Le pot à crayon

Avec un crayon, on peut écrire dessiner, faire de la musique en tapant partout avec. On peut créer avec un crayon.Alors imaginez ce qu'on peut faire avec un pot à crayon!
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Meilleurs posteurs
L.Hubs (2051)
 
Louis (1316)
 
Jaleniel (1164)
 
Pomme (687)
 
Margogotte (267)
 
Juliayte (145)
 
Apocax (99)
 
Gaï Mulkairn (89)
 
Nanasen (67)
 
Danck (64)
 
Derniers sujets
» Gallerie d'image des personnages déjà apparus ou non
par L.Hubs Mer 15 Mar - 18:18

» Topic 2 - Rêve Grand
par L.Hubs Mar 15 Nov - 18:52

» Mon top 20 des personnages du Pot [Pavé]
par L.Hubs Jeu 3 Nov - 2:52

» Focus: Igole Vrag
par Louis Lun 24 Oct - 9:22

» PNJ d'à travers le monde
par L.Hubs Mer 5 Oct - 17:14

» Nouveaux lieux
par L.Hubs Mer 5 Oct - 17:06

» Aron Ralston et son équipage - Cléome Apanine, Peter Crowe
par L.Hubs Mer 28 Sep - 21:09

» Topic 1 - Les pirates de North Blue
par Louis Mer 28 Sep - 16:50

» Les inspirations musicales de L.Hubs - Rp One Piece
par L.Hubs Mar 27 Sep - 12:53


Partagez | 
 

 Sentier onirique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Caladis
Mine de rechange
avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 18/11/2011
Age : 21
Localisation : Aveyron

MessageSujet: Sentier onirique   Sam 31 Déc - 3:09

Hm... Bon. Je trouve pas grand chose a dire pour introduire ce texte. Je l'ai ecrit a partir de notes il y a quelques mois.




L'ombre des gouttes d'eau sur mon visage éclaire une flamme et
(je chute j'avoue j'échoue)
un souffle caverneux étouffe les oiseaux.
Mes yeux s'embrasent, les souffles s'accélèrent. Quelques alcools tintent au soleil, s'entrelacent dans un soupir de vie. L'inconnu se dévoile et les mirages explosent ; des questions assourdissent, tandis que le public scande un nom
(je marche je vole je nage je coule)
perdu depuis des siècles. Une page est tournée par la soif ambrée de ton cœur, et la mousse de tes lèvres carmines me honnit. La surface d'un lac se trouble à la vue de mes pas.
Dans une terre infertile, tout s'agite ; tes sanglots hurlent de liesse, leurs rires murmurent leur peine.
Me voilà au milieu d'un combat
« ci-gisent les damnés »
éternel ; le réel et le perdu se mutilent dans une lutte stoïque. Ils le regardent béatement, sans une once de pensée, de désir
(un océan de lames pourprées m'engloutit)
viscéral.
Assis sur les berges de ma perdition, l'écho de mon absence s'immisce dans la terre. Elle emplit les vies, fait s'envoler dans les oublis les esprits éperdus (du silence du crépuscule).
Le crissement d'une allumette envahit nos esprits et s'y oublie, s'y perd
(sa flamme éphémère disparaît)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pulsiondunsoir.tk/
 
Sentier onirique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Sentier Lumineux
» Tarsem Singh un réalisateur onirique
» Onirique Comics
» petit sentier forestier
» Sentier côtier à Plouguerneau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le pot à crayon :: Art :: Textes-
Sauter vers: