Le pot à crayon

Avec un crayon, on peut écrire dessiner, faire de la musique en tapant partout avec. On peut créer avec un crayon.Alors imaginez ce qu'on peut faire avec un pot à crayon!
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Meilleurs posteurs
L.Hubs (2051)
 
Louis (1316)
 
Jaleniel (1165)
 
Pomme (687)
 
Margogotte (267)
 
Juliayte (145)
 
Apocax (99)
 
Gaï Mulkairn (89)
 
Nanasen (67)
 
Danck (64)
 
Derniers sujets
» Vestiges.
par Jaleniel Mer 18 Juil - 5:35

» Gallerie d'image des personnages déjà apparus ou non
par L.Hubs Mer 15 Mar - 18:18

» Topic 2 - Rêve Grand
par L.Hubs Mar 15 Nov - 18:52

» Mon top 20 des personnages du Pot [Pavé]
par L.Hubs Jeu 3 Nov - 2:52

» Focus: Igole Vrag
par Louis Lun 24 Oct - 9:22

» PNJ d'à travers le monde
par L.Hubs Mer 5 Oct - 17:14

» Nouveaux lieux
par L.Hubs Mer 5 Oct - 17:06

» Aron Ralston et son équipage - Cléome Apanine, Peter Crowe
par L.Hubs Mer 28 Sep - 21:09

» Topic 1 - Les pirates de North Blue
par Louis Mer 28 Sep - 16:50


Partagez | 
 

 Le joyau de Luuwr

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Le joyau de Luuwr   Dim 15 Jan - 17:14

Le ciel était gris aujourd'hui. Il ne pleuvait pas encore, mais les rafales puissantes glaçaient le sang des passants. Llednar, vêtu d'un pantalon noir, d'une chemisette beige et d'un long manteau gris, semblait presque élégant lorsqu'il passait par les toits de Rednow. Il n'avait absolument aucun intérêt à le faire, allait sans doute se faire lyncher s'il continuait ainsi, pourtant il continuerait, car cela lui plaisait. Depuis tout petit, il adorait courir, sauter, grimper. Quoi de mieux que les bâtiments d'une métropole pour s'adonner à sa passion tout en bravant les interdits? Arrivant vers les docks, il fut obligé de redescendre dans les rues. Les mains fourrées dans les poches, il cherchait des yeux un salon de coiffure, tout en doutant sérieusement d'en trouver un dans ces coins de la ville. Sa massa capillaire commençait sérieusement à s'épaissir, il était grand temps d'y remédier. Ce fut donc en regardant distraitement sur ses côtés qu'il percuta accidentellement un vieil homme, lequel lâcha ce qu'il avait entre ses mains sur le coup. Il s'agissait d'une petite cagette en bois, visiblement remplie de fruits exotiques.

-Hola! Doucement, jeune homme.

Ce vieillard avait facilement soixante-dix ans, et semblait à peine tenir sur ses jambes. Llednar proféra quelques rapides excuses mais ne continua pas son chemin, observant son interlocuteur d'un air détaché. Il faisait des aller-retour depuis un tas de cagettes de fruits jusqu'à un grand navire marchand, sans doute en direction de Nora. Les échanges commerciaux entre les deux grandes villes croissaient en temps de guerre, ce qui pouvait s'avérer étonnant, mais le fait était que les ressources disposées par l'Oran et la région de Rednow se complétaient à merveille. Leur coopération s'imposait donc, permettant aux deux cités de subsister. Le vieil homme semblait affreusement souffrir de rhumatismes. À son âge, continuer d'exercer des travaux physiques toute la journée ne lui apportait plus rien, détruisant au contraire son corps. Llednar, comme pris d'une certaine empathie, alla l'aider à monter sa cargaison, sans prononcer le moindre mot. Dans les yeux du senior, la reconnaissance était visible. Il accorda une franche accolade à son nouveau camarade.

-Si tous les blanc-bec étaient comme vous, le monde se porterait bien mieux. Merci infiniment de votre aide, monsieur...?

-Je travaille pour Snori Pendragon, répondit simplement le rôdeur.

-Oh? s'étonna son interlocuteur. Eh bien, faites lui donc passer mes bon vœux. Bonne journée, employé de Snori Pendragon.

Les deux repartirent chacun d'où ils étaient venus, comme si de rien n'était. Il avait aidé cet homme, sans aucune raison. Cela ne le rendait pas spécialement joyeux ni fier de lui, mais il savait que ce qu'il avait fait était bon. Tous les héros commençaient leur carrière par des actes mineurs, après tout. Il était près de huit heures du matin à présent. Les autres ne tarderaient peut-être pas à s'éveiller, quoique le prince ait largement de quoi tenir le lit jusqu'au milieu de l'après midi. Telle une ombre, Llednar s'engouffra dans les rues de Rednow, seul. Il les rejoindrait quand cela serait nécessaire.


_________________
Time to tip the scales!


Dernière édition par L.Hubs le Dim 15 Jan - 17:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pomme
Griffon
avatar

Messages : 687
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Le joyau de Luuwr   Dim 15 Jan - 17:45

Quelques rayons de soleil discrets et un ciel chargé : c'est ce que vit Laly lorsqu'elle ouvrit les yeux ce matin-là. Il était encore tôt, mais la jeune fille avait l'impression d'avoir presque trop dormi. La couchette de Llednar était vide, les draps étaient défaits et il résonnait dans la pièce une absence inéluctable. Nigfol n'était même pas visible. Pendant quelques secondes, elle resta inerte sur le lit, regardant le plafond chargé de dessins multiples et de gravures superficielles. Elle décida finalement à se lever, et se dirigea vers la salle d'eau. Ne prenant même pas la peine de verrouiller la porte, elle plongea dans un bain brulant, le premier depuis bien longtemps. Elle constata avec terreur que son corps était tuméfié, couvert de cicatrices et de bosses diverses. Aussi, la révulseuse avait été victime d'un amaigrissement certain. Alors qu'elle tentait de se reposer, Nigfol apparut brutalement. Regardant rapidement le corps nu de la jeune fille, elle fit une moue dégoutée.

- Quel manque du pudeur ! s'indigna l'avatar avant de disparaître.

Laly bougonna quelques mots, puis sortit de l'eau. Les cheveux propres et son visage débarrassé de toute crasse, elle avait presque l'air d'une autre femme, plus resplendissante et au teint éclairci. A présent, l'air de famille avec Igole et Irvine Vrag se faisait clair : le même visage allongé et les même yeux expressifs. Pour la première fois de l'aventure, elle ne portait pas sa tunique rouge, mais une chemise d'un blanc immaculé et un pantalon en lin tirant vers le gris souris. Les cheveux relevés en une queue de cheval, les mains dans les poches et Nigfol autour du poignet, elle marchait dans les innombrables rues de Rednow, tout plus discrètes et belles les unes que les autres. La ville, dès la matinée, fourmillait de toute part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Le joyau de Luuwr   Dim 15 Jan - 18:03

Zia s'était levée bien avant Snori. Ce dernier se reposait encore avec la bouche entrouverte, enroulé d'une façon assez saugrenue dans ses multiples couvertures. Sa position en était presque comique, toutefois la rouquine fit le plus d'efforts possibles pour ne pas troubler son sommeil. Pour cela, ses talents de marcheuse étaient d'une grande aide: le parquet de craquerait jamais si ses pieds ne le touchaient pas. Elle ouvrit lentement la porte d'une grande commode, et y découvrit une véritable garde-robe mise à leur disposition. Elle y prit un pantalon en denim assez serré, ainsi qu'un gilet à capuche vert pâle, par dessus lequel elle enfila un manteau noir assez élégant, semblables à ceux des riches oraniens. En guise de coiffure, elle ébouriffa les cheveux du dessus de son crâne puis rejeta ses nattes en arrière, avant de sortir enfin de la suite. À peine fut-elle sortie qu'un larbin vint l'accoster.

-Désireriez vous quelque chose à manger? Un souhait particulier?

Presque avec crainte, elle lui assura que tout était parfait puis quitta l'ambassade presque à la suite de Laly. Celle-ci marchait vraiment vite à travers les rues de Rednow, tellement que sa cadette mit quelques minutes à la rattraper. Quand elle arriva à sa hauteur, ce fut un véritable choc. En une nuit, les changements physiques avaient été pour le moins radical. Bien entendu, elle n'en était tout de même pas méconnaissable, mais l'assurance qu'elle dégageait était à présent digne des membres de sa famille, et plus que tout elle était belle, vraiment belle.

-Waow, dit simplement Zia, tu es splendide!

Elle ne pouvait cesser de l'observer tant elle en était retournée. Les vêtements, la coiffure, tout avait été modifié, détaillé, embelli. En découvrant que même Laly avait de tels atout, le complexe que faisait la rouquine n'allait pas s'arranger.

-Bon, et si on allais se faire une sortie entre filles, hein? demanda-t-elle après s'être remise du choc.

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pomme
Griffon
avatar

Messages : 687
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Le joyau de Luuwr   Dim 15 Jan - 18:39

Laly, gênée de ce compliment, accorda à la rouquine un joli sourire, un sourire brillant et sincère. La révulseuse n'était pas vraiment habituée à recevoir de tels éloges, mais elle ne pouvait nier le certain baume au coeur qu'ils lui apportaient. Mordillant ses lèvres, elle regarda quelques instants son interlocutrice : elle aussi était belle. L'aura qu'elle dégageait était celle l'innocence ponctuée de quelques élans maturité : sa longue chevelure tressée donnait un air atypique et très enfantin à son visage. Oui, la beauté de Zia n'avait rien de classique, mais elle n'avait aucune raison de faire des complexes. Loin de là.

- Merci en tout cas. J'avais prévu de visiter un peu les alentours, et ta compagnie sera un grand plaisir. J'avais pensé aller vers ...

- Me revoilà ! s'exclama l'artéfact avec un sourire angélique.

- Encore toi ! Mais quand cesseras-tu de me couper en plein milieu de mes phrases ?!

- Sans doute jamais. Comment vas-tu très chère Zia ? demanda innocemment Nigfol à l'intéressée.

Les deux jeunes filles, tout en marchant, échangeaient quelques mots sur l'aventure et sur leurs compagnons, entrecoupées de commentaires parfois déplacés de l'avatar. Laly se faisait peu à peu à ses interventions pour le moins agaçantes, mais regrettait amèrement de ne pas pouvoir lui mettre une bonne raclée.
Non loin de là, Alix marchait. Encore plus que d'habitude, elle avait l'air perdu et semblait chercher quelque chose ou quelqu'un, les cheveux et les vêtements trempés. Lorsqu'elle croisa le chemin de Laly et de Zia, un sentiment de satisfaction se dessina sur son visage.

- Oh, vous voilà ! Il faut que je vous raconte ! Je voulais vous rendre visite, mais je ne savais pas vraiment où vous étiez, alors j'ai cherché partout lorsque j'ai cru voir un garçon qui ressemblait à Llednar. J'ai couru pour le rattraper, sauf que je ne regardais pas vraiment où j'allais, j'ai trébuché et j'ai attiré dans la fontaine de la place principale. Le temps que je me relève, il n'était plus là. Ah oui, j'avais aussi un panier avec tout un tas de provisions, mais j'ai été attaquée par un chien affamé alors ...

Devant la mine déçue de l'adolescente, Laly ressentit à la fois de la compassion et une envie folle d'exploser de rire. Elle se contenta de poser une main délicate sur l'épaule de sa cadette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Le joyau de Luuwr   Dim 15 Jan - 18:55

Zia aurait bien posé elle aussi une main sur l’épaule de son amie, mais cette dernière ruisselait tant l’eau avait pénétré ses vêtements. Elle se contenta de rire de cette énième mésaventure. Durant le voyage, elle aurait adoré voir Alix faire des bourdes inimaginables, pour leur plus grand plaisir à tous. À présent, elle pouvait de nouveau profiter de ce caractère si unique. Au final, elles se retrouvèrent à trois pour cette découverte de Rednow. Ses habitants, divers, constituaient à eux seuls un trésor culturel. Bien décidée à en apprendre le plus possible sur cette grande ville, la rouquine virevoltait entre les échoppes, se plaisait à découvrir des produits encore inconnus, sursautant à chaque fois qu'elle apercevait un autre marcheur. Ce matin, elle découvrait Laly sous une toute autre facette de sa personnalité. Au final, même si elle cachait bien son jeu, elle s'avérait plutôt sympathique. L'adolescente se demandait s'il y avait encore ce genre de choses à découvrir du côté de Llednar. Peut-être que lui aussi pourrait être gentil s'il le voulait vraiment.

-Joli bracelet que vous avez là, mademoiselle.

L'homme qui venait de faire cette remarque ne devait pas avoir plus de quarante ans. Avachi à même le sol, une bouteille à la main et d'autres vides à ses côtés, il observait Laly en louchant. Sa barbe naissante, ses cheveux gras, sa puanteur: tout en lui n'inspirait que le dégoût ou la pitié. Cet homme se considérait comme un martyre, n'ayant jamais été accepté par qui que ce soit, à qui la vie n'avait pas sourit. Flatté de voir une si belle demoiselle, il n'en oublia pas pour autant les formules de politesse.

-Je m'appelle Jo. Beaucoup ici vous dirons que je ne suis qu'un pauvre mendiant, mais la vérité, c'est que je détiens de grands...pouvoirs...je peux vous lire votre avenir, mademoiselle; et bien plus encore...

Au coin de la rue, un garde jetait un œil distrait sur Jo le clodo. Il allait sans doute essayer d'arnaquer quelqu'un de plus. Bah, tant qu'il n'était pas méchant, inutile de perdre du temps à l'arrêter.

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pomme
Griffon
avatar

Messages : 687
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Le joyau de Luuwr   Dim 15 Jan - 19:25

Alix connaissait la réputation de celui qu'on surnommait Jo le Clodo : c'était un alcoolique puant qui n'hésitait pas à arnaquer les passants, mais elle avait toujours été curieuse de lui parler. Quant à Laly, qui retenait tant bien que mal sa respiration, refusa d'un geste de la main la proposition de l'inconnu à l'haleine fétide.

- C'est très gentil mais je ne crois pas que ....


- Roh ! s'exclama Nigfol, t'es vraiment pas marrante ! Tu n'as pas envie de connaître ton futur ?

- S'il te concerne de quelque façon que ce soit, pas vraiment non. Puis, il est peut-être complètement malade, ce type ...
chuchota Laly à l'intention de l'artéfact.

- Et ? Tu veux qu'il te fasse quoi ? Qu'il t'attaque à coup de bouteille ? C'est vrai que comparé aux Ombres, ce mec est vachement plus flippant ... ironisa Nigfol, blasée.

- N'insiste pas, il n'en est pas question.


- S'il te plait !

- Non.

- S'il te plaiiiit ! insista l'avatar.

- Non.

- S'il te plaiiiiiiiiiiit !

- Roh bon ça va ! J'accepte, mais s'il arrive quoi que ce soit, je connais un bracelet qui finira au fond de l'océan en un rien de temps !

Sachant parfaitement que cette menace ne sera jamais mise à exécution, Nigfol fit un grand sourire. La révulseuse, les bras croisés, s'adressa au clochard visiblement mal au point.

- Allez-y, parlez moi de mon futur et de vos grands pouvoirs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Le joyau de Luuwr   Dim 15 Jan - 19:47

Le flux de passants venait de se stopper mystérieusement. Les yeux de tous les badauds étaient figés sur Nigfol, dont l'avatar présentait un style pour le moins particulier. Partout, un murmure commençait à monter. Parfois divergeant, différent selon les personnes, il en revenait le plus souvent à la tendance globale, se résumant par un simple mot. Nigfol. Si Irwan avait été là, il aurait encore crié sur Laly, lui affirmant qu'il ne fallait jamais qu'elle aille en public avec l'artéfact à son poignet. Mais il était trop tard à présent. Des dizaines de personnes s'approchaient de la révulseuse, lui demandaient son identité, passaient leurs bras à travers l'avatar intangible. Très vite, les forces de l'ordre durent agir, repoussant tant bien que mal le bain de foule. Surmené, un des gardes cria aux trois filles:

-Retournez chez vous! Vite!

Plus réactive que ses camarades, Zia les tira à travers les ruelles dont elle le connaissait absolument rien. À ce rythme là, elles seraient bientôt égarées dans Rednow. Malgré leurs efforts, la foule suivait toujours, presque agressive. Celsthe avait été bien plus accueillante que la métropole en fin de compte. Un navire presque vide passait sur le lac à ce moment-ci. L'hovoïte tenta quelque chose qu'elle n'avait jusqu'à lors jamais fait: elle agrippa les poignets d'Alix et de Laly, puis fit un grand bond, les entraînant avec elle sur le pont du bateau. Visiblement, seul le capitaine était présent, manœuvrant paisiblement son bébé flottant. Lorsqu'il vit ces trous filles s'envoler jusque sur son embarcation, il en cracha sa vieille pipe d'acajou. D'un pas rageur, il sortit de sa cabine, prêt à aller pousser une bonne gueulante.

-Oh vous là! Où est-ce que vous avez vu qu'on acceptait les clandestins à bord, bande de petites garces? Je vais vous balancer dans le lac, vous allez voir ce que ça fait, crénom de nom!

À peine eut-il terminé son discours que Zia le frappa le plus précisément possible au foie, à la nuque et à la tempe. Le grand homme tomba lourdement au sol, sans avoir été réellement blessé pour autant. L'adolescente fixait presque bêtement ses poings, s'étonnant elle-même du réflexe violent dont elle venait de faire preuve. En temps normal, mieux valait filer douce, mais en l'occurence ce marin ne leur aurait apporté que des ennuis.

-Héhé, désolé monsieur.

Sur les rives, la foule protestait, puis se dissipait peu à peu. Quelques minutes plus tard, les trois amies se retrouvaient devant l'ambassade de l'Oran, entourées de gardes luuwriens.

-Ne sortez pas avec Nigfol à présent, conseilla l'un des hommes. Quant à toi, petite peste...

Malgré le beau sourire de Zia, le soldat conservait son air menaçant. Elle n'avait pas intérêt à assommer encore qui que ce soit, sans quoi elle aurait affaire à lui! Tout cela était bien beau, mais en attendant, elles étaient revenues à leur point de départ. La rouquine, furieuse, se tourna vers Nigfol, les mains posées sur les hanches. Au cours de leur excursion raccourcie, elle s’était comportée comme une vraie gamine.

-Bien joué ! Tu ne pouvais pas rester dans ton bracelet cinq minutes?

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pomme
Griffon
avatar

Messages : 687
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Le joyau de Luuwr   Dim 15 Jan - 20:26

Alix était toute retournée : c'était donc pour cette fille toute bleue qu'ils avaient risqué leurs vies ? C'en était risible. Les jambes de l'adolescente étaient toutes tremblantes, synonyme de cette peur terrible qu'elle avait ressenti lors de leur fuite. Elle était à présent à l'ambassade de Nora, et la splendeur du lieu l'émerveillait au plus au point. La maison d'Ilawen, bien que charmante et agréable, n'avait strictement rien à voir avec cette démesure. Toujours un peu humide, la jeune fille s'accrocha au bras de son amie Zia.

Nigfol, quant à elle, haussa les épaules.

- J'aimerai bien t'y voir toi, dans ce truc là. Je suis toute seule dans mon bracelet minuscule pendant que vous visitez une ville super ... C'est vraiment trop injuste.

Laly aussi était furieuse contre Nigfol, mais elle était en partie responsable de toute cette pagaille, ce qui l'énervait encore plus. Elle aurait pu s'énerver et l'accabler, mais elle n'en avait même pas envie. Elle se contenta d'enlever le bijou de son poignet, et le rangea en lieu sûr dans sa poche. Penaude, elle s'adressa à ses deux cadettes, ainsi qu'au garde.

- Mille excuses pour tout ça. J'ai tellement peur d'égarer cet artéfact que je le porte continuellement, mais je crois que cette péripétie m'a donnée une bonne leçon. Et puis, ne plus entendre les caquetages de la gamine nous fera à tous le plus grand bien. Vous avez une idée si les autres sont levés ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Le joyau de Luuwr   Dim 15 Jan - 20:45

Zia n'avait pas réellement compris le sens de la question de son amie, mais elle se doutait qu'elle voulait savoir si les autres étaient levés ou pas. Elle n'avait en tout cas aucune idée de ce qu'il en était du côté d'Erlyn et de ses gardiens, mais savait que Snori dormait comme un bébé. Avec ça, ils n'iraient pas bien loin. Quand Alix vint se coller à elle, elle eut un léger mouvement de recul, puis se laissa finalement faire, comprenant parfaitement que son amie ait besoin d'une certaine proximité physique. Pour sa part, elle n'avait jamais ressenti le besoin d'aller s'accrocher aux autres pour leur prouver qu'elle les appréciait, mais elle devait sans doute être un cas un peu à part. L'épéiste répondit à sa camarade le plus sérieusement du monde:

-Je sais que Snori dormait quand nous sommes partis. Melody et Bartiméus sont dans la même chambre, quelque chose me dit qu'il ne vaut mieux pas les déranger. Pour les autres, je ne sais pas trop, après tout on ne les connait pas. Je dois dire que Nigmaëll et Ilyanna me font même un peu peur parfois.

C'était là un fait. Elles étaient sans doute les deux seules à n'avoir de lien avec aucun membre de l'expédition. Qui plus est, l’adolescente ne ressentait pas la moindre affection pour eux. Une autre chambre appartenait à Oloren ainsi que son frère, mais mieux valait ne pas les déranger. Si le criminel réputé revenait à ce moment précis, c'était sans doute pour parler à sa petite sœur. Finalement, l'idée d'aller réveiller le prince apparut comme la plus réalisable mais surtout la plus jouissive.

-Allons sortir ce gros fainéant du plumard, proposa Zia, l'air malicieuse.

Elle guida ses amies jusqu'à leur chambre, ouvrit la porte d'un coup sec...et se rendit compte qu'elle était vide. Elle eût beau chercher dans tous les recoins, rien n'y faisait: Snori avait disparu. Elle constata avec une pointe de déception que certains vêtements ne se trouvaient plus dans leur petite garde robe, ce qui signifiait que le prince s'était changé. Sans doute était-il lui aussi parti faire un tour par cette matinée grise. Même par ce mauvais temps, Rednow brillait de mille feux. Seule la providence savait quelle genre de rencontre l'on pouvait y faire.

-Et ainsi, le champignon deviendra votre allié.

-Impressionant...

Dans les rues de la cité, Snori restait bouche bée face aux révélations faites par son interlocuteur. Ce "Jo" avait un vrai talent!

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Le joyau de Luuwr   Lun 16 Jan - 21:04

Le chef des services secrets Luuwrien était entré sans bruit dans la chambre d'Erlyn, une dague à la ceinture. Il était prêt à s'en servir à chaque instant, et encore plus en ce moment, où il se retrouvait face au criminel le plus recherché de Valato. Il s'assit près de la table de la loge du forban, dos au mur, et attendit qu'il se manifeste. L'homme devait sans doute se trouver dans sa chambre, ou alors était il parti faire un tour. De toute manière, ses affaires étaient encore là, il reviendrait forcément. Il attendrait. Il allait devoir avoir une longue conversation avec la "Terreur de Rednow".

Melody et Roche, afin de ne pas encombrer l'ambassade Oranienne, avaient décidés de dormir dans le splendide bâtiment dans lequel ils s'étaient rendu un peu plus tôt. Cela avait été l'occasion pour les deux militaires de se laver, et de trouver des vêtements plus adaptés à la ville. Au moins, avec ces costumes raffinés, ils ne feraient plus fuir les passants, convaincu d'avoir affaire à des brigands et autres coupe jarets. Bartiméus s'était vêtu d'une tenue assez classique, abandonnant son éternel manteau gris. Un pantalon noir, un habit blanc serré au niveau du torse, et une veste de cuir marron afin de le protéger du froid. Ses longs cheveux étaient noués en un catogan qui mettait, contrairement à d'habitude, sa crinière en valeur. L'ensemble aurait pu avoir une certaine classe, si le soldat n'avait pas insisté pour porter un feutre bleu totalement ridicule.

C'est chez Melody que les changements étaient les plus visibles. Elle n'empestait plus le fauve, elle portait des vêtements dignes d'être appelés par ce terme, mais surtout, elle s'était coupé les cheveux d'une bonne vingtaine de centimètre, ces derniers dépassant maintenant à peine ses oreilles. Cette nouvelle coupe lui donnait des airs de faucon. Elle avait aussi revêtu un appareil complet en cuir, comme à son habitude. Ainsi, elle serait à l'aise dans ses mouvements.
Les deux amis sortirent de leurs chambres respectives, déjeunèrent et partirent trouver leurs compagnons. Ils profiteraient encore quelques jours du "Joyaux de Luuwr", puis reprendraient leur voyage en direction de Nora...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1165
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Le joyau de Luuwr   Lun 16 Jan - 21:24

Oloren rentra dans la chambre tranquillement, une pomme à la main. Lorsqu'elle aperçu le luuwrien, elle ne put s'empêcher de lui hurler dessus ! Une effrontée telle qu'elle n'aurait pu laisser passer la chance de pouvoir engueuler ses supérieurs.

- Hé ! Qu'est-ce que vous foutez ici ? A ce que j'ai compris, pour l'instant c'est notre chambre ! On entre pas comme ça chez ...

Une main se posa sur l'épaule de la jeune fille aux cheveux roses. Erlyn s'approcha de sa petite sœur et lui murmura quelque chose à l'oreille, d’imperceptible. Elle sortit en courant. Erlyn ferma lentement la porte derrière lui. Ils étaient parti tôt ce matin, pour acheter de nouveaux vêtements aux criminel. Beaucoup de marchands étaient maintenant fort surpris de remarquer l'incroyable politesse et la courtoisie du Maître Vore, mais l'étaient encore plus d'avoir appris qu'il n'avait jamais eu l'intention de porter ses lames sur Rednow ... La porte cliqua, puis il la verrouilla. Erlyn portait une nouvelle tunique, encore plus noire, sans cape, et avec un meilleur design. Il rajusta sa capuche.

- Je ne sais pas ce que vous voulez, Shockbolt. Je ne sais même pas si je dois vous considérer en tant qu'allié ou en tant qu'ennemi. Il me semblait que les armes n'avaient pas lieu d'être lorsqu'on entrait dans les dortoirs ... Si vous vous vouliez menaçant, oubliez tout de suite cette idée absurde : Je ne vous veux pas de mal. Si vous avez des questions à me poser, faites donc, je n'ai rien à cacher. C'est même ce que je cherchais, quelqu'un qui m'écoute, quelqu'un pour entendre la vérité.

Erlyn se tourna vers le chef des services secrets. Il paraîssait toujours aussi insaisissable.

- Pouvez-vous être cette personne ? A vous de choisir. Si vous refusez, alors attaquez moi séance tenante. Si vous l'acceptez, posez-moi vos questions, j'y répondrait sans détour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/jaleniel
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Le joyau de Luuwr   Lun 16 Jan - 22:02

Après avoir passé plusieurs dizaines de minutes avec "Jo le clodo", Snori se dirigeait vers l'ambassade oranienne. Cet homme, aux premiers abords assez antipathique, avait fini par dévoiler une majeure partie de sa vie au prince, dans un récit l'ayant plutôt touché. De son prénom Jonisoeph, il avait eu une existence des plus difficiles, parcourant les villages pour trouver du travail sans que jamais personne ne l’accepte, avant de se rendre compte d'une fatalité. S'il voulait survivre, il devrait simplement s'asseoir, mendier, laisser les autres lui cracher dessus. Pendant toutes ces années, il avait pris sur soi. Puis, il avait développé quelques pouvoirs saugrenus, s'était fait des amis parmi les champignons; mais cela demeurait bien plus douteux. Au détour d'un couloir alors qu'il allait retourner vers sa chambre, Snori aperçu Oloren sortir en courant.

-Où pars-tu comme ça petite chose? Il se passe quelque...chose?

Malgré lui, il ne pouvait se retenir de sourire devant cette répétition pour le moins stupide. Mieux valait rire d'un rien que de se morfondre de tout, se disait le prince pour garder bonne figure. Entendant les éclats de voix, Zia était ressortie de sa chambre, tournant la tête de tous les côtés avant de voir son amie. La rouquine ne fut qu'à semi surprise de voir également son maître ainsi apparaître. Quand elle le cherchait, il disparaissait, puis il revenait quand on ne l'attendait pas. C'était une personne pour le moins insolite, et c'était pour cela qu'elle l'appréciait! Décidant de ne pas se mêler de ce qui ne la concernait aucunement, elle retourna à sa loge, et s'adressa à Alix, lui posant une question dont l'importance n'était pas négligeable:

-Alors, tu t'es décidée? Tu viendra à Nora avec nous? demanda-t-elle avec espoir.

Llednar ressortait du salon de coiffure bas de gamme trouvé peu auparavant. Une trentenaire lui avait rêglé ça en moins de dix minutes, avec une certaine efficacité. À présent, avec ses cheveux courts ébouriffés et ses habits d'une certaine élégance, le rôdeur avait tout d'un jeune homme de bonne société.


_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Le joyau de Luuwr   Lun 16 Jan - 22:14

Shackebolt regarda Erlyn pendant un instant. Il aurait pu croire que celui ci allait l'attaquer, ou le menacer, mais pas du tout. Ils cherchaient tous les deux la conversation. Le scrutant avec méfiance, il l'invita d'un geste à s'asseoir. Cet entretien allait être déterminant pour le reste de la vie du criminel.

- Dans mon métier, sir Erlyn, on m'a appris à porter une lame à toute occasion. On aurais tort de penser que nous sommes à l'abri dans un dortoir. Vous ne pensez pas?

Après cette question de pure forme, le chef des services secrets passa de suite dans le vif du sujet.

- Je ne sais pas si mon nom vous dit quelque chose. Je souhaiterai en tout cas qu'il ne vous dise rien. Les informations sont ma spécialité. J'essaye de savoir mieux que tout le monde, tout ce qui se dit en ce pays. Et surtout en temps de guerre. J'ai étudié ce qu'on m'a dit de vous... Et on m'a dit beaucoup de choses contradictoire. Mes "oreilles" ne semblent pas bien fiables. Le soldat Roche m'a dit que vous aviez grandement aidé à l'obtention de Nigfol. Il m'a aussi dit que toutes les accusations que l'on faisait sur vous étaient montées de toute pièce. Avez vous des preuves, quant à cela? Et qui voudrait ainsi nuire à votre réputation?

Shackebolt marqua une pause puis reprit :
-Comprenez bien, Erlyn, que si je pose ces questions, c'est que je veux bien croire à l'éventualité de votre innocence. Si vous me mentez, si vous me cachez le moindre fait, je n'aurai d'autre possibilité que de vous mettre aux fers. Ces précisions faites, je vous écoute!

Il avait hâte d'entendre le récit de l'homme qui se trouvait en face de lui. Si il disait vrai, c'était sans doute la plus grosse falsification qui ait jamais été faite au monde! Après tout, qui avait bien pu commettre tous ces crimes, si ce n'était lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pomme
Griffon
avatar

Messages : 687
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Le joyau de Luuwr   Lun 16 Jan - 22:28

Alix regardait Zia avec une mine déconfite, expression qui n'apparaissait que très rarement sur le visage de la jeune fille. Tout en se grattant nerveusement la nuque et après un long soupire, elle murmura :

- Je ne sais pas encore très bien ...

El l'espace d'un instant, toute la gaieté et l'innocence de l'adolescente semblaient s'être envolées. Son sourire enfantin et ses yeux malicieux avaient totalement disparus, laissant place à un sérieux qui ne lui ressemblait pas. S'excusant auprès de toutes les personnes présentes de l'ambassade, elle quitta expressément les lieux, retournant très rapidement à la taverne d'Ilawen, sa maison depuis plusieurs semaines à présent. La décision qu'elle devait prendre lui paraissait insurmontable, comme si elle devait choisir entre ses amis et sa famille. C'était un véritable déchirement, son être étant tiraillé de toutes parts.

Après avoir franchi les portes de ce qui était pratiquement devenu une institution, Alix apperçut bien vite Ilawen, toujours accoudée au comptoir. Ignorant les remarques déplacées des habitués, elle lui demanda :

- Dis ... pourquoi tu ne viendrais pas avec nous à Nora ?


Elle n'espérait pas beaucoup de cette réponse, mais c'était la solution qui semblait être la moins difficile à surmonter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Le joyau de Luuwr   Lun 16 Jan - 22:48

Ilawen ne fut pas surprise par la proposition d'Alix. C'était une idée qui lui avait traversé l'esprit à elle aussi, d'autant qu'elle avait largement assez de ressources pour s'installer à Nora, mais voilà, après des années de voyage, la trentenaire se sentait bien à Rednow. Même si cela ne se voyait guère, Adel aussi y prenait ses marques, commençant à s'intégrer peu à peu via le milieu scolaire, étant enfin en contact avec des gens de son âge. N'hésitant pas à déballer tout ses sentiments en présence de ses plus fidèles clients, lesquels faisaient presque partie de la famille, elle dit:

-Notre vie est ici maintenant. Tu sais Alix, si tu décidais de partir avec Snori et tes amies, je le comprendrais parfaitement, mais ne ne pourrions t'accompagner. Nous nous connaissons depuis peu de temps, mais sache que si un jour tu as besoin de nous, nous serrons là. Allez, maintenant va rassembler tes affaires, et file les rejoindre! Les au revoir les plus long sont bien trop tristes!

Mine de rien, en à peine plus de deux semaines, Ilawen s'était réellement prise d'affection pour Alix. Elle espérait avoir réussi à lui inculquer quelques valeurs, à lui avoir fait comprendre qu'il fallait toujours rester digne. Sans plus se soucier de l'adolescente, elle reprit le service, apportant quelques plats aux clients affamés. Adel, à l'étage, dessinait tranquillement un paysage observé pendant le voyage. Finalement, elle avait beaucoup aimé ces excursions. Elle espérait pouvoir en faire d'autre, avec Ilawen et Alix!

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1165
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Le joyau de Luuwr   Mar 17 Jan - 17:09

Erlyn ne s'assit pas.

- Je n'ai que faire de vos précisions quant à une éventuelle incarcération, monsieur. Quant à la preuve de mon innocence, j'ai à ma disposition mon histoire, gravée dans ma tête et mes journaux. J'ai également des témoins à retrouver, qui peuvent prouver mon innocence vis-à-vis des principaux crimes qu'on m'accuse d'avoir commis. Lorsque j'aurais retrouvé cette personne, elle pourra vous confirmer le contenu de mes journaux.

Erlyn attrapa une sacoche et la vida sur le lit de sa petite sœur. Il était rempli de ces livres retraçant la vie du criminel, et quelques livres anciens. Erlyn ne récupéra que ces derniers. Il enfila sa sacoche et la resserra.

- Sur ce, je m'en vais chercher cette témoin, si vous n'avez rien d'autre à ajouter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/jaleniel
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Le joyau de Luuwr   Mar 17 Jan - 17:50

Le criminel était d'un égocentrisme et d'une prétention hors norme. Rien que pour ça, Shakebolt aurait eu envie de le faire incarcérer, et de le narguer derrière les barreaux. Néanmoins, il se retint, et se levant,et pris les livres que lui avait confié Erlyn... Il allait avoir de la lecture. Avant de quitter la salle il dit :

- Ne me faites pas trop attendre, forban, ou vous le regretterez.

Il sortit ensuite, et vérifiant qu'il n'était pas suivi, il se dirigea vers une taverne qui aurait pu paraître quelconque pour toute autre personne que lui... Il avait à faire...

Entrant tous les deux dans l'ambassade, Roche et Melody se mirent à la recherche de leurs amis. Bartiméus avait eu l'idée de leur proposer une visite rapide du Joyaux de Luuwr, mais ne connaissant pas la ville par lui même, et ne voulant pas avoir recours à un guide, il avait insisté auprès d'elle pour qu'elle leur fasse la visite. La jeune femme refusa aussitôt, mais avec les insistances persistantes de son ami, elle accepta, contre sa volonté... Elle comptait bien demander à Irwan de lui donner un coup de main, voir de faire la visite guidée à sa place. Un homme de renom comme lui devait surement connaitre la ville sur le bout des doigts.

Tandis que Roche croisait Snori et lui proposait cette petite excursion, Melody, elle, cherchait désespérément le scientifique. Elle fini par tomber sur lui par hasard, et lui demanda :

- On essaye d'organiser une visite de Rednow... Vous voulez bien m'aider à présenter la ville à ceux qui ne l'ont jamais vu? Je ne me sens pas de le faire seule...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1165
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Le joyau de Luuwr   Mar 17 Jan - 18:05

Erlyn avait prévu le coup. Il pouvait le regretter de nombreuses manières, comme par exemple en attaquant sa famille. La seule famille qu'il avait pour l'instant, c'était Oloren. C'était maintenant que le prince prenait vraiment un rôle important dans cette histoire. Il aurait besoin de temps, et il comptait sur Snori pour lui en donner ... Ou plutôt pour en donner à sa sœur. La seconde solution était la chasse à l'homme, mais il vivait déjà cela depuis de nombreuses années. Une dernière solution : le discréditer lorsqu'il ramènerait ses preuves. Le soucis, c'est qu'Erlyn n'avait jamais eu l'intention de livrer de témoin ou de preuves quelconques au chef des services secrets. Les journaux qu'il lui avait livré étaient des copies, conformes, mais des copies tout de même. Il s'en rendrait probablement compte en voyant le parfait état des ouvrages, mais peu importait, le contenu était plus important que la décoration. A présent, il devait prouver son innocence. Il devait retrouver sa témoin.

Sa seconde petite sœur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/jaleniel
Pomme
Griffon
avatar

Messages : 687
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Le joyau de Luuwr   Mar 17 Jan - 18:41

Alix sentit les larmes lui monter aux joues : Ilawen s'était plus souciée d'elle que sa propre mère et la quitter était si difficile, mais le pire était à venir. L'idée de blesser le coeur d'Adel était insoutenable, mais elle n'avait pas le choix. Partir à Nora avec ses amis devenaient au fur et à mesure un besoin irrépressible, elle avait du faire un choix, et elle l'avait fait. Les pas lourds et la conscience troublée d'Alix résonnaient dans les marches de l'escalier en bois, les larmes se faisaient discrètes mais glissaient doucement sur les joues de l'adolescente. Les cheveux en bataille, le visage livide et la respiration cadencée. L'angoisse et l'amour qu'elle ressentait pour elle, les déboires et les sourires échangés : toutes ces bribes de souvenirs s'entremêlaient dans l'esprit de l'ancienne tapissière. Ce n'était pas une erreur, c'était tout simplement la vie.

Dans l'entrebâillement de la porte, elle regarda quelques secondes sa sœur de coeur, paisible, dessinant à même le sol. Alix n'avait pas à rassembler ses affaires, son baluchon était toujours présent à côté de son lit. Elle s'approcha de son lit, et tira un bijou à l'intérieur de sa taie d'oreiller : un modeste collier en nacre où était suspendu une pierre mauve et brillante, parsemée d'éclats dorés. L'adolescente n'avait aucune idée de la valeur de ce qu'elle appelait "sa pierre précieuse", mais la dimension sentimentale jointe à ce bijou n'était pas moindre. Le coeur serré, elle s'avança d'Adel.

- Écoute-moi bien, je dois partir quelques temps, mais je reviendrai. Je reviendrai à Rednow, on fera ce que tu voudras et je resterai pour toujours, mais je dois accompagner les autres. Ne pense pas que je t'abandonne, tu sais bien que je t'aime, tu es ma petite sœur adorée ... Tiens, prends-ça. C'est mon porte bonheur, je l'ai trouvé dans le village d'où je viens, et j'y tiens beaucoup. Tu en prendras soin pour moi, hein ?

Elle glissa le bijou dans la main de la petite fille puis la prit dans ses bras. Elle se retenait difficilement d'éclater en sanglots et tenta de mémoriser le maximum de détails de cette scène, de la pièce, de tout et et de n'importe quoi. Avec un sourire mélancolique, elle quitta la pièce, redescendit pour embrasser Ilawen sur les deux jours. Quelques secondes après, elle franchit la porte de l'établissement, bouleversée. Qu'il était difficile de devenir adulte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Le joyau de Luuwr   Mar 17 Jan - 19:21

Snori n'eut même pas le temps d'attendre la réponse d'Oloren. Bartiméus, visiblement plus joyeux qu'à l'accoutumée, venait de lui demander s'il était d'accord pour une visite guidée de Rednow. En temps normal, le prince aurait été ravi d'une telle proposition, mais pour la première fois, il sentait le désir de rentrer chez lui, de se reposer simplement. Lui qui avait toujours rêvé d'une vie trépidante désirait désormais un peu de calme, auprès de ses amis, de sa famille. C'était quelque chose dont il voulait faire part à Melody, en tant que chef de cette expédition, et l'occasion se présentait.

-Je ne pense pas que ce soit une bonne idée, Roche. Je dois aller parler à Mel, si vous voulez vous balader, ne m'attendez surtout pas!

Sans se soucier des autres, il traversa quelques couloirs, descendit deux escaliers de marbre, puis trouva finalement sa collègue, occupée avec Irwan. Couper les gens en plein milieu d'une discussion était d'une impolitesse impardonnable, pourtant il n'allait pas se gêner cette fois-ci. Après tout, ce qu'il avait à dire comptait sans doute plus que quelques informations sans réel intérêt. De toute façon, l'historien n'avait pas engagé sa réponse. Le prince accéléra le pas, puis se stoppa tout proche de ses compagnons, avec un grand sourire et un air pensif.

-Je pense partir, annonça-t-il tout simplement.

Il n'y avait pas grand chose d'autre à dire de toute façon. Il avait accompli sa mission, pouvait désormais faire ce que bon lui semblait. Il voguerait jusqu'à sa terre natale, accompagné de qui le voudrait bien, mais sa décision était prise. Non pas que l'ambiance de Rednow ne lui plaise pas, bien au contraire, c'était un sentiment de mal être bien plus profond qui émanait de cette cité quasi-parfaite. À la pointe de la technologie, rassemblant des cors d'armées, les centres des services secrets, et même à présent l'un des criminels les plus recherchés de Valato, dans l'ambassade même de l'Oran. Aux yeux de Snori, le joyau se réduisait à la métropole des magouilles.

Adel ne comprenait pas. Pourquoi ce petit bijou, pourquoi ce grand câlin, et surtout pourquoi cet air déchiré sur le visage d'Alix? Ses mots sonnaient affreusement faux. Elle avait dit qu'elle reviendrait dans quelques temps. Son frère aussi lui avait dit ça, mais elle ne l'avait jamais revu. Le même scénario se reproduisait. Non, c'était même bien pire, car en l'occurence, malgré le fait qu'Alix affirme le contraire, elle l'abandonnait en partant de son plein gré. La petite fille n'eut pas la force de pleurer, de tenter de la retenir. Elle resta dans sa chambre, l'air affreusement abattu, pensant aux journées de solitudes l'attendant. Presque machinalement, elle revint à son dessin, terminant avec soin les traits de son amie, avant de casser la mine de son crayon. D'un geste rageur, elle froissa le feuille de papier, l'envoya valdinguer à travers la pièce, puis réserva le même sort au collier mauve. Immédiatement, elle regretta son geste. En allant observer l'objet qu'elle venait de jeter au sol, elle se rendit compte qu'une légère fissure venait d'y apparaître. Alors, les larmes coulèrent, abondement. Maintenant, même si Alix revenait, elle la détesterait! Prenant ses genoux entre ses bras, elle se balança lentement, rougie par les pleurs, reniflant lamentablement, serrant le collier fissuré entre ses mains. Toutes les gamines étaient heureuses à Rednow, mais pas elle. Tous ceux qu'elle aimait devaient partir. Ses parents, son frère, sa nouvelle amie.

Ilawen, après avoir salué Alix d'un geste de la main, riait déjà avec ses clients. À quoi bon se lamenter de toute façon? Si elle partait avec ses amis, c'était pour être heureuse. Ce départ ne méritait qu'une chose: qu'on le fête! Fini les verres brisés à longueur de journée.

-C'est ma tournée! annonça la trentenaire.

Une vingtaine d'échos positifs lui répondirent, tandis qu'elle monta rapidement les escaliers. Elle avait totalement confiance en ses clients, ils n'allaient pas faire n'importe quoi en son absence. Ilawen savait qu'elle retrouverait Adel dans cet état. La petite n'était pas stupide, elle avait bien deviné qu'elle ne reverrait sans doute jamais Alix, et pour cela, sa mère adoptive ne pouvait rien faire. Elle alla simplement prendre l'enfant dans ses bras, la serrant le plus fort possible, séchant ses larmes du bout des doigts, l'embrassant. Après quelques minutes, elle lui prit le collier des mains, et lui passa autour du cou. Elle savait parfaitement comment la consoler...

-Allez, ne pleure pas. Si tu veux, demain, on ira acheter un chat.

Adel leva lentement des yeux plein d'espoir vers Ilawen.

-Pour de vrai? Promis? demanda-t-elle entre deux sanglots.

-Promis.

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Le joyau de Luuwr   Mar 17 Jan - 20:47

Bartiméus regarda le prince s'éloigner, bizarrement. Il était dommage que le prince refuse ainsi son invitation. Et surtout, il allait voir Melody, qui était censé être leur guide... La ballade était donc morte dans l'œuf. Tant pis, il irait flâner dans les rues, sans guides... Avant, il alla proposer à Zia et Laly de venir avec lui. Sait on jamais si les deux jeunes filles s'ennuyaient...

- Les filles? Mélo et Snori m'ont plantés pour une sortie dans la ville. J'ai appris pour les récents évènements, mais ça ne vous brancherai pas de venir avec moi? Rednow est juste magnifique!

La déclaration soudaine de Snori paru un peu étrange à Melody. Lui qui avait voulu rester à Rednow pour "raisons touristiques", il n'était finalement resté qu'une nuit ici. La jeune femme imaginait que le prince devait avoir un "coup de blues" de sa terre natale et de ses proches. Elle pensait le comprendre assez bien, finalement. Mais pour décider de ce qu'elle allait faire, Melody devait déjà savoir ce que Laly allait faire. Si la détentrice de Nigfol restait à Rednow, alors, l'élue de Belwur resterait ici de même. La capitaine se dit que si le prince partait et que Laly partait, cela arrangerait bien les affaires de Luuwr...

- Nous arrivons sans doute à la séparation de notre groupe, alors, Prince. Je ne suis pas encore décidé sur mes objectifs. Cela dépendra des souhaits de mes dirigeants, mais je pense qu'un débriefing à Nora est envisageable. Quand avez vous l'intention de partir? Et qui vient avec vous?

Melody eu un sentiment de nostalgie en pensant qu'ils arrivaient bientôt à la croisée des chemins. Il avaient fait tous ensemble un bon bout de route, et avaient tous changés, avaient connu de mêmes épreuves. Se séparer de ses compagnons n'était pas chose facile, mais la vie continuait, et on ne peux rester indéfiniment bloqué sur le passé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Le joyau de Luuwr   Mar 17 Jan - 21:04

Snori écouta son amie, approuvant chacun de ses mots. C'était la fin de leur aventure ensemble. Ils avaient vécu de belles choses, d'autres plus douloureuse, mais ils n'avaient rien à regretter. Au moins, son discours avait le mérite d'être clair: elle ne viendrait pas avec eux. Une nouvelle rencontre à Nora s'envisageait, néanmoins rien ne serait pareil à présent, et c'était tant mieux.

-Je vais demander l'avis de chacun. Après tout, ils sont tous libres de décider.

Sans plus attendre, il remonta les escaliers, se dirigeant vers sa chambre. Irwan, resté auprès de la capitaine, observait cette dernière avec une certaine nostalgie. Tout comme le prince, de grandes responsabilités l'attendaient en Oran. Il n'aurait pas d'autres choix que de suivre l'héritier du trône, bien qu'un petit séjour à Rednow ne lui aurait pas déplu. Melody savait sans doute cela, il n'était pas nécessaire de le lui rappeler. Il posa simplement une main sur l'épaule de la jeune femme, figea son regard dans le sien quelques instants, hocha la tête puis repartit à son tour, allant préparer ses affaires. Arrivé dans sa loge, Snori constata avec étonnement qu'ils étaient trois à y être présent. Bien décidé à rester direct, il leur annonça:

-Genre compagnie! Nous allons reprendre le large sous peu, l'Oran nous appelle. Mais la décision de nous y accompagner ou pas est la vôtre, je n'ai plus aucun ordre à vous donner.

Pour Zia, la question ne se posait même pas. La raison de son voyage, c'était lui. À présent qu'il repartait, elle le suivait, tout simplement, car c'était de loin la meilleure chose qu'elle avait à faire. En comptant en plus qu'Alix les suivrait sans doute, cela faisait deux bonnes raisons. L'intervention du prince ayant totalement fait sombrer la proposition de Bartiméus, elle s'en voulut presque de ne pas lui répondre.

-Je viens! dit-elle à l'intention de Snori. Tu auras toujours besoin de ta garde du corps!

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pomme
Griffon
avatar

Messages : 687
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Le joyau de Luuwr   Mer 18 Jan - 17:01

Après quelques minutes de marche à travers Rednow, Alix réussit tant bien que mal à retrouver l'ambassade de Nora. L'adolescente avait beau vivre là depuis quelques temps déjà ici, elle n'avait pas pour autant pris l'habitude de ces lieux qui se ressemblaient plus ou moins tous. Timidement et sous les yeux vigilants des gardiens, elle réussit à pénétrer dans l'enceinte de l'établissement : tous ses compagnons étaient là. La départ de la maison d'Ilawen et d'Adel avait laissé une certaine morosité sur le visage d'Alix, qui s'effaça pratiquement instantanément lorsqu'elle les aperçut. Vivement, elle lança son baluchon à travers la pièce, laissant s'échapper au passage quelques vêtements, et poussa un long soupire. Enjouée, elle s'adressa à Snori.

- Si vous n'y voyez pas d'inconvénient, je viens avec vous à Nora !

- Moi aussi.

La voix de Laly, restée muette depuis de longues minutes, s'éleva et fit un léger écho. La jeune femme avait beaucoup réfléchi à cette éventualité, et avait finalement décidé de suivre cette voie. Aux yeux de Nailika, elle était à présent morte, et même si elle doutait franchement de la sincérité de Tzumihi et des autres Ombres, il était hors de question qu'elle retourne vivre sur sa terre natale. Recommencer autre chose, avec Nigfol, à Nora sous le nom de Laly Cabrera était son moteur. Et puis, quoi de mieux qu'une ville comme celle de l'Oran pour redevenir quelqu'un ? Rednow, bien qu'agréable, n'était pas le lieu de la renaissance pour la révulseuse. Finalement, elle avait hâte de rentrer. A cet instant, elle était persuadée que ses compagnons ne lui manqueraient pas tant que ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Le joyau de Luuwr   Mer 18 Jan - 18:11

Avoir ces trois-là à ses côtés était déjà une bonne chose. Snori ne savait pas vraiment ce qu'il ferait d'Alix une fois à Nora, mais il trouverait sans doute une bonne solution une fois sur place. De toute façon, il pourrait soit la renvoyer chez elle si elle le désirait, soit la loger avec eux, au palais, où elle ne manquerait de rien, pourrait poursuivre toutes les études ou activités qu'elle voulait. Le cas de Laly était encore différent. L'armée allait sans doute vouloir s'occuper d'elle au plus vite, et pour cela le Prince ne pouvait rien. Si les autorités prenaient son destin en main, peut-être valait il mieux pour elle de demeurer à Rednow, mais elle était assez grande pour prendre sa décision seule.

-Je vais voir si je peux trouver Llednar! annonça Zia.

La rouquine sortir de la pièce par le fenêtre, prenant plaisir à ralentir sa chute grâce à ses dons de marcheuse. En agissant de la sorte, elle comprenait parfaitement l'attrait de son camarade pour les toits. Malheureusement, elle était loin d'être aussi habile que lui, et n'avait pas assez de courage pour affronter les remarques des passants. Elle traversa donc les rues à tout hasard, doutant qu'elle puisse trouver Llednar, mais s'amusant tout de même à tenter de le retrouver à travers la ville. Elle crut même le reconnaitre en voyant de dos un homme enroulé dans une cape, mais se rendit compte que c'était en réalité un blond à la longue barbe. Dis minutes plus tard, désespérant de ne pas le trouver, elle alla s'asseoir sur un banc et s'étira les jambes, regardant les nuages passer, avant qu'une forme sombre ne saute d'un bâtiment à l'autre juste au dessus d'elle.

-Waow! Eh, attend!

Nul doute, c'était lui. Elle en aurait presque éclaté de rire si elle ne désirait pas le rattraper. Au cours de ces dernières semaines, elle ne s'était jamais rendu compte à quel point il était rapide. À présent qu'elle le suivait tant bien que mal en criant son prénom, elle regrettait de ne pas s'être entraînée à la course pendant toutes ces années. En arrivant à un virage, elle le perdit de vue, et resta sur place, totalement essoufflée. Elle avait prétendu aller chercher Llednar, mais au final elle l'avait égaré peu après l'avoir enfin aperçu. Pour le coup, c'était un échec assez lamentable...

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1165
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Le joyau de Luuwr   Mer 18 Jan - 20:01

Oloren retrouva Snori, et s'arrêta de courir quelques mètres avant, pour pouvoir s'arrêter.

- Désolée pour le retard, j'avais des "choses à apprendre" ... Enfin, si je suis en retard !


Erlyn quittait petit à petit la ville, avec son arsenal. Sa faux, son épée, un arc, et une étrange lame noire dans son dos, similaire à celle d'Oloren. Sur le chemin de la porte, il tomba sur la petite Zia. Il se mit à son niveau, intrigué.

- Tu m'as l'air bien épuisée. Qu'est-ce qui t'arrive ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/jaleniel
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le joyau de Luuwr   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le joyau de Luuwr
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ce doux joyau!
» Mon petit joyau
» [RS] [DVDRiP] Pokemon Film 12 - Arceus et le Joyau De La Vie
» Schenker Joyau.(85)
» Steven

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pot à crayon :: À l'aventure!-
Sauter vers: