevronné comprenait tout de suite que la qualité était au rendez-vous. Dès qu'Eliott fut assez éloigné, le major fit preuve de sa redoutable efficacité. Se mettre en joue, viser, tirer. Moins d'une seconde. Le tir atteint la cible en plein centre, émettant un son improbable tandis qu'une fumée épaisse se dégageait de l'impact. Lorsqu'elle fut dissipée, on pouvait clairement voir un trou béant dans la plaque en acier. Le mur derrière celle-ci, s'il n'était pas abîmé, comportait toutefois d'inquiétantes traces sombres. Le papier peint avait été calciné. Soucieux de donner la meilleure prestation possible, Erik baissa son arme et se mit au garde à vous, face à la foule. Certains applaudirent fébrilement. Si le tir avait été parfait et l'effet dévastateur, l'existence d'armes d'une telle qualité n'étonnait désormais plus. Tous, Élise la première, se posaient à présent la même question: qu'y avait-il à l'intérieur de la seconde mallette?

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Danck
Graine de champion


Messages : 64
Date d'inscription : 30/09/2011
Age : 23
Localisation : PC ou LG :)

MessageSujet: Re: Sommet des Sciences et des Arts Mondial   Jeu 5 Juil - 21:26

Eliott applaudissait, la prestation du Major était réellement impeccable. Il s'approcha et lui dit amusé.

-Félicitation Major, vous avez cassé mon beau mur...

Il reprit vite son sérieux et dit au public.

-Je crois qu'il n'y a pas grand chose à rajouter à ceci. Maintenant que vous connaissez la puissance de l'arme, nous allons passer à la 2ème étape. Je vous pris de bien vouloir patienter quelques instants.

Eliott ouvra la 2ème mallette, sortit la combinaison puis se rendit dans les coulisses afin de se changer. Il revint sur la scène 2 minutes après, il portait la combinaison, combinaison de couleur noir, et alla s'installer juste devant la paroi maintenant troué. Il prit le micro au passage et dit.

-Le Major va maintenant pointer l'arme vers moi et tirer, je vous laisse découvrir la suite du spectacle.

Ils se trouvaient l'un devant l'autre, quelques mètres les séparés. On pouvait voir sur leurs visages une concentration inébranlable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: Sommet des Sciences et des Arts Mondial   Jeu 5 Juil - 21:46

La nouvelle provoqua une vague d'exclamations surprises de la part du public et du jury. Certains commençaient déjà à murmurer qu'il y avait une arnaque, pourtant le major portait l'arme à bout de bras depuis le départ de son compère et n'avait de ce fait pas pu modifier quoi que ce soit dans sa configuration. Avec des gestes révélant d'une assurance similaire à celle de son premier tir, Erik visa Eliott. Combien de fois s'était-il déjà retrouvé dans une pareille situation, à quelques mètres d'un homme sans défense, lui ayant une arme à la main. Il avait toujours pu lire la terreur sans nom dans les yeux de ses cibles à cet instant. Plusieurs fois, il avait été contraint de tirer. Jamais avec plaisir, jamais avec hésitation. Cette fois-ci, il tirerait également, mais il avait peur. Si jamais la combinaison n'était pas au point, il tuerait un homme devant les caméras de télévision, soit face à plusieurs millions de personnes.

Il se ravisa face à la quasi-absence de risque promise par Eliott. La foule retint son souffle en même temps que lui. Erik appuya sur la gâchette. Un amas informe d'antimatière fusa vers l'ingénieur. Des milliers de personnes eurent le même hoquet de surprise. Au moment de l'impact, la puissante décharge avait tout simplement cessé d'être, sans la moindre explication. Après une dizaine de secondes de silence, ce fut une ovation sans nom qui récompensa le travail d'Iste. Les jurés donnèrent tous une note supérieure à huit, sauf un vieil homme pour qui les émotions avaient visiblement étés trop fortes, et qui s'était contenté d'un sept. Avec de telles notes, Eliott pouvait être sûr d'atteindre les plus hautes marches du podium. Après avoir déposé l'arme dans sa mallette, la major effectua un salut militaire pour ajouter au panache de la scène, puis retourna dans les coulisses. Élise avait le souffle coupé. Elle avait vraiment cru assister à une exécution. L'invention de ce type lui semblait absolument prodigieuse! Totalement repue après cette unique démonstration, elle quitta le salon puis se dirigea de nouveau vers le stand d'Ant. Le sculpteur s'y tenait toujours, mais ne travaillait pas le marbre pour le moment. Elle se mit à sa hauteur.

-Vous avez raté quelque chose d'unique, Ant! Il y avait un homme sur l'estrade, un certain Erik Saori. Vous le connaissez?

Elle lui parlait comme à une vieille connaissance, sans éprouver la moindre gène. Sachant qu'il ne lui restait pas longtemps à vivre, elle ne se formalisait pas et préférait se créer des nouvelles relations rapidement. Qui plus est, cet homme ne lui semblait pas mauvais. Sous aucun angle.

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Danck
Graine de champion


Messages : 64
Date d'inscription : 30/09/2011
Age : 23
Localisation : PC ou LG :)

MessageSujet: Re: Sommet des Sciences et des Arts Mondial   Jeu 5 Juil - 22:02

Eliott avait de quoi être heureux, il avait créer la combinaison du siècle.

-Après une telle démonstration, nous allons arrêter le concours afin de permettre aux jurés et au public d'aller manger. Rendez vous à 13H30 pour la suite du concours !!

Eliott rangea les affaires dans les mallettes, les sécurisa puis se dirigea dans les coulisses rejoindre Erik.Il fit une accolade à Erik et lui dit.

-Merci beaucoup pour ton aide, ton courage fut exemplaire et je dois t'avouer que j'ai crue que tu ne tirerai pas. Encore merci, je n'oublierai pas ce que tu as fais.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 25

MessageSujet: Re: Sommet des Sciences et des Arts Mondial   Jeu 5 Juil - 22:12

- Oh, je ne suis pas un grand fan des grosses armes, personnellement, déclara Ant, en désignant l'écran plasma où étaient retranscris les prouesses de son frère et du scientifique dont il avait déjà oublié le nom.

Sous son air blasé, Erwan s'inquiétait tout de même du développement de toutes ces technologies de combats. Il avait toujours été contre la guerre, et ces armes ne lui semblaient être une bonne chose pour l'humanité. Il haussa les épaules, et se dit intérieurement qu'il devait être, comme la plupart des artistes, un idéaliste sans le moindre sens des réalités. Erik, lui, savait où il allait, c'est une chose qu'il admirait chez lui.

- Et l'habile tireur que vous avez pu observer n'est autre que mon frère. C'est grâce à lui que je suis ici! Nous avons beau être à un sommet d'art, je suis loin d'être le plus intéressant spécimen de tous les artistes de ma nation, même si il m'arrive de créer de belles choses.

Il désigna du menton sa statue. Il l'avait réexaminé sous tous les angles et n'avait pas trouvé le moindre défaut. Pas la moindre éraflure, la moindre fissure.

- je ne sais pas si tu connais bien l'art de la sculpture, mais lorsque nous autres, sculpteurs, faisons des erreurs, nous versons de la cire dessus afin de les cacher. Lorsqu'il n'y en a aucune, on dit que la statue est "sincerus", sans cire. Et c'est le cas pour celle ci. Si tu le veux bien, je compte la nommer "Elise Sans-cire". C'est un nom qui doit sembler étrange, peut être même ridicule, mais je le trouve plus qu'adapté. Qu'en dis tu?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: Sommet des Sciences et des Arts Mondial   Ven 6 Juil - 12:54

Élise ne put retenir un petit rire. Bien qu'Ant lui paraisse vraiment sympathique et plein de vie, le titre qu'il choisissait était digne des vieux artistes des siècles passés: ennuyeux et banal. Se rendait-il seulement compte du ridicule de ses paroles? En voyant le sérieux sur son visage, elle en doutait. Ne voulant toutefois pas le blesser, elle se contenta de jeter regard admiratif vers la statue, fit mine de chercher ces petites imperfections dont le sculpteur lui parlait, puis acquiesça en se retenant non sans peine d'éclater de rire. Elle espérait simplement que s'il se rendait compte de ses moqueries bon enfant, il ne lui en tiendrait pas rigueur.

-Ça lui irait sans doute à merveille.

Erik, dans les coulisses, s'apprêtait déjà à rejoindre ses camarades. Étant donné qu'il était représentant de la délégation et pas seulement militaire, il pouvait se permettre de quitter son poste quand bon lui semblait, toutefois l'idée de passer pour un tir-au-flanc ne l'enchantait guère. Eliott vint alors le remercier, et le major nota la justesse de ses propos. Lui aussi avait pensé renoncer à tirer, mais il avait l'habitude d'obéir. On lui demandait de tirer, il tirait, que cela lui plaise ou non. Il congratula l'ingénieur d'un simple regard, puis s'en alla rejoindre ses pairs sans un mot.

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 25

MessageSujet: Re: Sommet des Sciences et des Arts Mondial   Ven 6 Juil - 15:26

Erwan répondit d'un sourire rayonnant, même si la jeune fille n'avait sans doute pas compris le sens ni de son oeuvre, ni du nom qu'il lui avait donné. Elle était tout simplement trop jeune, et aussi trop peu expérimenté, pour saisir ce que cela signifiait. Mais elle lui avait donné son accord, et il lui en était plus que reconnaissant.

- Alors, qu'es tu venue voir ici, à part les sculpteurs en manque d'inspiration et les armateurs en trop plein d'imagination? demanda Ant sur le ton de la conversation, tout en observant les traits creusés de son interlocutrice.

La maladie de l'adolescente ne lui avait pas échappé, et, même si il ne l'aurait jamais avoué en public, c'était en grande partie pour cette raison qu'il l'avait choisie, immortalisant un visage probablement condamné et pourtant d'une grande beauté.


Plus ou moins remise de sa cavalcade dans toute la ville, Iris suivit la membre de Taetra sans poser de questions. La femme semblait assez autoritaire, et il était inutile de chercher la confrontation pour l'instant. La vagabonde perdit le compte du temps, plongée dans ses pensées. Sam était visiblement une sourcière, et elle semblait la suivre depuis longtemps. Iris n'avait pas totalement compris ce que son "ange gardien" avait fait, mais toujours était il qu'ils avaient réussi à échapper à la vigilance des soldats. Aujourd'hui, elle avait tué. Pour la première fois. Elle y avait déjà pensé plusieurs fois, mais jamais elle n'était passé à l'acte. Depuis ce moment, elle avait l'impression d'être entrée comme dans un rêve et pensait se réveiller d'un instant à l'autre. Mais elle continuait de marcher, suivant la jeune brune jusqu'à dieu sait où. La circulation humaine commençait à se faire de plus en plus dense. Ils étaient tout proche de la convention Iris faillit poser une question, mais s'en abstint. Il y avait un temps pour tout, et grâce aux pouvoirs de la jeune femme, elle ne se sentait pas menacée. Sam entra dans un restaurant. Iris hésita quelques instants. Ses vêtements étaient déchirés, elle ne se souvenait même plus à quand remontait sa dernière douche, et elle était sans doute recherchée pour meurtre. Trois excellentes raisons de ne pas entrer. La jeune femme haussa les épaules. Au point où elle en était, cela n'avait plus d'importance. Elle franchit le portillon, et regarda bien droit devant elle, ignorant les regards qu'elle imaginait pleins de pitié ou de dégoût, deux choses qu'elle exécrait. Elle s'assit à la table que lui indiqua Sam, où étaient visiblement déjà installés d'autres taetras. Elle décida de garde le silence jusqu'à ce qu'on daigne lui adresser la parole.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: Sommet des Sciences et des Arts Mondial   Ven 6 Juil - 19:31

La question d'Ant prit Élise au dépourvu. Elle ne pouvait pas lui répondre franchement en lui avouant qu'elle se fichait totalement de ce salon mais qu'elle attendait que l'heure du rendez vous fixé avec les membres de Taetra survienne. Quoiqu'après tout, l'aurait-il cru? Aurait-il été crédule face à une adolescente si fébrile lui avouant qu'elle faisait partie de l'organisation criminelle la plus recherchée du pays? L'idée folle de ne pas mentir à l'artiste lui traversa l'esprit, puis s'envola tel un feu follet. Se mettre dans une situation aussi dangereuse pour un rien relevait d'une totale inconscience.

-J'étais ici avec une amie. Mais je l'ai laissée avec un garçon. À vrai dire, je n'étais rien venue voir en particulier...c'était simplement histoire de jeter un coup d'œil!

Même en n'avouant rien à son interlocuteur, elle aurait ainsi au moins le mérite de ne pas lui raconter n'importe quoi. Élise regarda toutefois sa montre. Près de treize heures. "Soyez de retour pour le goûter". Elle avait donc encore du temps à tuer, et ne voulait pas le perdre en paressant. Elle fouilla dans une de ses poches, et sortit un morceau de papier où le père de Jude avait griffonné le nom et l'adresse d'un médecin, puis le tendit au sculpteur.

-Je viens juste d'arriver en ville et je cherche cette rue, expliqua-t-elle. Vous ne sauriez pas où c'est par hasard?

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1164
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 22
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Sommet des Sciences et des Arts Mondial   Sam 7 Juil - 1:11

[ http://www.youtube.com/watch?v=2_XVp39zJsI ]

Nul besoin pour Jules de présenter Blandine, pour la plupart, ils savaient déjà qui elle était. En revanche, la nouvelle arrivante qui suivait Sam éveilla plus de curiosité. Ils la regardèrent tous s'asseoir à une table. Sam alla dans ses propres quartiers, tandis que Kaiga alla continuer de repeindre les murs intérieurs de manière fantaisiste. Gérard disparût à son tour en cuisine. Iris se retrouva seule assez rapidement. Le vieillard revint un peu plus tard avec une assiette dans laquelle était déposée avec attention un repas simple mais efficace : Steak frites. Il posa l'assiette devant Iris et lui donna des couverts.

- Je suis prêt à parier que tu meurs de faim ... Manges, ça va te remettre de tes émotions, dit le doyen en s'asseyant face à elle.


Jules avait emmené Blandine faire le tour des chambres, lesquelles étaient composées de deux lits superposés, et pouvait donc accueillir quatre occupants.

- Tu peux t'installer où tu veux. Je pense qu'on mettras toutes les filles ensemble pour pas créer de problèmes entre vous, héhéh, et les mecs iront avec les mecs ! Bref, mets-toi là où tu veux. Si t'as besoin d'aide, toque à la porte en métal !

Sur ces mots, il s'éloigna vers cette porte d'acier, l'unique parmi toute les autres portes de bois. Une sorte de bloque d'acier à poignée plus qu'une porte, d'ailleurs.


Le groupe étant en train de plier bagages, Cirdan les remercia pour l'occasion et rejoint ses deux nouveaux camarades.

- Alors ? Ça vous à pas marqué plus que ça, j'imagine, dit-il en regardant Elyar. Voire même pas du tout, en fait, après avoir remarqué l'air surpris de Jude. J'vous jouerais quelque chose d'autre plus tard, qui vous ressemblerait peut-être plus. Il est quelle heure ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/jaleniel
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 25

MessageSujet: Re: Sommet des Sciences et des Arts Mondial   Sam 7 Juil - 12:59

Iris regarda l'homme s'approcher d'elle avec une assiette remplie à ras-bord de frites. Elle jeta un regard plein de reconnaissance à son hôte , et se jeta littéralement sur le plat. Voilà trop longtemps qu'elle ne mangeait plus à sa faim, dans la rue. La vagabonde se rendait bien compte qu'elle enfreignait bien des règles du savoir vivre en mangeant ainsi, mais sur l'instant, elle n'y accorda aucune importance, se délectant d'un plat pourtant classique. Lorsqu'elle eut finie, elle releva les yeux, et observa l'homme en face d'elle. Il semblait, par la manière dont les autres le regardaient et le saluaient, être un membre important de Taetra.

- Pourquoi moi? demanda simplement Iris.

La jeune femme ne voyait absolument pas pourquoi, depuis si longtemps, les Taetras l'observaient, elle qui n'était rien d'autre qu'un coeur brisé, tandis que de nombreux sourciers -comme son fils- vivaient secrètement dans ce monde.

Erwan haussa les épaules. Il venait juste d'arriver en ville, et n'avait pas la moindre idée d'où se trouvait la rue que lui demandait la jeune fille, mais il supposait que cela ne devait pas se trouver trop loin de l'entrée.

- Je n'en ai pas la moindre idée, chère amie! Je m'en voudrais de te dire des bêtises, donc je vais me taire!

L'artiste se gratta la tête. Il avait essayé d'allumer une cigarette tout à l'heure, mais les gardes lui avaient sauté dessus comme si il portait des explosifs sur lui. Après avoir passé autant de temps à créer, il pouvait bien s'accorder une petite pause. Et tant qu'à faire, il pouvait bien aider sa nouvelle connaissance.

- Allez, je t'accompagne dit il en sortant briquet et cigarette. Tu gardes la statue, Marc? cria t-il à un ami, logé dans le stand juste à côté du sien.

Une fois sortis, Ant alluma sa cigarette et tira une latte en faisant attention à ne pas souffler de fumée sur Elise. Ils regardèrent ensemble un plan de la ville, et partirent d'emblée, et en étant convaincu d'être sur le bon chemin, dans la direction opposée. Il se perdirent dans le dédale de rues entrelacées, pour au final, sur un coup de chance, retomber sur l'entrée du Sommet. Ils finirent par arriver à bon port après avoir demandé une bonne quinzaine de fois leur chemin à des inconnus, chose qu'Erwan adorait faire, mettant un certain sens théâtral dans ses demandes. Il parvint même à faire croire à une femme crédule qu'il était un agent secret luttant contre les sombrités, ayant besoin de renseignements immédiats. Arrivés à bon but, la Fourmi déclara :

- Nous sommes maintenant à la croisée des chemins, chère Elise sans cire! Ce fut un plaisir de te rencontrer!

Il s'inclina devant la jeune fille en souriant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Margogotte
Prince de Porol
avatar

Messages : 267
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 23
Localisation : Brocéliande, au pays de Merlin l'Enchanteur

MessageSujet: Re: Sommet des Sciences et des Arts Mondial   Sam 7 Juil - 13:45

Une fois que Jules eut quitté la chambre, Blandine en fit le tour. Elle s'approcha de la fenêtre, à travers laquelle filtraient quelques rayons de soleil gris. Elle écarta les stores entre deux doigts, puis les laissa retomber, éblouie.
Lentement, la jeune fille se retourna et posa son regard sur la pièce. Elle était baignée dans une pénombre bleue sombre, et l'air était chargé d'une odeur feutrée, émanant probablement de la moquette élimée.
Bon sang, mais pourquoi avait-elle accepté de suivre ce jeune garçon ?
C'était la question qui persistait. Taetra était peut-être un bon moyen de renverser la dictature, et c'était ce qu'elle désirait au plus profond d'elle même. Mais les retombées d'un coup d'état seraient désastreuses... de nombreuses personnes risquaient de mourir. Tom, ses parents... le bébé de son amie Aneth, qui était à peine plus âgée qu'elle. Combien d'autres ?
Et puis, une pensée lui traversa l'esprit: combien de morts, si rien ne changeait ?

Elle fut suffisamment remise en question pour se secouer: elle choisit un lit au hasard, et s'assit en tailleurs dessus, attirant son sac à dos auprès d'elle. Tout en sortant son matériel à dessin, elle songea: "Si d'autres personnes dotées de pouvoirs existent dans Taetra, elles risquent de m'apprendre à contrôler mon don." Blandine avait toujours été une bonne élève, et elle profitait généralement de son temps libre pour parfaire ses connaissances. En quoi cette fois-ci était-elle différente ?
S'obligeant à oublier sa terreur, elle inspira profondément sur un rythme régulier, tout en trempant la plume dans la fiole d'encre. Elle hésita à peine une seconde avant de poser la pointe sur le papier. Le trait noir fut presque aussitôt avalé par le grain blanc. Bientôt, Blandine eut dessiné sans grande difficulté un verre à pied simple mais aux courbes délicates. Elle posa sa plume et ferma les yeux.
"Tu fais cela sans y penser d'ordinaire, songea-t-elle avec conviction. Tu en es capable ma grande." Dans ses moments de faiblesse, Blandine avait pris l'habitude de se parler à elle-même pour éviter de penser aux choses inquiétantes.
Elle tenta de rassembler un calme serein, émotion qu'elle possédait lorsque son pouvoir s'affichait d'habitude. Quand elle rouvrit les yeux, une silhouette fragile de verre à pied tremblotait devant elle. Quand elle voulut l'effleurer du bout des doigts, l'encre disparut immédiatement. Sans se laisser démonter, la jeune fille tenta de fixer son dessin plutôt que de fermer les paupières. L'essai fut plus concluant cette fois-ci: le verre avait l'air plus consistant. Ses doigts se refermèrent sur le pied de l'objet, et elle l'amena à hauteur d'yeux: s'il était plus grossier que sur le dessin, il pouvait néanmoins prétendre à une réplique plus ou moins fidèle de l'esquisse. Soudainement rassérénée, Blandine ouvrit la main, et le verre disparut.
Elle se laissa tomber sur l'oreiller, les bras calés derrière la tête. Ses yeux fixaient le plafond avec une expression vide. Cette expérience l'avait fatiguée plus qu'elle n'aurait pu le prévoir, et elle songea subitement que son don pouvait être comparé à un muscle, nécessitant d'être entraîné. Que serait-elle capable d'effectuer, dans trois mois, un an ? Dix ans ?
Un frisson parcourut son dos. Elle n'était même pas certaine de le vouloir...

Se redressant, elle grimaça lorsque son dos émit un craquement de protestation. Un muscle abîmant les autres...
Elle envisagea de rester là, s'entraînant seule, attendant que quelqu'un rentre. Mais elle n'en pouvait plus d'attendre. Elle avait attendu toute sa vie, tout le trajet en bateau. Il lui fallait passer à autre chose.
Blandine descendit de son lit, et sortit de la chambre. Après tout, Jules ne lui avait peut-être donné aucune indication, mais elle était assez grande pour se débrouiller seule et retrouver son chemin -à supposer qu'elle se perdrait. Et puis le garçon avait réussi à la trouver une fois, il pouvait très bien recommencer...

Elle flâna dans les dédales de couloirs, jusqu'à parvenir devant un panneau d'affichage. Une immense affiche indiquait l'horaire d'un concours de danse, ou de chant, elle ne savait pas trop. Blandine continua à se promener, curieuse de ce nouveau décor pour l'instant inconnu. Elle espérait finir par tomber sur quelqu'un: il lui semblait avoir compris que Jules avait dit qu'ici "la plupart des gens la connaissaient". Or, savoir que son identité n'était pas un secret l'inquiétait, elle préférait lorsque les choses étaient égales.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ze-grabouilleuse.eklablog.com
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: Sommet des Sciences et des Arts Mondial   Sam 7 Juil - 14:18

Élise ne regretta pas d'avoir fait un bout de chemin aux côtés d'Ant. Cet homme la faisait rire avec ses manières décalées, son étrange façon de s'adresser aux autres, en bref toute sa marginalité. Le monde manquait de gens comme lui, surtout en ces temps. Elle fut presque déçue lorsqu'il la salua une ultime fois, après qu'ils eussent vagabondé dans une bonne partie de la capitale pour trouver l'adresse de ce fameux médecin. Presque. Elle n'oubliait pas les raisons qui l'avaient poussé à quitter l'hôpital: Taetra. Une organisation des plus sérieuses, pas un simple club de vacance. Le tourisme passait largement après les diverses missions dont elle espérait écoper. Elle lui renvoya joyeusement sa révérence avant d'entrouvrir la porte de ce qui ressemblait vaguement à une infirmerie insalubre.

-Ce fut partagé. Au revoir, petite fourmi, lança-t-elle avant qu'il ne disparaisse dans les boyaux de l’impressionnante cité.

Sa première impression quant au bâtiment dans lequel elle avait pénétré se confirma une fois qu'elle fut à l'intérieur. Les murs étaient sales, le sol recouvert de poussière. On ne pouvait pourtant pas douter qu'il y avait eu ici de l'activité récente, car nombreuses étiquettes affichant les prix des produits semblaient neuves. Elle s'avança avec prudence jusqu'au comptoir, jeta un coup d'œil vers le fond de la boutique, puis se résigna à appuyer sur une petite sonnette. Immédiatement, un homme surgit d'une des allées remplies de médicaments, assis sur une chaise à roulette. Il se stoppa à un croisement, tourna à quatre-vingt dix degrés, et redonna une impulsion à sa chaise. Il n'arrêta son véhicule qu'au dernier moment, puis se retourna pour se retrouver face à Élise. Contrairement à ce qu'elle aurait pu penser en le voyant utiliser un moyen de locomotion aussi incongru, cet homme avait une certaine élégance et paraissait tout à fait sérieux.

-Oui, c'est pour quoi? demanda-t-il, impassible.

-Je viens de la part de Joseph Mayer.

L'annonce eut l'effet d'un électrochoc. Le type sur la chaise frémit, tandis qu'un sourire se perdit au coin de ses lèvres. Taetra. Si ce vieux Joseph envoyait une gamine ici, c'est qu'elle aussi aurait bientôt affaire à l'organisation. Lui aussi en faisait partie autrefois, en tant que médecin. Il en avait eu des plaies à recoudre durant cette période. Puis tout le monde avait commencé à partir, pour des raisons personnelles ou car ils avaient été arrêtés. Alors lui aussi s'était retiré avant que cela ne tourne mal. Si des nouveaux membres venaient dans sa boutique, il n'hésitait toutefois pas à les fournir gratuitement. Il jaugea rapidement la gamine qui lui faisait face. Dix-huit ans tout au plus, mais il n'y avait pas d'âge pour rejoindre une cause juste. Sans hésiter, il tendit le bras et souleva rapidement le chapeau d'Élise. En voyant ses cheveux plus courts que ceux d'un garçon, il le reposa.

-D'accord, je vois. J'ai ce qu'il vous faut. Mais ça, vous vous en doutiez.

Il fit volte face, puis s'élança. Sa chaise fusa à travers l'allée principale jusqu'à qu'il ne tourne d'un coup sec, disparaissant sans laisser de trace. Durant une bonne minute, Élise entendit le son des roulettes, se demandant comment cet homme faisait pour prendre les médicaments sur les étagères sans s'arrêter, puis il revint les bras chargés. Il déposa tout dans un petit sac plastique.

-Tiens, t'en as pour au moins un mois. Oh, attends, t'as pas de sac? Il t'en faudra un. Je dois avoir ça quelque part.

Il fouilla rapidement dans les rangements situés sous le comptoir et en sortit une grande sacoche à bandoulière, dans lequel il fourra le sac plastique. Il tendit le tout à Élise.

-Voilà. Maintenant dégages, faudrait pas qu'on te vois traîner trop longtemps ici. Y'en a encore beaucoup qui pensent que je vend de la drogue, alors joue pas en ma défaveur hein? Allez, hop.

-Merci beaucoup!

Elle quitta la boutique en se retenant d'éclater de rire face à l'incongruité de ce médecin, mais en se promettant également de lui rendre la pareille. En y repensant, entre le condamné de son âge à l'hôpital, Joseph Mayer, Ant et ce médecin, elle avait désormais une dette envers beaucoup de monde. Bientôt seize heure. Le goûter approchait. Profitant de son sens de l'orientation plutôt développé, elle retourna rapidement à l'endroit où Gérard les avait laissés en fin de matinée. Ce fut avec plaisir qu'elle retrouva Jude, Cirdan et Elyar. Malgré le peu de temps qu'ils avaient passé ensemble, elle appréciait déjà ce dernier. Peut-être un futur ami. En attendant l'arrivée du vieillard, elle engagea la conversation.

-Alors, ce concert?

À plusieurs quartiers de là, dans une maison de taille moyenne, Marc tapa du poing sur son bureau. Il savait maintenant où il avait déjà vu cette fille! Ils en avaient parlés aux informations. Une fugue à l'hôpital de Pabarce. Il fallait absolument qu'il la retrouve!

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pomme
Griffon
avatar

Messages : 687
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Sommet des Sciences et des Arts Mondial   Sam 7 Juil - 18:18

Jetant des coups d’œil réguliers à Elyar, Jude se forçait à écouter le concert de Cirdan et de son groupe, la mine défaite. Curieuse, elle était prête à découvrir tout un tas de style et de pratiques diverses, mais elle se trouvait être totalement hermétique à ce genre de musique. Cependant, son camarade semblait bien plus ouvert qu'elle, et prenait presque plaisir à écouter ce spectacle. Quand les dernières notes s'arrêtèrent, ce fut un énorme soulagement pour l'adolescente, qu'elle tenta de dissimuler du mieux qu'elle pouvait. L'arrivée du guitariste vers eux, tout sourire, qui demandait leur ressenti sur ces quelques minutes, rendit Jude mal à l'aise.

- J'ai pas trop aimé. Enfin, même pas du tout. Mais bon c'est pas gra... Il est seize heures !

Changeant rapidement de sujet de discussion, elle attrapa par le bras Elyar et Cirdan, les emportant vers le lieu de rendez-vous. S'il y avait bien une chose qu'elle détestait, c'était les retardataires. Malgré les inquiétudes de la jeune fille, ils arrivèrent les premiers, suivis de peu par Élise. Elle adressa à cette dernière un joli sourire, et figea son regard sur le sac rempli de médicaments les plus divers : il devait, à vue de nez, y avoir une bonne quarantaine de boîtes en tout genre.

- Wahou ... T'as pas fait semblant ...


Pour répondre à la question de son amie, elle ne fit qu'une moue effarée, ne laissant aucun doute possible sur son avis. Voulant à tout prix ne plus revenir sur le sujet, elle s'adressa à son amie, l'air presque enjoué.

- Je crois t'avoir vu avec un garçon, tout à l'heure. C'était bien ? Oh, je n'ai pas revu le garçon au costume noir ... C'est dommage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: Sommet des Sciences et des Arts Mondial   Sam 7 Juil - 18:44

Sans vraiment se demander comment Jude avait pu la voir au milieu de cette foule alors qu'elle-même était censée faire partie du public d'un concert qui ne lui avait visiblement pas plu du tout, Élise entreprit de raconter son après-midi à sa meilleure amie. L'émotion ressentie lors de la découverte des traits de la statue de cet artiste dont elle ne savait rien, le caractère impressionant de la démonstration d'Eliott Iste -elle avoua avoir vraiment craint pour la vie de l'ingénieur lorsque le major Saori lui tira dessus - puis ses pérégrinations à travers Néris, les divers trais d'humour d'Ant, le médecin insolite recommandé par Joseph. Tout y passa, durant près de dix minutes. N'étant habituellement pas une grande bavarde et étant réellement pressée de se rendre à ce fameux "Lieu" dont Gérard leur avait parlé à moult reprises, elle consulta une nouvelle fois sa montre.

-Rah, mais quand est-ce qu'ils vont arriver? Le vieux est capable de lire nos pensées, il devrait savoir qu'on l'attend! s'impatienta-t-elle.

Elle ne se rendit compte que trop tard qu'elle aurait du baisser le ton. La quasi-totalité des inconnus ayant entendu son exclamation ne s'en souciaient guère et pensèrent qu'il ne s'agissait que d'une manière comme une autre de désigner un camarade. Quoi de plus normal après tout que de voir un groupe de jeunes à l'occasion d'une fête d'une telle envergure. Néanmoins, un homme prit le temps de scruter discrètement le visage de ces quatre là. Retenir leurs traits à la perfection. Il ne s'était même pas arrêté de marcher et continua son chemin sans qu'Élise ni aucun autre ne le remarque. Erik n'était pas dans son pays. Il n'avait pas à se charger des affaires d'autrui, pourtant il avait eu l'intuition qu'il devait se souvenir de ces gamins. S'ils ne disaient pas n'importe quoi, bien que cela reste peu probable, il se pouvait qu'ils connaissent un sourcier. Peut-être même l'étaient-ils eux même. Or le gouvernement recherchait les sourciers. S'il arrivait à les capturer, qui plus est de sa propre initiative et au vu de ses nombreuses missions menées à bien, il aurait peut-être droit à sa promotion. En tant qu'aspirant, il pouvait espérer décrocher directement le titre de lieutenant pour une telle prise. Le lieutenant Saori...oui, cela lui plaisait. D'un autre côté...lui aussi était sourcier. Si peu le savaient et que les rares officiers au courant ne le livraient pas car il était un soldat exemplaire, il comprenait tout de même ce que cela faisait de vivre en cachant sa véritable nature. Même Ant n'en savait rien. Ce constat fit naître en lui une esquisse de compassion volatile. Très vite, elle disparut. Il devait simplement œuvrer pour la nation et ses alliés. De surcroît, ces jeunes ne faisaient probablement que plaisanter. Il réglerait cette histoire plus tard. Élise, derrière, poussa un grand soupir, puis envoya un sourire moqueur à Jude. Elle n'avait pas encore eu l'occasion de l'embêter avec ça, mais...

-Au fait, pourquoi tu me parles encore de ce garçon, hein? demanda-t-elle en lui donnant un coup de poing amical sur l'épaule.

Le simple fait d'imaginer sa camarade en couple suffisait à la faire pouffer de rire. Les situations seraient tellement improbables! Il y aurait sans doute largement de quoi tourner une comédie.

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pomme
Griffon
avatar

Messages : 687
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Sommet des Sciences et des Arts Mondial   Sam 7 Juil - 20:16

Jude porta une attention toute particulière à la journée de son amie, sans intervenir d'une quelconque manière. Mine de rien, elle la jalousait un peu : ce n'était pas donné à tout le monde d'être le modèle d'un artiste. Elle trouvait simplement dommage qu'elle n'ait pas en sa possession la dite statue. L'adolescente se mit à sourire : et qu'est-ce qu'elle en aurait fait ? Elle aurait pris la poussière, rien de plus. Posant une main affectueuse sur l'épaule de son amie, les yeux rieurs, elle s'exclama :

- Super journée en somme. Si j'avais su, je t'aurais accompagnée ...


Elle échangea un regard rapide et complice avec Elyar, qui l'avait accompagnée durant cette épreuve du concert. Le sourire aux lèvres de la jeune fille disparut bien vite lorsque son amie évoqua le garçon qu'elles avaient croisé plus tôt dans la journée. Il fallait bien avouer que l'adolescente n'avait pas été insensible au charme du jeune homme, mais n'était pas stupide au point de fantasmer d'une quelconque manière sur lui. Il devait facilement avoir la vingtaine, et elle faisait si gamine à côté ... Fourrant les mains dans ses poches, elle bredouilla quelques mots.

- Boh, tu sais, c'est surtout pour toi ... Après tout, c'est pas moi qu'il regardait bizarrement ... Qu'est-ce que tu vas t'imaginer ?

Rien de très convaincant, en tout cas, surtout pas pour une jeune fille aussi intelligente et perspicace qu’Élise. Désireuse de changer la tournure de la discussion, elle s'adressa à ses camarades présents :

- Bon, personne veut l'appeler ? Ah, on a pas de téléphone. Dommage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sommet des Sciences et des Arts Mondial   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sommet des Sciences et des Arts Mondial
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pot à crayon :: A l'aventure !-
Sauter vers: