Le pot à crayon

Avec un crayon, on peut écrire dessiner, faire de la musique en tapant partout avec. On peut créer avec un crayon.Alors imaginez ce qu'on peut faire avec un pot à crayon!
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Meilleurs posteurs
L.Hubs (2051)
 
Louis (1316)
 
Jaleniel (1164)
 
Pomme (687)
 
Margogotte (267)
 
Juliayte (145)
 
Apocax (99)
 
Gaï Mulkairn (89)
 
Nanasen (67)
 
Danck (64)
 
Derniers sujets
» Gallerie d'image des personnages déjà apparus ou non
par L.Hubs Mer 15 Mar - 18:18

» Topic 2 - Rêve Grand
par L.Hubs Mar 15 Nov - 18:52

» Mon top 20 des personnages du Pot [Pavé]
par L.Hubs Jeu 3 Nov - 2:52

» Focus: Igole Vrag
par Louis Lun 24 Oct - 9:22

» PNJ d'à travers le monde
par L.Hubs Mer 5 Oct - 17:14

» Nouveaux lieux
par L.Hubs Mer 5 Oct - 17:06

» Aron Ralston et son équipage - Cléome Apanine, Peter Crowe
par L.Hubs Mer 28 Sep - 21:09

» Topic 1 - Les pirates de North Blue
par Louis Mer 28 Sep - 16:50

» Les inspirations musicales de L.Hubs - Rp One Piece
par L.Hubs Mar 27 Sep - 12:53


Partagez | 
 

 Docteur Mabuse - ou l'étude psychologique d'un homme à travers le cinéma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nanasen
Graine de champion
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 21

MessageSujet: Docteur Mabuse - ou l'étude psychologique d'un homme à travers le cinéma   Jeu 19 Jan - 12:28

nom du film: M le maudit
réalisateur: Fritz Lang
date de sortie: 1931
pays: Allemagne
mini-bio du réalisateur: Fritz Lang est considéré comme un des pères du cinéma (j'avais étudié pour l'histoire de l'art en 3eme la réalisation d'un film, des cadrages; et la magie apportée par des plans fascinants à un thème lourd de sens m'a vraiment épatée). Après avoir eu une relation avec une pro-nazie (et après avoir possiblement tué sa femme juive, malgré des positions relativement anti-nazies), Lang part d'Allemagne et va se réfugier aux Etats-Unis où il devient profondément anti-hitlerien. Il a alors beaucoup participé à la propagande américaine, et est devenu un grand réalisateur hollywoodien malgré sa rigueur pas toujours très appréciée.

synopsis: Un homme se cache dans les rues de Düsseldorf. Cet homme est dérangé par une passion irresistible et malsaine: l'assassinat d'enfants. Il est torturé par le plaisir qu'il prend à ôter la vie à ces chères têtes blondes mais n'arrive pas à se contenir. La ville est paniquée. Des dénonciations anonymes aux regards suspicieux entre voisins, plus personne ne se fait réellement confiance. Des rafles et des contrôles incessants sont organisés, ce qui dérange la mafia. Elle décide donc d'entrer en action et de retrouver l'assassin. Lorsqu'ils le retrouvent et lui font un procès, on comprend enfin les pulsions intérieures que ressent le tueur.

impressions: un film magnifique, malgré un léger sentiment de malaise que je me suis tout de même efforcée d'oublier. Pourquoi? Parce que la pro-nazie compagne de Lang, a co-écrit le scénario et qu'il me faudra longtemps avant de gueuler au monde que j'ai apprécié l'œuvre d'une nazie. De plus c'était pas vraiment facile d'oublier ce petit détail parce le film est en allemand.... Mais, par amour du beau cinéma, je me suis accrochée et j'ai finalement apprécié le film. Malgré bien sur les petits défauts comme la caméra qui bouge trop vite (mais bon, faut pas trop en demander non plus), les cadrages fantastiques, impressionnants, m'ont coupé le souffle. Lang s'est surpassé dans sa spécialité: la traduction d'un sentiment d'étouffement et de peur, à travers un simple cadrage. Rien qu'avec la position de la caméra, on pouvait comprendre les bouffées de panique intérieur ressenties par le tueur. De plus, l'étude approfondie du malaise chez le psychopathe schizophrène ne fait qu'ajouter de la profondeur au film et à ses plans. La tension créé par tout ça traduit parfaitement la tension naissante en Allemagne avec l'arrivée du nazisme (d'ailleurs nous pouvons voir plusieurs analogies au régime fasciste)... Au fait, Peter Lorre, que j'apprécie beaucoup, joue le rôle principal.
Franchement? Un chef-d'oeuvre (si on omet la participation de Thea Von Harboust)

liens:
Avis de recherche: http://www.vodkaster.com/Films/M-le-Maudit2/30550
Une nouvelle proie: http://www.vodkaster.com/Films/M-le-Maudit2/30551
Le procès: http://www.vodkaster.com/Films/M-le-Maudit2/12399
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 25

MessageSujet: Re: Docteur Mabuse - ou l'étude psychologique d'un homme à travers le cinéma   Jeu 19 Jan - 13:17

Faut vraiment que je regarde ce film! C'est bien celle où le personnage principale ne cesse de chanter cette musique : http://www.youtube.com/watch?v=xrIYT-MrVaI ? On m'en a déjà fait les éloges!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nanasen
Graine de champion
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 21

MessageSujet: Re: Docteur Mabuse - ou l'étude psychologique d'un homme à travers le cinéma   Jeu 19 Jan - 13:55

en effet, il la siffle et c'est d'ailleurs comme ça qu'il se fait attraper (un aveugle mendiant/vendeur de ballons reconnait le sifflement). en tous cas, tu ne raterais rien parce que ce film est juste fantastique, magnifique. Il m'a bouleversée dans tous les sens du terme.... c'est d'ailleurs très étrange de voir une certaine critique par rapport au nazisme sachant que l'une des scénaristes était elle-même fervente adoratrice d'Hitler (bon, de la part de Lang, ça m'étonne pas, mais de la part de Von Harboust, si)...

lien: http://www.vodkaster.com/Films/M-le-Maudit2/30547
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gaï Mulkairn
Critérium
avatar

Messages : 89
Date d'inscription : 19/11/2011
Age : 21

MessageSujet: Re: Docteur Mabuse - ou l'étude psychologique d'un homme à travers le cinéma   Jeu 19 Jan - 18:10

Euh... Le titre est Dr Mabuse, mais tu parles de M le Maudit ^^ Les deux films sont des chefs d'oeuvre de Fritz Lang, mais c'est quand même deux films différents ^^ Le premier est beaucoup plus un film porté sur le stress, presque un film d'horreur. M le Maudit approche plus du thriller. Enfin, les deux restent fantastiques, c'est vrai.
La version orchestrale de cette musique est à couper le souffle ! Surtout la fin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nanasen
Graine de champion
avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 21

MessageSujet: Re: Docteur Mabuse - ou l'étude psychologique d'un homme à travers le cinéma   Jeu 19 Jan - 19:18

En effet, tu as raison, le titre porte à confusion. Mais vu que le réalisateur a fait une série sur Mabuse, je me suis dit que comme ça je pourrais peut-être englober tout message sur ses travaux (en tous cas concernant les films avec Mabuse).... compliqué, en fait... désolée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Docteur Mabuse - ou l'étude psychologique d'un homme à travers le cinéma   

Revenir en haut Aller en bas
 
Docteur Mabuse - ou l'étude psychologique d'un homme à travers le cinéma
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pot à crayon :: Art :: Autres-
Sauter vers: