Le pot à crayon

Avec un crayon, on peut écrire dessiner, faire de la musique en tapant partout avec. On peut créer avec un crayon.Alors imaginez ce qu'on peut faire avec un pot à crayon!
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Meilleurs posteurs
L.Hubs (2051)
 
Louis (1316)
 
Jaleniel (1165)
 
Pomme (687)
 
Margogotte (267)
 
Juliayte (145)
 
Apocax (99)
 
Gaï Mulkairn (89)
 
Nanasen (67)
 
Danck (64)
 
Derniers sujets
» Vestiges.
par Jaleniel Mer 18 Juil - 5:35

» Gallerie d'image des personnages déjà apparus ou non
par L.Hubs Mer 15 Mar - 18:18

» Topic 2 - Rêve Grand
par L.Hubs Mar 15 Nov - 18:52

» Mon top 20 des personnages du Pot [Pavé]
par L.Hubs Jeu 3 Nov - 2:52

» Focus: Igole Vrag
par Louis Lun 24 Oct - 9:22

» PNJ d'à travers le monde
par L.Hubs Mer 5 Oct - 17:14

» Nouveaux lieux
par L.Hubs Mer 5 Oct - 17:06

» Aron Ralston et son équipage - Cléome Apanine, Peter Crowe
par L.Hubs Mer 28 Sep - 21:09

» Topic 1 - Les pirates de North Blue
par Louis Mer 28 Sep - 16:50


Partagez | 
 

 Une nouvelle épopée

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Pomme
Griffon
avatar

Messages : 687
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Une nouvelle épopée   Mar 28 Fév - 19:39

Alix fut d'abord vexée par la réaction de Snori, qui n'eut tout simplement aucune réaction sur ce qu'elle venait de dire. Lui, comme les autres, ne croyait certainement pas à ses capacités très enfouies. Puis, Alix se sentit ridicule : s'il ignorait sa demande, peut-être qu'il l'aimait un peu pour éviter qu'elle meure dans d'atroces souffrances. Mais dans ce cas, que pouvait-elle faire ? Était-elle vraiment destinée à regarder l'effervescence autour d'elle sans rien faire ? A être considérée une énième fois comme un boulet ? Sans faire trop attention où elle marchait, elle faillit heurter Ilyanna. Elle ne la connaissait pas vraiment, mais son visage lui paraissait rassurant.

- A ton avis, qu'est-ce que je peux faire pour me rendre utile ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1165
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Une nouvelle épopée   Mar 28 Fév - 22:31

Plus qu'une mine sans joie, Alix semblait maintenant presque désorientée, perdue, face à Ilyanna. Elle lui sourit et posa une main sur l'épaule de la jeune fille.

- Commence par rester en vie. Aujourd'hui, le monde nous expose bien trop vite à la mort. Face à un ennemi toujours plus sanguinaire, la meilleure des vengeances, c'est de vivre bien.

Elle se redressa et perdu son sourire.

- Chose qu'Erlyn n'a pas compris. Comme sa sœur. Dis-toi que tu as de la chance, tout comme moi tu n'as pas cette "rage" au fond de toi qui t'attire vers la violence. Tous les Ehlkaÿd l'ont, eux, même si j'ai bon espoir qu'Oloren s'en débarrasse. Toi tu n'as jamais eu à te battre ou a tuer quoi ou qui que ce soit. Tu n'imagines pas à quel point tu as de la chance. C'est un fardeau que tu n'as pas besoin de porter. Tu n'as pas non plus besoin de te rendre utile, je pense que Snori attend juste de toi que tu restes ici, et que tu vives bien. C'est peut-être un peu difficile à comprendre, mais ce sera déjà beaucoup.

Son sourire était revenu petit à petit le long de son explication pour Alix. Sans savoir pourquoi, Ilyanna trouvait quelques points communs entre elles.


Arawn avait laissé Nigmaëll seule pour retrouver son "élève". En se baladant dans le château, il trouva enfin Feldryn, et l'aborda nonchalamment.

- Hé, petit, tu viens avec moi, on à du boulot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/jaleniel
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Une nouvelle épopée   Mar 28 Fév - 22:36

Les Ombres. Voilà un sujet se trouvant au centre de bien des débats ces derniers temps. Beaucoup de questions se posaient en effet quant à leur organisation, leurs actions, mais aussi leurs intentions. À présents qu'ils ne répondaient qu'à eux-mêmes, ils possédaient une liberté d'action presque infinie, hors personne ne semblait savoir la manière dont ils comptaient en jouir. Même avec l'appui de leurs artéfacts, les porteurs présents dans la pièce en savaient malheureusement peu à ce sujet. Ce fut l'avatar lycanthrope qui prit la parole cette fois-ci.

-Athis a des intentions barbares. Je ne sais pas exactement ce qu'il espère, mais une chose est sûre: il aimerait nous voir disparaître. Il sait que nous sommes vos alliés, et contrôle désormais les Ombres. Il pourra les pousser à rejoindre momentanément Nailika.

Étrangement, sa voix ne collait pas du tout à son apparence. Elle était douce, emplie de sagesse, presque apaisante. Irwan, jusqu'à lors silencieux, avait pris des notes tout le long de l'intervention de leurs tout nouveaux alliés. Ces informations ne faisaient que renforcer son plan d'attaque. Ils avaient donc leur chance de l'emporter si tout se passait pour le mieux! Mais avant de s'enthousiasmer, il fallait vérifier la puissance de ces artéfacts. Après s'être éclairci la voix puis avoir bu lentement quelques gorgées du grand verre d'eau posé sur un coin du bureau, l'historien se permit enfin un commentaire:

-J'aimerais juste, si possible, savoir à quel point vous maîtrisez ces artéfacts.

-Dans ce cas, nous ferrions mieux de nous rendre dans les jardins, affirma Kellue.

-Dans ce cas, nous vous suivons mademoiselle Dovlass.

La parleuse ouvrit donc la marche, suivie de près par Walho qui tint la porte à tous les autres avant de fermer la marche. Deux minutes plus tard, tous cinq se retrouvèrent en plein milieu de la cour intérieure, non pas sans y avoir au préalable gracieusement expulsé quelques larbins prenant leurs pauses. La parleuse, d'un geste de la main, ordonna aux autres de s'éloigner de quelques pas, ce qu'ils firent sans la moindre hésitation. Elle serra les poings une première fois: la fine exo-armure apparut autour de ses articulations, lui créant une véritable tenue de combat. Irwan s’apprêtait à pousser une petite exclamation satisfaisante, mais Kellue se concentra encore plus. Bientôt, son corps entama une métamorphose impressionnante, très différente de celle d'Arawn. Le résultat final était tout simplement terrifiant. La trentenaire avait l'apparence exacte d'Ohihir, et mesurait près de trois mètres de haut. Elle plongea un instant son regard jaune pâle dans celui d'Edward, puis redevint normale en un éclair. Walho, de son côté, avait simplement fait jaillir un arc à l'aspect impensable, et avait tiré une flèche vers le ciel. Celle-ci, après une bonne centaine de mètres, explosa dans un souffle venteux créant des courants surpuissants dans la voûte dégagée.

-Stupéfiant...murmura simplement Irwan.

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Une nouvelle épopée   Mar 28 Fév - 22:49

Omer Gueldre mit quelques temps à se remettre de cette fascinante démonstration de pouvoir. Si il n'avait pas pris l'exacte mesure de l'emploi de ce pouvoir, il avait été plus qu'impressionné par la transformation de la jeune femme. Après quelques instants de silence gênant, il reprit la parole. Il voyait bien au regard d'Irwan qu'une idée était en train de naître dans son esprit.

- A quoi pensez vous Irwan? J'ai l'impression qu'un plan génial vous viens à l'esprit!

Pendant que tout le monde avait les yeux tournés vers les artéfacts, Edward s'était assis, sous le choc du regard avec la bête. Personne ne semblait prêter attention à lui, et s'était bien mieux ainsi. Presque pris de terreur face à l'énorme loup, assis par terre, il semblait être redevenu un garçon normal, de son âge, et tandis que les grandes personnes parlaient de plan, d'attaque, lui essayait d'oublier les yeux de l'horrible monstre face auquel il s'était retrouvé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pomme
Griffon
avatar

Messages : 687
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Une nouvelle épopée   Mar 28 Fév - 22:57

Le sourire revint sur le visage d'Alix. Ilyanna devait sûrement avoir raison : si c'était pour perdre son bien le plus précieux, autrement dit sa vie, ce n'était pas la peine de partir à la recherche de Zia. Après tout, les autres se débrouilleront bien mieux sans elle. Néanmoins, et c'était bien plus fort qu'elle, elle avait l'impression de trahir la meilleure amie qu'elle n'avait jamais eu en restant inerte face à son absence. Pour se réconforter, elle vint se coller contre la jeune femme.

- C'est juste ... que j'ai peur qu'elle meure, qu'un méchant la noie dans un lac gelé, qu'elle soit brûlée vive ou pire, qu'on la donne à manger à des escargots. Je ne sais pas ce que je ferais sans elle, je l'aime tellement. En fait, c'est plus qu'une amie, c'est un peu comme ma soeur. On se complète : quand je dis une bêtise, elle sourit, quand elle boude, je viens la consoler. Quand je suis triste, elle essuie mes larmes. Sans elle, j'ai l'impression d'être la moitié d'une personne, tu comprends ? Il parait qu'on ressent ça quand on est amoureuse, mais moi je ressens ça uniquement pour elle. Alors que pourtant, je suis sûre de ne pas être amoureuse d'elle ... Pff, c'est trop compliqué. D'ailleurs, toi, tu as déjà été amoureuse ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Une nouvelle épopée   Mer 29 Fév - 0:41

Kellue, après avoir repris sa forme habituelle, réajusta sa ceinture, et se dirigea vers son futur suzerain. Il avait raison d'être effrayé: sous sa forme ultime, elle était tout simplement hideuse, repoussante, monstrueuse. Voilà en partie pourquoi elle ne l'utilisait qu'à de très rares occasions, uniquement lorsqu'elle avait besoin d'une puissance brute incroyable. En effet, Ohihir ne lui accordait pas le moindre pouvoir particulier, mais se contentait de décupler sa force, sa vitesse, sa résistance et son agilité. Il la transformait en véritable machine de guerre implacable, prête à tout détruire sur son chemin. Nahaow faisait preuve de beaucoup moins de force. Il ne possédait qu'une seule force, laquelle permettait aux expulseurs de tirer des projectiles d'une grande puissance, mais sans modifier leurs aptitudes physiques. En cela, le majordome pouvait donc s'avérer d'une aide très précieuse, mais seulement à condition d'avoir quelqu'un pour couvrir ses arrières. Avec la parleuse, il formait donc un duo frisant la perfection, ce depuis longtemps. Ils n'avaient eu besoin de se battre une seule fois, contre un dragon. La mythique créature, bien que résistante, n'eut pas fait long feu. Kellue tendit une main vers Edward, avec un petit sourire, ce qui était rare sur son visage si renfermé.

-J'en étais sûr.

Tous les yeux se tournèrent vers la porte du jardin, mais celle ci restait fermée, et personne n'en était sorti. Llednar se trouvait sur le toit, haut d'à peine deux mètres. Il en sauta, se réceptionna en faisant un rapide roulé-boulé, puis se dirigea vers le petit groupe. Irwan, l'air outré, eut bien envie de lui bondir à la gorge pour le punir de les avoir pris en filature, mais le jeune homme l'en dissuada en repoussant légèrement son grand manteau gris: l'historien put voir la dague à sa ceinture. Il savait que le rôdeur ne l'attaquerait pas, mais ne se sentait pas non plus d'aller provoquer le diable. Il y avait une certaine détermination dans les yeux de Llednar, mais aucune trace de surprise. Il était en effet déjà au courant de l'existence des artéfacts supplémentaires.

-Nous participerons aux conflits. Nous devons retrouver Nigfol, non? On s'en charge. Moi, Snori, Les Ehlkaÿd, et quelques autres personnes de l'expédition.

-Attends gamin, tu n'as absolument aucune autorité pour décider de ça. On a une armée à notre disposition, alors hors de question d'envoyer un prince et des amateurs à la place.

-C'est pourtant ce qu'on va faire. Nous avons déjà trouvés Nigfol une fois, on peut facilement recommencer. Au passage, nous libérerons Laly et Zia. Alors si ça intéresse quelques porteurs d'artéfacts de s'introduire discrètement en territoire ennemi, libre à eux de nous suivre. Et vous ne nous arrêterez pas.

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1165
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Une nouvelle épopée   Mer 29 Fév - 0:47

Ilyanna rougit un peu à la question de la petite tapissière. Serrée contre elle, son cœur commençait à s'emballer.

- Euh beh enfin oui, 'fin non mais, ouais ... Peut-être, dit-elle en se rendant compte qu'elle venait de bafouiller comme jamais !


Oloren profitait d'avoir acquis la vitesse qui lui faisait défaut pour continuer à s'entraîner à la visée. Son pistolet manuel était petit mais puissant, et d'une précision effarante... Mais encore fallait-il savoir l'utiliser correctement. Elle remarqua qu'au dessus du piston qui lui servait à tirer ses billes d'acier se trouvait un petit croche. Elle comprit vite qu'elle pouvait charger son arme, et la laisser ainsi jusqu'à nécessité d'utilisation. Elle charga son pistolet, frappa quelques fois avec ses épingles, pris appui sur le torse de la cible, sauta en arrière et tira en plein vol. Elle frôla sa cible. Si elle arrivait à la toucher en un point qui serait vital pour une cible vivante, cela lui ferait une seconde technique achevée. Elle commença la seconde phase de son entraînement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/jaleniel
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Une nouvelle épopée   Mer 29 Fév - 0:53

Après tant d'émotion, les dirigeants et les porteurs d'artéfacts se séparèrent, promettant de trouver la meilleure solution possible pour gagner la guerre. La proposition de Llednar semblait assez bonne, au final. Si ils avaient réussi une fois, ils avaient toutes les capacités pour réussir ce challenge une seconde fois. Surtout qu'aujourd'hui, ils avaient en leur possession deux artéfacts. Edward aurait voulu partir avec eux, mais il n'aurait été d'aucune utilité là bas. Ayant quelques notions dans le combat à l'épée, il n'avait jamais eu l'expérience de la guerre véritable, dont on lui disait qu'elle était bien plus éprouvante qu'un simple entrainement... De plus, il avait de nombreuses responsabilités vis à vis de son peuple, et ne pouvait l'abandonner pour partir à l'aventure... Il se tourna vers Kellue, encore sous le choc de la confrontation avec la "bête"...

- Pourquoi tu ne me l'as jamais dit? Tu sais, tu es comme une soeur pour moi, tu as toute ma confiance, et je ne l'aurai jamais répété à qui que ce soit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Une nouvelle épopée   Mer 29 Fév - 1:15

L'intervention de Llednar ne faisait que confirmer les éventualités auxquelles elle avait pensé: elle devait se joindre à cette expédition, à tout prix. Walho, en revanche, était beaucoup moins enthousiaste à ce niveau là. Tant qu'il s'agissait de défendre son pays, d'accord, mais il ne comptait pas prendre part à des missions suicide, d'autant qu'il n'appréciait que très peu la compagnie constante. Sa place était auprès d'Irwan, comme ce l'avait toujours été depuis des années. Le majordome repartit donc vers ses quartiers, accompagné de Nahaow. Après avoir lancé un regard approbateur à ses alliés restés sur place, Llednar retourna également à l'intérieur, pour faire les derniers préparatifs. Seuls la parleuse et le prince restèrent à l'extérieur.

-Tu m'aurais fais confiance hier, mais qu'en aurait-il été si tu savais dès le départ qui j'étais? Tu m'aurais simplement vu comme une arme. Ce n'est pas ce que je voulais. Je te suis en qualité de conseillère, pas de chien de garde. Je n'ai jamais voulu d'un artéfact, tu sais, mais ce n'est pas le genre de présents qu'on refuse...

Elle accorda un sourire tinté de tristesse à son jeune ami. Elle n'était pas malheureuse de posséder Ohihir aujourd'hui, mais cela impliquait certaines responsabilités dont elle se serait bien passée.

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Une nouvelle épopée   Mer 29 Fév - 1:26

Edward écouta attentivement Kellue, et dû reconnaître la justesse de ses arguments. Ils avaient une relation si unique, qu'il aurait été dommage de la gâcher en révélant d'entrée de jeu la possession d'un terrifiant artéfact. D'autant qu'il n'aurait jamais pu lui faire confiance, alors qu'aujourd'hui, il avait une confiance aveugle en elle.

- Tu as totalement raison, comme toujours... Tu vas partir, alors?

Le prince de Nailika ne pouvait s'empêcher de montrer son amertume quant au départ de sa seule amie. Elle partie, il allait de nouveau être harcelé par sa mère et ses conseillés. Et cela n'était qu'un petit détail pour Edward. Il perdait aussi, pour une période limitée, la seule épaule qu'il savait qu'elle ne se déroberait jamais si il avait besoin d'aide...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Une nouvelle épopée   Mer 29 Fév - 1:36

Laisser Edward seul dérangeait quelque peu Kellue, mais il fallait faire l'ordre des priorités. Certes, instaurer un futur climat paisible pour leur pays importait beaucoup, mais cela ne servirait absolument à rien s'ils perdaient la guerre. Tel était le paradoxe de cette paix: pour que Nailika s'en sorte, elle devrait perdre. Elle posa gentiment une main sur l'épaule du jeune garçon, lui montrant par ce simple geste toute sa confiance. Il les avait assez vu faire, possédait une intelligence hors du commun. Assez de qualité pour s'en sortir face à ces rapaces de vieux politiciens. Ils n'accepteraient jamais de se faire surpasser par un jeunot, mais n'auraient pas le choix, car il représentait un changement nécessaire.

-Tu t'en sortiras à merveille. Ne te laisse pas faire, détruis les, défend l'honneur nailikan! Tout notre peuple compte sur toi.

Elle ressentit tout de même un petit pincement au cœur. Comme une sœur pour lui...elle se savait attachée à ce petit bonhomme, mais pas à ce point. Le voir grandit de la sorte, après toutes ces années, était émouvant.


_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Margogotte
Prince de Porol
avatar

Messages : 267
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 24
Localisation : Brocéliande, au pays de Merlin l'Enchanteur

MessageSujet: Re: Une nouvelle épopée   Mer 29 Fév - 12:17

Après avoir reçu l'autorisation de Snori, Habeth avait compris que sa présence n'était pas désirée. Elle était donc revenue sur ses pas, puis avait commencé à errer dans les couloirs, attendant. Attendant qu'on fasse appel à elle, comme toujours. Auparavant, elle aurait vécu résignée, certaine qu'on l'oublierait, mais elle avait pris les devants pour que cela ne se passe pas de cette manière, cette fois-ci. Habeth sentait qu'elle changeait, ses perceptions se modifiaient depuis qu'elle fréquentait ces gens, à qui elle s'attachait malgré elle. Elle ne savait pas trop si cela était une bonne chose, mais la jeune femme refusait d'arrêter ce changement, qui la transformerait peut-être en quelqu'un de meilleur.
Son mentor aurait été fier d'elle.
Habeth songea que cela faisait un moment qu'elle n'avait pas pensé à son ancien maître, et une pointe de remords la titilla légèrement, avant qu'elle ne se fasse cette réflexion suivante: le sauvetage de Laly sauverait des centaines, des milliers de gens. Elle n'avait pas à se sentir mal parce-qu'elle rendait le monde plus juste et moins sanglant. Bien sûr, elle ignorait encore quel rôle lui serait confié durant cette mission de sauvetage, et cela lui passait carrément au-dessus de la tête. Elle pouvait très bien être reléguée à la cuisine -à leurs risques et périls!-, cela lui était égal, du moment qu'elle en était.
Alors qu'elle relevait les yeux du sol, elle avisa un individu suspect à l'autre bout de la salle qui s'offrait devant elle, et aussitôt elle eut le réflexe de porte la main à son carquois. Mais elle suspendit ses doigts, incertaine.
L'homme qui l'avait surprise était immense, vêtu de noir, et avait les cheveux blancs argentés. Il lui rappelait vaguement l'une des Ombres qui l'avaient attaquée, elle et son mentor, il y a déjà des mois de cela. C'était cette ressemblance qui l'avait faite douter. Mais une multitude de détails différenciaient cet individu de l'assassin, aussi Habeth se détendit-elle. Toutefois, le visage de l'inconnu ne lui était pas totalement étranger, et elle chercha quelques secondes dans sa mémoire, avant qu'un souvenir ne lui parvienne: ne parlait-on pas d'un homme, un demi-dieu, qui aurait obtenu un sixième titre récemment ? Elle était incapable de se souvenir de son nom, la certitude l'habitait désormais. C'était cet homme-là.
Sans réfléchir, et parce-qu'elle avait l'irrépressible besoin de parler à quelqu'un, Habeth s'approcha de l'homme qui ne l'avait semble-t-il pas remarquée.

"Excusez-moi de vous déranger, commença-t-elle en souriant, sincèrement intriguée. J'ai l'impression de vous connaître. Vous ne seriez pas cet homme qui possède six titres, et dont parlent toutes les rumeurs qui courent dans les rues ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ze-grabouilleuse.eklablog.com
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1165
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Une nouvelle épopée   Mer 29 Fév - 13:42

Erlyn était persuadé d'avoir déjà vu cette fille quelque part, mais incapable de se souvenir d'où, pourquoi ou comment. Il se contenta donc de répondre à la demoiselle.

- Erlyn. C'est comme ça que je m'appelle. Et oui, effectivement on m'a attribué six titres, même si certains ne sont plus d'actualité aujourd'hui. Et vous êtes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/jaleniel
Apocax
Critérium
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 17/01/2012
Age : 20
Localisation : Là où il y a à manger. (Et du rhum!)

MessageSujet: Re: Une nouvelle épopée   Mer 29 Fév - 20:10

Quand Arawn l'interpella, Feldryn supposa qu'ils allaient s'entraîner et prît le temps de se préparer. Il portait toujours la tunique que lui avait donné Arawn et sortît deux fins boitiers en fer qu'il fixa sur ses avants-bras grâce à des lanières de cuir. Il enfila son long manteau afin de les cacher jusqu'à ce qu'il ait à s'en servir.
Il prît aussi son épée, rajusta son bandeau et le suivît.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1165
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Une nouvelle épopée   Mer 29 Fév - 21:10

Arawn arriva dans une partie oubliée du jardin. Il n'y avait jamais personne en ces lieux, et c'était précisément ce que cherchait le maître loup. Une fois qu'ils furent parfaitement isolés, et suffisamment loin du palais, le parleur se retourna vers son élève, avec une mine sadique.

- Tu connais le jeu du loup ?

Il laissa son corps prendre cet aspect bestiale dont on ne parle que dans les romans. Sauf que cette fois, c'était bien réel. Les yeux jaunes d'Arawn se plantèrent dans ceux de Feldryn. Son sourire hargneux était plus qu'inquiétant, et plutôt inhabituel de la part du gardien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/jaleniel
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Une nouvelle épopée   Mer 29 Fév - 21:29

Il était presque quinze heures. Il fallait encore attendre un peu, le temps que les autres se préparent. Après tout, un voyage de cet ampleur méritait d'être parfaitement soigné. Snori, lui, patientait, allongé sur le lit de sa chambre, fixant le plafond d'un air rêveur. Toute trace d'inquiétude avait disparu de son visage. Pourquoi, il l'ignorait, mais il sentait que leur mission allait être couronnée de succès. Laly et Zia étaient douées. Ensemble, elles s'en sortiraient dans n'importe quelle situation, jusqu'à leur arrivée. Il leur faudrait peut-être attendre, mais ils ne les abandonneraient pas, jamais. Il avait eu vent de beaucoup de choses ces derniers temps, notamment de l'existence de deux autres artéfacts, ceux de Kellue et Walho. Il n'aurait jamais pensé cela du majordome si discret, si serviable, si fragile. Des surprises les attendaient partout. De toute façon, il le savait déjà. Il savait tout. Les Ombres, Athis, Orion Délafi et ses compères, le vieux Danathor. On lui avait tout appris, il y avait de cela des semaines. Depuis, plus rien. Ce fut au moment où il espéra du plus profond de son être l'entendre de nouveau qu'elle résonna clairement dans son esprit en proie au doute. La voix.

Snori, il va être temps.

Il aurait pu être satisfait de l'entendre revenir vers lui, mais cette femme -il pensait du moins que c'en était une, mais n'était sur de rien- l'avait tout simplement abandonné. Bien décidé à faire entendre ses revendications, il parla, d'un ton calme et serein, assez bas pour que personne ne puisse l'entendre. On l'aurait pris pour un fou. Les premières fois, il pensait en être un, mais tous les dires de la voix s'étaient avérés exact par la suite. Depuis, il lui vouait une confiance aveugle, proche de la dévotion, la laissant guider sa vie tout en cherchant à comprendre.

-C'est maintenant que vous revenez? Ça fait trois semaines que j'attend, que j'espère vous entendre, que j'obéis à vos dernières directives comme un idiot. Vous vous rendez bien compte à quel point le fait de rester ici m'est insupportable?

Je sais, Snori. Mais tout cela était nécessaire. Maintenant, tu es prêt à faire face, et tes amis le sont aussi.

-Vous ne savez toujours pas comment les choses vont tourner?

Je sais tout du passé, du présent, mais le futur est une dimension bien trop vague. Personne ne peut le lire. Ceux prétendant en être capable sont des charlatans.

Il était très dur de déchiffrer les dires de cette entité invisible, mais le prince crut percevoir une certaine dose de gène lorsqu'elle affirma ne rien savoir. Tenter de lui tirer les vers du nez ne mènerait sans doute à rien, pourtant il s'en serait voulu de ne pas tenter sa chance une fois de plus. Quand on lui posait des questions, elle ne répondait presque jamais. Il lui avait demandé à bien des reprises qui elle était, pourquoi elle ne parlait qu'à lui, comment elle savait tout cela, mais elle refusait de lui avouer quoi que ce soit, disant qu'il aurait ses réponses le moment venu.

-Vous pensez que l'on a nos chances? Face aux Ombres, à tous ces automates nailikans...

Il y eut un léger moment de silence, avant qu'elle ne réponde, l'air triste:

Je l'espère. Votre victoire m'épargnerait bien des peines. Et à vous aussi...

Il n'y eut aucun signe pour le prouver, mais Snori sut qu'elle était partie. Un jour, il saurait tout. Il suffisait d'être patient, et de ne pas mourir. En attendant, personne ne devait rien savoir. Il tenait à garder une réputation honorable. Si ses camarades le prenaient pour un schizophrène, ils auraient aussi peur de lui que d'Iyoh. Hors, plus que jamais, il avait besoin d'eux. Il devait les diriger. Durant la première expédition, il n'avait fait office que de figurant, mais ces semaines d'études lui avaient forgé un véritable leadership. Il savait ce qu'il faisait.

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Apocax
Critérium
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 17/01/2012
Age : 20
Localisation : Là où il y a à manger. (Et du rhum!)

MessageSujet: Re: Une nouvelle épopée   Mer 29 Fév - 21:38

Feldryn ne fût pas rassuré quand Arawn lui posa cette question.

-Le jeu du Loup?

Feldryn sentît ses jambes se mettre à trembler quand Arawn prît cette forme. Il fût pris de colére en constatant avec quelle facilité il lui faisait perdre ses moyens. Il serra les dents, jeta son manteau par terre et prît ses appuis en saisissant avec sa main gauche la cordelette qui dépassait du boitier de son avant-bras droit:

-Expliquez-moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1165
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Une nouvelle épopée   Mer 29 Fév - 22:36

Arawn laissa de solides griffes pousser au bout de ses doigts. Tranchantes et longues, identiques à celles qui venaient de prendre place sur ses orteils. Il se mis à quatre pattes, mais restait plus grand que le jeune homme.

- A la base, le jeu du loup consiste à attraper celui avec qui on joue, une fois que c'est fait les rôles s'inversent et ainsi de suite. Malheureusement pour toi, on va jouer au loup morfale. Si je t'attrapes, je te croques. C'est moi le loup !

Sa dernière phrase était aussi joyeuse que sadique, presque psychopathe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/jaleniel
Apocax
Critérium
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 17/01/2012
Age : 20
Localisation : Là où il y a à manger. (Et du rhum!)

MessageSujet: Re: Une nouvelle épopée   Jeu 1 Mar - 8:07

Feldryn ne pût s'empêcher d'hausser un sourcil en entendant les règles, ce n'est que quand Arawn lui précisa la "petite" modification qu'il avait apporté qu'il comprît qu'il avait tout intêret à courir vite. Très vite. Il songea que vu l'enjeu, mieux valait mettre toutes les chances de son côté, et comme il était assez fort pour courir parmi des obstacles, la ville était donc un choix priviligié. Mais si Arawn le suivait, il risquait de provoquer la panique. Feldryn se retourna et se mît à courir vers l'intérieur du palais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Margogotte
Prince de Porol
avatar

Messages : 267
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 24
Localisation : Brocéliande, au pays de Merlin l'Enchanteur

MessageSujet: Re: Une nouvelle épopée   Jeu 1 Mar - 8:39

Habeth avait été enchantée d'entendre son interlocuteur lui répondre. Il lui en fallait de peu, certes, mais depuis toujours la plupart des gens ne l'entendaient même pas quand elle s'adressait à eux. Elle était invisible. Inutile, peut-être.
Se détendant encore un peu, elle s'adossa au mur et répondit d'un ton enjoué, pour masquer la tempête qui grondait encore en elle. Rien qu'imaginer Zia, enfermée, morte ou peut-être même pire lui faisait grincer des dents. Mais ce n'était pas une raison pour ne pas se lier avec d'autres personnes, ou tout du moins échanger quelques mots. De plus, c'était généralement dans ce genre de situation qu'on avait besoin d'appuis.

"Je m'appelle Habeth Folia, répondit-elle en s'inclinant légèrement, car si Erlyn ne ressemblait plus au fou sanguinaire que les rumeurs décrivaient, il demeurait tout de même impressionnant, et ses titres lui donnaient un genre de prestance royale. J'ai l'impression de vous avoir déjà vu quelque-part, vraiment, je veux dire, pas simplement à causes des histoires qui courent à votre sujet. Êtes-vous déjà venu à Hovo, aux alentours d'un petit village forestier ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ze-grabouilleuse.eklablog.com
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Une nouvelle épopée   Jeu 1 Mar - 22:04

Tout était prêt. Chacun avait largement eu le temps de rassembler ses affaire, et rien ne servait de prendre un repos supplémentaire. Snori sortait tout juste d'un entretien improvisé avec Kellue. La jeune femme, avec l'appui d'Ohihir, avait appris au prince la localisation de leurs camarades. L'avatar ressemblant à un loup-garou n'avait effectivement eu qu'à passer par Offtaür, une ondine maîtrisant particulièrement bien ses capacités extra-sensorielles. Malgré la puissance psychique d'Athis, il ne lui avait fallut qu'un instant pour localiser Belwur et Nigfol, puis pour relayer l'information. Le jeune homme n'eut plus qu'à consulter ses cartes pour se faire une parfaite idée du voyage les attendant. En se déplaçant à cheval, ils n'en auraient pas pour bien plus qu'une semaine. En effet, leurs amies étaient retenues prisonnières dans un château se situant tout près des anciens états-centraux, aujourd'hui sous le joug nailikan. Il fallait à présent prévenir les autres. À peine fut-il sorti de la pièce qu'il tomba sur Llednar, adossé au mur du couloir, les bras croisés.

-Tu nous écoutais? demanda Snori avec un grand sourire.

-Exact. Je vais chercher les autres. Retrouvons nous devant la grande porte dans dix minutes.

Tous deux hochèrent la tête, puis partirent dans des directions opposées, tandis que la parleuse se dirigeait vers la chambre d'Edward, pour le saluer une dernière fois. Elle ne comptait pas mourir, mais si jamais un drame devait arriver, elle s'en serait voulue de ne pas avoir eu l'occasion de lui dire au revoir. La gorge serrée mais l'air tout aussi strict que d'habitude, elle frappa deux coups successifs à la porte avant de l'ouvrir lentement, se penchant légèrement dans l’entrebâillement. En observant le jeune hériter des Reydoran, elle ne put s’empêcher de se dire qu'il ferait un bien meilleur dirigeant que ce fou d'Igole Vrag. Si il avait été moins fier, s'il avait préféré le dialogue aux coups fourrés pour reprendre le pouvoir dans son pays, cette guerre n'aurait pas eu lieu. Ils avaient beau se vanter de ne faire que des prisonniers, les horreurs se répandaient tout de même. Un jour, l'adolescent devrait à son tour défendre son état, mais lui le ferait dignement. Pas en s'alliant avec les pires vermines de Valato. Les Ombres. La simple évocation de leur nom fit serrer les dents à la trentenaire. Se sortant ces idées de la tête, elle s'approcha du gamin à qui elle avait voué sa vie.

-Bon, eh bien...le moment est venu de nous séparer. Ils vont tout tenter lorsque tu seras seul, mais tu dois leur tenir tête. Ces vautours vont essayer de te duper, mais tu vaux bien plus qu'eux. Ne te fie qu'à Irwan Knell. C'est un homme dont les défauts sont innombrables, mais son pragmatisme fait de lui la seule valeur stable dans le monde politique actuel.

Tous ces conseils insipides, elle s'en serait bien passée. Elle aurait aimé simplement dire à Edward à quel point elle l'appréciait, lui promettre qu'elle reviendrait, le serrer dans ses bras comme s'il était son petit frère, mais le code strict de la déontologie le lui interdisait. Une conseillère, pas une nourrice. Il fallait garder cela en tête. Llednar, de son côté, avait aperçu Feldryn dans les jardins, accompagné d'un loup-garou. Il avait d'abord pensé qu'il s'agissait d'Ohihir, puis se souvint soudain des facultés d'Arawn. C'était sans doute le maître-loup qui se tenait là. Le jeune disciple du gardien se mit alors à courir, se dirigeant vers les couloirs. À peine eut-il pénétré dans l'enceinte du palais que le rôdeur lui attrapa la manche, le clouant sur place.

-Arrêtez de vous amuser, on y va, annonça-t-il d'une voix assez claire pour que les deux hommes puissent l'entendre.

Il lâcha alors Feldryn tout en lui lançant un regard noir, l'air de dire "si tu as peur de ton propre maître, ce n'est pas la peine de venir avec nous en territoire ennemi...". Snori, un peu plus loin, aperçu Erlyn de dos. D'un pas presque joyeux, il se dirigea vers lui, et reconnut Habeth, la jeune femme lui ayant demandé un prêt quelques jours auparavant. Il lui semblait bien qu'elle aussi avait noué une certaine amitié avec Zia ces derniers temps. Tout en se disant qu'elle était plutôt charmante, il lui adressa un rictus enjôleur puis se tourna vers l'homme aux six titres.

-Il est temps de partir mes amis! J'espère que vous êtes en forme, car il va falloir aller vite, et une fois sur place, nous ne serrons sans doute pas reçu comme des invités de marque! Toujours motivés?

Lui, en tout cas, le resterait en toutes circonstances.

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1165
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Une nouvelle épopée   Jeu 1 Mar - 22:31

Arawn gardait un tout petit morceau du manteau de cuir de Feldryn dans la gueule. L'entraînement commençait bien, de son point de vue. Il laissa les poils disparaître de son corps pour reprendre forme humaine, sans lâcher le morceau de cuir des dents.


- Oui, je suis resté à Hovo un certain bout de temps
, dit-il avant l'arrivée de Snori. Ah, on dirais bien qu'on y va !

Il se joignit alors au groupe qui commençait à se former. Oloren venait d'arriver, Avec une tenue particulière. Elle avait laissé son pantalon large et t-shirt déchiré pour une tunique blanche, parsemé d'un métal particulier. Du mithril. Aussi solide qu'un écaille de dragon, et aussi légère que cinq feuilles de papier. Les manches de la tunique s'arrêtaient un peu après les coudes, valorisant un peu ses mitaines noires, sans dévoiler le mécanismes qui s'y cachait. Sur le bas du corps, le pantalon s'arrêtait, de même, juste un peu au dessus des chevilles. Chose qui n'était pas facile à deviner puisque les bottes de la demoiselles remontait jusqu'au genoux, couvrant ces derniers. Mais la jeune fille aux cheveux roses n'oubliait pas qui elle était. Aussi avait-elle gardé son foulard autours du cou, ainsi que celui qu'elle mettait au niveau de sa taille à leurs emplacement respectifs, les deux couvrant habilement le fait que cette tunique soit assez moulante. L'ensemble était tout simplement parfait, autant au niveau de l'apparence qu'en vue de ses capacités. Arawn mâchait toujours le bout de cuir. Erlyn ne put s'empêcher de le lui faire remarquer.

- Tu devrait lâcher ça, tu ne crois pas ?

- Mais cha à le goût de jambon !, dit-il en prenant l'air oppressé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/jaleniel
Apocax
Critérium
avatar

Messages : 99
Date d'inscription : 17/01/2012
Age : 20
Localisation : Là où il y a à manger. (Et du rhum!)

MessageSujet: Re: Une nouvelle épopée   Jeu 1 Mar - 22:41

Feldryn fût pris d'antipathie envers le rôdeur dès son premier regard. De toute manière, il doutait de se faire des amis ici. Il ramassa son manteau, l'enfila en rabattant la capuche et se mît en retrait par rapport à Arawn, espèrant que personne ne le dérangerait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Margogotte
Prince de Porol
avatar

Messages : 267
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 24
Localisation : Brocéliande, au pays de Merlin l'Enchanteur

MessageSujet: Re: Une nouvelle épopée   Ven 2 Mar - 10:08

Au moment où Erlyn lui répondait, le prince Snori arrivait par le couloir même qu'elle avait emprunté un peu plus tôt. En l'apercevant, elle ne pu s'empêcher de remarquer son air enjoué. Comment un homme, qui occupait une fonction aussi importante, dans les temps actuels, pouvait-il se montrer aussi heureux ? Elle se posait la question lorsque le prince lui retourna un sourire enjôleur. Habeth, mortifiée, sentit aussitôt ses joues s'embraser, en même temps qu'elle se sentait gênée. Elle détourna les yeux, se racla la gorge en tentant vainement de se donner une contenance. Mais elle son attention fut immédiatement attirée vers les propos de Snori. Il était temps de partir.
Emboîtant le pas aux deux hommes, la jeune femme se prépara mentalement à la longue chevauchée qui l'attendait probablement. Elle ignorait pour le moment où Zia et Laly -que tout le monde appelait Inès, d'ailleurs ?- étaient retenues. Les choses promettaient d'être excitantes.
D'autres personnes commençaient à arriver. Il y avait un là un certain nombre d'inconnus, mais aussi deux ou trois personnes qu'Habeth avait déjà fréquenté, après qu'ils aient retrouvé Nigfol. Il y avait quelqu'un qui mâchait un morceau de cuir. En d'autres temps, la jeune femme aurait été terrorisée à l'idée de côtoyer ces inconnus. Aujourd'hui, elle espérait simplement que leur mission parvienne à bien, et que Zia soit sauvée.
Toutefois, c'est avec soulagement qu'elle constata l'absence de la femme nommée Melody. Si celle-ci était du son côté, donc celui des gentils, elle lui inspirait une certaine inquiétude, notamment à cause de son côté froid. Les choses auraient peut-être été moins faciles si elle avait été présente. Mais cela intrigua Habeth, néanmoins: Melody était probablement une excellente combattante, et il était curieux qu'ils ne l'aient pas recrutée pour cette mission.
Habeth se rapprocha des autres, et attendit la suite des instructions, qui ne tarderaient certainement pas d'arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ze-grabouilleuse.eklablog.com
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Une nouvelle épopée   Ven 2 Mar - 14:07

Edward interrompit la lettre qu'il était en train d'écrire lorsque Kellue arriva. Le front plissé, il écouta le petit discours d'adieu -en étais ce un?- de sa "protectrice". Pendant un instant, ses yeux semblèrent humide, mais très vite, ses paupières clignèrent, et il n'en parut plus rien. Il se leva, et étreignit un instant sa mentor, en murmurant un simple "Bonne chance", puis s'écarta de quelques pas. Dans son attitude, quelque chose avait changé. Étais-ce son dos, plus droit que jamais, ou alors sa voix plus posée?

Le prince Nailikan avait pris l'exacte mesure de la réalité politique de son pays. Vaincre les armées adverses n'arrangerait rien à la situation, cela n'aurait que pour conséquence d'apaiser les tensions quelques années, avant de déclencher une nouvelle guerre sanglante. Peut être y avait-il une autre solution, à laquelle personne dans le palais ne semblait avoir pensé, et qui pourtant, empêcherai des milliers, peut être même des millions d'hommes de mourir sur le front. Tandis que Kellue s'en allait, Edward se dit que par son attitude froide, il avait pu la vexer. Il était de toute façon trop tard, et le jeune homme s'excuserai à son retour, car oui, elle reviendrait! Revenant à sa lettre, il jeta l’énième brouillon qu'il venait d'écrire dans une corbeille à papier, et trempa sa plume dans l'encre. Si quelqu'un s'était trouvé au dessus de l'épaule du jeune homme, il aurait pu lire ces premiers mots :

A l'adresse d'Igole Vrag, général en chef des armées Nailikannes,
de la part d'Edward De Reydoran, légitime successeur de la couronne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une nouvelle épopée   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une nouvelle épopée
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» nouvelle position amoureuse
» BEOWULF : l'épopée fondamentale de la littérature anglaise.
» Nouvelle gare de Liège Guillemins
» Nouvelle Mixery
» Nouvelle Collection - Comment Herge a créer Tintin ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pot à crayon :: À l'aventure!-
Sauter vers: