Le pot à crayon

Avec un crayon, on peut écrire dessiner, faire de la musique en tapant partout avec. On peut créer avec un crayon.Alors imaginez ce qu'on peut faire avec un pot à crayon!
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Meilleurs posteurs
L.Hubs (2051)
 
Louis (1316)
 
Jaleniel (1165)
 
Pomme (687)
 
Margogotte (267)
 
Juliayte (145)
 
Apocax (99)
 
Gaï Mulkairn (89)
 
Nanasen (67)
 
Danck (64)
 
Derniers sujets
» Vestiges.
par Jaleniel Aujourd'hui à 5:35

» Gallerie d'image des personnages déjà apparus ou non
par L.Hubs Mer 15 Mar - 18:18

» Topic 2 - Rêve Grand
par L.Hubs Mar 15 Nov - 18:52

» Mon top 20 des personnages du Pot [Pavé]
par L.Hubs Jeu 3 Nov - 2:52

» Focus: Igole Vrag
par Louis Lun 24 Oct - 9:22

» PNJ d'à travers le monde
par L.Hubs Mer 5 Oct - 17:14

» Nouveaux lieux
par L.Hubs Mer 5 Oct - 17:06

» Aron Ralston et son équipage - Cléome Apanine, Peter Crowe
par L.Hubs Mer 28 Sep - 21:09

» Topic 1 - Les pirates de North Blue
par Louis Mer 28 Sep - 16:50


Partagez | 
 

 Véonde, L'Abandonnée

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Véonde, L'Abandonnée   Dim 29 Avr - 15:55

Belwur, son grand sourire carnassier affiché fièrement à son visage, regarda ses interlocuteurs, et plus spécialement Melody, avant de prendre la parole.

- Le rôle du méchant artéfact semble m'appartenir encore une fois, comme toujours! Trahissant à de nombreuses reprises, agissant de manière totalement imprévisible et vicieuse. Vous m'avez souvent hais pour mes actes, mais n'avez pu me rejeter, à cause de l'assistance que je vous offrais. Pourtant, vous saviez que j'étais instable. Mais le saviez vous pour Nigfol? Etant donné le pouvoir accordé à cette petite garce, il aurait été préférable pour vous d'avoir de la suspicion.

Le démon éclata d'un rire retentissant, presque provocateur à l'encontre de Danna. Puis il déclara :

- Mais suis je vraiment l'entité la plus malfaisante qu'il soit? Non! Comme vous, Luuwriens acculés, j'ai tenté de résister à la toute puissance de l'autorité supérieure, malgré l'assistance de "collaborateurs" au système. D'un geste de la tête, il désigna l'ensemble des artéfacts présents derrière Ohihir. Ce n'est pas parce que je suis un vulgaire objet crée pour servir que je ne désire pas, plus que nul autre, ma liberté! Enfin, il était venu le temps pour moi de me retirer.

Croisant les bras de manière prétentieuse, il se tut pendant quelques instants, avant de rajouter, comme dans un murmure à peine audible : "Ce fut un plaisir de vous rencontrer, aussi sots que vous soyez". La chose la plus honnête qu'il ait du dire en sa longue existence. Il aurait aimé avoir une dernière conversation avec Irwan Knell, mais il semblait qu'il était temps pour eux deux de rejoindre le néant...

Melody regarda le démon avec nostalgie. Bien qu'il soit visible, elle ne ressentait plus le pouvoir qui accompagnait généralement sa présence... Elle comprenait désormais beaucoup de choses dans l'attitude du prétentieux artéfact. Puis, son regard passa de Belwur à Danna. C'était en cette occasion une alliée de poids, mais tout comme les artéfacts, on ne savait pas ce qu'elle avait derrière la tête...

- Qui nous dit que vous ne nous trahirais pas, vous non plus? demanda Melody, toute son autorité retrouvée. Je vous pense bien plus puissante que Nigfol, et je pense même que, comme elle, vous êtes prête à nous aider, tant que Nailika nous menacera. Mais je ne compte pas être la marionnette d'une divinité surpuissante. La mort, où qu'elle me mène, me semble préférable. Quel est votre intérêt dans tout ceci, et les sacrifices imposés en valaient ils la peine?


Le sang battait à la tempe de Melody. Elle avait conscience que si telle était la volonté de la "divinité", elle mourrait sur le champs, sans aucune chance de riposter. Pourtant, elle gardait les yeux droit rivés dans ceux de Danna, essayant de la jauger du regard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Véonde, L'Abandonnée   Dim 29 Avr - 16:44

Pendant le discours provocateur de Belwur, puis lorsque Melody lui adressa la parole, Danna ne broncha pas. Elle s'était préparée à ce genre d'initiatives de la part de cet artéfact hybride, et connaissait désormais le tempérament de la capitaine. Néanmoins, les propos de cette dernière, bien que compréhensibles, n'étaient pas tout à fait dans le propos. Elle croyait visiblement que Kayoshin et elle-même resteraient avec eux. Il était donc temps de leur en dire plus quant à la suite des évènements.

-Je ne vous trahirais pas car si je le fait, je disparaîtrais. Contrairement aux artéfacts, je considère ma vie comme précieuse. C'est un des sentiments que je partage avec vous autres, les humains. Comme vous le savez sans doute si vous avez connaissance des diverses histoires religieuses, Reingleff et moi avons créé ce monde. Cela fait-il de nous des dieux? Je ne crois pas. Vous pouvez respirer. Vous avez la faculté de transformer la composition gazeuse de votre air par le simple fait de l'absorber. Nous avons le pouvoir de créer la vie tout comme vous avez celui de transformer votre air, cela fait partie de nous. Nous sommes une espèce avec des facultés différentes de la votre, mais nous ne sommes pas des dieux. Je vous l'ai dit, mon seul intérêt est de vous assurer la victoire. Si je perd face à Reingleff, qui s'est placé du côté de vos adversaires, je meurs. Si vous perdez, vous mourrez aussi. Nous sommes à présent liés, mais comme le veut la coutume, votre victoire ne signifie plus à présent ma survie. Nous avons entamé la procédure la plus brutale connue lors des conflits entre les aoris.

-Les aoris, ce sont ceux de votre espèce? demanda Zia, sa curiosité refaisant surface.

-C'est exact, affirma Danna avec un sourire.

Bien que leur défaite ait été sans appel, elle était satisfaite de se rallier à leur camp, ne serait-ce que pour acquérir la sympathie de gens comme eux. Ce groupe qu'elle suivait depuis si longtemps...elle avait commencé à s'y attacher. Se sentant obligée de donner un cours plus vaste, elle reprit:

-Nous sommes divisés en plusieurs catégories. Ceux capables de créer la vie et les mondes, comme Reingleff et moi, sommes les aoris. D'autres, n'ayant pas de facultés aussi avancées dans ces domaines, sont les inférieurs, comme Kayoshin. Certains d'entre nous considèrent les inférieurs comme indignes de vivre auprès des aoris, mais je ne suis pas de cet avis. Vous avez le même genre de phénomènes dans votre monde. Les plus forts oppriment toujours ceux se situant en-dessous.

Llednar lança un rapide regard vers l'inférieur ici présent. Visiblement, être désigné par un terme aussi péjoratif ne le gênait pas outre mesure. Peut-être que dans la culture aori, le pragmatisme était mis en exergue en dépit du "politiquement correct". Avec un sourire discret, le jeune homme pensa qu'Irwan aurait adoré vivre dans un tel univers. Danna, pour sa part, répondit enfin directement à Melody.

-Mademoiselle Jennsen, vous n'êtes en aucun cas soumis à la volonté de quiconque. Rassurez vous, vous ne devez me craindre, car je n'ai pas le pouvoir ni le droit de m'attaquer aux humains. J'ai donné, sans qu'il ne se rende compte, l'idée de venir vous réfugier à Véonde à Snori; mais c'est bien lui que vous avez suivi, et non moi.

-Vous parliez d'une solution brutale, ou d'un truc du genre...

Zia faisait visiblement office de porte parole au cours de cette discution. Danna eut un petit rire nerveux, et lorsque le son mélodieux jaillit de ses lèvres, son visage sembla encore plus beau qu'auparavant. Cette beauté n'avait définitivement rien d'humain. Kayoshin, bien que relativement attirant, n'était en rien au même niveau que sa camarade.

-J'apprécie votre façon de parler, Zia, dit-elle en toute franchise. Oui, je parlais du derniers recours. J'ai créé beaucoup de choses avec Reingleff. Nous sommes à l'origine de trois mondes, dont le votre. Parfois, afin de rendre vos mondes plus intéressant, nous créions des êtres possédant des caractéristiques différentes de leurs semblables, puis nous les observions. Jamais nous ne nous mêlions plus profondément dans les destins de ces mondes. Mais Reingleff n'a pas respecté cette règle, établie il y a longtemps. Sur ce que nous avons coutume d’appeler la deuxième terre, il a précipité sans mon accord la modification de la constitution de certains êtres humains, et cela s'est transmis. Lorsque je l'ai appris, il était déjà trop tard. Heureusement, l'un de ces humains avait acquis un tel pouvoir qu'il a pu annuler les erreurs engendrées par ces modifications. Depuis, les relations entre Reingleff et moi se sont considérablement détériorées. Votre guerre fut le point culminant. Nous avons créé trop d'artéfact, inculqué dans ce monde trop de pouvoir magique. Nous erreurs nous ont menées à cette solution finale. Il s'agit d'un jeu, où la récompense est la vie de l'adversaire. Lorsque l'on gagne, nous sommes libres de décider du sort du vaincu. Si Reingleff gagne cette partie, il me tuera sans le moindre doute. Je vais vous expliquer les règles de ce jeu car cela vous concerne directement, mais avant tout, j'aimerais savoir si vous avez des questions.

Zia, depuis son enlèvement, était devenue bien plus sérieuse quant à toute cette guerre. Elle avait peu à peu pris conscience de ses responsabilités, du rôle qu’elle avait à jouer, et ses convictions s’étaient forgées. Néanmoins, en un instant, tout cela venait de voler en morceau. Elle n’avait que quinze ans. Même dans les plus grandes fictions, les héros valeureux ne vivaient pas la moitié de ce qu’elle avait vécu. Curieusement, ce que Danna leur apprenait la stimulait plus que jamais, lui faisant redécouvrir un entrain disparu. S’il fallait jouer à ce fameux jeu, elle voulait en être une pièce principale!

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Véonde, L'Abandonnée   Dim 29 Avr - 17:04

Pas entièrement rassurée, mais accordant d'avantage sa confiance à Danna, Melody déclara :

- Si j'ai bien compris, Reingleff et vous avez crée les dons qui étaient nôtre pendant longtemps, et avez ajouté dans notre monde les artéfacts, armes servant à nous départager les uns des autres. C'est ça? Mais pourquoi avez vous privé Inès de son pouvoir avant qu'elle ne batte notre adversaire? Vous auriez eu tout le temps de la neutraliser par la suite, non?

Quelque chose lui échappait, elle en était sûre. Le mal de tête la guettait tant elle essayait d'assimiler les informations énoncées par Danna. Trois monde, des créateurs rivaux, une magie trop puissante, et maintenant, un jeu dont ils ignoraient tout...

- Et quel est notre rôle dans ce "jeu"?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Véonde, L'Abandonnée   Dim 29 Avr - 17:12

Comme toujours, Melody faisait preuve de réticences vis à vis des personnes dont le statut était indécis. Le fait de ne pas accorder sa confiance ainsi constituait après tout une des qualité qui la rendait précieuse pour la suite des évènements. Les survivants de Rednow auraient besoin de chefs pour se reconstruire et survivre, or Snori ne serait pas apte de relever une situation si critique à lui seul. Il aurait besoin de ses amis, dans leur intégralité.

-Comme je vous l'ai dit, Nigfol ici présente nous aurait trahi. J'ai stoppé cette guerre juste avant cela. Avec ou sans les artéfacts, l'issue de la bataille était indécise. Vous avez, pour votre plus grand malheur et le mien, perdu. Quant à ce jeu, mademoiselle Jennsen, je vais vous dire quel sera votre rôle une fois que toutes les questions auront été posées.

Cette réponse, bien évidement, avait de quoi la frustrer au plus haut point. Pour la première fois, Kayoshin prit à son tour la parole. Bien que paraissant tout aussi sympathique et sage que son amie, il y avait une légère pointe de dédain dans sa voix, comme s'il ne pensait pas les humains dignes de l'écouter. Cela avait sans doute un lien avec le fait que, comme Danna l'avait signalé, certains aoris considéraient les inférieurs comme des sous-êtres.

-Vous autres n'apprécierez pas que l'on vous nommes ainsi, mais vous êtes en quelque sortes des pions. Cela ne signifie en aucun cas que vous êtes sous notre contrôle ou que vous allez être sacrifiés, mais vous ne restez que l'épée, tandis que nous sommes l'épéiste.

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pomme
Griffon
avatar

Messages : 687
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Véonde, L'Abandonnée   Dim 29 Avr - 20:09

Malgré toute l'éloquence et la beauté presque irréelle de Danna, Laly ne pouvait détacher ses yeux de Nigfol, toujours présente, comme si elle attendait le moment propice pour s'expliquer. L'envie de lui coller une rouste ou de l'enguirlander l'avait effleurée, mais elle restait les bras ballants à l'observer. Son regard semblait vide et elle, qui était sanguine et qui n'avait jamais eu peur des mots, se sentit soudainement incapable de prononcer la moindre parole ou de poser une question à l'avatar qui l'avait accompagné durant de longs mois. Bien sûr, l'ancienne révulseuse ne l'avait jamais vraiment appréciée, constamment en train de se chamailler, mais elle n'avait pas pensé un seul instant qu'elle n'était pas sincère ou qu'elle allait les trahir à un moment à un autre. Lorsque la divinité et Kayoshin eurent fini de parler, l'adolescente à la chevelure bleue se décida à s'expliquer.

- J'avoue, même si c'est difficile, que pour le coup, je ne vaux pas mieux que cet idiot de Belwur. Je ne suis pas "pure" comme les autres, et obéir n'a jamais été ma tasse de thé. C'est vrai : suivre les règles, c'est bien moins amusant que les enfreindre, non ? Vous auriez été à ma place, à disposer d'un pouvoir aussi puissant, vous auriez fait la même chose. D'ailleurs, Irwan, ni aucun d'entre vous, ne s'est jamais demander pour quelle raison j'étais aussi évasive sur ce mon "passé" ? Bon, Danna est venue et a tout gâché ... Je suppose qu'il faut accepter de perdre de temps à autre. Ravie de vous avoir connu en tout cas ... Vraiment ...

Les derniers mots ne semblaient pas émouvoir son ancienne porteuse, qui n'était pourtant pas en colère. Elle ressentait simplement une certaine déception envers l'artéfact, et une infinie reconnaissance en Danna. Elle et Nigfol échangèrent un tout dernier regard, un instant court qui appartenait à présent au passé. Dans un halo bleutée et poussiéreux, l'être immatériel disparut en moins d'une seconde. Reprenant ses esprit et écartant de ses yeux une mèche brune, Laly prit à son tour la parole.

- Il est difficile de concevoir qu'une divinité se trouve sous mes yeux ... Mais il est encore plus surprenant d'apprendre que Reingleff, celui en lequel j'ai cru depuis ma plus tendre enfance, n'est en fin de compte pas aussi bon que mes parents me l'avaient assuré. Vous avez mon soutien et mon aide quoi qu'il arrive. Je me range à vos côtés.

Laly se tut et observa l'homme qui accompagnait Danna. Il s'était fait extrêmement discret depuis leur arrivée, mais n'était visiblement pas exclu de tout ce qu'il se passait.

- Excusez-moi, mais ... Enfin, désolée de vous poser la question de cette manière, mais... qu'est-ce que vous faites là ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Véonde, L'Abandonnée   Dim 29 Avr - 20:34

Lorsque Laly parla de Reingleff comme d'un être mauvais et affirma se ranger de leur côté, Kayoshin trouva cette jeune femme relativement sympathique. Lorsqu'elle lui demanda, une paire de secondes plus tard, ce qu'il faisait ici, il la trouva encore plus sympathique. Ces gamins ne se rendaient pas compte à quel point ils pouvaient être drôle parfois. Il répondit avec un sourire carnassier, et son visage fit soudain penser à celui d'une bête féroce. Même le plus courageux des guerriers aurait pris peur face à une personne avec une telle expression.

-Il y a des questions qu'il ne vaut mieux pas poser, petite fille...tonna-t-il d'une voix grave.

Il fixa un moment les visages terrifiés de ses interlocuteurs, Zia en tête, puis éclata d'un rire franc en reprenant son air habituel. Pour une raison inconnue, ce petit jeu l'avait amusé au-delà du concevable: il avait désormais du mal à reprendre son souffle. Un sourire innocent dessiné sur les lèvres, Danna posa une main sur l'épaule de son ami.

-Il est vraiment irrécupérable, dit-elle sur le ton de la plaisanterie. Kayoshin m'accompagne simplement, il n'a aucun lien direct avec cette histoire.

Immédiatement, le jeune homme cessa de rire et fixa Danna avec le plus grand sérieux.

-Tant que ta vie sera en danger, je serais lié à la moindre de tes actions.

La jeune aori lui rendit un sourire gêné en rougissant légèrement. On pouvait clairement voir dans leurs comportement respectif qu'ils étaient bien plus que de simples camarades. Visiblement, toutes les questions pouvant les titiller pour le moment avaient été posées. Bien décidée à reprendre son explication, Danna se tourna vers l'assemblée et...

-Les aoris peuvent tomber amoureux?

-Là n'est pas la question! répondit-elle en prenant une teinte rosâtre et en lançant un regard noir à Zia.

À son tour, Snori ria aussi. Finalement, une fois la première impression dissipée, ces dieux n'étaient pas si différents des humains qu'ils avaient visiblement créés. Tous deux avaient même l'air d'être des camarades conviviaux. S'ils devaient passer du temps avec eux, ce ne serait pas désagréable.

-Ça n'a rien de drôle! affirma Danna, mais elle paraissait tout aussi amusée que le prince. Passons, cela importe peu. Il est temps que je vous expli...

-Mais, vous vivez où en fait?

Llednar, dans un geste quasi automatique, accorda un grand coup derrière le crâne de Zia. Celle-ci lui lança un regard noir, mais ne dit plus rien, ayant bien compris le message.

-...vous expliquer les tenants de ce fameux jeu, reprit l'aori. Il ne s'agit désormais plus d'une guerre conventionnelle, mais d'un duel. Deux champions ont été choisis, et doivent être formés. Le premier à tuer le champion adverse fait gagner son camp, c'est si simple que cela. Dans un cadre tel que celui-ci, un champion se trouve dans chacun des camps: Nailika aura le sien, et vous le vôtre. Il y a beaucoup d'autres règles complexes qui doivent être prises en compte, mais commençons par la base. Votre champion ne se trouve pas ici. Par ici, j'entends qu'il ne se trouve pas dans ce monde. Il s'y trouvait il y a encore quelques semaines, mais il a été envoyé sur la seconde Terre dès que je l'ai désigné. Il sera de retour ici même, aux alentours de Véonde, dans neuf ans à compter de ce jour. Avez vous d'autres questions à propos de cela?

Sans surprise, Zia prit la parole une fois de plus.

-Oui! Pourquoi le champion n'est-il pas l'un de nous?

-Cela n'est pas permis, répondit simplement Danna. Le champion doit être préparé hors de ce monde. Il m'a semblé qu'aucun de vous n'aurais voulu être séparé des autres pour neuf ans. D'autres questions?

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Véonde, L'Abandonnée   Dim 29 Avr - 20:46

Bartiméus, qui était resté relativement silencieux, jusque là, déclara :

- Cela signifie que nous allons devoir nous terrer pendant neuf ans ici, en attendant l'arrivée de notre champion?

Il était déçu. Il pensait que les Aoris allaient leur apporter une aide directe, étant donné leur puissance incontestable... Il ne supporterait pas d'attendre neuf années entières, dans cette sordide précarité que partageaient tous les réfugiés. Si c'était réellement le cas, il n'attendrais pas autant de temps. Il paraissait que le prince Edward avait d'ici peu l'intention de partir fomenter une rébellion dans son pays... Il le rejoindrait sans doute...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Véonde, L'Abandonnée   Dim 29 Avr - 20:56

Danna sembla, pour la première fois lors de cette conversation, attristée. Mieux que quiconque, elle pouvait comprendre leur frustration d'être confinés ici.

-Je ne vous force à rien, cependant les champions auront des forces bien plus élevées que celle de Nigfol, et...en l'état actuel des choses, vous n'avez aucune chance de l'emporter. La meilleure chose à faire est de renforcer vos défenses et de préparer votre contre attaque, pour aider au mieux votre champion quand il arrivera.

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1165
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Véonde, L'Abandonnée   Dim 29 Avr - 23:15

- C'est pour cela que je veux bâtir une défense ici. Si nous restons cachés, on finira bien par nous déloger. Les Nailikans nous on vu fuir par ici, quand croyez-vous qu'une armée frappera à notre porte ? Demain, avec énormément de chance. Et si on en as pas, dans quelques heures seulement. Il faut faire vite, et, avec tout le respect que je vous dois, Sare, J'aimerais que vous preniez place dans une demeure ou un peu plus loin de ce lieu-ci. Je prépare la guerre.

Se tournant vers Kayoshin, Ralën se montra une nouvelle fois imperturbable.

- Si vous avez des bras pour bâtir des défenses, vous êtes aussi bienvenu.

Aussi tôt dit, il ouvrit la boite à coup de pied, laquelle, pourrie, éclata en petits morceaux. Il en tira une dague, qu'il donna à un paysan un peu maigre, une zweihander, qu'il tendit à un robuste forgeron, et continua sur sa lancée. Arawn était finalement revenu de sa chasse. Un regard suffit à avertir le sénéchal, il s'empara ensuite de restes d'armure et commença un travail de puzzle pour distribuer les défenses aux volontaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/jaleniel
Margogotte
Prince de Porol
avatar

Messages : 267
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 24
Localisation : Brocéliande, au pays de Merlin l'Enchanteur

MessageSujet: Re: Véonde, L'Abandonnée   Lun 30 Avr - 9:22

Habeth avait écouté la conversation avec attention. Tout cela lui passait un peu au-dessus, car elle n'avait pas grandi au milieu de magie ou d'artefacts comme les autres, elle avait passé la majeure partie de sa vie au centre d'une forêt. Quelques éléments lui échappaient, toutefois elle avait observé l'attitude de Zia et le coup qu'elle avait reçu sur le crane la dissuadait de poser quelques questions. Apprendre qu'elle devrait passer neuf ans repliée dans Véonde l'affligeait beaucoup, mais elle savait que c'était là où était sa place: avec ceux qu'elle avait appris à considérer comme des amis.

Une fois que Danna eut terminé, la jeune-femme se tourna vers Laly, affichant un air faussement enthousiaste. Elle fendit l'air d'un point pour marquer le sarcasme de ses paroles:

- Bon, et ben c'est pas le temps qui va nous manquer, au moins! On commence quand ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ze-grabouilleuse.eklablog.com
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Véonde, L'Abandonnée   Lun 30 Avr - 16:34

Face à la demande à peine implicite de Ralën, Kayoshin eut un sourire en coin qui lui donna l'air de s'excuser. Ils feraient mieux d'écouter l'intégralité des règles du jeu avant de partir dans de grandes opérations. Cela leur éviterait sans doute de gaspiller des forces inutilement.

-Il nous est impossible d'intervenir directement au cours de ce jeu, affirma Kayoshin, et vous perdez votre temps à armer vos hommes. Tant que le champion de Danna ne sera pas apparu, les murs dé Véonde seront protégés: aucune personne nuisible à votre cause ne pourra y pénétrer.

L'aori hocha la tête pour confirmer ces dires, mais se dépêcha de continuer pour ne pas donner de faux espoirs à l'assemblée, qui était sur le point de pousser de cris de joies, pensant posséder un avantage gigantesque sur leurs adversaires.

-Sachez toutefois qu'une protection semblable fut établie par Reingleff autour de Neims. Y tenter une contre offensive ne serait pas une bonne idée.

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pomme
Griffon
avatar

Messages : 687
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Véonde, L'Abandonnée   Lun 30 Avr - 17:51

Laly s'apprêtait à répondre par l'affirmative à Habeth, lorsqu'elle entendit la réponse de Kayoshin. Non seulement ce type faisait des plaisanteries douteuses - et elle n'avait toujours pas compris qui était cet homme et son rapport avec Danna - mais elle fut également surprise par ce qu'il venait de dire.

- Attendez ... Si votre champion arrive dans trois ans, on doit rester là trois ans ? Et pourquoi l'armée de Reingleff resterait forcément défensive ? Rien ne l'empêche de nous chercher et de nous trouver, non ? Puis, ce champion, vous savez qui c'est ou vous attendez une inspiration divine ? Sous votre respect, Danna.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Véonde, L'Abandonnée   Lun 30 Avr - 18:35

Kayoshin, passablement agacé mais amusé, pris entre ses mains la tête de Laly et se mit à la secouer comme un prunier. Personne n'aurait vraiment pu savoir s'il était agressif ou s'il la taquinait simplement, mais le sourire de Danna était rassurant par rapport à cela. Le jeune homme balançait négligemment son crâne de droite à gauche au même rythme que celui de sa victime sans défense.

-Eh! Y'a quelqu'un là dedans? demanda-t-il. On t'a dit qu'il y a une pro-tec-tion autour de Véonde, petite andouille!

-Kay, soit gentil enfin, c'est normal qu'elle ne comprenne pas tout de suite.

Avec un grand sourire, l'inférieur lâcha la fille Vrag, qui devait sans doute avoir subi un sacré choc. Personne, cependant, n'avait osé bouger pour la protéger contre ce grand type au regard si louche. Après l'avoir vu exterminer une armée à lui tout seul, se frotter à lui était tout simplement inconcevable. Kellue, pour sa part, aurait peut-être réagit si elle n'était pas en train de converser avec Ohihir. Tous deux se faisaient leurs adieux. Sans s'en rendre vraiment compte, la garde du corps reprenait toute son humanité, perdant peu à peu les caractères lupins acquis au contact de son compagnon.

-Tu n'as pas à t'excuser, reprit Danna, ta question est juste. J'ai besoin de neuf ans pour préparer mon champion, tout comme Reingleff a besoin de neuf ans pour le sien. Telles sont les règles du jeu.

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1165
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Véonde, L'Abandonnée   Mar 1 Mai - 1:18

- Les règles du jeu ? LES RÈGLES DU JEU ? Parce que vous appelez ça UN JEU ?!

En entendant cela, le regard de Ralën était devenu noir. Terriblement noir.

- Mon petit fils, Erlyn, est mort pour votre jeu ! Mon fils, Fründ, est mort aussi ! Je ne suis pas sûr de la survie de mes deux petites-filles, mais vous, vous JOUEZ ? Et je ne suis pas le seul qui ai perdu un être cher, TOUS ICI ont TOUT perdu, et vous êtes en train de me dire que tout cela est arrivé ... POUR UN JEU ??! Je ne vous permet pas de parler de jeu, quelle que soit ma foi, que vous ayez créé ce monde ou non ! Vous n'en avez pas le droit ! Qu'en serait-il pour vous, Danna, Kayoshin, si l'un d'entre vous mourrais, et que la seule explication que l'on vous donnais soit "Ce sont les règles du jeu" ? Hein ? Et le bleuté à un grain, s'il pense qu'une protection autours de la cité signifie qu'il faut se tourner les pouces durant neuf années, il faut justement en profiter pour reformer une armée, parce qu'en face, IL Y EN AURA UNE AUSSI !


Un lourd silence s'installa autours du lieu, suite à ses hurlements. Le sénéchal était tiraillé entre la colère, la peine et le regret. Même Arawn semblait dérouté par la crise du paladin.

- Trehn'baalh ... Ylynn ress shé epran.

Au moins leur restent-ils l'espoir.

La masse calée sur l'épaule, Ralën s'éloigna vers la demeure où se trouvait Ilyanna, laissant derrière lui une lourde tension.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/jaleniel
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Véonde, L'Abandonnée   Mar 1 Mai - 11:44

Le vieil homme n'eut pas le temps de faire un pas que Kayoshin le rattrapait déjà. Il se plaça devant le sénéchal et s'adressa à lui avec dédain, arrogance mais aussi amusement, comme s'il parlait à un enfant. Snori, qui savait Ralën dans le faux lors de son discours mais comprenait toutefois sa réaction, s'attendait au pire de la part du fougueux inférieur.

-Serais-tu en train d'accuser Danna, l'aori vous offrant une porte de sortie et ayant sauvé la vie d'une bonne partie de votre peuple, d'être responsable des morts engendrées par la guerre des humains, gamin? Oserais-tu avancer que vous n'avez pas, cher Sénéchal, vous-même tué des hommes alors que Danna ne se l'est jamais permis?

La discution entre ces deux là allait surement tourner au vinaigre, et vu leurs carrures respectives, il n'y aurait pas grand monde qui oserait intervenir...

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pomme
Griffon
avatar

Messages : 687
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Véonde, L'Abandonnée   Mar 1 Mai - 12:03

Bien que Laly soit quelque peu sonnée, mais également vexée, d'avoir été secouée de cette manière par un jeune homme dont elle ne connaissait même pas l'existence il y a une heure, elle se décida néanmoins à intervenir et posa une main sur l'épaule de Rälen. Elle ne lui avait jamais parlé, et elle ne s'en portait pas plus mal, mais elle savait que les éclats de voix n'allaient pas régler leurs soucis pour autant.

- Calmez-vous. C'est pas une situation facile, mais il faut plus que jamais qu'on reste soudés et avancer ensemble. De toute manière, on a pas vraiment le choix ...


Le fait que la jeune femme se mêle à ces histoires se trouvait être une véritable surprise, mais elle connaissait mieux que personne les conséquences des divergences d'opinion dans un même groupe. Elle tourna les yeux vers Danna : quelque part, le fait qu'elle soit présentée comme une divinité ne la surprenait pas : elle dégageait une vraie aura et un tel magnétisme ...

- Qui est ce fameux champion ? D'où vient-il ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1165
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Véonde, L'Abandonnée   Mar 1 Mai - 12:10

- Pour commencer je ne vous ai pas permis de me tutoyer, qui ou quoi que vous soyez. De plus, je n'ai accusé personne, pauvre idiot, j'ai dit qu'elle n'avait pas le droit de parler de jeu, car ceci n'en est pas un. Une guerre n'est jamais un jeu. C'est une tragédie. Sachez aussi que chaque vie que j'ai prises, je les rendrais avec soulagement si je le pouvait, mais que je n'ai jamais tué personne d'innocent. Tous le savent ici, apparemment pas vous : toute innocence se perd lorsque votre main empoigne une arme. Moi-même, je suis loin, très loin d'être innocent. En plus du nombre d'ennemi que j'ai vaincu, cela fait une éternité que je traîne cette masse avec moi.

Les larmes vinrent aux yeux du sénéchal, prouvant sa tristesse sans pour autant en retirer sa colère envers les propos de cet "ange".

- Vous m'avez dit que votre aori jouait avec un collègue, et que pour cette raison, je dois porter cette masse, ainsi que les lourdes âmes qu'elle a déjà prise à tant de gens. Que pour cette raison, nombre d'entre nous ici avaient tout perdu, ou presque. Que pour cette raison ... Mon p'tiot gamin avait donné sa vie. Comment osez-vous ? Divin ou non, vous n'avez aucun droit d'appeler cette situation un jeu. Demandez aux mères encore en vie dans cette ville combien de fils, de filles elles ont vu disparaître. Demandez aux pères combien de frères sont morts à leur côtés. Demandez aux enfants ... Où sont leurs parents ...

Aussi longtemps qu'ils puisse les retenir, les fines gouttes d'eau finirent par chuter des yeux du paladin. Ses sourcils froncés, il tenait quand même tête à Kayoshin, qui ne semblait pas comprendre ses sentiments légitimes.

- Vous vous sentez tellement supérieurs que vous oubliez que vous vous croyez tout permis. A l'avenir, réfléchissez aux mots que vous emploierez, cela évitera un nouveau tête à tête.

Poussant "l'ange" sans ménagement, il continua sa route. Il se sentait au bord de l'éclatement, et n'avait aucune envie de montrer une bête sauvage face aux amis d'Erlyn.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/jaleniel
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Véonde, L'Abandonnée   Mar 1 Mai - 12:20

Ignorant l'altercation qu'il y avait entre Kayoshin et le sénéchal, Melody approuva la question de Laly, et demanda à la suite :

- Et pourquoi Véonde? Cette ville est, mis à part son pouvoir contre les automates, le pire choix stratégique qu'il soit. Si Abrial avait profité de cette protection, il aurait été impossible pour Nailika de prendre possession de tout l'Est du continent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Véonde, L'Abandonnée   Mar 1 Mai - 12:55

Tout aussi buté que son interlocuteur, Kayoshin s'apprêtait à répliquer en des termes lui semblant tout à fait appropriés. Leur conflit aurait pu durer encore bien longtemps, mais Danna intervint de sa voix mélodieuse. Elle ne supporterait pas de voir ces gens, sensés s'allier, se chamailler pour des choses que finalement, aucun des deux ne semblait parfaitement comprendre. L'un était chamboulé par la guerre, l'autre vexé qu'on s'adresse à lui de la sorte.

-Kayoshin, je t'en prie. Cela importe peu.

Bien que visiblement réticent, l'inférieur retourna auprès de son amie sans dire le moindre mot. Même s'ils s'appréciaient -cela se voyait clairement- il ne lui obéissait pas uniquement au nom de l'affection qu'il lui portait. Leurs différents statuts devaient sans doute avoir un rôle à jouer dans cette subordination. Snori, pour sa part, ne partageait pas le point de vue du sénéchal. Leurs expériences étaient certes différentes, pourtant ils avaient tous deux perdus des êtres chers. Cela ne leur suffisait pas à s'entendre pour autant. Les plus jeunes ne devaient quant à eux pas se préoccuper de ce genre de choses.

-Détrompez vous, Mademoiselle Jennsen, répondit Danna à l'adresse de Melody. À Abrial, vous n'auriez pas eu la moindre once de terre cultivable, et au bout de neuf ans, vous vous seriez retrouvés encerclés, sans la moindre défense. Croyez moi, Véonde vaut beaucoup mieux, cette ville est reculée. Quant à ceux champion, il ne se trouve pour le moment pas sur ce monde. J'ai besoin de temps pour le préparer. Vous savez, créer un artéfact peut prendre plusieurs siècles, il ne s'agit pas de simples travaux. Ce garçon ne se souviendra pas de son passé ici. Il ne saura pas qui il est avant de revenir sur Valato.

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pomme
Griffon
avatar

Messages : 687
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Véonde, L'Abandonnée   Mar 1 Mai - 13:09

- Mais ce champion a des facultés spéciales ? Ou c'est quelqu'un, je veux dire avant sa formation de neuf ans, qui est totalement banal ? Enfin, si j'ose dire ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Véonde, L'Abandonnée   Mar 1 Mai - 13:16

Un instant, Danna sembla pensive, et cela la fit paraître encore plus belle. Les yeux dans le vide, une légère moue déformant son visage, elle aimantait les regards comme la lumière attirait les insectes. Même Llednar, d'accoutumée totalement insensible aux divers charmes d'une écrasante majorité de la gent féminine, ne pouvait s’empêcher de lui jeter des coups d'œils insistants de temps à autres.

-J'affectionne beaucoup les artéfacts, répondit-elle. Je crois qu'il sera plus simple de faire en sorte que ce garçon, tout à fait banal pour le moment, puisse l'utiliser, lui et lui seul. Je dois donc créer cet artéfact et modifier la constitution de ce garçon. Cela va être relativement long, mais je pense que c'est la meilleure chose à faire.

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Véonde, L'Abandonnée   Mar 1 Mai - 13:20

Melody s'éclaircit la gorge, puis pris la parole :

- Et ce garçon, qui est parti bien loin... Qui s'occupe de sa formation? Où trouvera t-il la force de vaincre nos adversaires?

Implicitement, la militaire essayait de faire comprendre à la "Déesse" qu'elle voulait se charger de l'éducation de l'enfant. Néanmoins, elle doutait d'avoir cette chance. Encore beaucoup de travail l'attendait à Véonde, et ses amis avaient besoin d'elle ici...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Véonde, L'Abandonnée   Mar 1 Mai - 13:22

-Personne ne s'en occupera. Il doit, à son arrivée, ne pas avoir d'éducation spécifique. Cela fait partie des règles, j'en suis navrée. Sachez qu'il en sera bien évidement de même pour le champion de Reingleff.

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Véonde, L'Abandonnée   Mar 1 Mai - 13:29

Melody rumina dans son coin. Ils avançaient donc à l'aveugle, en attendant leur sauveur, un enfant sans la moindre éducation guerrière, vivant dans un autre monde, alors que leurs ennemis progressaient peu à peu sur tout l'ensemble de Valato. Elle commençait à ressentir la même exaspération que Ralën vis à vis de ce "jeu" stupide, qui finalement semblait ne leur avoir apporté que des ennuis... Dans une bataille, ou dans une guerre, il ne fallait jamais subir les règles qu'essayaient de nous dicter nos adversaires, mais plutôt écrire nos propres règles, ce qu'était en train de faire Edward de Reydoran. Car si aucune force armée ne pouvait entrer à Neims, rien ne protégeait la ville contre ses propres habitants... Tout semblait échapper à leur contrôle, et même Danna semblait impuissante face à l'avenir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Véonde, L'Abandonnée   Mar 1 Mai - 13:44

D'une manière ou d'une autre, chacun semblait déçu des annonces de Danna. Valait-il mieux être sauvé pour vivre dans l'attente d'un futur incertain sans pouvoir agir, ou périr en martyre au cours de la guerre? La réponse n'était pas si évidente que ça. Une autre question, qui lui semblait plus importante encore, turlupinait Snori. Il voulait savoir si, à un moment ou un autre, le peuple serait mis au courant de ce qui les attendait, voire simplement de la venue de ces divinités. Sans comprendre comment cela avait pu se passer, le prince su tout de suite que la jeune femme avait compris ses pensées. Elle lui adressait un sourire rayonnant, cet optimisme jurant avec leur situation désastreuse. Elle aussi risquait sa vie, alors pourquoi restait-elle aussi heureuse? Un humain ne pouvait certainement pas comprendre cela.

-Tout le monde est déjà au courant. Je leur ai parlé pendant que vous me posiez vos questions. Ils savent également tous qu'il n'est pas trop tard pour se rendre, et sont libres de leurs choix. Vous aussi, vous l'êtes.

Il y eut comme une teinte de tristesse sur son visage, et Snori comprit où elle voulait en venir. Signe que cette conversation devait prendre fin, il se leva, et rendit son sourire à leur interlocutrice. Finalement, le calme dans sa voix revenait. Presque malgré lui, le ton de ses phrases était séduisant.

-Vous m'avez sauvé la vie un nombre incalculable de fois et l'avez refait à Rednow, et je peux désormais m’acquitter de ma dette, dans un sens. J'attendrais ici la venue de votre champion, et je me chargerais de le former, seul ou avec mes amis. Je pense que cela est la seule solution, pour nous et pour vous.

-Et je reste aussi! Hors de question de le laisser tirer toute la gloire!

-Je n'ai nulle part où aller de toute façon.

Zia et Llednar. Snori leur lança un regard empli de reconnaissance. Avec eux à ses côtés, il se sentait plus fort que jamais. Survivre ne serait pas compliqué. Ils seraient même protégés, auraient le temps de se prélasser. Neuf années. Nailika se soucierait-il pendant tout ce temps d'une ville de second ordre? Craindront-ils une attaque de la part d'un effectif si pathétique? Non, évidemment. Une fois le champion ici, ils auraient toutes les cartes en main. Ils gagneraient, à coup sûr, mais il y aurait des batailles. Celles livrées dès ce jour, et celles venant après. Il y aurait des sacrifices, des pleurs, mais ils libéreront leur peuple en fin de compte.

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Véonde, L'Abandonnée   

Revenir en haut Aller en bas
 
Véonde, L'Abandonnée
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [diorama] Garage hangar casse CITROËN abandonné
» vespa abandonnée
» Onde à bulles, l'émission BD de Radio Campus
» Vieux pont en pierre abandonné
» cuire des pommes de terre au micro-onde ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pot à crayon :: À l'aventure!-
Sauter vers: