Le pot à crayon

Avec un crayon, on peut écrire dessiner, faire de la musique en tapant partout avec. On peut créer avec un crayon.Alors imaginez ce qu'on peut faire avec un pot à crayon!
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Meilleurs posteurs
L.Hubs (2051)
 
Louis (1316)
 
Jaleniel (1164)
 
Pomme (687)
 
Margogotte (267)
 
Juliayte (145)
 
Apocax (99)
 
Gaï Mulkairn (89)
 
Nanasen (67)
 
Danck (64)
 
Derniers sujets
» Gallerie d'image des personnages déjà apparus ou non
par L.Hubs Mer 15 Mar - 18:18

» Topic 2 - Rêve Grand
par L.Hubs Mar 15 Nov - 18:52

» Mon top 20 des personnages du Pot [Pavé]
par L.Hubs Jeu 3 Nov - 2:52

» Focus: Igole Vrag
par Louis Lun 24 Oct - 9:22

» PNJ d'à travers le monde
par L.Hubs Mer 5 Oct - 17:14

» Nouveaux lieux
par L.Hubs Mer 5 Oct - 17:06

» Aron Ralston et son équipage - Cléome Apanine, Peter Crowe
par L.Hubs Mer 28 Sep - 21:09

» Topic 1 - Les pirates de North Blue
par Louis Mer 28 Sep - 16:50

» Les inspirations musicales de L.Hubs - Rp One Piece
par L.Hubs Mar 27 Sep - 12:53


Partagez | 
 

 L'intro du Rp3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 22

MessageSujet: L'intro du Rp3   Lun 2 Jan - 22:38

Je me mets (enfin) à la rédaction du Rp3. J'ai, ce soir, écrit l'introduction, d'un trait. J'ai besoin de vos critiques les plus sincères. Vous qui avez participé, trouvez vous cela bien? Les nouveaux, cela vous donne-t-il envie de lire la suite?



Aussi loin que je puisse me souvenir, j’ai toujours vécu seule. Pendant de longues années, je n’avais pas compris pourquoi. Lorsque j’observais les animaux et les autres enfants, ils avaient tous leurs semblables à leurs côtés. Alors pourquoi pas moi ? Je n’étais qu’une enfant, minuscule, faible, incapable de quoi que ce soit par mes propres moyens. Pourtant, je n’ai pas eu d’autres choix que de me débrouiller sans aide. Seule. Les années passèrent, bien trop lentement. Chaque soir, je me couchais avec la boule au ventre, de peur qu’une bête ne vienne me toucher, que d’autres hommes m’aperçoivent. Pour leur échapper, je me cachais dans les forêts, les terrains vagues, les ruelles les plus désertes. Je ne pouvais pas habiter dans un appartement, comme eux. Qui aurait voulu de moi ? Ce n’est que récemment que j’ai compris. Je ne suis pas une adolescente comme les autres. Je n’ai pas de parents, je n’ai pas d’amis. Marcher, parler, lire, écrire, compter, manger, pleurer, effrayer, fuir. Tout cela, je l’ai appris. Seule. Et la raison, l’unique raison, c’est ce corps. Maudit soit-il. Le moindre contact physique avec n’importe quel être vivant me procure une douleur insoutenable. Si l’un de mes semblables me touche, je souffre ; mais si c’est un insecte qui vient se poser sur mon bras, le résultat n’est pas différent. À quoi cela est-il du ? Je n’en ai aucune idée. J’aimerais le savoir, afin de pouvoir mettre un terme à ce cauchemar, tout en sachant que cela est impossible. Je garde espoir. Même dans ma situation, pourquoi désespérer après tout ? J’ai également à ma disposition un grand avantage, qui constitue sans doute une contrepartie équivalente. Si je le souhaite, je peux créer autour de ma main une fumée, dont je me sers pour bien des choses. Étrangement, elle est de couleur bleu, mais plus rien de m’étonne. Quand je serre le poing, elle prend également la forme d’une main. Si je frappe, elle s’élance pour blesser. Elle est la continuité de mes membres. Je ne sais pas vraiment comment qualifier un tel don. Peut-être un jour en saurais-je plus, mais cela n’a somme toute que très peu d’importance. Ces derniers temps, plus particulièrement, je ne me sens pas bien. Je crois que je suis malade, et j’ai bien trop peur d’aller voir un médecin. Il ne comprendrait pas qu’il n’a pas le droit de me toucher. C’est alors que cette femme vint à ma rencontre, comme si elle savait exactement où me trouver. Perchée en haut de mon arbre, j’attendais la mort avec résolution, principalement car j’avais tellement faim que je ne tenais plus sur mes jambes. Elle m’adressa un sourire, qui me fit comprendre qu’elle n’était pas comme les autres, avant de commencer à me parler, beaucoup. Oh, j’aurais bien couru, je l’aurais bien assommé d’un seul coup grâce à mes facultés uniques, mais elle représentait alors ma seule échappatoire. Je n’avais pas le choix. Presque malgré moi, je la suivis à travers la petite forêt que je considérais comme étant la mienne, et resta bouche bée de stupéfaction quand je vis l’énorme bâtiment qui se dressait devant moi. On aurait dit un château de bourgeois, à l’instar de ceux que je voyais dans les livres d’images. Je ne suis sûre de rien. Je crois pourtant qu’à partir d’aujourd’hui, les choses iront un peu mieux. Mon nom ? Je ne m’en souviens plus. J’ai compris au fil du temps l’importance de se forger une identité. J’ai donc choisi mon nom. Je suis Katadelyne Valpierre.

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: L'intro du Rp3   Sam 7 Jan - 12:24

Personne n'a la moindre critique? Sad

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1164
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 22
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: L'intro du Rp3   Sam 7 Jan - 13:05

Hmmm ... Tu comptes écrire tout le livre en narrateur interne, ou séparer avec certains chapitres pour un narrateur omniscient ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/jaleniel
L.Hubs
Marchombre
avatar

Messages : 2051
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 22

MessageSujet: Re: L'intro du Rp3   Sam 7 Jan - 15:27

C'est uniquement l'intro avec Katy qui est rédigée comme ça. Le reste sera rédigé en point de vue interne changeant: soit interne avec Katy, soit interne avec Danny, soit interne avec Raphaël. D'autres fois, je mettrais aussi des points de vue externes, mais très peu d'omniscient.

_________________
Time to tip the scales!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jaleniel
Marchombre
avatar

Messages : 1164
Date d'inscription : 27/09/2011
Age : 22
Localisation : Devant mon pc.

MessageSujet: Re: L'intro du Rp3   Sam 7 Jan - 15:56

Ok ça marche. Bah perso, non, j'ai pas grand chose à y redire, j'attends juste la suite x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/jaleniel
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'intro du Rp3   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'intro du Rp3
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les meilleures intro' de jeux
» Petite parodie intro Pixar
» Une intro Disney personnaliser
» INTRO ET ACCORDS NO VOLVERE
» Intro Amor de mis amores (pykatchoo)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pot à crayon :: Art :: Textes-
Sauter vers: