Le pot à crayon

Avec un crayon, on peut écrire dessiner, faire de la musique en tapant partout avec. On peut créer avec un crayon.Alors imaginez ce qu'on peut faire avec un pot à crayon!
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Meilleurs posteurs
L.Hubs (2051)
 
Louis (1316)
 
Jaleniel (1165)
 
Pomme (687)
 
Margogotte (267)
 
Juliayte (145)
 
Apocax (99)
 
Gaï Mulkairn (89)
 
Nanasen (67)
 
Danck (64)
 
Derniers sujets
» Vestiges.
par Jaleniel Mer 18 Juil - 5:35

» Gallerie d'image des personnages déjà apparus ou non
par L.Hubs Mer 15 Mar - 18:18

» Topic 2 - Rêve Grand
par L.Hubs Mar 15 Nov - 18:52

» Mon top 20 des personnages du Pot [Pavé]
par L.Hubs Jeu 3 Nov - 2:52

» Focus: Igole Vrag
par Louis Lun 24 Oct - 9:22

» PNJ d'à travers le monde
par L.Hubs Mer 5 Oct - 17:14

» Nouveaux lieux
par L.Hubs Mer 5 Oct - 17:06

» Aron Ralston et son équipage - Cléome Apanine, Peter Crowe
par L.Hubs Mer 28 Sep - 21:09

» Topic 1 - Les pirates de North Blue
par Louis Mer 28 Sep - 16:50


Partagez | 
 

 Trajet de retour

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Pomme
Griffon
avatar

Messages : 687
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Trajet de retour   Mar 10 Jan - 21:12

Surprise, Laly resta bouche bée devant cet élan de tendresse inexpliquée de son ami. Avait-elle bien entendu ? Elle le regarda, interloquée, un sourcil levé et le sourire crispé : une telle réaction venant de Llednar, c'en était presque inquiétant. Après une seconde d'hésitation, elle se décida à poser sa tête contre son torse, les bras enroulés autour de son cou. La position qu'elle avait prise était enfantine, et personne n'aurait pu croire une seconde qu'il s'agissait d'autre chose que d'une preuve d'affection amicale ou, à la rigueur, fraternelle. Ce genre de moment était rarissime, et Laly comptait bien se souvenir de cet instant un bout de temps : un câlin de Llednar relevait de l'inédit.

- Juste par curiosité... T'es bourré ?

Pour une raison qu'elle ignorait, un éclat de rire soudain sortit de la bouche de la jeune femme. Personne n'avait eu le loisir d'entendre une certaine gaieté chez elle. La révulseuse paraissait toujours triste ou solitaire et s'était peu à peu enfermée dans une monotonie et dans une fatalité intérieures. Mais pas ce soir. Là, l'espace de quelques secondes futiles, elle oubliait tout, et même Nigfol qui les regardait depuis plusieurs minutes déjà. La mine déconfite, elle observait la scène mêlant à la fois le mépris, mais aussi une certaine jalousie à leur égard.

Laly se défit de l'étreinte de son ami, plongea son regard dans le sien et lui passa la main dans les cheveux, décoiffant ce qui n'était, à la base, déjà pas coiffé. Elle se leva d'un bond et lui lança :

- Bon, tu viens ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1165
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Trajet de retour   Mar 10 Jan - 21:42

Arawn avait assez attiré l'attention avec sa meute de loup, mais les démonstration qu'il faisait de leur adresse et de leur intelligence amusait les enfants et les naïfs, mais surtout, calmait les gardes ! Non loin, Ilyanna ne buvait pas. Elle était nailikane, et de toute manière, elle n'avait pas été reconnue comme l'une des sauveuses. Tout comme Nigmaëll, qui malgré tout suivant le rythme de la musique en hochant la tête. Elle était si bien avec sa camarade qu'elle avait jeté un verre d'eau par terre et l'avait congelé pour éviter d'être dérangée. Une tactique qui fonctionnait ...

- Mademoiselle ! M'accorderiez vous cette dannnnhhaaa !!!

... Plutôt bien, si l'on examinait la chute du malheureux.


Ils s'amusaient tous plutôt bien. Oloren pensait refuser la danse avec son amie, mais au moment ou elle ouvra la bouche, son regard fût attiré vers un toit, presque en face d'elle. Elle pensait beaucoup à Alix et son frère, et pensait avoir aperçu la silhouette de son fraternel sur le toit noir, elle pensait avoir reconnu ses cheveux blancs... Elle se leva. Ce soir, elles danserait pour eux.

- Ok, allons-y !

Lorsque la jeune fille aux cheveux roses dansait, elle utilisait une partie de son don pour créer comme des flous dans l'air, ce qui accentuait le contraste entre ses cheveux et ses vêtements noirs. Techniquement, elle ne dansait pas spécialement bien, mais sa façon de colorier, de peindre cette danse avait de quoi attirer l'attention.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/jaleniel
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Trajet de retour   Mar 10 Jan - 23:10

Concentrée sur la danse qu'elle avait avec Snori, Melody perdait conscience de son entourage proche. Le prince la surprenait souvent avec des pas inédits pour elle et des acrobaties finalement assez impressionnantes. Etonnamment, cette chorégraphie lui rappela leur premier combat. Comme maintenant, leurs corps se mouvaient alors l'un par rapport à l'autre avec grâce et agilité. Mais alors que dans leur duel, la jeune femme avait eu l'impression de dominer, en ce moment même, c'était l'héritier d'Oran qui menait la danse. Et pour une fois, leur "duel" ne serait pas interrompu par un dragon. Belwur, entourée d'une dizaine de donzelles suspendues à ses lèvres, racontait comment il avait réussi, il y a quelques centaines d'années, à faire renverser un roi qui l'avait provoqué, en invoquant un terrible loup démoniaque qui l'avait dévoré d'une seule bouchée. Cette histoire improbable avait au moins pour mérite de tenir l'artéfact loin de sa détentrice, et de lui permettre de profiter d'avantage de la soirée.

Entre deux danses, le Prince lui murmura à l'oreille quelque chose de bien étrange. A ce qu'elle cru comprendre dans le vacarme de la musique, c'est que Snori voulait qu'elle reste à Nora avec lui... La jeune femme n'était pas dupe. Elle savait ce qui se cachait sous cette demande qui semblait innocente. Mais la requête du Prince, était à la fois assez égoïste, et impossible à réaliser. Concrètement, il lui demandait d'abandonner ce qu'elle faisait depuis sa prime enfance pour rester avec lui en Oran. Revenir sur tous les efforts qu'elle avait fait pour parvenir à sa position actuelle dans l'armée, pour pouvoir se balader tous les deux bras dessus bras dessous dans le jardin de Nora. On reconnaissait bien là l'insouciance et l'irresponsabilité de Snori. Il avait beau être son ainé de quelques années, d'eux deux, c'était bien elle qui gardait les pieds sur terre. Qu'adviendrait il de Belwur, et de la guerre, si elle n'était pas là? Pas qu'elle soit indispensable à la victoire, mais elle représentait à la fois un fort appui moral pour les troupes, une unité plus que compétente grâce à son artéfact. Bien que cette offre soit la moins avantageuse qu'on lui ait jamais proposé dans sa carrière, Melody eut un mal fou à refuser au prince.
- Snori, ce ne serait pas possible, je suis désolé... On a besoin de moi ailleurs... dit elle, les bras autour du cou du futur monarque, débutant une énième danse ensemble.

Des feux d'artifices étaient lancés dans le ciel à une proximité qui ne réjouissait guère Elevir. Le bruit des explosions était entre autre assourdissant, mais tous les badauds regardaient dans la même direction, ce qui était fort pratique pour le quadragénaire qui était à sec depuis peu...
-Vous dites qu'ils fêtent quoi, avec leurs explosifs, là haut, mon brave? hurla le voleur au brave type qu'il venait de soulager de sa bourse.

-Le retour de Snori Pendragon et Melody Jennsen de leur long voyage! Il parait qu'ils ont affrontés des hordes de bandits et tués des dragons dans des combats épiques!

Elevir eut un grand sourire de satisfaction! Quand il allait annoncer cela aux autres, ils allaient bondir de joie!

-Tenez mon brave, vous la méritez bien, pour me porter une aussi bonne nouvelle! dit il en lui tendant une pièce d'or qui venait de la bourse du gaillard.

Puis il alla retrouver en vitesse Alix, Adèle et Ilawen pour les avertir de la survie de leurs amis. Ils avaient voyagé rapidement, prenant les moyens de locomotions les plus sûrs grâce à l'argent d'Elevir. Ce dernier était convaincu qu'Ilawen se doutait de quelque chose quand à sa "profession", mais il n'en avait que faire, car il œuvrait dans le but de ramener Alix au plus vite chez elle. Sachant que le groupe de Snori et Melody rejoindrait forcément Rednow, il proposa à Alix d'attendre ici qu'ils arrivent à eux. Il était convaincu que cette nouvelle ferait plaisir à la jeune fille.

-Alix? Snori, Laly et les autres ont réussi à trouver l'objet qu'ils voulaient! Et il est même possible qu'on retrouve Melody! Ils sont à Celsthe actuellement, et ils vont bientôt arriver à Rednow! On les attend?
Cette question, Elevir en connaissait la réponse avant même de l'avoir posé...

Melody était allée se rasseoir après avoir fini sa danse. Un peu déprimée par la question de Snori, et surtout par son sens, elle regardait les gens s'amuser. Certains commençaient à rentrer chez eux. D'autres avaient l'intention de rester jusqu'à ce que l'aube nouvelle se lève. Roche était rentré dans la demeure des deux jeunes filles, mais il était à parier qu'il était bien trop alcoolisé pour faire ce dont ses hôtes attendaient d'elle. Oloren et Zia semblaient bien s'amuser à danser, en utilisant leurs pouvoirs. Illyanna et Nygmaël semblaient, tout comme elle, assez blasées, et Arawn amusait les enfants encore debout avec ses loups. Laly et Llednar avaient du s'isoler, et Laly devait être en train de réconforter son ami pour sa terrible perte... Et Snori... Elle n'avait qu'une idée vague de l'endroit où il se trouvait, évitant de le regarder, ou plutôt lançant quelques regards en coin à de rares instants...

- Quelle soirée de merde! déclara t'elle à Illyanna et Nygmaël, avant de finir son verre de vin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Trajet de retour   Mer 11 Jan - 8:18

Les explosions de couleur étaient lancées depuis les grandes places de Rednow, émerveillant des centaines d'habitants devant la rare beauté de ces fresques éphémères. Ilawen avait emmené ses amis jusqu'à un grand parc au centre de la ville. Recouvert d'hautes herbes bien vertes, entrecoupées de ruisseaux ou d’étangs, son point culminant demeurait la magnifique fontaine aux formes insolites. En ce mois de décembre, la température était loin d'être idéale pour ce genre de sorties nocturnes, mais ce soir n'en était pas un comme les autres. On fêtait la victoire de l'expédition, la fin de cette guerre cauchemardesque. Luuwr pourrait enfin prendre d'assaut les principaux points stratégiques ennemis grâce aux artéfacts, puis le reste ne serait qu'une question de semaines. Ilawen, heureuse d'apprendre cette nouvelle, se satisfaisait aussi et surtout du sourire se figeant parfois sur le visage d'Adel. Celle ci avait posé sa tête sur les jambes d'Alix, puis s'endormait paisiblement en observant les feux d'artifices. Sa mère adoptive avait eu raison: Rednow était réellement la plus belle des villes.

-Alors comme ça, vous connaissez le prince Pendragon?

Un jeune homme, accompagné de sa petite amie, venait de demander ça à Elevir après avoir entendu avec quelle familiarité il parlait de cette figure emblématique. Ce n'avait peut-être pas été bien prudent de sa part de ne pas cacher cela. Ici, comme presque partout ailleurs à Luuwr, les membres de l'expédition étaient acclamés. Pendant ces longues semaines de voyage, les rumeurs avaient couru bon train, principalement depuis l'épisode de Wuhm. Ils auraient ainsi survécu aux Ombres d'élite, auraient pourfendus moult dragons. Certains disaient même qu'ils avaient fait la rencontre d'un griffon, mythique créature de Valato. Le simple fait de rencontrer un proche de ces aventuriers de renom constituait déjà un acte exceptionnel.

Snori dansait encore, changeant régulièrement de partenaire, jouissant pleinement de sa notoriété. Tout comme son camarade, il finit par se faire entraîner dans quelque demeure, non pas sans enthousiasme de sa part. En voyant cela de loin, Zia ne put réprimer une moue réprobatrice. Elle savait que son mentor était un vrai coureur de jupons, pourtant le voir de ses propres yeux n'avait rien d'agréable. Avec un pincement au cœur et un léger soupir, elle posa sa tête sur l'épaule d'Oloren. Même avec les quelques centimètres gagnés par son don de marcheuse, Oloren restait plus grande qu'elle. C'était presque frustrant. Lorsque le rôdeur et son amie arrivèrent rejoignirent enfin les autres, l'ambiance fut pour le moins morose. Melody venait de pousser un léger coup de gueule, tout proche d'eux, avant d'avaler d'une traite le contenu de son verre. Llednar, curieux, voulut lui demander ce qu'il se passait.

-Qu'est-ce que...euh...que se passe...euh...quoi? réussit-il à articuler.

Irwan avait décidé de passer à l'attaque ce soir. Cela faisait bien longtemps qu'il se posait des questions existentielles, auxquelles il était grand temps de trouver des réponses. Finissant un alcool local fort goûteux, il se glissa à travers la foule puis écarta quelques femmes de tout âge, afin de pouvoir se retrouver face à Belwur. D'un air déterminé, il le fixa droit dans les yeux tout en s'installant sur un tabouret devant lui.

-Très bien mon grand! Il est temps de trouver quelques réponses. Alors, dites moi donc, d'où venez vous, et comment fonctionnez vous?

Un garçon se détacha de son petit groupe d'amis. Ceux-ci l’encourageaient de loin, se riant de lui, clamant qu'il ne tiendrait jamais son pari. Pourtant, il ne comptait pas perdre. Pas trop grand, plutôt frêle, il portait une veste assez élégante par dessus une chemise basique. Il passa rapidement une main dans ses cheveux, puis s'approcha de la fille aux cheveux roses. Depuis toute à l'heure, avec sa manière de danser et son charme naturel, il ne pouvait s’empêcher de la trouver incroyablement belle.

-Eh, salut. Mon nom est Lionel. Ça te dirais qu'on danse ensemble?

Au loin, les badauds observaient. Râteau, pas râteau?

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pomme
Griffon
avatar

Messages : 687
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Trajet de retour   Mer 11 Jan - 10:19

Cela faisait quelques temps qu'Alix et Elevir vivaient à Rednow avec Ilawen et la petite Adel. La jeune tapissière s'était totalement intégrée dans cette vie familiale et s'était considérablement rapprochée de la petite fille. Ils coulaient des jours heureux dans cette grande ville verdoyante et délicate : Ilawen était presque devenue une seconde mère pour elle, bien plus soucieuse et agréable que sa propre génitrice. Pourtant, il n'y avait pas un jour où elle ne pensait pas à ses camardes, et plus particulièrement à Zia et Oloren, espérant secrètement les revoir un jour.

La soirée qu'elle vivait était sans doute l'une des plus magiques de son existence. Les couleurs et les formes se dessinaient sur un fond parsemé d'étoiles. La jeune fille n'avait jamais eu l'occasion de voir des feux d'artifices, et elle les regardait avec des yeux écarquillés et la bouche grande ouverte. Quand Elevir lui parla du Prince Snori, elle n'eut qu'une réaction :

- Ils sont là-bas ?! Ils ont retrouvé Fignol ?! Oh mais c'est trop génial !


En temps normal, elle aurait agité les bras dans leur direction, hurlé leurs prénoms pour qu'il l'entende, mais elle se retint : il ne fallait pas réveiller Adel ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1165
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Trajet de retour   Mer 11 Jan - 12:34

Nigmaëll ne comprenait pas les propos de Melody. Ilyanna s'était contenté de pousser un petit soupir rieur, en signe d'accord avec la capitaine. Un nouvel air vint traverser les oreilles des demoiselles, la nailikane écarquilla les yeux, presque hallucinée. Arawn avait pris la guitare d'un musicien, pour se mêler à la fête. Il jouait les yeux fermés, un sourire au lèvres.

( https://www.youtube.com/watch?v=l-qgum7hFXk )

Oloren, vive d'esprit, remarqua le groupe d'adolescents moyen derrière ce "Lionel". Tous se mordaient la lèvre, espérant probablement qu'elle envois balader le jeune homme. Elle lança un fulgurant regard au garçon. Elle disparût et réapparut plusieurs fois autours de lui.

- Rendons-donc jaloux tes amis ... Mais n'espère pas trop de suite à cette histoire !


Un sourire malicieux se dessina sur le visage de la jeune fille aux cheveux roses, ce soir, c'était la fête, et elle avait envie de danser. Et puis, Lionel avait quand même une certaine classe. La danse commença, liant les couleurs noires et roses de la jeune fille au blond et blanc du garçon, celui-ci bénéficiant des flous d'Oloren. La musique était rythmée et s'accompagnait de déhanchements et de pas rapides plus que faciles pour elle, son peu d'expérience en danse en devenait presque invisible. Petit à petit, ceux qui ne dansaient pas frappaient du pied en rythme en lançant des "Hey", ce qui avait don de relancer la musique. Cette nuit allait être interminable ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/jaleniel
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Trajet de retour   Mer 11 Jan - 13:23

https://www.youtube.com/watch?v=8JjVPiDLdH4

Les musiques défilaient, parfois tristes et parfois heureuses, parfois mélancoliques, et parfois pleines de gaieté. Le prince n'avait pas l'air bien déçu du refus de Melody. Il enchaînait les danses avec les inconnues. Tant mieux pour lui, se disait-elle. Cette demande n'avais véritablement rien de sérieux. C'était bien une demande digne de Snori, au jour le jour! Alors pourquoi était-elle déçue par le manque d'insistance du Prince? Cela n'avait de toute façon peu d'importance. L'alcool remédierait à ses questions. Imitant Bartiméus un peu plus tôt dans la soirée, elle avala d'un coup son énième verre, et accepta spontanément l'invitation à danser d'un jeune homme d'une vingtaine d'années. Se laissant conduire par le garçon, elle remarqua aussitôt qu'il y avait une singulière différence de niveau entre lui et Snori. La danse du garçon était finalement assez ennuyante! Décidée à s'amuser, elle essaya de le surprendre en étalant sa connaissance plus ou moins grande des pas de danse. Elle eut la surprise de voir qu'il ne se débrouillait pas si mal que ça face à l'inconnu. Résolue à imiter le comportement de Snori, elle multiplia les danses avec des inconnus, l'alcool l'aidant à combattre ses réticences habituelles à se lier d'amitié avec d'autres. Elle eu même l'honneur de danser avec le général dirigeant le fort, un vieux monsieur à la moustache blanche proéminente et d'un certain flegme. Tout commençait à tourner autour d'elle. Elle n'arrivait plus à se souvenir avec qui elle dansait, l'eau de feu lui montant à la tête. Elle se demanda si elle n'avait pas dansée à nouveau avec Snori à un moment où un autre. Elle tirait maintenant Llednar par la main pour une nouvelle danse quand, n'en pouvant plus, elle s'écrasa par terre dans une pirouette presque élégante tant elle était prévisible. La jeune femme n'avait jamais eu la résistance à l'alcool de Roche... On la porta jusqu'au dortoir militaire, emportant ses affaires avec elle.

-Finalement, elle était bien, cette fête... bafouilla elle, seule dans le dortoir...

Belwur avait été obligé de la suivre jusqu'à sa "chambre"... Pour une fois qu'il avait eu un auditoire attentif, il se sentait frustré... Même si Irwan était revenu le harceler au beau milieu de son histoire sur la "Tombe tâchée de sang". Heureusement, le scientifique était complètement soûl et il avait été facile de l'embrouiller en lui parlant de métaphysique des mœurs et de dilemmes artefactiens... Il l'avait ensuite renvoyé, comme l'on renvois un domestique, vers Nigfol, qui serait sans doute plus à même de répondre à ses interrogations. Il ne pouvait pas voir cette peste insupportable et prétentieuse, alors tant qu'à faire, autant la faire perdre son temps avec un vieil alcoolique. Il avait repris son histoire lorsque Melody était tombée à terre, et que des galants jeunes hommes avaient décidés de lui trouver un endroit où dormir. Résigné, il avait du les suivre...

Elevir eu un sourire lorsque le jeune homme lui adressa la parole.

-Si je connais Snori Pendragon? Bien sur! Je l'ai rencontré à maintes reprises dans sa jeunesse! A l'époque, il était haut comme trois pommes! Et je l'ai accompagné pendant un certain temps dans son grand voyage! Oui monsieur! Il a insisté pour que je vienne avec lui! Ce que j'ai fais, pendant un temps! Malheureusement, je devais sauver la veuve et l'orphelin, vous comprenez? Fit il en désignant Alix près d'elle.

En ce jour de fête, il se sentait de tellement bonne humeur qu'il aurait bien aimé que le jeune inconnu les invitent tous à boire un verre dans une taverne calme! Mais cela ne fonctionnerait que si il arrivait à se rendre intéressant auprès de son auditoire! Car en effet, le nom de Snori Pendragon, ainsi que les grandes capacités de narrateur d'Elevir l'avaient fait remarquer par un certain nombre de personne! Soupirant d'aise, il dit :

-Mais ce n'est peut être pas le meilleur endroit où en parler...

Avec ce genre de phrase, il était sur qu'au moins un des hommes lui donnerait le nom d'une taverne dans laquelle ils seraient logés, au chaud!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Trajet de retour   Mer 11 Jan - 16:17

Lionel, entre deux éclats de rire, narguait ses camarades. Au final, il avait réussit à faire danser cette donzelle, et se surprenait à espérer bien plus à présent qu'il la connaissait un peu mieux. Ce n'était pas de l'amour qu'il ressentait pour elle, loin de là, mais une forte attirance physique, laquelle pourrait se transformer en quelque chose de plus fort. Cela ne dépendant que d'elle. Zia, d'humeur maussade, observait les étoiles allongée sur le bord du fleuve. Elle aurait bien aimé rester là bas, mais Oloren avait trouvé meilleur compagnon, ce qui la rendait passablement jalouse, Snori était parti avec d'aguichantes jeunes femmes, Melody avait fini ivre morte et Llednar n'avait même plus conscience d'où il était. Ainsi, la petite hovoïte se retrouvait bien seule, à son plus grand désarroi. Pour une soirée si joyeuse, seule la déception pouvait subsister lorsque personne ne s'intéressait à soi. Au loin, les feux d'artifice se stoppaient enfin, tout comme la musique à Celsthe. La fête se terminait enfin.

-Wouuuuuhouuu! Quelle soirée!

Snori virevoltait dans l'herbe, les bras en l'air, avant de tomber lourdement à côté de son élève. Il était parti depuis facilement une heure, sans se rendre compte le moins du monde que l'engouement n'était pas partagé par tout le monde. Presque avec étonnement, la petite rouquine constata qu'il ne sentait absolument pas l'alcool; en tout cas il le sentait moins qu'elle même. Vu la fraîcheur croissante, Zia s'enroulait dans sa longue chevelure, faisant office de plaide, mais cela ne suffisait pas à faire cesser ses tremblements, amplifiés par la fatigue. se redressant sur un coude, le prince demanda:

-Ça va petite chose?

-Oui...

Tous deux s'observèrent, aussi étonné l'un que l'autre, avant qu'elle ne plonge son regard dans l'eau sombre de la Harte. À sa surface, le lune se reflétait dans un éclat magnifique. Zia prit un galet traînant par là, et le lança en plein dans l'astre de la nuit, créant ainsi des remous. La gène s'installait peu à peu, pesante. Même sans un mot, elle pouvait sentir son insistance face à son mensonge mal ficelé.

-Roh, non ça va pas! Vous êtes tous en train de vous amuser, et moi j'ai l'impression de...

D'être seule? De n'être aimée par personne? Non, ce genre d'affirmations étaient bien trop stupides. Elle ne voulait pas s'en réduire à ce genre de banalités, pas devant son maître. Malgré ses recherches laborieuses, elle ne parvenait pas à trouver les mots justes, alors elle préféra se taire, sachant de toute manière qu'il la comprendrait. Snori aurait aimé lui remonter le moral, mais elle n'avait pas tout à fait tort: ce soir, personne n'avait eu envie de sa compagnie, tout simplement. Ce n'était pas pour autant qu'il ne l'appréciait pas, loin de là, mais c'était un fait.

-Oh, sois positive! On est toujours ensemble nous tous, aujourd'hui on a l'occasion de passer la soirée avec des gens nouveaux, autant en profiter! En plus, ce ne sont pas les jeunes qui manquent ici.

-C'est tous Oloren qu'ils vont voir. Et ils ont raison.

Snori eut un léger rire presque nerveux. Lorsqu'elle boudait ainsi, c'en était presque touchant. Après s'être rapprochée d'elle, il prit sa main entre les siennes, observa sa peau pâle parsemée de fines éphélides. Elle était idiote de se rabaisser ainsi sans aucune raison, encore plus si elle agissait ainsi par simple jalousie. Il lui adressa un sourire rassurant, presque fraternel.

-Moi je te trouve vraiment mignonne.

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pomme
Griffon
avatar

Messages : 687
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Trajet de retour   Mer 11 Jan - 16:59

Les dernières notes de musiques se firent entendre, la place et le petites ruelles retrouvaient leur aspect vide et tranquille. Les volets fermés, les portes closes et les nombreux détritus avaient trouvé leur place dans un silence quasi religieux. Laly s'était jointe à la danse et à la beuverie bien trop tard dans la soirée, mais les quelques minutes d'amusement et d'oubli s'étaient trouvés bénéfiques et divertissants. Voir Melody et Snori danser et Oloren se faire draguée avaient fait sourire la jeune femme : après des semaines de cohabitation forcée, elle n'avait pas fini d'être surprise apparemment. Alors qu'elle longeait les rues assoupies, elle vit Nigfol, l'air boudeur et adossée à un mur en pierre. Pas assez alcoolisée pour la prendre dans ses bras mais pas non plus sobre au point de l'ignorer totalement, elle lui demanda :

- Quand est-ce que tu te décideras à être gentille ? Si j'avais su que j'allais être la porteuse d'une peste comme toi, jamais je n'aurais accepté cette quête.

Devant l'inertie de la gamine, la révulseuse n'eut d'autre choix que de hausser les épaules et de lancer un furtif "bonne soirée" avant de continuer sa route. Quelques mètres plus loin, ce fut l'artéfact qui vint à sa rencontre, l'arrêtant d'un geste de la main.

- Je suis un être uniquement utile et c'est une relation unilatérale : tu veux que je sois gentille pour avoir la vie plus agréable et un nombre de pouvoirs conséquent. C'est bon, je ne suis pas dupe : t'essaie d'être en bons termes avec moi pour éviter que je te fasse la gueule et être totalement démunie. Comment veux-tu que je sois gentille alors que tout n'est qu'intérêt pour toi ? On dirait qu'aucun d'entre vous ne comprend que je puisse ressentir certaines émotions comme l'amitié ou l'amour ... Puis si c'est pour finir comme cet idiot de Belwur, c'est même pas le peine, je préfère être méchante et solitaire...

C'était la première fois que Laly entrevoyait une pointe d'humanité chez l'artéfact et en était presque touchée. Pendant de longues minutes, elle parlèrent de tout et de rien. Bien sûr, le caractère fort et défensif de Nigfol était toujours présent, mais la révulseuse avait bon espoir qu'elle puisse changer par la suite, ce qui n'allait pas s'avérer facile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Trajet de retour   Mer 11 Jan - 17:55

Chacun fut accueilli soit dans les grands dortoirs de la milice, soit chez quelque particulier généreux. En cherchant un peu, Snori avait dégoté une vieille femme acceptant de l'héberger lui et Zia. Grâce aux mots de son ami, elle se sentait un peu mieux, mais restait pourtant déprimée, se croyait totalement abandonnée. Dans ces instants, ses pensées s'envolaient vers bien des personnes, tout particulièrement vers Alix. Sa seule véritable amie lui manquait terriblement, chose dont elle ne s'était rendue compte qu'après leur séparation. Si elle avait été présente cette nuit, nul doute qu'elle ne l'aurait pas laissé tomber. Quand Oloren serait partie, elle serait retournée voir sa camarade pour lui raconter une anecdote idiote. Mais Alix n'était pas là. Alix était même peut-être morte. Ses pensées sombres en créant d'autres, Zia se mit à déprimer comme jamais, le cœur serré. Le silence régnait dans la pièce sombre à présent.

-Snori.

-Humpf...quoi? T'en fais pas, toi aussi t'es mignonne...

-Je peux venir?

À moitié éveillé, il eut le réflexe de se tourner vers elle. Bien entendu, sans le moindre éclairage, cela était tout à fait inutile. Il ne discernait pas mieux ses cheveux roux, mais avait au moins l'impression de ne pas parler au mur. Lorsqu'elle parlait de venir, elle voulait dire "venir dans ton lit"? Pour lui qui ne supportait pas que l'on touche à son espace vital, dormir avec elle semblait tout simplement inconcevable, mais c'était une vraie tête de mule, pire qu'une gamine. D'un geste nonchalant, il repoussa un pan de sa couverture, dans laquelle sa cadette s'engouffra non pas sans joie. D'habitude, elle même se serait qualifié son attitude de déplacée, mais elle ne se sentait pas de rester seule. Elle ne serait sans doute pas la seule à avoir reposé dans ses bras aujourd'hui, et cela n'avait aucune importance. Il y avait encore quelques mois, elle était folle amoureuse de lui. À présent, ses sentiments avaient beaucoup changés. Elle n'espérait ni ne désirait quoi que ce soit, profitait simplement d'une personne qu'elle appréciait plus que quiconque. Un véritable grand frère, le plus gentil qui soit. Ce dernier était en train de se perdre dans la masse capillaire de son élève. Finalement, il aurait peut être du refuser!

Le lendemain, vers dix heures du matin, tout le monde se réunit sur la place bien plus vide que la veille. Après la grande fête, les activités reprenaient leur cours normal. Ils prendraient un petit déjeuner ensemble avant d'aller chercher un esquif pour se rendre à Rednow. Selon les marins, ce n'était qu'à trois jours, soit un rien de temps par rapport à tout ce qu'ils avaient parcourus. Llednar, le premier sur place, se tenait la tête entre ses deux mains. Il avait vraiment abusé des boissons hier soir. Quelle fière allure avait-il, le héros...


_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1165
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Trajet de retour   Mer 11 Jan - 18:09

Oloren avait dansé presque toute la nuit. Elle avait trouvé un toit pas trop pentu et avait escaladé la maison pour se vautrer dessus. Lionel avait réussis à lui faire oublier Snori pendant quelques heures, ils n'avaient pas arrêté de danser, jusqu'à ce qu'elle aille se coucher sur son toit. De là-haut, seul dépassait un bras et deux jambes, le reste de son corps étant bien blottie dans ses foulards noirs.

Ilyanna et Nigmaëll avaient dormi dans le dortoir de la caserne, alors que la nailikane avait repris toutes ses forces, la belle givreuses affichait une mine pour le moins fatiguée. Arawn avait dormi, comme d'habitude, au milieux des loups. Le musicien lui avait offert sa guitare, et il la tenait dans ses bras comme un précieux trésor ... Le rôdeur était pour le moins mystérieux, mais se dévoilait de jours en jours. Hier, ils avaient fêté comme jamais. Ils s'en souviendraient ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/jaleniel
Pomme
Griffon
avatar

Messages : 687
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Trajet de retour   Mer 11 Jan - 18:18

Le jour commençait à se lever, mais Laly n'avait, comme à son habitude, que très peu dormi. De toute évidence, la nuit avait du être bien courte pour ses camarades et elle avait préféré s'assoupir quelques instants sous la cime d'un arbre que de s'entasser avec les autres. Ce fut donc de bonne humeur qu'elle rassembla ses affaires et qu'elle rejoignit la place du village où Llednar était déjà arrivé. Son ami n'avait pas vraiment l'air dans son assiette, très certainement des restes de la soirée d'hier. En se remémorant ce souvenir, Laly sourit intérieurement : elle ne savait pas si le jeune homme se souvenait de quoi que ce soit, mais il était apparu sous un jour bien différent pour tout le monde, y compris pour elle. Seule, elle s'approcha à tâtons et posa une main délicate sur son épaule : c'était bien assez pour que le rôdeur perçoive la compassion venant de la part de son amie.

Alors qu'elle s'installait à ses côtés, Nigfol apparut entre les deux jeunes gens. Elle regarda Llednar franchement et un sourire malicieux se dessina sur ses lèvres. En prenant soin de parler assez fort pour se faire entendre, elle s'exclama :

- J'en connais un qui a fait la FÊTE hier soir ! Tu m'as l'air biiiiiiien fatigué !


- Occupe-toi de tes affaires,toi.

L'avatar tourna les yeux vers sa porteuse et fit une moue désapprobatrice.

- Roh, si on peut même plus rigoler ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Trajet de retour   Mer 11 Jan - 18:47

Après une courte nuit de sommeil séparateur, Roche repris conscience avec un mal de tête terrible, et sans avoir aucune idée de la manière dont il était arrivé là. Il mit quelques secondes à sortir du brouillard qui l'entourait. Ses quelques secondes passées, il remarqua qu'il était en galante compagnie, et que cette présence féminine semblait bien se moquer de lui. Deux jeunes femmes, semblables dans les moindres détails, lui avaient apporté de quoi manger, et étaient assises sur les deux cotés du lit.

- Alors, "le Rocher", passé une bonne nuit?

Avec une gueule de bois pareille, il était difficile de répondre spontanément et intelligiblement. Il se contenta de remercier ses hôtes et de demander :

-Hein? Pourquoi, "Le Rocher"?

- Sans doute pour la grâce avec laquelle tu es tombé dans le lit à peine arrivé hier soir répondit une des jeunes beautés en gloussant.

Mangeant le pain chaud que lui avaient apporté les jumelles, il leur montra sa gratitude d'un regard. Pui se dépêchant de se rhabiller (il ne se souvenait pas non plus s'être dévêtu) il sortit de la maison avec hâte, décidé à retrouver ses compagnons.

- Tu reviendras nous voir, Le Rocher? demandèrent les jeunes femmes, au seuil de la porte.
Bartiméus ne répondit pas, mais il se retourna un instant avec un grand sourire, puis repartit en courant. Il avait au moins eu la chance de se réveiller en charmante compagnie. Ce qui n'était pas le cas de tout le monde...

- Allez dépêche toi Melo! dit Belwur d'une voix tonitruante. Ils attendent que tu te lèves pour pouvoir entrer!

Melody Jennsen était ligotée dans ses draps et peinait à en sortir. Elle avait une migraine monstrueuse et certains muscles lui faisaient mal à force d'avoir dansé hier. Elle avait même un bleu à la tête dont elle ignorait l'origine... Mettant à terre les étoffes qui entravaient son déplacement, elle s'assis sur son lit et se pris les mains dans la tête. Elle avait du être ridicule hier, à cause de l'alcool. Elle se souvenait d'à peu près tout et se jura de ne plus jamais faire d'excès avec l'alcool. Sortant de son lit, elle alla ouvrir la porte du dortoir à la demande de Belwur. Une cohorte de soldats attendaient au pas de la porte.

- Toutes nos excuses, nous ne voulions pas vous déranger bafouillèrent ils, désolés.

- Ce n'est rien, vous pouvez rentrer répondit Melody frottant son front pour faire partir cette maudite migraine.
Puis elle repartit d'une démarche peu assurée... Pensant à Snori, elle jura dans sa barbe. Quelles sources d'embêtements, ce prince...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Trajet de retour   Mer 11 Jan - 19:04

La main que Laly posa sur son épaule arriva comme une véritable libération. Ses sens engourdis revinrent enfin à la normale, ce qui le mit en joie pour un bon moment. Le décès ne remontait qu'à hier, mais il ne pensait déjà plus à Nino. Après tout, mieux valait passer à autre chose, et comme Zia le lui avait finement fait remarquer, il se sentait bien mieux à présent. Dans cet état plus correct, il se rendit enfin compte de la présence de Nigfol. Sous forme de bracelet, elle était vraiment élégante, mais en tant qu'avatar, elle frôlait l'insupportable.

-Retourne donc dormir un petit millénaire, toi. On te rappellera à la prochaine fête, morveuse.

Ce qu'il avait perdu en silence, il le gagnait désormais en agressivité. À bien réfléchir, ses amis n'étaient peut-être pas gagnants au change. Bartiméus arriva à leur suite, puis ce furent Melody, et enfin Snori, accompagné de Zia. Cette petite compagnie s'installa sur les grandes tables du banquet de la veille, encore à leur disposition, et on leur apporta gracieusement de quoi se nourrir. Les pâtisseries locales, loin de compter parmi les plus fameuses, vaudraient toujours mieux que les morceaux de viande séchée. La rouquine, bredouille de son comportement lors de la soirée, tint à s'excuser en public, chose dont elle n’avait pas l'habitude.

-Hum...vous savez, depuis quelques temps je suis un peu renfermée, et je sais que c'est pas forcément très agréable, alors je voulais vous dire que je suis désolée.

-Bah, tant que tu reste tranquille, moi ça me va.

Comme toute réponse, Llednar reçut un croûton de pain en pleine figure, en poussant un léger "aïe" tinté de cynisme. Ils ne se parlaient que très peu, mais ces deux là savaient qu'ils s'appréciaient mutuellement.


_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pomme
Griffon
avatar

Messages : 687
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Trajet de retour   Mer 11 Jan - 20:13

Ignorant la venue des autres membres de l'expédition et voyant en Llednar une victime potentielle, Nigfol se plaça juste à côté de la tête du rôdeur et jubila.

- Si tu veux mon avis, c'est pas moi qui devrait dormir à l'heure actuelle !


- T'as avalé un clown ce matin, rétorqua Laly avec un sourire aux lèvres.

Au moment où l'artéfact allait répondre à cette boutade par une répartie assassine, un homme à l'embonpoint certain vint apporter de multiples victuailles, qu'il déposa au milieu de la table. Cela faisait un bout de temps que la révulseuse ne s'était pas nourrie d'un vrai repas, leur aventure ayant été ponctuée de grignotages incessants. Il manquait quelques personnes autour de cette table, dont Melody et Roche, qui devait très probablement encore dormir.

Nigfol, quant à elle, s'ennuyait ferme. Quel dommage de ne pas pouvoir manger ces pâtisseries avec eux ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Trajet de retour   Mer 11 Jan - 22:30

Roche se posa en vitesse à la table. Il n'était finalement pas trop en retard, puisque seul Laly et Llednar étaient présents. Leur souhaitant le bonjour, il s'installa à coté d'eux et grignota une viennoiserie. Il avait déjà mangé et n'avait plus si faim que ça mais il dévora tout de même le croissant, par gourmandise. Après tout, ils étaient de retour dans la civilisation! Après deux mois à manger des lapins chassés assortis avec des racines qu'ils trouvaient au grès de leurs déplacements, il fallait profiter de ce qui leur était offert!

Puis ce fut au tour de Melody de s'asseoir à table. La jeune femme salua tout le monde d'un geste de la main sans prononcer le moindre mot, puis étala du beurre et de la confiture sur du pain, qu'elle trempa dans du lait. Ils avaient vraiment le droit à de très grands privilèges, en tant qu'invités. En temps de guerre, Melody n'était pas sure que tout le monde mange de la confiture dans la ville. Enfin, cela devait être un jour exceptionnel pour eux, qui avaient retrouvés leurs "icônes". Les yeux rivés sur sa tartine, elle se tint raide lorsque le prince et Zia arrivèrent à table. Concentrée sur sa nourriture, elle ne répondit pas à la rouquine lorsque celle ci leur présenta ses excuses. Ce qui ne fut pas le cas de Roche, qui se voulant rassurant dit :

- Tu sais, Zia, tant que tu vois tes défauts, tu continues à progresser! Ne sois pas parfaite! Sois toi! Et si tu pouvais me passer le miel, ça m'aiderait!

Roche tendit le bras et l'adolescente lui donna le rayon de miel. Le soldat s'émerveillait toujours de voir que de si petites créatures que les abeilles puissent faire de telles œuvres d'art... Le tirant à sa contemplation, Melody se leva et déclara, d'un ton assez froid :

- Nous devons embarquer avant midi dans un bateau à quai qui nous mènera à Rednow. Ne soyez pas en retard.

Puis elle partit comme elle était venu, en un éclair, et sans avoir jeté un coup d'œil à Snori pendant tout le long du petit déjeuner. Son comportement n'avait pas échappé à Roche, et ne manquait pas de l'étonner... Il avait du louper quelque chose, hier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1165
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Trajet de retour   Jeu 12 Jan - 6:49

Arawn, pour le petit déjeuner, n'avait rien pris des mets proposés sur la table. Au lieu de ça, il mangeait un morceau de viande encore saignante avec ses loups ... Ce qui coupa l’appétit de Nigmaëll, qui venait de finir la moitié de son croissant ... Ilyanna s'étonna du comportement de Melody. D'habitude, elle était plutôt du genre à prendre le temps perdu pour mettre les choses au clair, et ce en s'inquiétant de savoir si tout le monde avait compris. Son passage éclair n'était pas habituel.

- Elle à un problème, la cap'taine ? demanda-elle entre deux bouchées de pain beurré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/jaleniel
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Trajet de retour   Jeu 12 Jan - 10:23

Vu de l'extérieur, ils devaient sans doute former un petite troupe bien insolite. Nigfol aimait titiller Llednar, et n'était visiblement pas sur le point de s'arrêter. Avec un soupire, le jeune homme s'écria:

-C'est dingue, pourquoi est-ce qu'on doit écoper d'une morveuse de plus?

-Tout juste, Llednar!

Irwan venait d'arriver, parfaitement éveillé, visiblement prêt pour le départ. Il avait entendu la question de son camarade, qui lui semblait être l'une des plus pertinentes qu'il n'ai jamais posé. Après avoir croisé une Melody furieuse en chemin, il alla s'installer à la place occupée quelque secondes auparavant par la nailikane en observant l'avatar aux cheveux bleus. Belwur lui avait recommandé d'aller la voir, toutefois il n'en avait pas eu la possibilité durant la fête. À présent, il était bien déterminé à se rattraper, quitte à l'accabler.

-Pourquoi une enfant? continua-t-il. N'est-ce qu'une enveloppe, où êtes vous vraiment une fillette? Qui vous a créé, pourquoi? Comment fonctionnez vous, depuis quand reposiez vous à Nailika, pourquoi êtes vous présent sur Valato? Vous avez connu les anciens?

Snori, pendant cette altercation, mangeait comme le gourmet qu'il était. Les semaines d'abstentions lui avaient fait perdre quelques kilos, mais il était fort probable qu'il les regagne très vite à ce rythme là. Pour la première fois depuis un bon bout de temps, le soleil dégageait une véritable chaleur, et non pas quelques faibles rayons. Le fait de sentir enfin sa peau dorer au contact de l'astre du jour fut la source d'un véritable bien-être. Entre deux bouchées, il répondit niaisement à Ilyana:

-Elle doit être pressée de partir. Au fait, où est Oloren?

Zia, bredouille, prit un croissant et partit à la suite de Melody en faisant mine de sourire. En vérité, elle était doublement blessée du fait qu'après cette courte déclaration qu'elle s'était donné du mal à faire, seuls Bartiméus et Llednar aient réagis. Plutôt que de rester ici et de se lamenter, elle décida d'aller rejoindre la capitaine, ne serais-ce que pour avoir quelqu'un à qui parler. Tout en mâchant sa viennoiserie, elle s'approcha de son aînée, visiblement blessée. Son attitude vis-à-vis de Snori n'avait échappé à personne, mais elle ne comptait pas remuer le couteau dans la plaie.

-Eh, Melody, tu saurais me faire des tresses? Je sais que ça risque d'être un peu long, mais de toute façon les autres ne comptent pas partir tout de suite.

Sa longue chevelure, laquelle tombait jusqu'à ses mollets, devenait gênante de temps en temps. Néanmoins, elle ne comptait pas la couper, alors autant les attacher de façon convenable, ce qu'elle ne pouvait en aucun cas faire seule. Tout bien réfléchi, elle doutait également que Melody soit capable de le faire...


_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pomme
Griffon
avatar

Messages : 687
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Trajet de retour   Jeu 12 Jan - 13:10

Morveuse. Quelque part, c'était flatteur d'être surnommée ainsi : Nigfol n'était plus ignorée de tous, et même plus de Llednar. Elle savait que son comportement pouvait être agaçant mais elle s'en fichait éperdument. Tournant autour du jeune homme, volant au-dessus de lui et lui cachant la vue à la moindre occasion, elle tourna le regard que quelques instants vers Irwan, qui lui postait un tas de questions toutes plus nulles les unes que les autres.

- Pff... C'est vraiment important ? Tout cela, c'est bien trop ennuyant ... oh, Irwan ? Vous devriez manger un peu, vous avez l'air d'être passé sous un troupeau de chevaux.

Laly ignora les déboires de son artéfact, préférant se concentrer sur son repas. Melody était parti avec un air vexé, encore plus que d'habitude : sa versatilité devenait de plus en plus pesante pour l'ensemble du groupe. En s'obligeant à garder son sang froid, la révulseuse réussissait tant bien que mal à ne plus aller au conflit avec la militaire. Toutes deux étaient des femmes de caractère, et même si elle avait été ravie de la savoir en vie, il n'y aurait certainement aucun élan d'amitié réciproque. Plus que tout, elle se demandait comment Roche arrivait à supporter une femme comme elle depuis des années. Après avoir essuyé ses mains, elle demanda à Snori :

- Comme d'habitude, j'ai pas écouté ce que vous avez dit. Qu'est-ce qu'on va faire à Rednow déjà ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1165
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Trajet de retour   Jeu 12 Jan - 15:56

Ilyanna finit une bouchée de pain puis répondit au prince.

- Elle pionce sur le toit, là-bas.

Elle pointa du pouce une maison derrière la place centrale, où c'était déroulée la fête.

- Elle à dansé, dansé et dansé encore, cette petite fonctionne bizarrement. Des fois, elle peut tenir trois jours en pleine forme, et puis ensuite, elle pionce H24 ! Cette fois, ce brin d'électricité est à bas ! Je sais comment on va la descendre ...

Elle continua de manger.

- Dites ... J'ai cru comprendre qu'elle vous avait fait un paquet de crasses, en Oran. Je suis sûre que l'une d'elle conviendrait parfaitement pour ce cas ! Surtout qu'elle à les pattes qui tombes ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/jaleniel
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Trajet de retour   Jeu 12 Jan - 17:33

Melody était partie, froide comme la glace, en direction de la caserne, mais elle fut vite rattrapée par la petite Zia. La jeune fille, comme elle, ne semblait pas avoir le moral, ces derniers temps. Elle devait souffrir de l'isolement dont elle avait parlé tout à l'heure. Préoccupée par le comportement jmenfoutiste de Snori, elle n'avait pas pris la peine de lui répondre, et se rendait compte que la rouquine avait du souffrir de ce manque de réponse, venant de l'ensemble du groupe. Mais elle, qui comprenait mieux que les autres cet isolement -puisqu'elle agissait de même- aurait du lui répondre. Se mordant les lèvres face à cette erreur, elle répondit par l'affirmative à la requête de Zia, un peu pour se faire pardonner...

- Allons y! Mais excuse moi si ça met un certain temps... Je n'ai pas du faire ça depuis des années...

La présence de l'élève de Snori lui avait permis de ne pas se murer seule dans sa colère. Isolée dans une salle lugubre de la caserne, elle aurait passé son temps à ruminer contre le Prince, et contre tous les petits problèmes qui faisaient son quotidien... Elles se posèrent donc près d'un quai, à un endroit finalement assez isolé de l'activité urbaine. Zia s'était assise sur l'appontement, et Melody s'était posée en tailleur derrière elle. La longueur des cheveux de la rouquine était impressionnante. Cela rendait le travail plus aisé, mais aussi plus long...

- Tu ne les as jamais coupés? demanda t-elle, curieuse.

Elle débutait son travail lorsqu'elle se rendit compte que les gants de Belwur l'entravaient dans un tel travail. Retirant les gants et les fourrant dans son sac sans la moindre délicatesse. Ses mains, trop souvent cachées par l'artéfact, étaient douces et habiles bien que plus grandes que la moyenne féminine. Néanmoins, après un tel voyage, elles étaient en sale état. Les ongles auraient eu besoin d'une manucure, et les paumes était abimée à de multiples endroits, à force de chutes et de coups d'épées violents. Commençant enfin le travail, elle essaya de se rappeler comment il fallait procéder. Séparant la chevelure de Zia en trois parties, elle commença à entremêler les mèches de cheveux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23

MessageSujet: Re: Trajet de retour   Jeu 12 Jan - 18:41

Une dizaine de minutes plus tard, Melody terminait ce qu'elle avait commencé. Zia, en s'observant dans l'eau limpide, ne put cacher son contentement. Ses cheveux ne retombaient plus devant son visage, étaient plaqués en arrière par quelques nattes habilement tressées. Sur son crâne, quelques épis subsistaient, donnant un aspect fouillis assez sympathique.

-Haaa, génial!T'as fait ça toute ta vie? Bon, allez, rejoignons les autres, inutile de bouder dans notre coin!

Il fallait prendre les choses avec enthousiasme plutôt que de se morfondre: voilà une autre leçon enseignée par Snori. Ce dernier avait réfléchi à toutes les possibilités pour éveiller la fonceuse, et une en particulier lui vint à l'esprit lorsqu'il aperçu quelques restes de fruits de la veille. Avec un soin tout particulier, il choisis une tomate des plus âgées, jongla quelques secondes avec, puis se tourna vers Ilyanna, l'air amusé.

-Oloren n'avait pas réussi à me toucher avec, à Nora. C'est injuste de se venger sur une cible endormie, mais ça va être tellement drôle.

-Vous êtes vraiment tous des gamins, souffla Llednar, sans prendre la peine de lever les yeux.

Snori tira d'un coup sec, avec une grande précision. De là où ils étaient, il ne savait pas exactement où elle avait atterri, mais aucun doute, son projectile avait atteint sa cible! Irwan, à la fois amusé par ses cadets et agacés par l'attitude de cet avatar capricieux, trouva son compte dans la question de Laly. Au moins, il aurait l'impression de ne pas être ignoré. Suivant mine de rien les conseils de Nigfol, il prit un bout de pain qui traînait par là, et le beurra rapidement.

-Nous allons à Rednow car c'est le chemin le plus sûr pour aller à Nora. Mais je crois également qu'il y d'autres raisons, n'est-ce pas Snori?

Le prince répondit par un simple clin d'œil. Il ne fallait pas en dire plus pour l'instant.

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1165
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 23
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: Trajet de retour   Jeu 12 Jan - 19:22

Ilyanna était morte de rire, grande militaire qu'elle était, le bizutage lui semblait plus qu'amusant. Nigmaëll n'en avait pas bien compris l'intérêt, mais sa folie prenant un peu le dessus, elle ria quand même. Arawn affichait une mine blasée, et jeta le reste de son morceau de viande à un loup. L'état de la tomate l'avait refroidi. Oloren gémit d'un décibel peu commun, du haut de son toit. Elle avait reçu la tomate en plein visage et n'avait pas du tout apprécié le réveil ... Lorsqu'elle se rendit compte de la sorte du fruit et de son origine, elle ria. Jamais elle n'aurait cru le prince capable d'une telle mémoire, et surtout d'une telle précision. Il devait être l'heure de partir, mais avant, il fallait nettoyer cette horreur nauséabonde. Quittant son toit à grande vitesse, elle retrouva le plaisir de pouvoir sauter de toits en toits, même si la ville était plutôt petite par rapport à la capitale Oranienne. Elle alla à l'extérieur de la ville pour trouver de l'eau de rivière. Lorsqu'elle revint, elle s'arrêta devant les portes, suivie d'un grand nuage de poussière. Elle avait une pensée pour Alix. La situation pressante ne lui avait pas laissé le temps de se poser de questions. Elle n'avait donc rien dit. Il était impossible qu'elle les aient abandonnés. Elevir aussi semblait loyal, tout ça n'était pas normal. Elle retourna vers ses amis, en marchant. Une autre pensée la mena vers Lionel. Qu'avait-il fait hier soir, après l'avoir laissée sur la grand place ? ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/jaleniel
Pomme
Griffon
avatar

Messages : 687
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Trajet de retour   Jeu 12 Jan - 20:56

Midi pile. A côté du port se dressait une pyramide en bois d'environ trois mètres de hauteur, en l'honneur du culte de Danna. Le socle du monument était orné de fleurs toutes plus éclatantes les unes que les autres : la religion ici, comme dans pratiquement tout Valato, avait une importance considérable dans la vie de tous. La révulseuse avait été élevée dans la Foi de Reingleff mais, étrangement, elle n'avait jamais prier ou faire tout autre acte religieux poussé.

Laly était arrivée en avance sur le bateau et s'était assise sur le bord, près de la proue. Déchaussée, elle balançait timidement ses pieds dans le vide et regardait le fond de l'eau, d'un bleu profond et franc. Elle avait appris à nager rapidement et sans grande difficulté, mais jamais de la vie elle aurait aimé plonger dans cette eau, aussi paisible soit-elle. Le navire sur lequel ils allaient embarquer n'était pas très grand, beaucoup moins que celui en partance d'Hovo.

Elle avait rangé l'artéfact dans sa poche, clouant le bec à Nigfol une bonne fois pour toutes. Elle allait très certainement lui en vouloir et lui faire la tête, mais Laly n'en espérait pas moins de la jeune fille. De toute manière, Laly commençait à la comprendre un peu : beaucoup dans les mots et peu dans les actions. Elle tourna quelques instants les yeux vers le ponton où Snori avançait d'une démarche assurée et, comme à son habitude, souriant. La jeune femme agita le bras en sa direction, pour une raison qu'elle ignorait ... Sans doute parce qu'elle l'appréciait, après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Louis
Marchombre
avatar

Messages : 1316
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 26

MessageSujet: Re: Trajet de retour   Jeu 12 Jan - 21:26

Les vivres finissaient de charger. Bientôt, ils auraient tous embarqués et repartiraient vers la maison... Melody avait hâte que ce voyage touche à son but. Hâte de pouvoir se reposer un peu, mais aussi de prendre des nouvelles de la guerre. Ils avaient vécu en autarcie pendant près de deux mois, il était temps d'en sortir. Elle était assise avec Roche dans un banc taillé à même le navire où elle lui avait expliqué les raisons de son comportement. Roche, respectueux de ses sentiments, n'avait pas prononcé un mot, se contentant de soutenir son amie d'une main sur l'épaule, puis il dit de manière simple :

- Oublie ça Mélo... Ce n'est qu'une proposition en l'air, tu connais le Prince! Arrête donc de te mettre dans tout tes états pour ça! Tu laisses ton imagination t'emporter, voilà tout!

D'une moue dubitative, la jeune femme acquiesça, puis fit un signe de tête au capitaine. Il était temps de partir! Alors que les derniers retardataires entraient dans le bateau, les matelots s'activaient à descendre les voiles ainsi qu'à lever l'ancre. Le temps passa bien vite dans ce maudit bateau, sous les roulis de la Harte qui en mirent mal à l'aise plus d'un. Ils étaient de nouveau en mer. Face au soleil couchant, Melody observa la ville qui se dessinait à l'horizon, Belwur volant à ses cotés. Dans trois jours ils seraient à Rednow. Et dans moins de deux semaines, ils seraient à Nora. Mais pour l'instant, tout ce que demandait Melody, c'était une simple douche!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Trajet de retour   

Revenir en haut Aller en bas
 
Trajet de retour
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Château-Gaillard, trajet court
» [REQUETE] Activer le retour clavier sur HTC HD2
» [AIDE] HD2 et retour sav
» [RESOLU] Echange + retour SAV Orange
» [RESOLU] Restauration ROM Officielle et retour SAV

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pot à crayon :: À l'aventure!-
Sauter vers: