Le pot à crayon

Avec un crayon, on peut écrire dessiner, faire de la musique en tapant partout avec. On peut créer avec un crayon.Alors imaginez ce qu'on peut faire avec un pot à crayon!
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Meilleurs posteurs
L.Hubs (2051)
 
Louis (1316)
 
Jaleniel (1165)
 
Pomme (687)
 
Margogotte (267)
 
Juliayte (145)
 
Apocax (99)
 
Gaï Mulkairn (89)
 
Nanasen (67)
 
Danck (64)
 
Derniers sujets
» Vestiges.
par Jaleniel Mer 18 Juil - 5:35

» Gallerie d'image des personnages déjà apparus ou non
par L.Hubs Mer 15 Mar - 18:18

» Topic 2 - Rêve Grand
par L.Hubs Mar 15 Nov - 18:52

» Mon top 20 des personnages du Pot [Pavé]
par L.Hubs Jeu 3 Nov - 2:52

» Focus: Igole Vrag
par Louis Lun 24 Oct - 9:22

» PNJ d'à travers le monde
par L.Hubs Mer 5 Oct - 17:14

» Nouveaux lieux
par L.Hubs Mer 5 Oct - 17:06

» Aron Ralston et son équipage - Cléome Apanine, Peter Crowe
par L.Hubs Mer 28 Sep - 21:09

» Topic 1 - Les pirates de North Blue
par Louis Mer 28 Sep - 16:50


Partagez | 
 

 Némésis

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Apocax
Critérium
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 17/01/2012
Age : 20
Localisation : Là où il y a à manger. (Et du rhum!)

MessageSujet: Re: Némésis   Lun 5 Mar - 12:18

Le visage de Feldryn prît, comme c'était de plus en plus souvent le cas en ce moment, une teinte cramoisie en voyant le visage d' Oloren endormie. Il la souleva dans ses bras et la transporta jusqu'à une large pierre plate où il la déposa doucement. Il sortît un drap en boule d'une de ses nombreuses et amples poches, le glissa sous la tête d'Oloren comme un coussin et déposa son manteau sur elle. Avec son manteau-qui était rembourré-comme couette, Oloren ne risquait pas d'avoir froid. Il amena son cheval à côté du rocher pour pouvoir la transporter plus tard et s'assit en tailleur près d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Némésis   Lun 5 Mar - 17:11

Après avoir remercié Habeth d'une petite tape sur son épaule valide, Snori envoya un regard inquiet vers Oloren. Celle-ci, accompagné de ce jeune loup-garou, semblait finalement en bon état. Rassuré, il se mit alors à courir vers le bâtiment indiqué par la soldate. Il peina un instant à en trouver l'entrée, mais parvint finalement à dénicher cette petite porte en bois, dissimulée dans un coin sombre. Si l'on ne connaissait pas le chemin, il était difficile de s'y retrouver dans ce château, lequel ressemblait désormais plus à des vestiges. Il arriva alors dans la pièce où se trouvait Igole Vrag, entouré d'ennemis. Seul le grand homme aux cheveux blanc semblait être de son côté, mais celui-ci avait un air étrange sur le visage, entre la peur et la sournoiserie. Visiblement, il mettait moins d'entrain que son leader à défendre la fierté nationale. Après plusieurs secondes d'hésitation, il lança finalement son arme au sol, puis se mit à genoux, en tendant les mains jointes vers le groupe orano-luuwrien. Le prince ne put s’empêcher de sourire en voyant Zia, en garde face au père d'Inès. Même en la retrouvant une semaine après son enlèvement, l'hovoïte conservait sa combativité. Il jeta également un regard plein de tendresse vers la révulseuse, mais garda toute sa contenance: il fallait être incisif. Du peu qu'il en avait entendu, le leader nailikan avait refusé de sa rendre. En dégainant à son tour son katana, il lui lança un regard plein de sagesse.

-Ne soyez pas idiot, laissez vous faire. Vous n'auriez aucune chance contre le moindre d'entre nous, et nous n'hésiterons pas à vous tuer si vous tentez de vous défendre. Suivez donc l'exemple de votre ami.

Il n'avait en soi rien contre Igole Vrag, mais les conditions diplomatiques leur imposait de ne pas lui laisser d’échappatoire. Zia, prenant exemple sur son mentor malgré cette semaine affaiblissante, se tint près de lui, l'air déterminée. En ce moment, malgré toute l'affinité portée à Laly de sa part, elle ne désirait qu'une chose: que cet homme tente de se défendre, pour qu'ils puissent le tailler en pièce. En pensant à tous ces hommes morts par sa faute, seule une colère profonde se faisait sentir. L'image de Nino, bien trop maigre, mourante dans les bras de Llednar, lui revint à l'esprit comme de l'huile sur le feu. Le rôdeur, justement, observait ses amis au rez de chaussée, ne sachant pas s'il devait être satisfait ou attristé. Nigmaëll avait péri. Cela l’indifférait au plus haut point, mais il comprenait parfaitement la douleur de ses compagnons. Ne sachant trop où se mettre mais désirant rester présent, il se dirigea vers Habeth, en observant son bras blessé.

-Ça va ton bras? demanda-t-il.

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Némésis   Lun 5 Mar - 18:00

Igole lança un regard de mépris hautain à Loan. Cet homme ne voyait décidément pas plus loin que son nez! Il observa le nouvel arrivant. Il s'agissait de Snori Pendragon. Il n'avait décidément plus aucune chance, désormais...

- Il y a certaines choses pour les quelles on doit être prêt à mourir! Vous pouvez rebrousser chemin et me laisser partir, ou vous battre. Mais que vous me tuiez ou m'emprisonniez, le résultat sera le même! J'ai toujours veillé à ce que l'armée Nailikanne ne commette pas d'exactions. J'ose me considérer comme un chef de guerre responsable. Ceux qui me remplaceront ne sont pas en quête de justice, mais de vengeance! Nous dominons largement militairement! Ils mettront à feu et à sang vos villes, avant de vous faire subir un traitement que l'on ne jugerai pas digne à des animaux! Vous, Snori Pendragon, êtes responsable de cette petite troupe. Entendez raison. M'attaquer est sans doute la pire chose à faire...

Le leader acculé jeta un dernier regard à sa fille, et d'une pensée sinistre, se dit que c'était peut être le dernier. L'arme au poing, il observa tout ce qui, dans la salle du trône pouvais lui être utile dans ce combat. Il était prêt!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Némésis   Lun 5 Mar - 18:15

Snori faillit répliquer. Contre toute attente, Igole restait persuadé que l'armée nailikane serait invincible. Hors, il se trompait. Avec le soutien d'à présent six artéfacts et des loups-garous, elle ne faisait plus le poids face à eux. Aujourd'hui, à dix, ils avaient repris un fort tout entier. Nailika avait eu la preuve de son déclin. Tout en restant sur ses gardes, le prince ouvrit la bouche pour sortir une réplique cinglante digne de Melody, mais la voix intervint alors, semblant dès lors le rendre muet.

Non...tu te tromperais en affirmant cela, Snori.

Qu'est-ce que vous racontez? Les artéfacts sont avec nous.

Désolé, je ne peux pas t'en dire plus. Igole Vrag a raison. La défaire luuwrienne...est inévitable.

Cette annonce résonna comme un coup de marteau dans son esprit. Selon elle, ils allaient donc perdre, quoiqu'il arrive? Dans ce cas, inutile de se soucier des formalités. Ils allaient tuer Igole Vrag, ici, maintenant. Si personne ne se décidait à le faire, lui, l'héritier du trône de l'Oran, s'en chargerait. Il eut un instant le regard dans le vide, puis fixa le chef ennemi de ses yeux gris. Ceux-ci pouvaient s'avérer rassurants, mais face à ses ennemis, ils paraissaient impitoyables. D'un geste parfaitement maîtrisé, il leva son katana puis l'abattit dans une courbe mortelle, portant ainsi le premier coup.

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1165
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Némésis   Lun 5 Mar - 18:22

Erlyn retira sa capuche. Son intention n'était guère d'impressionner Igole, mais de le ramener avec lui par tous les moyens possible. Accompagné d'Arawn, il avait bien compris que le vieux Vrag ne se laisserais pas capturer, quitte à être un imbécile. Pour Erlyn, c'était avant tout un homme qui se battait pour ses principes, chose louable. Mais ainsi vont les choses : il avait choisi son camp, et ils se retrouvaient opposés. Ils n'étaient pas si différents, mais ils étaient ennemis. L'homme aux cinq titres pris la posture du Faucheur Noir, qui ne lui avait jamais fait défaut, et alla porter son aide à Snori.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/jaleniel
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Némésis   Lun 5 Mar - 18:40

En un instant, Igole Vrag semblait avoir rajeuni d'une vingtaine d'année. Ses yeux étaient plus vifs, ses mouvements souples et amples. Le dos droit comme un i, il contra le premier coup de Snori sans grande difficulté, et en profita pour lui donner un coup de pied dans l'arrière de la jambe, ce qui eut pour conséquence de le mettre à genoux. Redoutant une attaque d'Erlyn, il recula vite de quelques pas, afin de contrer les attaques du traître à son sang. Observant le lustre juste au dessus du petit groupe qui s'était amassé, il utilisa son pouvoir pour attirer un unique maillon de la chaine le maintenant, qui céda bien vite et déclencha la chute de l'imposante armature en fer, ainsi que des bougies. Tandis que le groupe était obligé de se disperser pour l'éviter, les flammes et la cire chaude enflammaient le tapis, qui en contact avec d'autres tapis et tapisseries murales, allait vite embraser toute la salle. Pour couvrir ses arrières, Igole était monté sur une table dos au mur. Grâce à son pouvoir, il avait attiré un nombre impressionnant d'objets en métal, qu'il avait révulsé vers ses adversaires dans une sorte d'onde de choc impressionnante. Ces attaques ne tueraient pas ses adversaires, mais au moins les ralentiraient ils...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Némésis   Lun 5 Mar - 19:10

Peu à peu, les flammes se répandaient sur les murs. Les attaques d'Igole, loin d'avoir blessées le petite groupe, avait au moins eu le mérite de les écarter un certain temps. Bien décidé à prendre les choses en main, Snori ouvrit d'un coup de pied la porte de la salle, puis ordonna à Zia et Inès de sortir. Peu importe leurs intentions ou non de se battre, il ne fallait pas qu'elles soient mises en danger une fois de plus, d'autant que vu leur état, elles ne pourraient sans doute pas les aider. Une fois les filles sorties, le prince se dirigea de nouveau vers son adversaire, mais aperçu du coin de l'œil Loan tenter une attaque en traître vers Arawn. Sans la moindre vergogne, l'épéiste donna un impressionant coup latéral, faisant gicler le sang de l'intégralité du buste de l'ancien serpent de la nuit. Celui-ci s'écroula au sol, tout près des flammes, inconscient mais encore en vie.

-C'est fini, Igole, murmura Snori.

D'un seul geste, il fit jaillir son kunaï, dont la chaîne était reliée à son poignet droit. En un revers, il fit fuser l'arme de jet, laquelle changea de forme lors de sa trajectoire pour devenir une terrible étoile de jet à quatre lames, fusant tout droit vers le leader nailikan.

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Némésis   Lun 5 Mar - 19:13

[HRP] Erlyn peut attaquer en même temps que Snori, Igole est en mesure de contrer deux attaques... Jo, tu peux poster!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1165
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Némésis   Lun 5 Mar - 19:40

Arawn était resté sans rien faire, même s'il avait anticipé l'attaque de Loan. Erlyn arriva derrière Igole, l'étoile de jet de Snori était parfaitement alignée. Ralentissant son ennemi, il tenta une frappe verticale. Leur ennemi était bien trop fort pour arriver à le capturer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/jaleniel
Margogotte
Prince de Porol
avatar

Messages : 267
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 24
Localisation : Brocéliande, au pays de Merlin l'Enchanteur

MessageSujet: Re: Némésis   Lun 5 Mar - 19:44

Durant leur voyage d'Hovo jusqu'à la frontière Nailikanne, puis de là vers Nora, Habeth avait considéré Llednar comme un voleur taciturne, sans coeur et détestable. Sa relation avec la frêle jeune femme qui s'appelait Nino lui avait prouvé le contraire, et elle avait été sincèrement attristée lorsqu'elle était morte. Depuis, le jeune homme semblait avoir repris ses attitudes sombres, mais Habeth le soupçonnait de souffrir encore de la perte de la femme qu'il aimait. Probablement garderait-il toute sa vie ses fêlures.
Consciente que Llednar était brisé, Habeth avait tenté d'oublier son animosité, qui avait été la même que celle ressentie envers Melody: elle comprenait aujourd'hui qu'elle s'était trompée, et à bien des égards, vis à vis tous ces gens. Au fond, Llednar devait être quelqu'un de bien.
Grimaçant, elle répondit:

"Je vais surement devoir faire recoudre ça..."

Ce n'était pas que la jeune femme craignait les docteurs... enfin, ça jouait, évidemment. Mais le fait était que dans sa ferme forestière à Hovo, elle avait grandi à l'écart de tous ces progrès médicaux. Les aiguilles et les médicaments la rebutaient un peu: tout ça n'était vraiment pas naturel. Si cela ne tenait qu'à elle, elle aurait laissé sa plaie se refermer toute seule, en essayant de ne pas y penser pendant un bout de temps, espérant secrètement que ça ne s'infecterait pas. C'était ainsi qu'elle aurait agi, à Hovo, lorsqu'elle était plus jeune. Mais les choses avaient changées -elle avait changé- et il était difficile d'ignorer le sang qui finissait d'imprégner son bandage de fortune. Oui, il faudrait faire recoudre ça, bien que ça n'enchantait pas vraiment Habeth.
Mais le jeune homme aussi avait l'air mal en point, égratigné de partout, et elle finissait de lui demander s'il allait bien lorsque Zia sortit du bâtiment et s'avança dans leur direction. Sans réfléchir, elle couru auprès de l'adolescente et la serra contre elle, sans supposer un instant que c'était un réaction exagérée étant donné qu'elles ne se connaissaient pas depuis longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ze-grabouilleuse.eklablog.com
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Némésis   Lun 5 Mar - 20:10

Igole, debout sur la table, leva la main gauche en direction de l'étoile de jet. Avec son don, il renvoya le projectile sans aucune difficulté, en direction du coeur de Snori Pendragon. Avec un peu de chance, il parviendrait à tuer l'héritier légitime du trône. Néanmoins, il avait perçu l'attaque d'Erlyn. Sautant de la table de buffet, il fit une roulade, ce qui eut pour effet de l'éloigner de ses adversaires. Le leader Nailikan se releva prestement, et renversa avec son don un imposant meuble en bois sur Erlyn, tandis qu'il fonçait au corps à corps sur le Prince. Tout en se servant de son don pour déstabiliser son adversaire, il donnait des coups terribles, censés renforcer le déséquilibre de Snori. Néanmoins, chacun de ses coups étaient parés, mais il ne perdait pas espoir. C'était un combat de longue haleine qui l'attendait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Némésis   Lun 5 Mar - 20:22

Snori ne put retenir un mouvement de surprise lorsqu'il vit son arme foncer vers lui. Fort heureusement, elle restait reliée à la chaîne, et il put interrompre sa trajectoire d'un simple mouvement du poignet, avant de la faire revenir dans sa main, sous la forme d'un kunaï. Il s'en servit pour parer la première attaque d'Igole, puis le rangea dans la poche adaptée de son pantalon avant d'attaquer avec son katana, se plaçant à un niveau plus ou moins équivalent que son adversaire. Il fallait dire que le vieux dirigeant jouissait des aptitudes des révulseurs. Il semblait d'ailleurs les maîtriser bien mieux que sa fille. Les échanges furent longs, incessants. Enfin, le prince se décida à prendre un risque. Utilisant sa chaîne, il enroula celle-ci autour de l'épée d'Igole en arrêtant un coup, puis l'arracha des mains de son propriétaire avant de la lancer au loin. Il était armée, face à un homme à mains nues.

-C'est fini! Rendez vous.

Au rez de chaussée, malgré son corps douloureux, Zia accepta avec joie l'étreinte d'Habeth. Sentir enfin une présence non-hostile faisait le plus grand bien. Elle remarqua presque avec dégoût la blessure de sa récente amie, mais ne fit aucune remarque à ce sujet, lui lançant simplement un regard exprimant toute sa gratitude. Si ils étaient tous là, aujourd'hui, c'était en partie pour la sauver. Ils avaient risqués leur vie. Jamais elle n'aurait cru, quelques mois auparavant, que des hommes eussent été capables de faire cela pour une simple adolescente sans la moindre valeur. Mais c'était un fait: ils ne les avaient pas abandonnés. Elle regarda successivement les autres anciens membres de l'expédition présent dans la pièce, puis s'empressa de sortir du château, dont l'atmosphère lui semblait pesante. Elle aperçu au loin Melody, et, au prix d'un certain effort, fit un bond pour se rendre près d'elle, sans que jamais ses pieds ne touchent le sol.

-Tu vas bien? lui demanda-t-elle, soucieuse de l'état de celle étant venue tenter de les libérer une semaine auparavant.

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Némésis   Lun 5 Mar - 20:32

Le Nailikan était tombé à genoux face au désarmement sans équivoque du prince. L'attaque de Snori eut été fatale pour nimporte quel autre adversaire. Mais pas pour Igole Vrag, un révulseur et duelliste de talent. Tandis que son adversaire, conforté par l'absence d'arme dans sa main, exigeait sa reddition, d'une pirouette, le quinquagénaire le mit à terre, et attira de nouveau son arme jusque dans sa main. Il aurait pu achever le prince au sol, mais son éducation lui avait interdit d'achever un ennemi au sol, et se sachant condamné, il voulait mourir de manière noble! Il se dirigea donc à grand pas vers Erlyn et s'engagea alors un combat de technique et de force impressionnant. Chacun des deux adversaires utilisait toutes ses capacités pour prendre le dessus sur l'autre. La gestion de leurs pouvoirs respectifs était si parfaite qu'aucun d'eux ne semblait pouvoir prendre l'avantage. Igole se sentait néanmoins faiblir à chaque coup. Son temps était passé, voilà bien longtemps qu'il ne se battait plus sur le champs de bataille, tandis qu'Erlyn Elkhaid était dans la fleur de l'âge. Si les deux adversaires se valaient, l'endurance n'était pas du coté du Nailikan...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1165
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Némésis   Lun 5 Mar - 20:46

Ce combat ressemblait à celui qu'il avait mené contre son père, il y à quelques temps déjà. Erlyn utilisait son don de manière la plus précise possible, pour éviter de se fatiguer le plus longtemps possible. Mais même si cette stratégie fonctionnait, leur niveau en tant qu'épéiste était sensiblement similaire. Les deux adversaires furent essoufflés en même temps. Il tenta alors une attaque plus rapide, plus puissante que les autres. L'épée noire de l'homme aux cinq titres laissait derrière elle un sillon de même couleur.


Oloren se réveilla d'un coup, la mine inquiète. Elle retira le manteau de Feldryn et tituba sur trois pas en descendant de la dalle. Elle courut vers le lieu où se tenait le combat. Jamais elle n'avait été aussi effrayée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/jaleniel
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Némésis   Lun 5 Mar - 21:06

L'échange de coups devenait presque monotone tant chacun d'eux était d'un niveau technique élevé. Igole sentait son ennemi faiblir peu à peu, au même niveau que lui. Soudain, le révulseur sentit une combativité renouvelée chez son ennemi. Il donna un coup bien plus vigoureux que les autres, plus rapide et plus puissant que tous les autres coups qu'il avait infligé auparavant. La puissance était telle que sa lame se briserait dans ses mains, Igole en était convaincu. Plutôt que de contrer ce coup, il préféra entrer dans la garde largement ouverte de son adversaire, et lâchant son arme, saisit de ses deux mains l'avant bras d'Erlyn. Une lutte terrible et silencieuse se déroulait devant les yeux d'Arawn, Snori et Bartiméus. Une lutte où ils ne pouvaient intervenir sans se faire blesser, ou blesser leur ami. L'épée noire entourée d'une aura malsaine était le but de leur affrontement. Celui qui la récupérerait vaincrait sans aucun doute l'autre. Un violent coup de coude fit lâcher prise à Igole, qui recula de quelques pas, déboussolé par la brutalité du choc. Sans arme, il recula de quelques pas en essayant de retrouver de vue son épée, qu'il ne percevait plus. Déjà, Erlyn était sur lui, un air triomphant au visage. Tandis qu'Igole avait l'impression de vivre ses dernières secondes, par un réflexe inouïe, il tomba sur le dos et ses pieds percutèrent l'homme aux six titres, qui retomba quelques mètres devant lui. L'épée à l'aura malsaine s'envola sur quelques mètres, et tandis que tous la fixaient des yeux, Igole se releva promptement, et la saisie d'une main. D'un geste plein de grâce, il enfonça la lame à quelques centimètres du coeur d'Erlyn, alors que celui ci repassait déjà à l'attaque. Presque surprit d'avoir réussi à vaincre cette légende vivante, il regarda les témoins de la scène, interloqué. Reprenant vite conscience du danger de mort qu'il encourait, il attira son épée jusqu'à sa paume, et se plaça en position défensive, prêt à supporter à nouveau de terribles assauts...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1165
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Némésis   Lun 5 Mar - 21:16

[ https://www.youtube.com/watch?v=74pX8Oa_xVM&feature=related ]

Erlyn écarquilla les yeux. Il observait sa blessure, sans la sentir. Tomba à genoux. S'écroula. Lorsqu'il fut au sol, Oloren venait d'arriver dans la salle. Elle avait vu la chute de son frère. Elle hurla. Elle hurla si fort et avec tellement de douleur que sa voix s'éteignit. Pas sa haine. Arawn serrait tant les crocs qu'il aurait pu se mordre la mâchoire.

Oloren disparût. Tout simplement. Elle était déjà à trois mètres d'Igole. Elle avait agrippé le petit piston qui faisait fonctionner son arme à feu. Elle le lâchait au moment où son adversaire pouvait voir ô combien la rage était présente dans les yeux de la jeune fille. Non. Pas la rage. La douleur. Une souffrance profonde. Intolérable. La détonation du tir raisonna dans la salle. Les yeux embués, elle n'était pas sûr d'avoir visé juste. Elle tira deux autres fois, espérant ne pas le rater.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/jaleniel
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Némésis   Lun 5 Mar - 21:38

https://www.youtube.com/watch?v=RCD14IrOcIs

Presque sans souffrance, Igole vit sa vie se finir. En quelques instants, la jeune soeur d'Erlyn arriva à ses côtés. Il voyait la fureur dans ses yeux. Étranger à cette colère qui l'avait pourtant porté pendant des années, il comprit Oloren, et parvint à s'imaginer à sa place pendant quelques instants, avant que les détonations ne lui perforent les tympans, et ne transpercent son estomac et son épaule droite. Tombant à genoux, il fixa l'endroit où se trouvait Inès, quelques instants auparavant. Il avait finalement raté tellement de choses avec elle. Il s'affaissa et tomba juste à coté d'Erlyn. Leurs sangs s'entremêla sur le marbre de la salle de trône. Tout deux mourraient pour leurs idées aujourd'hui. Igole essaya de se retourner pour voir le visage de sa victime, mais n'y parvint pas. Il cligna plusieurs fois des yeux, essaya de se relever, mais glissa sur son sang. Apercevant son épée à quelques mètres de lui, il l'attira grâce à son pouvoir, et la fit reposer à ses côtés, avant de fermer définitivement les yeux, un sourire aux lèvres... Il allait la retrouver...

Sitôt qu'Erlyn était tombé, Bartiméus s'était précipité pour sauver son ami. Il ne se faisait néanmoins pas d'illusion. Face à une telle blessure, il ne pourrait faire grand chose... L'homme aux six titres allait bientôt s'éteindre, et personne ne pourrait rien y faire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1165
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Némésis   Lun 5 Mar - 22:00

[ https://www.youtube.com/watch?v=MArjs5cmkvg à répéter si nécessaire]

Oloren accourut vers Erlyn, qui lui aussi tendait sa main vers son épée. Arawn s'empressa de la lui apporter, sous sa forme humaine. Fouillant dans une sacoche avec difficulté, il tira une petite fiole dont le contenu était rouge. Du sang. Son sang. Il la tendit à sa sœur. Le sang des hommes de la famille contenait le pouvoir du temps. Oloren la rangea précieusement mais se ré-intéressa bien plus vite à son grand frère. Ce dernier souriait. Le regard dans celui de sa sœur, serrant sa main de ses dernières forces. Elle pleurait en silence. Le visage de l'homme aux six titres commençait à se parsemer de ride, petit à petit.

- Faut pas pleurer, petite sœur. Faut pas pleurer. J'ai bien vécu, dit-il entre les poils d'une nouvelle barbe blanche. Je t'aime, tu sais ? Et papa aussi il t'aimais. Et ... Même si maman ne peut plus. Si elle ne peut plus être raisonnée, elle t'aime quand même. Le forgeron. Nora. Les billes. C'est notre grand-père, Oloren. Demandes-lui pardon, pour moi.

Lentement, la main du Chevalier se leva pour caresser la joue d'Oloren. Il avait tant de chose à lui confier, mais si peu de temps. Il garda son sourire. A présent, il avait l'air d'un grand-père, plus attachant que logique, une épaisse barbe lui donnant une image d'ours en peluche. Oloren s'accrochait à son avant-bras, comme si elle tentait de le retenir. Il serra à nouveau la main de sa petite sœur.

- Dans ma sacoche. Pour toi. Je vais me reposer un peu, maintenant.

Il ferma les yeux. Sa main se desserra. Son sourire persista. Ilyanna retint ses larmes, comme elle l'avait toujours promis à Erlyn, mais ses yeux plissés transmettaient à leur façon une souffrance comme il y en à trop dans une seule vie. Arawn avait le visage marqué de nostalgie, mais ses larmes d'argent coulaient pour sa véritable douleur. Oloren avait cessé de pleurer. Elle n'avait plus de larmes en stock. Elle ne pouvait même plus pleurer, sa voix étant éteinte. Elle ne pouvait plus rien faire. Alors elle continuait de serrer cette main encore chaude. Celle de son frère. Sur un lit de sang. Sa tunique blanche s'en imprégnait. Le regard qu'elle lança aux autres n'était pas empli de souffrance, simplement parce que celle qu'elle éprouvait dépassait l'entendement. Elle ne comprenait plus rien. C'est ce que son regard traduisait. Totalement passive, elle peinait à respirer. Quelque chose était devenu lourd. Dans son cœur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/jaleniel
Apocax
Critérium
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 17/01/2012
Age : 20
Localisation : Là où il y a à manger. (Et du rhum!)

MessageSujet: Re: Némésis   Mar 6 Mar - 9:34

Feldryn avait suivi Oloren et assisté à la mort d'Erlyn. Il se glissa derrière Arawn et lui murmura:

-Je doute qu'elle tienne le coup.

Il s'approcha d'Oloren. Il se sentait plus inutile que jamais...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Némésis   Mar 6 Mar - 18:31


Erlyn Ehlkaÿd, mort. L’irréel venait de trouver toute sa signification. Erlyn blessé, oui. Erlyn se relevant au milieu d'un champ de bataille, oui. Erlyn tantôt froid, tantôt philosophe, oui. Erlyn protecteur, Erlyn vengeur, Erlyn invincible, oui. Cet homme ne flanchait jamais. Il repartait toujours avec plus d'entrain, en jouant ses cartes avec franchise. On pouvait compter sur lui, sa présence en rassurait plus d'un, en effrayait d'autres. Toutes les choses les plus atypiques pouvaient avoir lieu en sa présence. Mais Erlyn ne pouvait pas mourir. Pas d'une façon aussi banale, pas d'une façon si inutile. Il ne pouvait pas mourir comme n'importe qui serait mort: pour rien. Il n'avait sauvé personne, n'avait rien fait comprendre à qui que ce soit. Il s'en allait, vieillissant, dans une flaque pourpre à l'odeur répugnante, adressant ses dernières paroles à sa sœur bien aimée. Snori restait debout, l'arme à la main, incapable de prononcer le moindre mot, gardant sur son visage un air ébahi. Comme si tous ses sens venaient de s'engourdir, il ne lui sembla plus entendre le moindre son, ne plus percevoir clairement les mouvements de ses camarades. Il n'appréciait pas beaucoup le prétendu criminel, le jugeant bien trop froid. Son absence, au quotidien ou sur les champs de bataille, ne lui manquerait pas le moins du monde. Pourtant, sans pouvoir se l'expliquer, il sentait toute sa joie s'envoler d'un battement d'aile. Plusieurs minutes passèrent, mais elles aurait très bien pu être des heures. Même après la mort de son maître, le temps demeurait une dimension bien étrange. Enfin, le prince décida de se diriger vers Oloren, en lançant au préalable un regard vers Feldryn. Le disciple d'Arawn avait beau être sympathique, il ne pouvait pas les comprendre, eux qui partageaient leur vie depuis des mois. Lentement, l'épéiste s'accroupit près de l'adolescente, et posa une main apaisante sur son bras.

-Viens, Oloren. Erlyn n'aurait pas voulu qu'on reste ici pour se faire tuer.

Malgré lui, l'émotion déformait sa voix, bien trop hésitante à son goût. Il ne voulait pas arracher la fonceuse au corps de son aîné, mais mieux valait ne pas traîner ici. Ils auraient un deuil à faire, et ils le feraient, mais plus loin. Tout en relevant Oloren sans lui demander son avis, il alla prendre Erlyn dans ses bras, puis commença a descendre l'escalier en portant le corps du défunt. Le poids des armures de sa charge faisait souffrir les bras peu musculeux du prince, mais celui-ci ne fit pas la moindre grimace, oubliant totalement les contraintes imposées par son métabolisme. Ils emmèneraient Nigmaëll et Erlyn loin d'ici, et donneraient en leur honneur une cérémonie digne des plus grand rois, c'était la meilleure chose à faire. Lorsqu'enfin Snori arriva au rez de chaussée dévasté, tous les autres se turent. Jamais les regards des membres de l'expédition ne furent si inexpressifs. La mort de Jin avait emmené son lot de pleurs, celle de Nino une vague de tristesse. La disparition d'Erlyn ne laissait que le néant. Un vide impossible à combler. Plus rien ne serait pareil à présent. Avec une douceur presque paternelle, dans le silence le plus total, il emmena le grand frère Ehlkaÿd sur l'un des chevaux, puis l'y allongea délicatement, jusqu'à que celui-ci soit stable. À son tour, le prince grimpa sur cette même monture, derrière le passager, en faisant en sorte de le maintenir en équilibre. Il ouvrit la bouche, hésita un moment, puis dit, d'un ton rauque, les yeux perdus dans le vague.

-Allons-y. Nous nous arrêterons plus loin pour les enterrer. Non, nous les brûlerons. Oloren décidera, après tout, elle connaissait Erlyn mieux que nous tous réunis.

Sans même attendre les autres, il donna un petit coup de pied sur le flanc de son équidé, qui se mit à avancer d'un pas rapide. Snori ne disait rien, mais il s'en voulait. Il avait, une paire de minutes avant leur combat meurtrier, épargné la vie d'Igole. Au moment où il était parvenu à le désarmer, il aurait parfaitement eu la possibilité de lui trancher la gorge. Mais il lui avait laissé une dernière chance. Ridicule. Comme si un homme comme lui pouvait se repentir. Erlyn était mort, par sa faute, parce qu'il avait commis l'erreur d'être trop altruiste, trop empathique, trop gentil. Qu'aurait fait Llednar à sa place? Sans la moindre hésitation, il aurait tranché la gorge du leader nailikan. Son propre élève aurait fait mieux que lui. Les dents serrées, il se mit lentement à pleurer, non pas de tristesse, mais de colère. Ce décès était sa responsabilité. Il avait échoué, encore une fois. Cette confusion lui empêcha de rester pragmatique et de se dire qu'ils avaient sauvée Laly, laquelle avait une importance bien plus grande que tous les autres. Il n'adressa même pas un regard à Zia. En temps normal, la rouquine lui en aurait voulu, mais elle partageait le même état que son mentor. Si elle n'avait pas voulu espionner ses amis, ils ne seraient pas tombés dans cette embuscade, n'auraient pas eu à venir à leur secours. Plus loin, les pensées du rôdeur se confrontaient à la même réalité. Il avait emmené Inès hors de Nora, alors que cela était formellement défendu. Lui aussi était responsable. Chacun pouvait se dire qu'il était fautif, mais personne ne l'était vraiment. D'un signe discret, Llednar fit signe aux autres de le suivre, les porteurs d'artéfacts inconnus également. Ceux-ci ne dirent pas le moindre mot, ne voulant pas briser cette ambiance solennelle. Ils parleraient, plus tard.

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1165
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Némésis   Mar 6 Mar - 22:42

Oloren hérita de Fafnyr, le formidable loup noir en armure d'Erlyn. Elle récupérait petit à petit sa voix, mais ne parlerais que pour donner sa décision. Son grand frère était mort. Sa seule famille. Du moins c'est ce qu'elle croyait.


A des kilomètres de là, dans une forge commune, un homme peu commun, gros, grand et barbu, se réveilla de sa sieste. Les larmes lui vinrent de suite aux yeux. Il savait. Avant même qu'il ne parte. Et il l'avait toujours su ... Quand ils reviendraient, il se présenterait à eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/jaleniel
Pomme
Griffon
avatar

Messages : 687
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Némésis   Mer 7 Mar - 14:56

Laly avait fait la promesse de laisser la vie de son père sauve. Ironie du sort, la mort l'avait emmené et Nigfol n'avait pas servi une minute à son départ pour l'au-delà : devant toutes ses convictions, ses désirs de vengeance et sa volonté de se mettre en marge de la famille Vrag, elle avait été inerte, simple spectatrice de la fureur du passé. Tous les coups, les chuintements des lames, les cris de bataille faisaient trembler ses jambes, accentuaient la douleur naissante dans ses poumons et asséchaient ses yeux. Elle n'avait pas voulu s'opposer à ce combat, ni y participer, ni apporter un soutien ne serait-ce que verbale à l'une des deux parties ennemies : elle faisait simplement face aux deux mondes dont elle était la synthèse, dans son coin, encore groggy par la semaine douloureuse et les rancœurs du passé.

Au bout de ces quelques minutes, le cadavre de son père jonchait le sol, sans le moindre souffle de vie dans son corps, tout comme celui d'Erlyn. Avec regrets, elle imagina tout ce qu'il ne s'était pas passé entre eux, ces vies gâchées par des sottises, des divergences d'opinion qui avait fini par nuire à leur entente, mais aussi à leur vie familiale. Enfant, elle avait adoré son père au plus haut point. Adolescente, elle l'avait profondément haï. A présent, il apparaissait comme étranger aux yeux de sa propre fille. Oui, pendant toutes ces années, Igole Vrag avait compté pour elle. Aujourd'hui, il n'était plus rien, car elle savait une chose : le contraire de l'amour, ce n'est pas la haine, mais l'indifférence. Était-elle fière d'être l'orpheline du dirigeant Nailikan ? Honteuse, comme avant ? Non. Elle semblait simplement vide.

Erlyn était mort lui aussi. Laquelle de ces deux disparitions la touchait le plus ? L'homme aux six titres, connu pour sa vaillance, son calme et ses crimes, et elle-même n'avaient jamais pris le temps de discuter ensemble, mais elle vouait à cet homme une profonde admiration et un respect incommensurable. Ses yeux étaient secs, elle s'en voulait presque de paraître si froide lors de moments si difficiles. Tout en suivant ses amis silencieux, elle prit le bras d'Oloren, comme Alix l'aurait fait, sans rien dire, sans rien demander, faisant juste parvenir la douleur qu'elle ressentait elle aussi malgré tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Némésis   Mer 7 Mar - 19:13

Ils avaient perdu une personne. Une personne, parmi des dizaines de milliers. Chaque jour, beaucoup se battaient pour leur liberté, leurs idéaux, pour défendre leurs proches. Tous avaient leur manière bien à eux d'agir. La seule différence d'Erlyn était sa notoriété, sa force. On lui avait accordé une puissance nécessaire pour combattre, un rôle susceptible de susciter l'admiration. Sa mort était regrettable. Il méritait qu'on le pleure, oui. Mais le méritait-il plus que n'importe qui d'autre? Il ne fallait pas se laisser décourager, pas se morfondre. Pour une fois, laisser tomber la tristesse, la pousser sur son chemin pour qu'elle le passe sans s'attarder. Étrangement, après cette longue marche sur le dos de sa monture, Snori souriait, heureux. La disparition de son compagnon, au lieu de l'attrister, venait de lui redonner une motivation incommensurable. Comme si quelque chose venait de se libérer en lui, il se rendit compte de leur héroïsme: vaincre les Ombres, les serpents de la nuit et Igole Vrag en une seule soirée. Cela semblait totalement irréalisable, pourtant, eux le firent, ensemble. La victoire luuwrienne restait peu probable, pourtant, cet accomplissement laissait naïvement croire que l'espoir naissait à nouveau. Des larmes commencèrent à couler sur le visage du prince. Finalement, il n'y aurait pas pu y avoir de plus belle façon de se retirer que dans une telle gloire. Enfin en sécurité près d’une petite rivière au milieu d’une grande plaine, il décida de poser pied à terre, tout en allongeant le corps de l’aîné des Ehlkaÿd à même le sol. Quelques secondes plus tard, les autres le rejoignirent, et semblèrent surpris de le voir si joyeux.

-Allez, arrêtons nous ici. C'est un endroit assez beau.

Zia descendit immédiatement de son cheval, lançant des regards successeurs aux deux hommes, l'un vivant, l'autre mort. Elle observa longuement son mentor, se demandant ce qu'il comptait faire à présent. Quelle ne fut pas sa surprise lorsque, à peine une seconde après qu'elle attachée son cheval, il vint la serrer dans ses bras, assez fort pour l'étouffer. Une telle débandade d'affection après un tel drame n'aurait pas été poli en temps normal, pourtant la joie de vivre de Snori se répandait déjà. La rouquine ne put que lui rendre son grand rictus joyeux en passant ses bras autour de sa taille, heureuse de le retrouver. Durant cette semaine, elle avait eu de fortes chances d'être renvoyée chez les Fambriel. Elle se sentait bien mieux à Nora que là-bas. Il lui faudrait forcément finir par avouer l'existence de ses parents, mais ce n'était pas le moment. Oui, elle ferrait ça plus tard. Elle se trouva de mauvaise foi en se disant qu'elle pensait ainsi depuis déjà trop longtemps, mais cela ne suffit pas à la faire changer d'avis. Llednar, inflexible en toute circonstance, alla aider Melody à descendre de sa monture, tout en se demandant ce qu'elle faisait sur place. Après tout, autant lui demander directement.

-Je croyais que tu étais en mission...dit-il sur un ton presque réprobatif.

Les porteurs d'artéfact, un peu en retrait, se tenaient droit en discutant à voix basse. Kellue avait été touchée lors du combat, mais pas suffisamment pour nécessiter le moindre soin. Elle avait été surprise par Edwig, l'avait de ce fait laisser filer. Cela ne se reproduirait plus. Si ils venaient à se rencontrer une seconde fois, elle utiliserait la seconde forme d'Ohihir sans hésiter. Ce-dernier semblait partager quelques mots avec Offtaür, que les autres regardaient, surpris: ils ne l'avaient encore jamais vue. Lorsque Snori lâcha enfin son apprentie, il lança un petit clin d'œil à Laly, une manière simple de montrer sa joie de la revoir en vie, puis se dirigea vers Oloren, Illyanna et Arawn. Ils étaient, indéniablement, les plus proches d'Erlyn et de Nigmaëll. Ne désirant pas montrer une tristesse trop flagrante, il s'adressa à eux trois avec son flegme habituel:

-À vous de décider ce qu'on fait des corps.

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1165
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Némésis   Mer 7 Mar - 22:48

Ilyanna alla se poser près du fleuve, Tandis qu'Arawn restait parfaitement calme. Ses larmes avaient cessé de couler.

- Je pense que Nigmaëll aurait voulu une sépulture, dit-il en se tournant vers Oloren.

Elle ne parla pas trop fort, pour ne pas s’abimer les cordes vocales, mais suffisamment pour être audible.

- Erlyn s'est toujours comporté comme un seigneur. Il aurait voulu l'être, s'il avait pu choisir. Il souhaitait la reconnaissance de son entourage.

La jeune fille aux cheveux roses récupéra quelques effets d'Erlyn, puis croisa ses mains sur le pommeau de son épée.

- S'il avait eu le temps de choisir, il aurait voulu être incinéré. Avoir les funérailles d'un seigneur ...

Elle se recula la tête basse. Elle avait parfaitement raison. Arawn approuva de la tête Ils avaient compris, eux aussi. Le maître loup et la jeune Ehlkaÿd se mirent à leur tour à sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/jaleniel
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Némésis   Jeu 8 Mar - 18:33

Acceptant avec gratitude l'aide de Llednar, Melody descendit de cheval avec une certaine lenteur. Certaines séquelles de son étranglement n'avaient pas encore disparus, malgré les soins intensifs de Roche. Comme Inès, elle était restée stoïque face à la mort d'Erlyn. L'homme avait toujours été un hardi combattant, et les avaient aidé à de nombreuses reprises, mais elle n'avait pu s'attacher à l'individu, malgré toute l'aide qu'il avait donné. Quant à la question de Llednar, la jeune capitaine hésita quelques instants avant de répondre :

- Ma mission était de tuer Vrag. Mais Oloren s'en est chargé à ma place, apparemment. Et nous avions eu vent du kidnapping de Laly et Zia, et avons voulu leur venir en aide, mais la présence des ombres, et de leur porteur d'artéfact a tout foutu en l'air...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Némésis   

Revenir en haut Aller en bas
 
Némésis
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pot à crayon :: À l'aventure!-
Sauter vers: