Le pot à crayon

Avec un crayon, on peut écrire dessiner, faire de la musique en tapant partout avec. On peut créer avec un crayon.Alors imaginez ce qu'on peut faire avec un pot à crayon!
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Meilleurs posteurs
L.Hubs (2051)
 
Louis (1316)
 
Jaleniel (1164)
 
Pomme (687)
 
Margogotte (267)
 
Juliayte (145)
 
Apocax (99)
 
Gaï Mulkairn (89)
 
Nanasen (67)
 
Danck (64)
 
Derniers sujets
» Gallerie d'image des personnages déjà apparus ou non
par L.Hubs Mer 15 Mar - 18:18

» Topic 2 - Rêve Grand
par L.Hubs Mar 15 Nov - 18:52

» Mon top 20 des personnages du Pot [Pavé]
par L.Hubs Jeu 3 Nov - 2:52

» Focus: Igole Vrag
par Louis Lun 24 Oct - 9:22

» PNJ d'à travers le monde
par L.Hubs Mer 5 Oct - 17:14

» Nouveaux lieux
par L.Hubs Mer 5 Oct - 17:06

» Aron Ralston et son équipage - Cléome Apanine, Peter Crowe
par L.Hubs Mer 28 Sep - 21:09

» Topic 1 - Les pirates de North Blue
par Louis Mer 28 Sep - 16:50

» Les inspirations musicales de L.Hubs - Rp One Piece
par L.Hubs Mar 27 Sep - 12:53


Partagez | 
 

 Jude Mayer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pomme
Griffon
avatar

Messages : 687
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Jude Mayer   Sam 30 Juin - 15:09

Jude Mayer


« Pour se faire respecter, il faut exister, donc déranger. »


Thème : http://www.youtube.com/watch?v=Tj8gLBqifnA&feature=related

Ne vous fiez pas trop vite à sa jolie tête de poupée. A première vue, il y a chez cette jeune fille une certaine maladresse et une innocence inexplicable, une aura qui amènerait le plus insensible d’entre nous à la protéger ou à la sauver de n’importe quel traquenard. De petite taille, environ 1m50, et d’un gabarit frêle, elle porte constamment les cheveux détachés, parfaitement coiffés, jusqu’aux épaules. De très grands yeux gris teintés de mélancolie contrastent avec un teint de porcelaine, ainsi que quelques rares taches de rousseur au coin de ses yeux. Ses cheveux couvrent méthodiquement ses oreilles décollées, source de complexe et de souffrance à ses yeux, même si elle les arbore quotidiennement d’une paire de boucles, des breloques sans aucune valeur significative. Bien loin de se soucier de la mode et des tendances, elle est vêtue de vêtements amples, de pulls mités et de pantalons qui auraient très bien pu être qualifiés de haillons par n’importe quelle autre jeune fille de son âge. En effet, à presque seize ans, son physique et son attitude la rajeunissent de quelques années, considérée par bon nombre des inconnus encore comme une enfant. Elle ne laisse jamais apparaître son cou, toujours enroulé dans une écharpe épaisse, couvrant une cicatrice importante.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Jude est loin d’être une bavarde, ne serait-ce que par sa timidité naturelle et sa difficulté à aller vers les autres. Pas farouche pour autant, elle se trouve tout à fait capable d’être intéressée et intéressante. Mordue de lecture et cultivée, elle pourrait très bien apparaître comme une petite fille modèle. Cependant, elle souffre de bipolarité, alternant des moments de profonde dépression et des instants de surexcitation. Ce handicap ne lui a pas permis de poursuivre ses études et de vivre convenablement en société avec les autres jeunes de son âge, situation qu’elle vit très mal. Jamais suivie pour cette maladie psychiatrique, elle n’est, à l’heure actuelle, toujours pas soignée.

Vivant à quelques kilomètres de Pabarce, en Siggan, dans un des rares quartiers aisés du pays, elle coule des jours heureux avec sa mère, honnête femme au foyer, et son père, ancien grand nom de l’organisation Taetra. Jusqu’à quelques semaines, la jeune fille n’avait jamais voulu comprendre le rôle qu’avait tenu son père dans cette affaire, préférant se réfugier dans la fiction, toujours plus belle que la réalité. Devenu infirme à la suite d’une expédition dangereuse, il a dû cesser ses activités contre la dictature, faiblissant de jour en jour. Jude, ne supportant plus sa souffrance, essaie peu à peu de comprendre les motivations et l’histoire de Taetra, que son père ne semble vouloir révéler à personne. Se sentant changée au fil du temps, la jeune fille ne semble pas extérieure à toute cette effervescence …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Jude Mayer
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pot à crayon :: Fiches-
Sauter vers: